2e régiment de chasseurs d'Afrique

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir 2e régiment.

2e régiment de chasseurs d'Afrique
Image illustrative de l’article 2e régiment de chasseurs d'Afrique
Insigne régimentaire du 2e RCA

Création 1831
Dissolution 1964
Pays Drapeau de la France France
Branche Armée de Terre
Type Régiment de blindés
Rôle Cavalerie
Devise En avant tout est votre
Inscriptions
sur l’emblème
La Sickack 1836
Isly 1844
Sebastopol 1855
Solférino 1859
Puebla 1863
Maroc 1907-1913
L'Ourcq 1914
Thierache 1918
Mulhouse 1944
Bade 1945
AFN 1952-1962
Anniversaire 6 juillet (La Sickack, 1836).
Décorations Croix de Guerre 1939-1945
une palme
Mérite Militaire Chérifien
Médaille d'or de la ville de Milan

Le 2e régiment de chasseurs d'Afrique (ou 2e RCA) fut créé en novembre 1831 et fut dissous à l'issue de la Guerre d'Algérie en 1964.

Création et différentes dénominations[modifier | modifier le code]

Le 2e Régiment de Chasseurs d'Afrique a été créé par l'ordonnance royale du 17 novembre 1831.

  • 1964 : dissolution.

Historique des garnisons, campagnes et batailles[modifier | modifier le code]

Période 1833 à 1871[modifier | modifier le code]

- Combat de Chang Kia Woo

- Bataille de San Pablo del Monte

- 16 août 1871 : Bataille de Mars-la-Tour

Période 1871 à 1914[modifier | modifier le code]

  • Algérie 1870-1882
  • Madagascar 1895
  • Maroc 1907-1913.

Première Guerre mondiale[modifier | modifier le code]

  • Grande Guerre 1914-1918.
    • " Régiment d'élite vous êtes, régiment d'élite vous devez rester." Colonel Chalanqui-Beuret, 1918.

L'entre deux guerres[modifier | modifier le code]

  • -Après l'Armistice du 11 novembre, le 2e RCA est affecté à la zone d'occupation en Allemagne de Langen et de Weitterstadt.
  • -Transféré au Maroc en 1919 à Oujda. Les 5e, 6e et 7e escadrons (à pied) participent aux opérations de maintien de l'ordre dans la région de Taza.
  • -Le 15 octobre 1922, le 2e RCA est stationné en Algérie, à Mascara. Un escadron est détaché à Tlemcen.

Seconde Guerre mondiale[modifier | modifier le code]

  • - Mars 1940: le 2e RCA transite par Perregaux et Tebessa en Algérie. Il est affecté en Tunisie dans la région de Gafsa.
  • - Juillet 1940: le régiment est de retour en Algérie, en garnison à Oran . Il est intégré au début de 1942 dans la 2°Brigade de Cavalerie d'Algérie.
  • -19 novembre 1942: Campagne de Tunisie. Le 2e RCA détache 3 escadrons de composition variée (mixte, porté, anti-chars) et deux pelotons de chars auprès de la Ire Brigade Légère Mécanique d'Algérie (BLM), aux ordres du colonel Touzet du Vigier.
  • -1944-1945: le 2e RCA, intègrée à la 1re division blindée, (Ire DB), commandée par le général Touzet du Vigier, débarque en Provence et participe à la Libération de la France.
  • -Au cours de la campagne de la Libération, le 2e RCA a atteint le Rhin le premier, le 19 novembre 1944 . À l'avant-garde, le peloton de chars du lieutenant Jean Carrelet de Loisy investit la ville de Mulhouse,qui conserve la mémoire de ce jeune chef héroïque, mort pour la France.
    • «  Magnifique régiment de chars, a participé à tous les combats des campagnes de France et d'Allemagne » (Citation du Général de Gaulle, 1945).

Après guerre[modifier | modifier le code]

  • - Juillet 1945: Occupation en Allemagne Trèves.
  • - Octobre 1945: Retour en France. Angoulême, Fontenay-le-Comte, Camp de Braconne.
  • - Mai 1946: Transfert en Algérie. Mascara. Puis Tlemcen en 1949.
  • - Juin 1954: un groupe léger est détaché en Tunisie dans la région de Gafsa.

Guerre d'Algérie[modifier | modifier le code]

  • Algérie 1956-1962 : Assurant le maintien de l'ordre dans la région de Tlemcen en novembre 1954, plusieurs escadrons sont détachés ; le 3e dans les Aurès (nov 54-janv 55), les 1er et 4e au Maroc (août à oct 55). de septembre 1956 à août 1962, le régiment opère près du barrage à la frontière Marocaine (zone ouest Oranais - 12e DI). Le 2e escadron, basé à Sebdou, devient le commando 127. Après le cessez-le-feu du 19 mars 1962, le commando 127 est transformé : il devient la 514e Unité des Forces de l'Ordre algérienne, aux ordres de l'Exécutif Provisoire de Rocher Noir. Dans cette 514e unité de la Force Locale, sont incorporés, sans leur demander leur avis, des hommes du rang. Ils seront 25, parmi 250 soldats algériens. Au 1er juillet 1962, après leur départ, l'unité entière passera sous le drapeau algérien. Fin de la Force Locale. En septembre 1962, le régiment est regroupé à Sidi Bel Abbés et affecté à la 4e Division. Le régiment a perdu 27 hommes dont 12 par accident de circulation. En juin 1964, le régiment embarque à Mers el Kébir pour rejoindre Orange où il fusionne avec le Centre d'Instruction du 11e Cuirassiers pour former le 2e Régiment de Chasseurs implanté à Thierville, près de Verdun.

Période 1981 - 1997[modifier | modifier le code]

Traditions[modifier | modifier le code]

Devise[modifier | modifier le code]

En avant tout est votre

Insigne[modifier | modifier le code]

Étendard[modifier | modifier le code]

2e Régiment de Chasseurs d'Afrique.svg

  • LA SICKACK 1836 - ISLY 1844 - SEBASTOPOL 1855 - SOLFERINO 1859 - PUEBLA 1863 - MAROC 1907-1913 - L'OURCQ 1914 - THIERACHE 1918 - MULHOUSE 1944 - BADE 1945 - AFN 1952-1962.

Décorations[modifier | modifier le code]

La cravate de l'étendard est décorée :

Croix de Guerre avec Palme.jpg Medaille d'or de Milan.png

Chant[modifier | modifier le code]

Chefs de corps[modifier | modifier le code]

  • 1831 - 1833 : Colonel Létang
  • 1833 - 1835 : Colonel Auguste Oudinot
  • 1835 - 1835 : Lieutenant-Colonel de Beaufort
  • 1835 - 1836 : Colonel Lefebvre de Gouy
  • 1836 - 1838 : Colonel Servat de Laisle
  • 1838 - 1841 : Colonel Randon
  • 1841 - 1843 : Colonel Marey
  • 1843 - 1843 : Colonel Martin de Bourgon
  • 1843 - 1847 : Colonel Morris
  • 1847 - 1851 : Colonel Cousin de Montauban
  • 1851 - 1854 : Colonel Rame
  • 1854 - 1855 : Colonel de Jourdan
  • 1855 - 1863 : Colonel de Brémond d'Ars
  • 1863 - 1867 : Colonel Petit
  • 1867 - 1870 : Colonel de la Jaille
  • 1870 - 1871 : Colonel de Lamartinière
  • 1871 - 1872 : Colonel de Percin Northumberland
  • 1872 - 1875 : Colonel Bignon
  • 1875 - 1883 : Colonel de Simard de Pitray
  • 1883 - 1889 : Colonel Roullet
  • 1889 - 1889 : Colonel Haubt
  • 1889 - 1890 : Colonel Servat de Laisle
  • 1890 - 1896 : Colonel O'Connor
  • 1896 - 1902 : Colonel Delanneau
  • 1902 - 1904 : Colonel Valicon
  • 1904 - 1905 : Colonel Aubier
  • 1907 - 1908 : Colonel Caruel
  • 1908 - 1912 : Colonel Henrys
  • 1912 - 1913 : Colonel de Cugnac
  • 1913 - 1914 : Colonel Dumas de Champvallier
  • 1918 - 1919 : Colonel de Chabannes
  • 1919 - 1922 : Colonel Moog
  • 1922 - 1922 : Colonel Corrard des Essarts
  • 1922 - 1924 : Colonel Zoellner
  • 1924 - 1926 : Colonel Trutié de Vaucresson
  • 1926 - 1928 : Colonel Choderlos de Laclos
  • 1928 - 1931 : Colonel Henry-Couannier
  • 1931 - 1936 : Colonel Lesné
  • 1936 - 1940 : Colonel Gelly
  • 1940 - 1942 : Colonel Adol
  • 1942 - 1943 : Colonel Sudre
  • 1943 - 1946 : Colonel Lodin de Lepinay
  • 1946 - 1948 : Colonel Moissenet
  • 1948 - 1952 : Colonel du Boulet de la Boissière
  • 1952 - 1954 : Colonel Le Corbeiller
  • 1954 - 1957 : Colonel Naud-Passajon
  • 1957 - 1959 : Colonel Lemond
  • 1959 - 1960 : Colonel de La Ferté-Sénectère
  • 1960 - 1962 : Colonel Martin-Siegfried
  • 1962 - 1963 : Colonel Fresson
  • 1963 - 1964 : Colonel Deschard

Faits d'armes faisant particulièrement honneur au régiment[modifier | modifier le code]

Personnalités ayant servi au sein du régiment[modifier | modifier le code]

Sources et bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Historique sommaire du deuxième régiment de chasseurs d'Afrique pendant la campagne 1914-1918, Lyon, Bouchet et Chambefort, 128 p., disponible sur Gallica.

Les chasseurs de Lorraine 1er-2eme Chasseurs - Verdun -2001 -Édition Cénomane- (ISBN 2 905596 78 3)

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Décision n°12350/SGA/DPMA/SHD/DAT du 14 septembre 2007 relative aux inscriptions de noms de batailles sur les drapeaux et étendards des corps de troupe de l'armée de terre, du service de santé des armées et du service des essences des armées, Bulletin officiel des armées, n°27, 9 novembre 2007
  2. Arrêté relatif à l'attribution de l'inscription AFN 1952-1962 sur les drapeaux et étendards des formations des armées et services, du 19 novembre 2004 (A) NORDEF0452926A Michèle Alliot-Marie
  3. Le Miroir n°59 du 10 janvier 1915

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Sources et bibliographie[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

chars-francais.net En 1944 le 2e régiment de chasseurs d'Afrique (lieutenant Jean Carrelet de Loisy).