Richard Baltzer

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Richard Baltzer
Naissance
Danzig maintenant Gdańsk, Empire allemand
Décès
Prague
Origine Allemand
Allégeance Flag of the German Empire.svg Empire allemand
Flag of Germany.svg République de Weimar
Flag of the German Reich (1935–1945).svg Troisième Reich
Arme War Ensign of Germany (1903-1918).svg Deutsches Reichsheer
War Ensign of Germany (1921-1933).svg Reichswehr
Balkenkreuz.svg Wehrmacht, Heer
Grade Generalleutnant
Années de service 1904-1945
Commandement 47e division d'infanterie (Allemagne)
Conflits Première Guerre mondiale,
Seconde Guerre mondiale

Richard Baltzer est un Generalleutnant allemand qui a servi au sein de la Heer dans la Wehrmacht pendant la Seconde Guerre mondiale.

Biographie[modifier | modifier le code]

Il passe son enfance à Gdansk et l'école secondaire à Schwetz. Il obtient un diplôme de fin d'études.

Le 6 avril 1904 il rejoint la marine impériale et du 1 avril 1905 au 18 juin 1906, il rejoint un régiment d'artillerie et est promu lieutenant le 15 février 1905. Durant la Première Guerre mondiale en juillet 1914 il rejoint un régiment d'infanterie. Le 18 juin, 1915 il est promu au grade de capitaine et dirige une batterie d'artillerie. Le 24 novembre 1916, il travaille à l'état-major général du Gouvernement de Namur.

Le 1 décembre 1919 il est promu au grade de major de police. Dans la police de sécurité, il dirige la division ouest de Berlin. De 1920 à 1922 il dirige le département de la police à Berlin. Du 5 mars 1922 au 20 mars 1933 il est commandant de la police dans le quartier du gouvernement à Berlin. Le 21 mars 1933 il est promu lieutenant-colonel.

Quelques semaines après l'arrivée au pouvoir des nazis au printemps 1933 il est nommé par le ministre de l'Intérieur Hermann Göring commandant de la police de Berlin. Avec Magnus von Levetzow, Rudolf Diels et Walther Wecke l'un des quatre principaux commandant de la police dans la capitale. Le 21 juin 1934 il démissionne.

Après sa retraite de la police nationale il retourne dans l'armée. Il travaille au siège de la 26e Division d'infanterie à Cologne du 6 mars au 31 mai 1936. Du 1 juin 1936 au 28 février 1938 il commande le 25e régiment d'infanterie. Le 16 mars 1936 il est promu major général. Au début de la Seconde Guerre mondiale il commande la 217e division d'infanterie. Le 31 janvier 1942 il reçoit la Croix de fer allemande. En 1943 il prend la tête de la 156e division de Réserve. Du 25 mars 1944 au 10 mai 1945 il commande la 182e division de réserve.

Il est arrêté à Prague le 8 mai 1945 et le 10 mai 1945 il est tué dans des circonstances inexpliquées.

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Joachim Lilla: Leitende Verwaltungsbeamte und Funktionsträger in Westfalen, 2004.
  • Dermot Bradley (Hrsg.), Andreas Schulz, Günter Wegmann: Die Generale der Waffen-SS und der Polizei. Die militärischen Werdegänge der Generale, sowie der Ärzte, Veterinäre, Intendanten, Richter und Ministerialbeamten im Generalsrang. Band 1: Abraham–Gutenberger. Biblio Verlag. Bissendorf 2003. (ISBN 3-7648-2373-9). S. 49–51.