Sabri Lamouchi

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Sabri Lamouchi
Pas d'image ? Cliquez ici.
Biographie
Nationalité Drapeau : France Française
Drapeau : Tunisie Tunisienne
Nat. sportive Drapeau : France Français
Naissance 9 novembre 1971 (43 ans)
Lieu Lyon (Rhône)
Taille 1,75 m (5 9)
Période pro. 1991-2009
Poste Milieu relayeur puis entraîneur
Parcours junior
Saisons Club
1977-1981 Drapeau de la France AS Lyon-Duchère
1982-1989 Drapeau de la France CASCOL Oullins
1989-1991 Drapeau de la France Olympique Alès
Parcours professionnel 1
Saisons Club M. (B.)
1991-1994 Drapeau de la France Olympique Alès 111 (30)
1994-1998 Drapeau de la France AJ Auxerre 176 (23)
1998-2000 Drapeau de la France AS Monaco 072 0(7)
2000-2003 Drapeau de l'Italie Parme AC 122 (10)
2003-2004 Drapeau de l'Italie Inter Milan 026 0(0)
2004-2005 Drapeau de l'Italie Genoa CFC 020 0(1)
2005-2006 Drapeau de la France Olympique de Marseille 055 0(6)
2006-2007 Drapeau : Qatar Al Rayyan Club 007 0(6)
2007-2009 Drapeau : Qatar Umm Salal Club 010 0(1)
2009 Drapeau : Qatar Al Kharitiyath SC
Sélections en équipe nationale 2
Années Équipe M. (B.)
1996-2000 Drapeau : France France 12 0(1)
Équipes entraînées
Années Équipe Stats
2012-2014 Drapeau : Côte d'Ivoire Côte d’Ivoire 13v 6n 3d
1 Compétitions officielles nationales et internationales.
2 Matchs officiels.

Sabri Lamouchi est un ancien footballeur français d'origine tunisienne, né le 9 novembre 1971 à Lyon. Il évoluait au poste de milieu relayeur. Il s'est reconverti en entraîneur, à la tête de la sélection nationale de la Côte d'Ivoire[1].

Biographie[modifier | modifier le code]

Formation[modifier | modifier le code]

Lamouchi débute la pratique du football dans sa ville natale de Lyon à La Duchère, à l'âge de 6 ans, où il reste quatre ans avant de rejoindre le club de CASCOL Oullins. Il reste là-bas jusqu'à l'âge de 18 ans, avant de rejoindre le centre de formation d'Alès.

Entrée dans le monde Pro[modifier | modifier le code]

Lamouchi débute en Division 2 en 1991 avec Alès, où il reste jusqu'en 1994. Il se fait repérer lors du match de Coupe de France contre son ancien club de la Duchère, à l'occasion duquel il marque un but somptueux. Guy Roux lui fait alors rejoindre la première division et l'AJ Auxerre. Il appartient à la génération qui réalise le doublé coupe/championnat en 1996.

Sabri Lamouchi est sélectionné en équipe nationale tunisienne en 1994, mais il reste sur le banc des remplaçants suite aux choix de Khmais Laabidi, entraîneur national tunisien à l'époque. Cette attitude pousse le joueur franco-tunisien à changer de direction pour choisir l'équipe de France. Il participe à l'Euro 1996 et fait partie des 6 joueurs écartés de la "liste des 28" d'Aimé Jacquet peu avant la Coupe du Monde 1998. Ses performances lui valent tout de même d'être recruté par un ténor du championnat, l'AS Monaco. Il y réalise deux magnifiques saisons, conclues par un titre de champion de France en 2000. Il quitte alors le club princier pour la Série A italienne.

La Serie A[modifier | modifier le code]

Arrivé à Parme, Lamouchi s'impose comme un titulaire grâce à sa redoutable technique. Véritable plaque tournante de son équipe, il reste trois ans à Parme, où il remporte une Coupe d'Italie, avant de rejoindre le grand Inter de Milan. Mais Lamouchi a 32 ans, et n'a plus la force pour s'imposer dans un tel club. Il reste une bonne partie de la saison sur le banc, avant de partir.

Fin de carrière[modifier | modifier le code]

Après son départ de Milan, Lamouchi sombre en Série B au Genoa, où il réalise tout de même de bonnes performances. Il est alors tiré vers le haut par l'OM, qui le recrute en 2005. Il atteint la finale de la Coupe de France et réalise une très bonne saison. Mais, à la grande surprise des Marseillais, le 18 septembre 2006, il fait la demande de quitter l'OM pour cause de trop forte concurrence[2]. Il signe quelques jours plus tard au Qatar, à Al Rayyan, puis à l'Umm Salal Club.

En janvier 2009, il s'engage pour le club d'Al Kharitiyath[3] jusqu'à la fin de saison. Il est aussi en parallèle consultant pour la chaîne Al-Dawri.

Il travaille depuis l'automne 2009 en tant que consultant sur l'antenne de Canal+.

Sabri Lamouchi est membre du club des Champions de la Paix, un collectif de 54 athlètes de haut niveau créé par Peace and Sport, organisation internationale basée à Monaco et œuvrant pour la construction d'une paix durable grâce au sport.

Carrière d'entraîneur[modifier | modifier le code]

Le 28 mai 2012, il est nommé à la tête de la sélection de la Côte d'Ivoire en remplacement de François Zahoui. Il a pour tâche de qualifier la sélection pour le Mondial 2014 au Brésil.

Le 2 juin 2012, il gagne son premier match en tant qu'entraîneur de la Côte d'Ivoire, lors d'une rencontre face à la Tanzanie (2-0).

Lors de la CAN 2013 en Afrique du Sud, la Côte d'Ivoire est éliminée en quarts de finale par le Nigeria. Sabri Lamouchi présente sa démission le 25 juin 2014 après l'élimination de la Côte d'Ivoire dès le premier tour de la Coupe du Monde 2014 face à la Grèce (2-1)[4].

Palmarès[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Lamouchi nouveau sélectionneur sur L'Équipe
  2. Sabri Lamouchi quitte l'OM car il vivait mal la concurrence à son âge
  3. Signe a Al-Krytrat
  4. Brésil 2014 : le sélectionneur de la Côte d'Ivoire, Sabri Lamouchi, démissionne
  5. « Tous les joueurs de l'équipe de France », sur FFF.fr

Liens externes[modifier | modifier le code]