Tony Dreyfus

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Dreyfus.
Tony Dreyfus
Illustration.
Fonctions
Député de la 5e circonscription de Paris
Législature 11e, 12e et 13e (Ve République)
Prédécesseur Claude-Gérard Marcus
Successeur Seybah Dagoma
Maire du 10e arrondissement de Paris
Prédécesseur Claude Challal
Successeur Rémi Féraud
Secrétaire d'État auprès du Premier ministre
Gouvernement Rocard I et II
Biographie
Date de naissance
Lieu de naissance Paris
Parti politique Parti socialiste
Profession Avocat

Tony Dreyfus (né le à Paris) est un avocat et homme politique français, membre du parti socialiste, secrétaire d'État auprès du Premier ministre Michel Rocard de 1988 à 1991, maire du 10e arrondissement de Paris de 1995 à 2008 et député de la cinquième circonscription de Paris de 1997 à 2012.

Biographie[modifier | modifier le code]

Tony Dreyfus est né à Paris en 1939. Entré dans la vie publique à 20 ans, il fut l’un des animateurs de l’UNEF jusqu’en 1963.

Avocat depuis 1965, marié et père de cinq enfants, il continue de s’engager dans les combats sociaux. Il est notamment l’avocat de la CFDT et des ouvriers de l’usine Lip de Besançon.

Conseiller de Paris et du 10e arrondissement à partir de 1989, Tony Dreyfus est secrétaire d'État de 1988 à 1991 au sein du gouvernement de Michel Rocard, chargé de l'économie sociale, et, en particulier du RMI, de la CSG ou du développement des mutuelles.

En 1995, il est élu maire du 10e arrondissement et devient député en juin 1997. Il est réélu député le , pour la XIIe législature (2002-2007), dans la cinquième circonscription de Paris, ainsi qu'en juin 2007 contre Lynda Asmani avec 17 391 voix (63,19 %).

À l’Assemblée Nationale, il fut membre de la commission des Finances et a été rapporteur spécial du budget 2002 du Ministère de l’Intérieur.

Devant les militants de la section socialiste, Tony Dreyfus s'engage, en mai 2006, à ne pas briguer de nouveau mandat à la tête de la mairie en 2008 et de mettre ainsi un terme à une situation de cumul.

D'après la liste arrêtée au 11 novembre 2003, il est membre du Comité d'orientation scientifique de l'association fondée par Michel Rocard et Dominique Strauss-Kahn, À gauche, en Europe.

Réélu lors des élections législatives de juin 2007 dans la 5e circonscription de Paris, il est membre de la commission des Affaires étrangères et vice-président de l'Assemblée nationale de 2009 à 2010.

Élu par ses pairs à la Cour de justice de la République, il est l'un des douze juges parlementaires à siéger pour le procès de Charles Pasqua relatif aux affaires du siège de GEC-Alsthom, de la Sofremi et du casino d'Annemasse.

Mandats[modifier | modifier le code]

  • 14/05/1988 - 23/06/1988 : secrétaire d'État auprès du Premier ministre
  • 29/06/1988 - 16/05/1991 : secrétaire d'État auprès du Premier ministre
  • 20/03/1989 - 18/06/1995 : membre du conseil général de Paris
  • 20/03/1989 - 18/06/1995 : membre du Conseil de Paris
  • 23/03/1992 - 01/07/1995 : membre du conseil régional d'Île-de-France
  • 18/06/1995 - 18/03/2001 : membre du conseil de Paris
  • 19/06/1995 - 18/03/2001 : membre du conseil général de Paris
  • 25/06/1995 - 18/03/2001 : maire d'arrondissement de Paris 10e
  • 19/03/2001 - 16/03/2008 : membre du Conseil de Paris
  • 19/03/2001 - 16/03/2008 : maire d'arrondissement de Paris 10e
  • 01/06/1997 - 18/06/2002 : député
  • 18/06/2002 - 17/06/2007 : député
  • 17/06/2007 - 19/06/2012 : député
  • 06/10/2009 - 05/10/2010 : vice-président de l'Assemblée nationale

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Références[modifier | modifier le code]