Dexter Pittman

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Dexter Pittman Portail du basket-ball
Dexter pittman shaggybevo.jpg
Fiche d’identité
Nom complet Dexter Jerome Pittman
Nationalité Drapeau des États-Unis États-Unis
Naissance 2 mars 1988 (1988-03-02) (26 ans)
Rosenberg, Texas
Taille 2,11 m (6 11)
Poids 140 kg (308 lb)
Situation en club
Poste Pivot
Carrière universitaire ou amateur
2006-2010 Texas
Draft NBA
Année 2010
Position 32e
Franchise Heat de Miami
Carrière professionnelle *
Saison Club Moy. pts
2010-2011
2010-2011
2011-2012
2012-2013
2012-2013
2013
2014
2014
Heat de Miami
Skyforce de Sioux Falls
Heat de Miami
Heat de Miami
Skyforce de Sioux Falls
Grizzlies de Memphis
Toros d'Austin
Hawks d'Atlanta
01,0
14,5
03,0
01,5
12,4
00,3
09,5
00,0

* Points marqués dans chaque club comptant pour le championnat
national et les compétitions nationales et continentales.

Dexter Jerome Pittman, né le 2 mars 1988 à Rosenberg, Texas est un joueur de basket-ball américain. Il évolue au poste de pivot.

Carrière universitaire[modifier | modifier le code]

Il joue quatre saisons dans l'équipe universitaire des Longhorns du Texas puis se présente à la Draft NBA 2010.

Carrière en NBA[modifier | modifier le code]

Heat de Miami/Skyforce de Sioux Falls (2010-Fév.2013)[modifier | modifier le code]

Il est sélectionné en 32e position par le Heat de Miami et signe un contrat de trois ans le [1].

Le , il est envoyé aux Skyforce de Sioux Falls en NBA Development League.

Le , il est rappelé au Heat puis il retourne en D-league le [2].

Le , il joue son premier match avec le Heat de Miami face aux Timberwolves du Minnesota.

En début de saison 2011-2012, il profite de la blessure d'Eddy Curry et l'âge avancé de Juwan Howard pour augmenter son temps de jeu au sein de l'équipe.

Le 13 avril 2012, il établit son record de points en carrière en inscrivant 16 points dans la victoire des siens contre les Bobcats de Charlotte.

Durant le match 5 des demie-finales des playoffs 2012 contre les Pacers de l'Indiana, il donne un coup de coude à Lance Stephenson alors qu'il reste moins de 20 secondes avant la fin du temps réglementaire[3]. Pour ce geste, il est suspendu pour trois rencontres[4].

Le Heat remporte la finale NBA et Pittman gagne son premier titre de champion NBA.

Durant sa troisième saison avec le Heat, il déçoit l'équipe[5] et est envoyé plusieurs fois en D-League, aux Skyforce de Sioux Falls.

Grizzlies de Memphis/Toros d'Austin (Fév.2013-2013)[modifier | modifier le code]

Le 21 février 2013, il est envoyé chez les Grizzlies de Memphis[6]. Le 14 avril, il est coupé par les Grizzlies.

Bulls de Chicago (Sep.-Oct.2013)[modifier | modifier le code]

En septembre 2013, il signe un contrat avec les Bulls de Chicago mais il est coupé avant le début de la saison, 26 octobre.

Hawks d'Atlanta (22-27 février 2014)[modifier | modifier le code]

Le 22 février 2014, il signe un contrat de 10 jours avec les Hawks d'Atlanta[7]. Le 27 février, après avoir disputé deux rencontres où il n'a marqué aucun point, il est coupé par les Hawks[8].

Palmarès[modifier | modifier le code]

Références[modifier | modifier le code]

  1. (en) « Miami Heat signs second-round pick Dexter Pittman; Joel Anthony re-signs », sur www.miamiherald.com,‎ 17 juillet 2010 (consulté le 7 décembre 2010)
  2. (en) « Dexter Pittman Re-Assigned To Sioux Falls Skyforce », sur www.nba.com,‎ 6 janvier 2011 (consulté le 4 avril 2011)
  3. Dimitri Kucharczyk, « Quand Dexter Pittman se la joue Dexter Morgan », sur basketusa.com,‎ 23 mai 2012
  4. Dimitri Kucharczyk, « Udonis Haslem suspendu pour le prochain match, Dexter Pittman pour trois rencontres », sur basketusa.com,‎ 24 mai 2012
  5. Yann Lachendrowiecz, « Le Heat déçu par Dexter Pittman », sur basketsession.com,‎ 17 septembre 2012
  6. Dimitri Kucharczyk, « Miami envoie Dexter Pittman à Memphis », sur basketusa.com,‎ 21 février 2014
  7. Christophe Brouet, « Les Hawks signent Dexter Pittman et coupent Jared Cunningham », sur basket-infos.com,‎ 23 février 2014
  8. Fabrice Auclert, « Cleveland et Chicago sur Jimmer Fredette ? », sur basketusa.com,‎ 27 février 2014

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :