Chris Andersen

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Andersen.
Chris Andersen Portail du basket-ball
Chris "Birdman" Andersen 2009.jpg
Chris Andersen en 2009
Fiche d’identité
Nom complet Chris Andersen
Nationalité Drapeau des États-Unis États-Unis
Naissance 7 juillet 1978 (36 ans)
Long Beach, Californie
Taille 2,08 m (6 10)
Poids 111 kg (244 lb)
Surnom The Birdman
Situation en club
Club actuel Drapeau des États-Unis Heat de Miami
Numéro 11
Poste Ailier fort, Pivot
Carrière universitaire ou amateur
1997-1998 Blinn College
Carrière professionnelle *
Saison Club Moy. pts
1999-2000
2000
2000-2001
2001-2002
2002-2003
2003-2004
2004-2005
2005-2006
2007-2008
2008-2009
2009-2010
2010-2011
2011-2012
2012-2013
2013-2014
Jiangsu Nagang
New Mexico Slam
Fargo
Nuggets de Denver
Nuggets de Denver
Nuggets de Denver
Hornets de la Nouvelle-Orléans
Hornets de la Nouvelle-Orléans
Hornets de la Nouvelle-Orléans
Nuggets de Denver
Nuggets de Denver
Nuggets de Denver
Nuggets de Denver
Heat de Miami
Heat de Miami
-
-
-
3,0
5,2
3,4
7,7
5,0
1,2
6,4
5,9
5,6
5,3
4,9
6,6

* Points marqués dans chaque club comptant pour le championnat
national et les compétitions nationales et continentales.

Chris Andersen (né le 7 juillet 1978 à Long Beach en Californie) est un joueur américain de basket-ball.

Biographie[modifier | modifier le code]

Andersen n'est pas drafté lors de la draft NBA 1999. Il évolue plusieurs saisons dans des ligues mineures avant d'être signé comme free agent par les Nuggets de Denver en 2001.

Lors de ses 3 premières saisons à Denver, Andersen compile des moyennes de 4 points, 4 rebonds et 1,5 contres en 13,5 minutes. Les Nuggets atteignent les playoffs en 2004 et sont éliminés en 5 manches, Andersen ne jouant que 6 minutes de moyenne. Il est alors transféré aux Hornets de la Nouvelle-Orléans. Andersen gagne du temps de jeu et améliore ses statistiques aux points et aux rebonds.

En 2006, la NBA le suspend 2 ans pour usage de drogue. Il revient en 2008, et est signé par les Hornets de la Nouvelle-Orléans, franchise avec laquelle il évoluait depuis 2004 jusqu'à sa suspension. À la fin de saison, les Hornets ne reconduisent pas son contrat; il revient alors dans son ancienne équipe.

Lors de la saison 2008-2009, Andersen devient un joueur clef dans le dispositif de jeu des Nuggets; George Karl le considère en effet comme un très bon élément en sortir du banc. Il joue en moyenne de 21 minutes par rencontre. Il effectue 175 contres en 71 matches, soit une moyenne de 2,5 contres par match, la deuxième meilleure moyenne de la NBA après Dwight Howard. Il marque aussi 6,4 points par match et prend 6,2 rebonds. Andersen retrouve les playoffs avec Denver après avoir terminé deuxième de la Conférence Ouest avec 54 victoires. Les Nuggets se débarrassent des Hornets puis des Mavericks de Dallas, avant de tomber en finale de conférence contre les Lakers de Los Angeles en 6 manches. Lors de ces playoffs, Andersen tourne à 6,5 points et 6,3 rebonds en plus de 2,1 contres.

En février 2013, Andersen est signé par le Heat de Miami jusqu'à la fin de saison. Il remporte le titre avec le Heat en 2013.

Records personnels et distinctions[modifier | modifier le code]

Les records personnels de Chris Andersen, officiellement recensés par la NBA sont les suivants[1] :

Type statistique Saison régulière Playoffs
Record Adversaire Date Record Adversaire Date
Points en un match 18 2 fois 16 Pacers de l'Indiana 22 mai 2013
Paniers marqués en un match 8 @ Raptors de Toronto 16 janvier 2005 7 Pacers de l'Indiana 22 mai 2013
Paniers tentés en un match 14 @ Raptors de Toronto 16 janvier 2005 9 Lakers de Los Angeles 23 mai 2009
Paniers à 3 points réussis 1 7 fois
Paniers à 3 points tentés 2 3 fois 1 2 fois
Lancers francs réussis 9 2 fois 7 Thunder d'Oklahoma City 23 avril 2011
Lancers francs tentés 12 2 fois 9 Hornets de La Nouvelle-Orléans 19 avril 2009
Rebonds offensifs 10 Hawks d'Atlanta 18 novembre 2005 5 Mavericks de Dallas 5 mai 2009
Rebonds défensifs 13 3 fois 10 2 fois
Rebonds totaux 18 2 fois 14 Lakers de Los Angeles 25 mai 2009
Passes décisives 4 3 fois 2 5 fois
Interceptions 4 @ Lakers de Los Angeles 15 avril 2003 3 Spurs de San Antonio 18 juin 2013
Contres 8 Jazz de l'Utah 2 avril 2009 6 Mavericks de Dallas 3 mai 2009
Balles perdues 4 6 fois 2 3 fois
Minutes jouées 38 @ Clippers de Los Angeles 21 décembre 2004 29 @ Pacers de l'Indiana 20 mai 2014

Style[modifier | modifier le code]

Chris Andersen est particulièrement connu de par ses nombreux tatouages qui ornent ses bras, dont deux grandes ailes de couleur rouge situées sur ses biceps (référence à son surnom). Son surnom, The Birdman, lui vient du fait de ses excellentes qualités physiques, du fait de sa détente impressionnante, mais aussi de son excellent timing, lui permettant de réussir des contres spectaculaires. Ce surnom est devenu célèbre lors du Slam Dunk Contest de 2005 lorsque, avant de réaliser son dunk, il a prononcé cette phrase désormais devenue célèbre : "It's time for the Birdman to fly". À noter qu'après chaque contre, Andersen aime bien déployer ses bras comme pour imiter un oiseau[2].

Palmarès[modifier | modifier le code]

En club[modifier | modifier le code]

Distinction personnelle[modifier | modifier le code]

  • 2e meilleur contreur de la NBA en 2009, pour la moyenne avec 2,5 et le nombre total de contres sur la saison avec 175[3].

Annexes[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. (en) « Chris Andersen : Career Stats and Totals », sur nba.com (consulté le 26 mai 2014)
  2. Tatouages de Chris “Birdman” Andersen
  3. (en) « 2008-09 NBA Leaders », sur basketball-reference.com.

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :