Brian Scalabrine

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Brian Scalabrine Portail du basket-ball
Scal Media Day.png
Fiche d’identité
Nom complet Brian Scalabrine
Nationalité Drapeau des États-Unis États-Unis
Naissance 18 mars 1978 (36 ans)
Long Beach, Californie
Taille 2,06 m (6 9)
Poids 106 kg (233 lb)
Surnom The White Mamba; Scal; The Man, the Mhyth, the Legend
Situation en club
Poste Ailier fort
Draft NBA
Année 2001
Position 35e
Franchise Nets du New Jersey
Carrière professionnelle *
Saison Club Moy. pts
2001-2002
2002-2003
2003-2004
2004-2005
2005-2006
2006-2007
2007-2008
2008-2009
2009-2010
2010-2011
2011
2011-2012
Nets du New Jersey
Nets du New Jersey
Nets du New Jersey
Nets du New Jersey
Celtics de Boston
Celtics de Boston
Celtics de Boston
Celtics de Boston
Celtics de Boston
Bulls de Chicago
Benetton Trévise
Bulls de Chicago
2,1
3,1
3,5
6,3
2,9
4,0
1,8
3,5
1,5
1,1
-
1,1
Sélection en équipe nationale **
Drapeau : États-Unis États-Unis 0
Carrière d’entraîneur
depuis 2013 Warriors de Golden State Assistant

* Points marqués dans chaque club comptant pour le championnat
national et les compétitions nationales et continentales.
** Points marqués pour l’équipe nationale en match officiel.

Brian Scalabrine (né le 18 mars 1978 à Long Beach, Californie) est un joueur de basket-ball professionnel américain évoluant au poste d'ailier fort dans l'équipe des Bulls de Chicago. Depuis la fin de sa carrière, il est devenu entraîneur.

Recruté au 35e rang de la draft NBA 2001 par les Nets du New Jersey, Brian Scalabrine quitte les Nets après quatre saisons pour les Celtics de Boston. En 2008, Scalabrine devient champion NBA avec les Celtics de Boston. Il est recruté par les Bulls de Chicago comme agent libre à l'été 2010.

Carrière en NBA[modifier | modifier le code]

Débuts avec les Nets[modifier | modifier le code]

Brian Scalabrine est sélectionné au cinquième rang du deuxième tour de la draft NBA 2001 (39e au total) par les Nets du New Jersey. Il joue son premier match en NBA le 28 janvier 2002 contre les Bucks de Milwaukee. Les Nets atteignent la finale en 2002 et 2003 mais Scalabrine ne participe pas beaucoup à ces deux campagnes, ne commençant que sept rencontres. Sa moyenne de points par match s'élève lors de la saison 2004-2005 à 6,3 points par rencontre. Qualifiée de justesse pour les playoffs, la franchise rencontre le Heat de Miami et perd 4 matchs à 0. Scalabrine commence trois de ces quatre rencontres mais n'inscrit que 2,3 points par match. Non prolongé par les Nets, il se retrouve libre de signer un contrat avec la franchise de son choix.

Titre avec les Celtics[modifier | modifier le code]

Scalabrine signe comme agent libre avec les Celtics de Boston le 2 août 2005. Il reste cinq saisons dans l'équipe de Boston, devenant un des joueurs emblématiques du club malgré son faible temps de jeu. Scalabrine n'est pas transféré lors de l'été 2007 alors que le club se restructure totalement pour créer le Big Three. À la fin de la saison 2007-2008 des Celtics de Boston, Brian Scalabrine est sacré champion NBA avec ses coéquipiers des Celtics. Il reste un joueur de la rotation des Celtics lors des deux années suivantes, contribuant avec un rôle majeur à la campagne jusqu'en finale à nouveau en 2010. Boston perd contre les Lakers de Los Angeles et laisse Scalabrine en agent libre.

Bulls de Chicago[modifier | modifier le code]

Brian Scalabrine signe comme agent libre avec les Bulls de Chicago le 28 septembre 2010[1], lors de la saison 2011-2012 il devient le chouchou du United Center et est surnommé le White Mamba (en référence au surnom de Kobe Bryant, Black Mamba) en raison de certaines actions spectaculaires et surprenantes qu'il réalise.

Entraîneur-adjoint[modifier | modifier le code]

Après sa carrière de joueur, Scalabrine se reconvertit comme entraîneur et obtient une place dans l'équipe de Mark Jackson qui entraîne les Warriors du Golden State. Fin mars 2014, Jackson s'en sépare et l'envoie dans l'équipe d'entraîneurs des Warriors de Santa Cruz, considérant que Scalabrine et lui ont des philosophies différentes[2].

Records[modifier | modifier le code]

Les meilleures statistiques de Brian Scalabrine en carrière sont les suivantes :

  • Points : 29 contre les Warriors de Golden State le 26 janvier 2005
  • Paniers réalisés : 12 contre les Warriors de Golden State le 26 janvier 2005
  • Paniers tentés : 17 contre les Warriors de Golden State le 26 janvier 2005
  • Paniers à trois points réalisés : 4 (2 fois)
  • Paniers à trois points tentés : 9 contre les Knicks de New York le 28 février 2007
  • Lancers francs réalisés : 8 contre les Hornets de la Nouvelle-Orléans le 18 novembre 2003
  • Lancers francs tentés : 8 (3 fois)
  • Rebonds offensifs : 7 contre les Warriors de Golden State le 23 janvier 2003
  • Rebonds défensifs : 9 contre les Sixers de Philadelphie le 17 avril 2005
  • Total rebonds : 11 (2 fois)
  • Passes décisives : 5 (6 fois)
  • Interceptions : 3 (4 fois)
  • Contres : 3 contre New York Knicks le 28 février 2007
  • Minutes jouées : 45 contre Toronto Raptors le 15 avril 2005

Palmarès[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. (en) Matt Pepin, « Report: Scalabrine signs with Bulls », sur http://www.boston.com,‎ 22 septembre 2010 (consulté le 12 mars 2011)
  2. (en) « Warriors assistant coach Darren Erman fired », USA Today,‎ 5 avril 2014

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :