Rodney Rogers

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Rodney Ray Rogers (né le 20 juin 1971, à Durham, Caroline du Nord - ) est un ancien joueur professionnel américain de basket-ball évoluant au poste d'ailier-fort en National Basketball Association.

Biographie[modifier | modifier le code]

Rogers joua en NCAA pour les Demon Deacons de l'Université de Wake Forest de 1990 à 1993. Il y était une star, gagnant le titre de meilleur joueur de la Conférence « Atlantic Coast » grâce à des moyennes de 21,2 points et 7,4 rebonds. Ses statistiques en dernière année furent : 19,3 points et 7,9 rebonds qui lui valurent d'être choisi au 9e rang de la draft NBA 1993 par les Denver Nuggets.

Rogers joua deux années pour Denver, passant son année rookie sur le banc avec une équipe devenant la première équipe de l'histoire classée 8e à battre une équipe classée 1e en l'occurrence les Seattle Sonics lors de playoffs[1]. Rogers vécut une année rookie mémorable, car le 8 février 1994 contre les Utah Jazz[2], à la fin de la rencontre, Rogers inscrivit trois tirs à 3-points en l'espace de neuf secondes en ramenant les Nuggets d'un score de 94-86 à un score de 95-94. Cependant, le joueur de Utah Jeff Malone brisa le rêve de Rogers avec un shoot à 12 secondes de la fin pour ramener les Jazz au top[3].

Rogers devint titulaire lors de sa seconde saison, notamment grâce aux blessures fréquentes de LaPhonso Ellis. Rogers fut transféré aux Los Angeles Clippers le 28 juin 1995 avec les droits du meneur Brent Barry contre les droits de l'ailier-fort Antonio McDyess et du meneur Randy Woods. Il passera quatre années avec les Clippers, avec qui il devint un joueur-clé.

En 1999, son rôle avec les Clippers avait diminué et il signa alors un contrat avec les Phoenix Suns le 2 août 1999. Cela fut bénéfique, réalisant une moyenne de 13,8 points par match, tout en sortant du banc et le faisant lauréat du trophée du NBA Sixth Man of the Year en 2000. Malheureusement, l'équipe s'inclina en playoffs face au futur champion Los Angeles Lakers. Il quitta l'équipe le 20 février 2002 via un transfert aux Boston Celtics contre Joe Johnson.

Il ne resta pas longtemps à Boston, les New Jersey Nets signant Rogers en tant qu'agent libre le 14 août 2002 pour combler un manque dans leur effectif au poste d'ailier-fort. Sa première année avec eux, cependant, fut décevante, avec une moyenne de 7 points par match comme joueur de banc. Toutefois, le , Rodney inscrit le tir de la victoire contre les Milwaukee Bucks en finale de conférence est et envoie les Nets en Finales NBA pour la deuxième fois consécutive, Finales perdues contre les San Antonio Spurs. Il gagna du temps de jeu la saison suivante, surtout dû à une pléthore de blessures, mais la qualité de son jeu diminua. Il signa alors avec les New Orleans Hornets le , mais fut blessé une grande partie de la saison alors qu'il aurait pu devenir titulaire. Le , il fut transféré aux Philadelphia 76ers avec l'ailier Jamal Mashburn contre Glenn Robinson. Il était utilisé comme ailier remplaçant chez les '76ers.

Mesurant 2,02 m, il jouait tout de même la plupart du temps ailier-fort, alternant sur les deux postes ailiers par période. Rogers était un bon shooteur à 3-points, bon rebondeur et capable de créer un avantage en défense lors de certaines oppositions. Sa polyvalence en faisait un véritable casse-tête pour les défenses adverses : à la fois trop rapide pour être défendu par un intérieur classique, son adresse lui permettait de s'écarter, de jouer face au cercle et d'être une véritable arme offensive à la périphérie. Parallèlement, sa masse et son physique d'intérieur lui permettait d'attaquer le cercle dos au panier lorsqu'il était tenu par des ailiers classiques plus petits et plus légers. Cependant, alors que son jeu offensif était apprécié, sa défense était considérée comme trop permissive.

Rogers est le cousin du linebacker des San Francisco 49ers, Tully Banta-Cain.

Rogers a eu un terrible accident de quad le 28 novembre 2008 alors qu'il circulait sur une piste dans les bois du Comté de Vance en Caroline du Nord aux États-Unis. Il a percuté un fossé à vive allure et est violemment passé par dessus le guidon de son véhicule. Le choc l'a laissé paralysé des membres inférieurs. Les médecins lui donnent 5 % de chance de remarcher un jour[4].

Références[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]