Juwan Howard

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Howard.
Juwan Howard Portail du basket-ball
JuwanHowardMiami.jpg
Fiche d’identité
Nom complet Juwan Antonio Howard
Nationalité Drapeau des États-Unis États-Unis
Naissance 7 février 1973 (41 ans)
Chicago, Illinois
Taille 2,06 m (6 9)
Poids 115 kg (253 lb)
Situation en club
Club actuel Retiré
Numéro 5
Poste Ailier fort
Carrière universitaire ou amateur
1991-1994 Michigan
Draft NBA
Année 1994
Position 5e
Franchise Wizards de Washington
Carrière professionnelle *
Saison Club Moy. pts
1994-1995
1995-1996
1996-1997
1997-1998
1998-1999
1999-2000
2000-2001
2000-2001
2001-2002
2001-2002
2002-2003
2003-2004
2004-2005
2005-2006
2006-2007
2007-2008
2008-2009
2008-2009
2009-2010
2010-2011
2011-2012
2012-2013
Bullets de Washington
Bullets de Washington
Wizards de Washington
Wizards de Washington
Wizards de Washington
Wizards de Washington
Wizards de Washington
Mavericks de Dallas
Mavericks de Dallas
Nuggets de Denver
Nuggets de Denver
Magic d'Orlando
Rockets de Houston
Rockets de Houston
Rockets de Houston
Mavericks de Dallas
Nuggets de Denver
Bobcats de Charlotte
Trail Blazers de Portland
Heat de Miami
Heat de Miami
Heat de Miami
17,0
22,1
19,1
18,5
18,9
14,9
18,2
17,8
12,9
17,9
18,4
17,0
09,6
11,8
09,7
01,1
00,7
04,4
06,0
02,4
01,5
03,0

* Points marqués dans chaque club comptant pour le championnat
national et les compétitions nationales et continentales.

Juwan Antonio Howard (né le 7 février 1973 à Chicago, Illinois) est un ancien joueur américain de basket-ball de NBA. Il est un ancien All-Star et fut membre de l'équipe de l'université du Michigan faisant partie des fameux "Fab Five" (avec Chris Webber, Jalen Rose, Jimmy King et Ray Jackson) qui atteignirent les finales NCAA 1992 et 1993. Il est actuellement coach-assistant au Heat de Miami.

Carrière[modifier | modifier le code]

Howard connut une carrière réussie à la Chicago Vocational Career Academy, cette période ayant été immortalisée dans le documentaire Hoop Dreams. Il quitta Michigan après son année junior et fut sélectionné par les Bullets de Washington au 5e rang de la draft 1994. Bien que les participations au Final Four des « Fab Five » aient été annulées, il ne faisait pas partie des joueurs appelés devant le grand jury (Robert Traylor, Chris Webber, Jalen Rose, Maurice Taylor et Louis Bullock l'ont été) à cause du scandale de l'université du Michigan et ne fut pas accusé d'avoir touché une somme d'argent, pratique interdite en NCAA. Lorsque Chris Webber, son coéquipier et ami à l'université, rejoignit Washington lors de cette même saison, de nombreux observateurs estimèrent que les « Fab Five » construiraient un futur radieux pour la franchise de Washington. Avec Gheorghe Muresan, 2,31 m, Calbert Cheaney, les meneurs vétérans Mark Price et Robert Pack et le prometteur rookie Rasheed Wallace, tout le monde voyait les Bullets obtenir une qualification aisée pour les playoffs. Mais Webber, Price et Pack manquèrent toute la saison 1995-1996 pour cause de blessure. Les Bullets remportèrent 39 victoires, manquant de justesse les playoffs. Compilant 22,1 points, 8,1 rebonds et 4,4 passes décisives, il fut nommé dans l'équipe de l'Est du All-Star Game.

Howard devint free agent à l'issue de cette saison. De nombreuses équipes désirèrent le recruter, mais Howard décida de signer un contrat de 101 millions de dollars avec le Heat de Miami le 15 juillet 1996. Le contrat fut rejeté par la NBA, car il entrait en violation avec les règles du salary cap. Howard signa un nouveau contrat avec les Bullets le 5 août. Il devint le premier joueur de l'histoire de la NBA à signer un contrat de plus de 100 millions de dollars, son contrat de sept ans étant de 105 millions. Bien qu'il demeura à des niveaux statistiques honorables avec Washington (environ 18 points et 8 rebonds par match), il ne retrouvera jamais un niveau digne d'un All-Star.

Après que Michael Jordan ait rejoint les Bullets renommés en Wizards de Washington, il mit au point un transfert envoyant Howard, Obinna Ekezie et Calvin Booth aux Mavericks de Dallas contre Christian Laettner, Loy Vaught, Etan Thomas, Hubert Davis, Courtney Alexander et une somme d'argent le 22 février 2001. Les Mavs le transférèrent avec Donnell Harvey, Tim Hardaway et un premier tour de draft 2002 aux Nuggets de Denver contre Raef LaFrentz, Avery Johnson, Nick Van Exel et Tariq Abdul-Wahad le 21 février 2002. Il signa ensuite en tant que agent libre (free agent) avec le Magic d'Orlando le 16 juillet 2003. Howard réalisa des moyennes de 17,8 points, 7,4 rebonds par match. Le 25 mars 2002, il marqua son 10 000e point.

Le 29 juin 2004, Howard, Tracy McGrady et Reece Gaines furent envoyés aux Rockets de Houston contre les meneurs de jeu Steve Francis et Cuttino Mobley[1].

Le 14 juin 2007, Howard fut transféré aux Timberwolves du Minnesota contre Mike James et Justin Reed.

Le 29 octobre 2007, les Timberwolves évincèrent Howard à la suite d'un accord amiable[2], lui versant 10 millions de dollars sur les 14 millions qu'ils lui devaient[3],[4],[5]. Howard rejoignit alors les Mavs dès le lendemain[6].

Le 17 septembre 2009, Juwan Howard a signé un contrat d'un an avec les Trail Blazers de Portland.

Le 20 juillet 2010, il a rejoint le Heat de Miami[7]. La saison 2011-2012 est celle du sacre pour Juwan Howard et le Heat qui gagne son premier titre après 18 années passés dans la ligue.

Redevenu ensuite agent libre, Howard, important au sein du vestiaire floridien, va réintégrer l'effectif des champions en titre en fin de saison 2012-13, mais ne disputera aucune rencontre de Playoffs.

Après un second titre remporté avec le Heat de Miami, il intègre le staff de la franchise en tant que coach-assistant.

En dehors du basket-ball[modifier | modifier le code]

Il épousa la chanteuse Jenine Wardally le 6 juillet 2002 aux Providenciales dans les Îles Turques-et-Caïques. Howard a eu un petit rôle dans la série télévisée À la Maison-Blanche[8], dans le rôle d'un ancien joueur universitaire de basket-ball.

Notes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :