32e régiment de dragons

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

32e Régiment de Dragons
Pays Drapeau de la France France
Branche armée de terre
Type Régiment de Dragons
Rôle Cavalerie
Ancienne dénomination 13e Régiment de Cuirassiers
Inscriptions
sur l’emblème
Lérida 1810
Sagonte 1811
Col d'Ordal 1813
Notre-Dame-de-Lorette 1914
La Marne 1918
Guerres Première Guerre mondiale

le 32e régiment de dragons (32e RD) est une unité de cavalerie l’armée française actuellement dissoute.

Création et différentes dénominations[modifier | modifier le code]

Chefs de corps[modifier | modifier le code]

  • 1er juillet 1913 - 20 octobre 1914 : colonel de Boissieu
  • 20 octobre - 14 novembre 1914 : commandant Dagonnet (par intérim)
  • 14 novembre 1914 : colonel de Barry


Étendard[modifier | modifier le code]

Il porte, cousues en lettres d'or dans ses plis, les inscriptions suivantes[1]:

Historique des garnisons, combats et batailles du 8e RD[modifier | modifier le code]

Ancien Régime[modifier | modifier le code]

Guerres de la Révolution et de l’Empire[modifier | modifier le code]

De 1815 à 1848[modifier | modifier le code]

Second Empire[modifier | modifier le code]

De 1871 à 1914[modifier | modifier le code]

Première Guerre mondiale[modifier | modifier le code]

  • Casernement : Chartres, Versailles, 11ebrigade de dragons. À la 1redivision de cavalerie d'août 1914 à novembre 1918.

1914[modifier | modifier le code]

Opérations du corps de cavalerie Sordet. Belgique, Bouillon, Paliseul, Rochefort, sud de Liège… Bataille de la Marne : Betz, Nanteuil-le-Haudouin…

Artois : secteur de Lens…Bataille des Flandres.

1915[modifier | modifier le code]

1916[modifier | modifier le code]

1917[modifier | modifier le code]

1918[modifier | modifier le code]

Entre-deux-guerres[modifier | modifier le code]

Seconde Guerre mondiale[modifier | modifier le code]

De 1945 à nos jours[modifier | modifier le code]

Faits d'armes faisant particulièrement honneur au régiment[modifier | modifier le code]

Traditions et uniformes[modifier | modifier le code]

Insigne[modifier | modifier le code]

Devise[modifier | modifier le code]

Personnages célèbres ayant servi au 32e Régiment de Dragons[modifier | modifier le code]

Sources et bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Musée des Blindés ou Association des Amis du Musée des Blindés 1043, route de Fontevraud, 49400 Saumur.
  • Historique du 32e régiment de dragons, Nancy, Berger-Levrault, 59 p., disponible sur Gallica.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Décision no 12350/SGA/DPMA/SHD/DAT du 14 septembre 2007 relative aux inscriptions de noms de batailles sur les drapeaux et étendards des corps de troupe de l'armée de terre, du service de santé des armées et du service des essences des armées, Bulletin officiel des armées, no 27, 9 novembre 2007

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]