511e régiment de chars de combat

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

511e RCC
image illustrative de l’article 511e régiment de chars de combat
Insigne régimentaire du 511e RCC

Création 1918
Dissolution 1940
Pays France
Branche Armée de terre
Type Arme blindée cavalerie
Rôle Régiment de chars de combat
Guerres Première Guerre mondiale
Deuxième Guerre mondiale

Le 511e RCC est un régiment de chars de combat ayant combattu pendant les Première et Seconde Guerres mondiales.

Création et différentes dénominations[modifier | modifier le code]

  • 1916 : création de l'artillerie d'assaut
  • 1918 : xe régiment d’artillerie spéciale[1] (xe RAS)[2]
  • 1920 : le régiment prend le nom de 511e Régiments de Chars Blindés (511e RCB)
  • 1923 : le 511e RCB prend le nom de 511e Régiments de Chars Combat (511e RCC)
  • 1929-1930 : le 511e régiment de chars de combat est dissous puis est reformé l'année suivante en fusionnant avec le 551e Régiment de Chars Lourds (551e RCL) sous le de 51e Bataillon de Chars Lourds (51e BCL)
  • En 1936 le 51e BCL reprend le nom de 511e Régiment de Chars de Combat
  • en 1939 les 3 bataillons du 511e Régiment de Chars de Combat sont renommés :
    • 1er bataillon : 9e Bataillon de Chars de Combat (9e BCC)
    • 2e bataillon : 37e Bataillon de Chars de Combat (37e BCC)
    • 3e bataillon : 51e Bataillon de Chars de Combat (51e BCC)
  • 1940 : Le régiment est dissous.

Historique des garnisons, campagnes et batailles[modifier | modifier le code]

Première Guerre mondiale[modifier | modifier le code]

Étendard[modifier | modifier le code]

Stonne, 1940.

Insigne[modifier | modifier le code]

Éléphant défilant devant le monument de la Victoire à Verdun.

Décoration[modifier | modifier le code]

Les 3e, 4e, 5e et 7e compagnies. (A.S. 327, 6, 15 et 1) portait la fourragère aux couleurs du ruban de la Croix de guerre 1914-1918.

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Jean-Michel Adenot, FCM 2C, la fin des géants, Batailles & Blindés n°83, Caraktère, 2017[3].
  • Serge Andolenko, Recueil d'historique de l'arme blindée et de la cavalerie, Paris, Eurimprim, 1968.
  • Jean-Yves Mary, Les chars français au combat (1ère partie), 39/45 Magazine hors-série Historica n°72, Heimdal, 2012[4].

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Le N° reste à trouver
  2. AS : Artillerie Spéciale
  3. « Batailles & Blindés n°83 (Caraktère, 2018) », www.3945km.com,‎ (lire en ligne)
  4. « Historica n°114 – 39/45 Magazine hors-série n°72 (Editions Heimdal – octobre/novembre/décembre 2012) », www.3945km.com,‎ (lire en ligne)