Réorganisation des corps de cavalerie français (1825)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Réorganisation des corps de cavalerie français et Amalgame.

Ordonnance du 27 février 1825
Réorganisation des corps de cavalerie français en 1825
Image illustrative de l’article Réorganisation des corps de cavalerie français (1825)
Drapeau de la France

Création 1825
Pays Drapeau de la France France
Branche Cavalerie
Ancienne dénomination Réorganisation de 1815

L'ordonnance du 27 février 1825 réorganise les corps de cavalerie de l'armée française[1]. Il est signé de Louis XVIII Roi de France.


Sommaire[modifier | modifier le code]

Historique
Régiments de carabiniers
1er – 2e.
Régiments de cuirassiers
1er – 2e – 3e – 4e – 5e – 6e – 7e – 8e – 9e – 10e
Régiments de dragons
1er – 2e – 3e – 4e – 5e – 6e – 7e – 8e – 9e – 10e – 11e – 12e
Régiments de lanciers
1er – 2e – 3e – 4e – 5e – 6e – 7e – 8e
Régiments de chasseurs à cheval
1er – 2e – 3e – 4e – 5e – 6e – 7e – 8e – 9e – 10e – 11e – 12e – 13e – 14e – 15e – 16e – 17e – 18e – 19e – 20e – 21e – 22e – 23e – 24e
Régiments de hussards
1er – 2e – 3e – 4e – 5e – 6e – 7e – 8e – 9e
Régiments de chasseurs d'Afrique
1er – 2e – 3e – 4e
Régiments de spahis
1er – 2e – 3e.
Infanterie
Bibliographie – Liens externes – Notes, sources et références

Historique[modifier | modifier le code]

En 1825, la cavalerie française étaient composée de 48 corps :

L'ordonnance du 27 février 1825 règle sur de nouvelles bases la composition et la composition de la cavalerie française, garde royale et cavalerie de ligne[1].
Cette ordonnance est complétée par l'ordonnance du 17 août 1825 qui fixe les dénominations ou numéros que prendront à l'avenir les régiments de cavalerie de l'armée[1].
Une nouvelle ordonnance du Roi, en date du 19 février 1831, qui règle, d'après les nouvelles bases, la composition et l'organisation de la cavalerie en 50 régiments de réserve, de ligne et légère[1].
La cavalerie se divise en :

  • Cavalerie de réserve (carabiniers et cuirassiers)
  • Cavalerie de ligne(dragons et lanciers)
  • Cavalerie legère (chasseurs et hussards).

La cavalerie hors ligne comprend

En 1850, la cavalerie se compose de 54 régiments :

  • 2 régiments de carabiniers
  • 10 régiments de cuirassiers
  • 12 régiments de dragons
  • 8 régiments de lanciers
  • 13 régiments de chasseurs à cheval
  • 9 régiments de hussards
  • 4 régiments de Chasseurs d'Afrique
  • 3 régiments de spahis

Régiments de carabiniers[modifier | modifier le code]

1er carabiniers[modifier | modifier le code]

Le 1er régiment de carabiniers est formé du simple renommage du régiment des carabiniers de Monsieur, créé en 1815, cette dénomination ayant été supprimée après la révolution de Juillet 1830.

Historique

Affecté à l'armée de Paris, le 1er régiment de carabiniers quitte Fontainebleau et prend part aux journées des 24, 25 et 26 juin 1848 contre les insurgés.

2e carabiniers[modifier | modifier le code]

Le 2e régiment de carabiniers est créé par ordonnance du 27 février 1825 et formé de détachements provenant de tous les corps de grosse cavalerie.

Historique

Affecté à l'armée de Paris, le 2e régiment de carabiniers quitte Vendôme et prend part aux journées des 25 et 26 juin 1848 contre les insurgés.

Régiments de cuirassiers[modifier | modifier le code]

1er cuirassiers[modifier | modifier le code]

Le 1er régiment de cuirassiers est formé du simple renommage du régiment de cuirassiers de la Reine, créé en 1815, cette dénomination ayant été supprimée après la révolution de Juillet 1830.

Historique 

En 1832, durant la campagne des Dix-Jours, le 1er régiment de cuirassiers est à l'armée du Nord.
En 1848, affecté à l'armée de Paris le régiment quitte Saint-Germain-en-Laye le 24 juin et prend part aux journées des 25 et 26 juin 1848 contre les insurgés.

2e cuirassiers[modifier | modifier le code]

Le 2e régiment de cuirassiers est formé du simple renommage du régiment de cuirassiers du Dauphin, créé en 1815, cette dénomination ayant été supprimée après la révolution de Juillet 1830.

Historique 

Le 2e régiment de cuirassiers fait la campagne de 1823 au corps de réserve de l'armée d'Espagne.
En 1848, affecté à l'armée de Paris le régiment quitte Versailles le 25 juin et prend part aux journées des 25 et 26 juin 1848 contre les insurgés.

3e cuirassiers[modifier | modifier le code]

Le 3e régiment de cuirassiers est formé du simple renommage du régiment de cuirassiers d'Angoulême, créé en 1815, devenu régiment de cuirassiers de Bordeaux par ordonnance du 21 septembre 1824, cette dénomination ayant été supprimée après la révolution de Juillet 1830.

Historique

En 1848, affecté à l'armée de Paris le 3e régiment de cuirassiers quitte Meaux le 24 juin et prend part aux journées des 25 et 26 juin 1848 contre les insurgés.

4e cuirassiers[modifier | modifier le code]

Le 4e régiment de cuirassiers est formé du simple renommage du régiment de cuirassiers de Berri, créé en 1815, cette dénomination ayant été supprimée après la révolution de Juillet 1830.

Historique

Le 4e régiment de cuirassiers fait la campagne de 1823 au corps de réserve de l'armée d'Espagne.
En 1832, durant la campagne des Dix-Jours, il est à l'armée du Nord.

5e cuirassiers[modifier | modifier le code]

Le 5e régiment de cuirassiers est formé du simple renommage du régiment de cuirassiers d'Orléans, créé en 1815, cette dénomination ayant été supprimée après la révolution de Juillet 1830.

Historique

Le 5e régiment de cuirassiers fait la campagne de 1823 au corps de réserve de l'armée d'Espagne.

6e cuirassiers[modifier | modifier le code]

Le 6e régiment de cuirassiers est formé du simple renommage du régiment de cuirassiers de Condé, créé en 1815, cette dénomination ayant été supprimée après la révolution de Juillet 1830.

Historique

Le 6e régiment de cuirassiers fait la campagne de 1823 au corps de réserve de l'armée d'Espagne.
En 1848, affecté à l'armée de Paris le régiment quitte Versailles le 25 juin et prend part aux journées des 25 et 26 juin 1848 contre les insurgés.

7e cuirassiers[modifier | modifier le code]

Le 7e régiment de cuirassiers est créé par ordonnance du 27 février 1825 et formé avec le 7e régiment de dragons.

Historique

Le 7e régiment de cuirassiers fait les campagnes de 1848 et 1849 à l'armée des Alpes.

8e cuirassiers[modifier | modifier le code]

Le 8e régiment de cuirassiers est créé par ordonnance du 27 février 1825 et formé avec le 8e régiment de dragons.

Historique

9e cuirassiers[modifier | modifier le code]

Le 9e régiment de cuirassiers est créé par ordonnance du 27 février 1825 et formé avec le 9e régiment de dragons.

Historique

En 1832, le 9e régiment de cuirassiers est à l'armée du Nord durant la campagne des Dix-Jours.

10e cuirassiers[modifier | modifier le code]

Le 10e régiment de cuirassiers est créé par ordonnance du 27 février 1825 et formé avec le 10e régiment de dragons.

Historique

Le 10e régiment de cuirassiers est à l'armée du Nord durant la campagne des Dix-Jours.
Le régiment fait les campagnes de 1848 et 1849 à l'armée des Alpes.

Régiments de dragons[modifier | modifier le code]

1er dragons[modifier | modifier le code]

Le 1er régiment de dragons est formé du renommage du régiment de dragons du Calvados

Historique

2e dragons[modifier | modifier le code]

Le 2e régiment de dragons est formé du renommage du régiment de dragons du Doubs

Historique

Le 2e régiment de dragons fait la campagne de 1823 au 1er corps de l'armée d'Espagne.

3e dragons[modifier | modifier le code]

Le 3e régiment de dragons est formé du renommage du régiment de dragons de la Garonne

Historique

Le 3e régiment de dragons fait la campagne de 1823 au 2e corps de l'armée d'Espagne.

4e dragons[modifier | modifier le code]

Le 4e régiment de dragons est formé du renommage du régiment de dragons de la Gironde

Historique

Le 4e régiment de dragons fait la campagne de 1823 au 2e corps de l'armée d'Espagne.
En 1848, affecté à l'armée de Paris le régiment prend part aux journées des 23, 24, 25 et 26 juin 1848 contre les insurgés.

5e dragons[modifier | modifier le code]

Le 5e régiment de dragons est formé du renommage du régiment de dragons de l'Hérault

Historique

Le 5e régiment de dragons fait la campagne de 1823 au 2e corps de l'armée d'Espagne.
En 1832, il est à l'armée du Nord durant la campagne des Dix-Jours.

6e dragons[modifier | modifier le code]

Le 6e régiment de dragons est formé du renommage du régiment de dragons de la Loire

Historique

Le 6e régiment de dragons fait les campagnes de 1834 à 1838 à la division des Pyrénées-Occidentales.

7e dragons[modifier | modifier le code]

Le 7e régiment de dragons est formé du renommage du régiment de dragons de la Manche

Historique

Le 7e régiment de dragons fait la campagne de 1823 au 1er corps de l'armée d'Espagne.
Le 27 février 1825, le 7e régiment de dragons devient le 7e régiment de cuirassiers.
Un nouveau 7e régiment de dragons est formé le 27 février 1825 avec le 19e régiment de chasseurs à cheval.

8e dragons[modifier | modifier le code]

Le 8e régiment de dragons est formé du renommage du régiment de dragons du Rhône

Historique

Le 8e régiment de dragons fait la campagne de 1823 au 1er corps de l'armée d'Espagne.
Le 27 février 1825, le 8e régiment de dragons devient le 8e régiment de cuirassiers.
Un nouveau 8e régiment de dragons est formé le 27 février 1825 avec le 20e régiment de chasseurs à cheval.
Affecté à l'armée de Paris, le 8e dragons quitte Compiègne et prend part aux journées des 25 et 26 juin 1848 contre les insurgés.

9e dragons[modifier | modifier le code]

Le 9e régiment de dragons est formé du renommage du régiment de dragons de la Saône

Historique

Le 9e régiment de dragons fait la campagne de 1823 au 1er corps de l'armée d'Espagne.
Le 27 février 1825, le 9e régiment de dragons devient le 9e régiment de cuirassiers.
Un nouveau 9e régiment de dragons est formé le 27 février 1825 avec le 21e régiment de chasseurs à cheval.
Le régiment fait les campagnes de 1848 et 1849 à l'armée des Alpes.

10e dragons[modifier | modifier le code]

Le 10e régiment de dragons est formé du renommage du régiment de dragons de la Seine

Historique

Le 10e régiment de dragons fait la campagne de 1823 au 2e corps de l'armée d'Espagne ou il se distingue lors du combat de Velez-Malaga, le 14 septembre 1823.
Le 27 février 1825, le 10e régiment de dragons devient le 9e régiment de cuirassiers.
Un nouveau 10e régiment de dragons est formé le 27 février 1825 avec le 22e régiment de chasseurs à cheval.
En 1832, le régiment est à l'armée du Nord durant la campagne des Dix-Jours.
En 1848, affecté à l'armée de Paris le régiment quitte Melun le 25 juin et prend part aux journées des 25 et 26 juin 1848 contre les insurgés.

11e dragons[modifier | modifier le code]

Le 11e régiment de dragons est formé par ordonnances du 27 février 1825 du 23e régiment de chasseurs à cheval.

Historique

En 1848 et 1849 le 11e régiment de dragons est affecté à l'armée des Alpes et au corps expéditionnaire de la Méditerranée avec lequel il s'illustre lors du siège et la prise de Rome, du 4 juin au 3 juillet 1849.

12e dragons[modifier | modifier le code]

Le 12e régiment de dragons est formé par ordonnances du 27 février 1825 du 24e régiment de chasseurs à cheval.

Historique

En 1848 et 1849 le 12e régiment de dragons est affecté à l'armée des Alpes.

Régiments de lanciers[modifier | modifier le code]

1er lanciers[modifier | modifier le code]

Le 1er régiment de lanciers est formé, le 14 août 1830, du renommage du régiment de lanciers d'Orléans.

Historique

Le 19 février 1831, le 1er régiment de lancier devient le 6e régiment de lanciers.
Un nouveau 1er régiment de lanciers est formé le 19 février 1831 avec le 1er régiment de chasseurs à cheval.
En 1832, le 1er lanciers est, durant la campagne des Dix-Jours, à l'armée du Nord et au corps d'observation de la Meuse.

2e lanciers[modifier | modifier le code]

Le 2e régiment de lanciers est formé, le 19 février 1831, avec le 2e régiment de chasseurs à cheval.

Historique

En 1848 et 1849 le 2e lanciers est affecté à l'armée des Alpes.

3e lanciers[modifier | modifier le code]

Le 3e régiment de lanciers est formé, le 19 février 1831, avec le 3e régiment de chasseurs à cheval.

Historique

4e lanciers[modifier | modifier le code]

Le 4e régiment de lanciers est formé, le 19 février 1831, avec le 4e régiment de chasseurs à cheval.

Historique

Le régiment fait la campagne de 1832 au corps d’observation de la Meuse.

5e lanciers[modifier | modifier le code]

Le 5e régiment de lanciers est formé, le 19 février 1831, avec le 5e régiment de chasseurs à cheval.

Historique

Affecté à l'armée de Paris, le 5e lanciers prend part aux journées des 23, 24, 25 et 26 juin 1848 contre les insurgés.

6e lanciers[modifier | modifier le code]

Le 6e régiment de lanciers est formé, le 19 février 1831 lors de la transformation des cinq premiers régiments de chasseurs en régiments de lanciers, par la transformation du régiment de lanciers d'Orléans, devenu 1er régiment de lanciers le 14 août 1830.

Historique

7e lanciers[modifier | modifier le code]

Le 7e régiment de lanciers est formé du 13e régiment de chasseurs à cheval par ordonnance du 27 novembre 1836.

Historique

8e lanciers[modifier | modifier le code]

Le 8e régiment de lanciers est formé du 14e régiment de chasseurs à cheval par ordonnance du 27 novembre 1836.

Historique

Régiments de chasseurs à cheval[modifier | modifier le code]

1er chasseurs à cheval[modifier | modifier le code]

Le 1er régiment de chasseurs à cheval est formé, le 19 février 1831, du simple renommage du régiment de chasseurs à cheval de Nemours qui portait avant l'ordonnance du 17 novembre 1826 le nom de régiment de chasseurs à cheval de l'Allier formé en 1815.

Historique

Un nouveau 1er régiment de chasseurs à cheval est formé, à la même date, le 19 février 1831, du 6e régiment de chasseurs à cheval.
En 1832, durant la campagne des Dix-Jours, le 1er chasseurs à cheval est à l'armée du Nord.
Le régiment participe aux campagnes de 1846 et 1847 à l'armée d'Afrique.
En 1849 le régiment est affecté au corps expéditionnaire de la Méditerranée avec lequel il s'illustre lors du siège et la prise de Rome, du 4 juin au 3 juillet 1849.

2e chasseurs à cheval[modifier | modifier le code]

Le 2e régiment de chasseurs à cheval est formé, le 19 février 1831, du simple renommage du régiment de chasseurs à cheval de l'Allier formé en 1815.

Historique

Le 2e régiment de chasseurs à cheval fait la campagne de 1823 au 3e corps de l'armée d'Espagne.
Un nouveau 2e régiment de chasseurs à cheval est formé, à la même date, le 19 février 1831, du 7e régiment de chasseurs à cheval.
En 1832, le 2e chasseurs à cheval est au corps d'observation de la Meuse.
Le régiment participe aux campagnes de 1845 et 1847 à l'armée d'Afrique.

3e chasseurs à cheval[modifier | modifier le code]

Le 3e régiment de chasseurs à cheval est formé, le 19 février 1831, du simple renommage du régiment de chasseurs à cheval des Ardennes formé en 1815.

Historique

Le 3e régiment de chasseurs à cheval fait la campagne de 1823 au 5e corps de l'armée d'Espagne avec lequel il se distingue lors des combats de Pampelune et de Tramaced les 3 septembre et 8 octobre 1823.
Le 19 février 1831, le 3e régiment de chasseurs à cheval devient le 3e régiment de lanciers. Le même jour un nouveau 3e régiment de chasseurs à cheval est créé à partir du 8e régiment de chasseurs à cheval.
En 1828, pendant la guerre d'indépendance grecque, il fait partie du corps de l'expédition de Morée.

4e chasseurs à cheval[modifier | modifier le code]

Le 4e régiment de chasseurs à cheval est formé, le 19 février 1831, du simple renommage du régiment de chasseurs à cheval de l'Ariège formé en 1815.

Historique

Le 4e régiment de chasseurs à cheval fait la campagne de 1823 au 2e corps de l'armée d'Espagne avec lequel il se distingue lors des combats de Campillo de Arenas et de Jaën les 28 juillet et 13 septembre 1823.
Le 19 février 1831, le 4e régiment de chasseurs à cheval devient le 4e régiment de lanciers. Le même jour un nouveau 4e régiment de chasseurs à cheval est créé à partir du 9e régiment de chasseurs à cheval.
En 1832 il est à l'armée du Nord.

5e chasseurs à cheval[modifier | modifier le code]

Le 5e régiment de chasseurs à cheval est formé, le 19 février 1831, du simple renommage du régiment de chasseurs à cheval du Cantal formé en 1815.

Historique

Le 5e régiment de chasseurs à cheval fait la campagne de 1823 au 4e corps de l'armée d'Espagne avec lequel il se distingue lors des combats de Martorell et de Molins del Rey les 28 juillet et 13 septembre 1823.
Le 19 février 1831, le 5e régiment de chasseurs à cheval devient le 5e régiment de lanciers. Le même jour un nouveau 5e régiment de chasseurs à cheval est créé à partir du 10e régiment de chasseurs à cheval.
Le régiment participe aux campagnes de 1845 à 1849 à l'armée d'Afrique.

6e chasseurs à cheval[modifier | modifier le code]

Le 6e régiment de chasseurs à cheval est formé, le 19 février 1831, du simple renommage du régiment de chasseurs à cheval de la Charente formé en 1815.

Historique

Le 6e régiment de chasseurs à cheval fait la campagne de 1823 au 4e corps de l'armée d'Espagne avec lequel il se distingue lors des combats d'Altafulla et sous Tarragone les 27 août et 29 septembre 1823.
Le 19 février 1831, le 6e régiment de chasseurs à cheval devient le 1er régiment de chasseurs à cheval. Le même jour un nouveau 6e régiment de chasseurs à cheval est créé à partir du 11e régiment de chasseurs à cheval.

7e chasseurs à cheval[modifier | modifier le code]

Le 7e régiment de chasseurs à cheval est formé, le 19 février 1831, du simple renommage du régiment de chasseurs à cheval de la Corrèze formé en 1815.

Historique

Le 7e régiment de chasseurs à cheval fait la campagne de 1823 au 1er corps de l'armée d'Espagne avec lequel il se distingue lors des combats d'Astorga et de Puerto de Mirabete les 2 juin et 30 septembre 1823.
Le 19 février 1831, le 7e régiment de chasseurs à cheval devient le 2e régiment de chasseurs à cheval. Le même jour un nouveau 7e régiment de chasseurs à cheval est créé à partir du 12e régiment de chasseurs à cheval.
Ce nouveau régiment fait la campagne des Dix-Jours à l'armée du Nord.

8e chasseurs à cheval[modifier | modifier le code]

Le 8e régiment de chasseurs à cheval est formé, le 19 février 1831, du simple renommage du régiment de chasseurs à cheval de la Côte-d'Or formé en 1815.

Historique

Le 19 février 1831, le 8e régiment de chasseurs à cheval devient le 3e régiment de chasseurs à cheval. Le même jour un nouveau 8e régiment de chasseurs à cheval est créé à partir du 13e régiment de chasseurs à cheval.
Ce nouveau régiment fait la campagne des Dix-Jours à l'armée du Nord.

9e chasseurs à cheval[modifier | modifier le code]

Le 9e régiment de chasseurs à cheval est formé, le 19 février 1831, du simple renommage du régiment de chasseurs à cheval de la Dordogne formé en 1815.

Historique

Le 9e régiment de chasseurs à cheval fait la campagne de 1823 à l'armée d'Espagne avec laquelle il s'illustre lors des combats de Logrono, de Talavera de la Reina et de San Lucar la Mayor, les 17 avril, 27 mai et 19 juin.
Le 19 février 1831, le 9e régiment de chasseurs à cheval devient le 4e régiment de chasseurs à cheval. Le même jour un nouveau 9e régiment de chasseurs à cheval est créé à partir du 14e régiment de chasseurs à cheval.
Ce nouveau régiment fait la campagne des 1832 au corps d'observation de la Meuse.
Le régiment participe aux campagnes de 1844 et 1846 à l'armée d'Afrique.

10e chasseurs à cheval[modifier | modifier le code]

Le 10e régiment de chasseurs à cheval est formé, le 19 février 1831, du simple renommage du régiment de chasseurs à cheval du Gard formé en 1815.

Historique

Le 10e régiment de chasseurs à cheval fait la campagne de 1823 au 2e corps de l'armée d'Espagne avec lequel il s'illustre lors des combats d'Alcira, de Guadahortuna et de Jaën, les 16 juin, 225 juillet et 13 septembre.
Le 19 février 1831, le 10e régiment de chasseurs à cheval devient le 5e régiment de chasseurs à cheval. Le même jour un nouveau 10e régiment de chasseurs à cheval est créé à partir du 15e régiment de chasseurs à cheval.

11e chasseurs à cheval[modifier | modifier le code]

Le 11e régiment de chasseurs à cheval est formé, le 19 février 1831, du simple renommage du régiment de chasseurs à cheval de l'Isère formé en 1815.

Historique

Le 19 février 1831, le 11e régiment de chasseurs à cheval devient le 6e régiment de chasseurs à cheval. Le même jour un nouveau 11e régiment de chasseurs à cheval est créé à partir du 16e régiment de chasseurs à cheval.

12e chasseurs à cheval[modifier | modifier le code]

Le 12e régiment de chasseurs à cheval est formé, le 19 février 1831, du simple renommage du régiment de chasseurs à cheval de la Marne formé en 1815.

Historique

Le 12e régiment de chasseurs à cheval fait la campagne de 1823 au 3e corps de l'armée d'Espagne.
Le 19 février 1831, le 12e régiment de chasseurs à cheval devient le 7e régiment de chasseurs à cheval. Le même jour un nouveau 12e régiment de chasseurs à cheval est créé à partir du 17e régiment de chasseurs à cheval.
Le régiment participe aux campagnes de 1831 et 1832 à l'armée d'Afrique.

13e chasseurs à cheval[modifier | modifier le code]

Le 13e régiment de chasseurs à cheval est formé, le 19 février 1831, du simple renommage du régiment de chasseurs à cheval de la Meuse formé en 1815.

Historique

Le 13e régiment de chasseurs à cheval fait la campagne de 1823 au 1er corps de l'armée d'Espagne.
Le 19 février 1831, le 13e régiment de chasseurs à cheval devient le 8e régiment de chasseurs à cheval. Le même jour un nouveau 13e régiment de chasseurs à cheval est créé à partir du 18e régiment de chasseurs à cheval.
Par ordonnance du 27 novembre 1836 le 13e régiment de chasseurs à cheval devient le 7e régiment de lanciers. Le 13e régiment de chasseurs à cheval cesse donc d'exister et son numéro devient vacant.
Un nouveau 13e régiment de chasseurs à cheval est créé le 29 septembre 1848.

14e chasseurs à cheval[modifier | modifier le code]

Le 14e régiment de chasseurs à cheval est formé, le 19 février 1831, du simple renommage du régiment de chasseurs à cheval du Morbihan formé en 1815.

Historique

Le 14e régiment de chasseurs à cheval fait la campagne de 1823 au 1er corps de l'armée d'Espagne.
Le 19 février 1831, le 14e régiment de chasseurs à cheval devient le 9e régiment de chasseurs à cheval. Le même jour un nouveau 14e régiment de chasseurs à cheval est créé à partir de détachements pris dans les différents corps de chasseurs à cheval et d'hommes de nouvelles levées.
Par ordonnance du 27 novembre 1836 le 14e régiment de chasseurs à cheval devient le 8e régiment de lanciers. Le 14e régiment de chasseurs à cheval cesse donc d'exister et son numéro est vacant depuis cette époque.

15e chasseurs à cheval[modifier | modifier le code]

Le 15e régiment de chasseurs à cheval est formé, le 19 février 1831, du simple renommage du régiment de chasseurs à cheval de l'Oise formé en 1815.

Historique

Le 19 février 1831, le 15e régiment de chasseurs à cheval devient le 10e régiment de chasseurs à cheval. Le 15e régiment de chasseurs à cheval cesse donc d'exister et son numéro est vacant depuis cette époque.

16e chasseurs à cheval[modifier | modifier le code]

Le 16e régiment de chasseurs à cheval est formé, le 19 février 1831, du simple renommage du régiment de chasseurs à cheval de l'Orne formé en 1815.

Historique

Le 19 février 1831, le 16e régiment de chasseurs à cheval devient le 11e régiment de chasseurs à cheval. Le 16e régiment de chasseurs à cheval cesse donc d'exister et son numéro est vacant depuis cette époque.


17e chasseurs à cheval[modifier | modifier le code]

Le 17e régiment de chasseurs à cheval est formé, le 19 février 1831, du simple renommage du régiment de chasseurs à cheval des Pyrénées formé en 1815.

Historique

Le 17e régiment de chasseurs à cheval fait la campagne de 1823 au 3e corps de l'armée d'Espagne avec lequel il se distingue lors des combats dans les Asturies les 21 et 23 juin et en Galicie le 7 juillet suivant.
Le 19 février 1831, le 17e régiment de chasseurs à cheval devient le 12e régiment de chasseurs à cheval. Le 17e régiment de chasseurs à cheval cesse alors d'exister et son numéro est vacant depuis cette époque.

18e chasseurs à cheval[modifier | modifier le code]

Le 18e régiment de chasseurs à cheval est formé, le 19 février 1831, du simple renommage du régiment de chasseurs à cheval de la Sarthe formé en 1815.

Historique

Le 18e régiment de chasseurs à cheval fait la campagne de 1823 à l'armée d'Espagne avec lequel il se distingue lors des combats de Mataro et de Calaf les 24 mai et 25 juillet suivant.
Le 19 février 1831, le 18e régiment de chasseurs à cheval devient le 13e régiment de chasseurs à cheval. Le 17e régiment de chasseurs à cheval cesse alors d'exister et son numéro est vacant depuis cette époque.

19e chasseurs à cheval[modifier | modifier le code]

Le 19e régiment de chasseurs à cheval est formé, le 19 février 1831, du simple renommage du régiment de chasseurs à cheval de la Somme formé en 1815.

Historique

Le 19e régiment de chasseurs à cheval fait la campagne de 1823 au 2e corps d'armée d'Espagne avec lequel il se distingue lors des combats de Mataro, de Guadahortuna et de Jaën les 16 juin, 25 juillet et 13 septembre 1823.
Le 27 février 1825, le 19e régiment de chasseurs à cheval devient le 7e régiment de dragons. Le 19e régiment de chasseurs à cheval cesse alors d'exister et son numéro est vacant depuis cette époque.

20e chasseurs à cheval[modifier | modifier le code]

Le 20e régiment de chasseurs à cheval est formé, le 19 février 1831, du simple renommage du régiment de chasseurs à cheval du Var formé en 1815.

Historique

Le 20e régiment de chasseurs à cheval fait la campagne de 1823 au 2e corps d'armée d'Espagne avec lequel il se distingue lors du combat de Campillo de Arenas le 28 juillet et du combat de Velez-Malaga le 4 septembre suivant.
Le 27 février 1825, le 20e régiment de chasseurs à cheval devient le 8e régiment de dragons. Le 20e régiment de chasseurs à cheval cesse alors d'exister et son numéro est vacant depuis cette époque.

21e chasseurs à cheval[modifier | modifier le code]

Le 21e régiment de chasseurs à cheval est formé, le 19 février 1831, du simple renommage du régiment de chasseurs à cheval de Vaucluse formé en 1815.

Historique

Le 27 février 1825, le 21e régiment de chasseurs à cheval devient le 9e régiment de dragons. Le 21e régiment de chasseurs à cheval cesse alors d'exister et son numéro est vacant depuis cette époque.

22e chasseurs à cheval[modifier | modifier le code]

Le 22e régiment de chasseurs à cheval est formé, le 19 février 1831, du simple renommage du régiment de chasseurs à cheval de la Vendée formé en 1815.

Historique

Le 22e régiment de chasseurs à cheval fait la campagne de 1823 au 4e corps d'armée d'Espagne avec lequel il se distingue lors des combats de Llada et de Liers les 15 et 16 septembre 1823.
Le 19 février 1831, le 22e régiment de chasseurs à cheval devient le 10e régiment de dragons. Le 22e régiment de chasseurs à cheval cesse alors d'exister et son numéro est vacant depuis cette époque.

23e chasseurs à cheval[modifier | modifier le code]

Le 23e régiment de chasseurs à cheval est formé, le 19 février 1831, du simple renommage du régiment de chasseurs à cheval de la Vienne formé en 1815.

Historique

Le 23e régiment de chasseurs à cheval fait la campagne de 1823 à l'armée d'Espagne avec lequel il se distingue lors des combats sous Barcelone les 9 et 10 juillet 1823.
Le 19 février 1831, le 23e régiment de chasseurs à cheval devient le 11e régiment de dragons. Le 23e régiment de chasseurs à cheval cesse alors d'exister et son numéro est vacant depuis cette époque.

24e chasseurs à cheval[modifier | modifier le code]

Le 24e régiment de chasseurs à cheval est formé, le 19 février 1831, du simple renommage du régiment de chasseurs à cheval des Vosges formé en 1815.

Historique

Le 24e régiment de chasseurs à cheval fait la campagne de 1823 à l'armée d'Espagne avec lequel il se distingue lors des combats sous Barcelone le 30 juillet 1823.
Le 19 février 1831, le 23e régiment de chasseurs à cheval devient le 12e régiment de dragons. Le 24e régiment de chasseurs à cheval cesse alors d'exister et son numéro est vacant depuis cette époque.

Régiments de hussards[modifier | modifier le code]

1er hussards[modifier | modifier le code]

Le 1er régiment de hussards est formé du simple renommage du régiment des hussards de Chartres qui portait avant l'ordonnance du 21 septembre 1824 le nom de régiment des hussards du Jura formé en 1815.

Historique

Le 1er régiment de hussards fait la campagne de 1823 au 1er corps de l'armée d'Espagne avec lequel il se distingue lors des combats d'Astorga et de Puerto de Mirabete les 2 juin et 30 septembre 1823.
En 1832, le régiment est à l'armée du Nord.

2e hussards[modifier | modifier le code]

Le 2e régiment de hussards est formé du simple renommage du régiment des hussards de la Meurthe formé en 1815.

Historique

En 1832, le régiment est à l'armée du Nord.
Le régiment participe aux campagnes de 1844 et 1847 à l'armée d'Afrique avec laquelle il se distingue à la bataille d'Isly, le 11 aout 1844, durant l'expédition du Maroc et à la bataille de Sidi-Brahim du 23 au 26 septembre 1845 contre Abd El Kader.

3e hussards[modifier | modifier le code]

Le 3e régiment de hussards est formé du simple renommage du régiment des hussards de la Moselle formé en 1815.

Historique

Le 3e régiment de hussards fait la campagne de 1823 au 5e corps de l'armée d'Espagne avec lequel il se distingue lors du combat de Tramaced, le 8 octobre 1823.
En 1848 et 1849 le régiment est affecté à l'armée des Alpes.

4e hussards[modifier | modifier le code]

Le 4e régiment de hussards est formé du simple renommage du régiment des hussards du Nord formé en 1815.

Historique

Le 4e régiment de hussards fait la campagne de 1823 au 3e corps de l'armée d'Espagne avec lequel il se distingue lors des combats dans les Asturies et en Galicie les 25 juin et 7 juillet 1823.

5e hussards[modifier | modifier le code]

Le 5e régiment de hussards est formé du simple renommage du régiment des hussards du Bas-Rhin formé en 1815.

Historique

Le 5e régiment de hussards fait la campagne de 1823 au 1er corps de l'armée d'Espagne avec lequel il se distingue lors des combats de Logrono et de San Lucar la Mayor, les 17 avril et 19 juin 1823.
Le régiment participe aux campagnes de 1836 et 1837 à l'armée d'Afrique.

6e hussards[modifier | modifier le code]

Le 6e régiment de hussards est formé du simple renommage du régiment des hussards du Haut-Rhin formé en 1815.

Historique

Le 6e régiment de hussards fait la campagne de 1823 au 4e corps de l'armée d'Espagne avec lequel il se distingue lors des combats de Martorell et de Molins del Rey, le 9 juillet 1823 ainsi qu'au combats de Caldès et sous Barcelone les 14 août et 10 septembre suivant.

7e hussards[modifier | modifier le code]

Le 7e régiment de hussards est formé par ordonnance du 29 septembre 1840.

Historique

Le 7e régiment de hussards fait les campagnes de 1848 et 1849 à l'armée des Alpes.

8e hussards[modifier | modifier le code]

Le 8e régiment de hussards est formé par ordonnance du 29 septembre 1840.

Historique

Le 8e régiment de hussards fait les campagnes de 1848 et 1849 à l'armée des Alpes.

9e hussards[modifier | modifier le code]

Le 9e régiment de hussards est formé par ordonnance du 29 septembre 1840.

Historique


Régiments de chasseurs d'Afrique[modifier | modifier le code]

1er chasseurs d'Afrique[modifier | modifier le code]

Le 1er régiment de chasseurs d'Afrique est formé par ordonnance du 17 novembre 1831 de détachements tirés de différends corps de cavalerie.

Historique

Le régiment participe aux campagnes à partir de sa création, en 1831 à l'armée d'Afrique. Il s'est fait remarquer dans les diverses expéditions, razzias et engagements auxquels il a pris part.

2e chasseurs d'Afrique[modifier | modifier le code]

Le 2e régiment de chasseurs d'Afrique est formé par ordonnance du 17 novembre 1831 de détachements tirés de différends corps de cavalerie.

Historique

Le régiment participe aux campagnes à partir de sa création, en 1831 à l'armée d'Afrique. Il s'est fait remarquer dans les diverses expéditions, razzias et engagements auxquels il a pris part.

3e chasseurs d'Afrique[modifier | modifier le code]

Le 3e régiment de chasseurs d'Afrique est formé par ordonnance du 28 novembre 1832 de détachements tirés de différends corps de cavalerie.

Historique

Le régiment participe aux campagnes à partir de sa création, en 1832 à l'armée d'Afrique. Il s'est fait remarquer dans les diverses expéditions, razzias et engagements auxquels il a pris part.

4e chasseurs d'Afrique[modifier | modifier le code]

Le 4e régiment de chasseurs d'Afrique est formé par ordonnance du 31 août 1839 de détachements tirés de différends corps de cavalerie.

Historique

Le régiment participe aux campagnes à partir de sa création, en 1839 à l'armée d'Afrique. Il s'est fait remarquer dans les diverses expéditions, razzias et engagements auxquels il a pris part.

Régiments de spahis[modifier | modifier le code]

1er spahis[modifier | modifier le code]

Le 1er corps de cavalerie indigène d'Afrique est créé à Alger, par ordonnance du 10 septembre 1834, sous la dénomination de spahis réguliers.

Historique 

Une ordonnance du 21 juillet 1845 constitue le 1er corps en régiment, qui ont conserve son ancienne dénomination en devenant le 1er régiment de spahis.
Le régiment participe aux à l'ensemble des campagnes à l'armée d'Afrique en donnant donné les plus grandes preuves de valeur dans toutes les affaires qu'il a eu à soutenir.
Un escadron supplémentaire du 1er régiment de spahis a été employé au service du Sénégal sous le nom de spahis sénégalais[2].

2e spahis[modifier | modifier le code]

Le 2e corps de spahis est créé à Bône, par ordonnance du 10 juin 1835.

Historique 

Une ordonnance du 21 juillet 1845 constitue le 2e corps en régiment, qui ont conserve son ancienne dénomination en devenant le 2e régiment de spahis.
Le régiment participe aux à l'ensemble des campagnes à l'armée d'Afrique en donnant donné les plus grandes preuves de valeur dans toutes les affaires qu'il a eu à soutenir.

3e spahis[modifier | modifier le code]

Le 3e corps de spahis est créé à Oran, par ordonnance 12 août 1836.

Historique 

Une ordonnance du 21 juillet 1845 constitue le 3e corps en régiment, qui ont conserve son ancienne dénomination en devenant le 3e régiment de spahis.
Le régiment participe aux à l'ensemble des campagnes à l'armée d'Afrique en donnant donné les plus grandes preuves de valeur dans toutes les affaires qu'il a eu à soutenir.

Infanterie[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Dictionnaire de l'armée de terre par le général Eugène Bardin
  • Adrien Pascal, Histoire de l'armée et de tous les régiments, Paris, (notice BnF no FRBNF41672280)
  • Victor Louis Jean-François Belhomme, Histoire de l'infanterie en France, Limoges, H. Charles-Lavauzelle (notice BnF no FRBNF34065613)
  • Louis Susane, Histoire de l'ancienne infanterie française, Paris, J. Corréard, (notice BnF no FRBNF34065608)
  • François-Joseph-Michel Noël : Nouveau dictionnaire des origines, inventions et découvertes, Volume 4

Liens externes[modifier | modifier le code]

Notes, sources et références[modifier | modifier le code]

Sources
  • Les sites cités dans liens externes
  • Les ouvrages cités dans bibliographie
Notes