Patrick Mboma

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Mboma.
Patrick Olomo Mboma
Ancien du PSG Aristide Arthode Deuhla-Patrick Mboma.JPG
Biographie
Nom Henri Patrick Mboma Dema
Nationalité Drapeau du Cameroun Cameroun
Naissance 15 novembre 1970 (43 ans)
Lieu Douala, Cameroun
Taille 1,85 m (6 1)
Période pro. 1992-2005
Poste Attaquant
Parcours junior
Saisons Club
-1990 Drapeau de la France Stade de l'Est Pavillonnais
1990-1992 Drapeau de la France Paris Saint-Germain
Parcours professionnel 1
Saisons Club M. (B.)
1992-1997 Drapeau de la France Paris Saint-Germain 24 0(6)
1992-1994 Drapeau de la France LB Châteauroux 48 (22)
1995-1996 Drapeau de la France FC Metz 22 0(4)
1997-1998 Drapeau du Japon Gamba Osaka 34 (29)
1998-2000 Drapeau de l'Italie Cagliari Calcio 40 (15)
2000-2002 Drapeau de l'Italie Parme FC 24 0(5)
2002 Drapeau de l'Angleterre Sunderland 09 0(1)
2002-2003 Drapeau : Libye Al Ittihad Tripoli 04 0(4)
2003-2004 Drapeau du Japon Tokyo Verdy 35 (17)
2004-2005 Drapeau du Japon Vissel Kobe 10 0(2)
Sélections en équipe nationale 2
Années Équipe M. (B.)
1995-2004 Drapeau : Cameroun Cameroun 56 (33)
1 Compétitions officielles nationales et internationales.
2 Matchs officiels.

Patrick Olomo Mboma, né le 15 novembre 1970 à Douala (Cameroun), est un footballeur camerounais.

Biographie[modifier | modifier le code]

Né au Cameroun, il émigre avec sa famille en France quand il n'a que deux ans. Il a grandi en région parisienne (Montfermeil puis Bondy) en jouant au football. Après des débuts dans le club des Pavillons sous bois, il rejoint l'équipe réserve du Paris Saint-Germain au début des années 1990 qui évolue en CFA. Entre 1990 et 1992, il inscrit 29 buts en 36 matchs.

Débuts de carrière[modifier | modifier le code]

Barré par George Weah, David Ginola, Amara Simba ou encore François Calderaro, le jeune attaquant se fait prêter à La Berrichonne de Châteauroux. Après une première saison en D2, le club est relégué en raison de la refonte de la Division 2 qui passe de deux poules de 18 clubs à une poule de 22. Il fera une seconde saison à Châteauroux où il inscrira 17 buts et sera champion de France de 3e division en 1994.

Mboma charme à nouveau les dirigeants du PSG, qui rêvent de l’associer à George Weah. Mais le lionceau n’y arrive pas. Sa carrière en France ne semble pas décoller même avec un prêt au FC Metz où il parvient à gagner une coupe de la Ligue avec ses compatriotes Jacques Songo'o et Rigobert Song.

Avec un statut de faux espoir qui lui colle à la peau, en 1997 le Camerounais s’envole alors pour un autre championnat, beaucoup plus exotique au Japon. Grâce à son club du Gamba Osaka, le buteur prend une tout autre dimension.

La consécration[modifier | modifier le code]

Il revient en Europe en 1998, dans le club italien du Cagliari Calcio. Il y marquera un bon nombre de buts en Serie A, il fera deux saisons avant de signer dans le club huppé de Parme AC toujours en Italie qui vient de perdre l'Argentin Hernán Crespo. Dans ce club, il y a des stars comme Fabio Cannavaro, Lilian Thuram ou Gianluigi Buffon. Les blessures à répétition, les allers-retours avec sa sélection le bloquent et le pénalisent, il quitte Parme au bout d'une saison et demie.

Direction l'Angleterre, à Sunderland mais il manque son passage.

Avec les Lions Indomptables[modifier | modifier le code]

International camerounais depuis 1995, il dispute la coupe du monde 1998 avec Les Lions Indomptables.

Mais en 2000, il vit la meilleure période de sa carrière lors de la CAN 2000 qu'il gagne avec le Cameroun. Depuis longtemps dans l’ombre Roger Milla, le Cameroun pose sa patte sur le football continental, et même au-delà. Accompagné du jeune, Samuel Eto’o, Patrick Mboma s’en va conquérir le monde, lors des Jeux olympiques d'été de 2000 à Sydney. Surprise en début de tournoi, la sélection ajuste tour à tour le Brésil en quarts et l’Espagne en finale. Une année en or pour le footballeur, qui décroche, par la même occasion, le Ballon d’or africain. En bonus son coup de ciseaux retourné en amical contre la France au Stade de France. Il figure alors parmi les 50 éligibles au Ballon d'Or de France Football remporté cette année-là par le Portugais Luís Figo.

Le Cameroun récidive deux ans plus tard, et remporte la CAN 2002 et dispute une Coupe du monde 2002 décevante. Mboma est alors le meilleur buteur de l’histoire du pays, en attendant les exploits de Samuel Eto’o.

En 2004, il prend sa retraite internationale après la CAN 2004 où le Cameroun se fait éliminer en quart de finale. Mais lui termine meilleur buteur de la compétition.

Fin de carrière[modifier | modifier le code]

Il termine sa carrière en Libye et au Japon. Il vient de signer en octobre 2011 au club du FC Villepreux en 2ème division de district dans les Yvelines (commune où il réside)

Après sa carrière, il devient agent sportif, et devient également au sein de la Fédération camerounaise de football (FECAFOOT) médiateur pour l’équipe nationale.

Il occupe des fonctions de consultant pour différents médias français dont RMC.

Reconverti homme d'affaires, militant pour l'Afrique, il est Directeur Général Adjoint de HOPE FINANCE.

Palmarès[modifier | modifier le code]

En club[modifier | modifier le code]

  • Vice-Champion de France D1 en 1997 en avec le PSG
  • Champion de France de Nationale 1 (3e division) en 1994 avec Châteauroux
  • Vainqueur de la Coupe de France en 1995 avec le PSG
  • Vainqueur de la Coupe de la Ligue en 1995 avec le PSG
  • Vainqueur de la Coupe de la Ligue en 1996 avec Metz

En équipe nationale[modifier | modifier le code]

Distinction personnelles[modifier | modifier le code]

Statistiques[modifier | modifier le code]

En Club[modifier | modifier le code]

Performance en Club Championnat National Coupe Coupe de la Ligue Continental Total
Saison Club Championnat National App Buts App Buts App Buts App Buts App Buts
Drapeau : France France Championnat National Coupe de France Coupe de la Ligue Europe Total
1990-91 Paris SG Drapeau : France Ligue 1 0 0
1991-92 Paris SG Drapeau : France Ligue 1 0 0
1992-93 Châteauroux Drapeau : France Ligue 2 19 5
1993-94 Châteauroux Drapeau : France National 29 17
1994-95 Paris SG Drapeau : France Ligue 1 8 1 2 0 2 1 1 2 13 4
1995-96 Metz Drapeau : France Ligue 1 17 4 5 0 22 4
1996-97 Paris SG Drapeau : France Ligue 1 8 1 3 1 11 2
Drapeau : Japon Japon Championnat National Coupe de l'Empereur J. League Cup Asie Total
1997 Gamba Osaka Drapeau : Japon J-League 28 25 1 0 5 4 - - 34 29
1998 Gamba Osaka Drapeau : Japon J. League 2 6 4 - - - - - - 6 4
Drapeau : Italie Italie Championnat National Coppa Italia Europe Total
1998-99 Cagliari Drapeau : Italie Serie A 13 7
1999-00 Cagliari Drapeau : Italie Serie A 27 8
2000-01 Parme Drapeau : Italie Serie A 20 5 3 1 23 6
2001-02 Parme Drapeau : Italie Serie A 4 0 2 1 6 1
Drapeau : Angleterre Angleterre Championnat National FA Cup Carling Cup Europe Total
2001-02 Sunderland Drapeau : Angleterre Premier League 9 1
Flag of Libya (1977-2011).svg Libye Championnat National Coupe de Libye Afrique Total
2002-03 Al Ittihad Tripoli Flag of Libya (1977-2011).svg Premier League 0 0
Drapeau : Japon Japon Championnat National Coupe de l'Empereur J. League Cup Asie Total
2003 Tokyo Verdy Drapeau : Japon J-League 23 13 3 0 3 3 - - 29 16
2004 Tokyo Verdy Drapeau : Japon J-League 12 4 - - 5 4 - - 17 8
2004 Vissel Kobe Drapeau : Japon J-League 6 2 0 0 0 0 - - 6 2
2005 Vissel Kobe Drapeau : Japon J-League 4 0 - - 0 0 4 0
Total Pays Championnat National Coupe Coupe de la Ligue Continental Total
Drapeau : France France 83 28
Drapeau : Japon Japon 79 48 4 0 13 11 - - 96 59
Drapeau : Italie Italie 67 20
Drapeau : Angleterre Angleterre 9 1
Flag of Libya (1977-2011).svg Libye 0 0
Carrière Total 235 97

En Sélection[modifier | modifier le code]

Drapeau : Cameroun Cameroun [1]
Année App Buts
1995 1 0
1996 1 1
1997 10 6
1998 8 1
1999 4 3
2000 9 9
2001 9 4
2002 10 5
2003 1 0
2004 4 4
Total 57 33

Notes et références[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]