Eddie Griffin (basket-ball)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Griffin.
Eddie Griffin Portail du basket-ball
Fiche d’identité
Nom complet Eddie Jamal Griffin
Nationalité Drapeau des États-Unis États-Unis
Naissance 30 mai 1982
Philadelphie (Pennsylvanie)
Date de décès 17 août 2007 (à 25 ans)
Lieu de décès Houston (Texas)
Taille 2,08 m (6 10)
Situation en club
Poste Ailier fort
Carrière universitaire ou amateur
2000-2001 Pirates de Seton Hall
Carrière professionnelle *
Saison Club Moy. pts
2001-2002
2002-2003
2004-2005
2005-2006
2006-2007
Rockets de Houston
Rockets de Houston
Timberwolves du Minnesota
Timberwolves du Minnesota
Timberwolves du Minnesota
8,8
8,6
7,5
4,6
1,4

* Points marqués dans chaque club comptant pour le championnat
national et les compétitions nationales et continentales.

Eddie Jamal Griffin (né le 30 mai 1982, décédé le 17 août 2007) était un joueur américain de basket-ball.

Carrière universitaire[modifier | modifier le code]

Eddie Griffin se fait remarquer dès son passage à la Roman Catholic High School de Philadelphie, où il est nommé Parade Magazine's National Player of the Year. Il est élu dans l'équipe-type du championnat des high schools (McDonald's All-American Team), et mène son école vers le titre de la Philadelphia Catholic League lors de sa troisième année.

Eddie Griffin est considéré comme un des meilleurs éléments entrant dans le championnat universitaire pour la saison 2000-2001. Il rejoint les Pirates de la Seton Hall University, et dès sa première année se constitue une moyenne de 17,8 points, 10,8 rebonds et 4,4 blocks par match. Il est nommé Freshman of the Year par l'hebdomadaire The Sporting News, mais se fait également remarquer par sa mauvaise conduite. En janvier 2001, Griffin se bat avec l'un de ses partenaires, et cet incident met toute la saison des Pirates à l'eau. Griffin quitte l'université après sa première année et se présente à la draft NBA 2001.

Statistiques[modifier | modifier le code]

Saison Matches Minutes % shoots % 3 points % lancers francs Rebonds Assists Steals Contres Turnovers Fautes Points
2000-2001 30 32,6 42,9 32,0 73,4 10,8 1,6 0,9 4,4 2,2 2,4 17,8

Carrière NBA[modifier | modifier le code]

Malgré ses excellentes performances sur le plan sportif, une certaine méfiance à l'égard de son caractère vaut à Griffin de n'être drafté qu'à la 7e position par les Nets du New Jersey. Il est immédiatement envoyé aux Rockets de Houston en échange de Jason Collins, Brandon Armstrong et des droits de draft de Richard Jefferson.

Durant sa saison rookie, en 2001-2002, Griffin participe à 73 matches, étant titularisé à 24 reprises. Il se forge une moyenne par match de 8,8 points, 5,7 rebonds et 1,8 contres (13e de la NBA dans cette catégorie). La saison suivante est de la même veine, avec 8,6 points, 6 rebonds et 1,44 contre par match.

Cependant, Eddie Griffin connaît des problèmes d'alcoolisme, et les revers commencent à s'accumuler en 2003-2004. En décembre 2003, alors qu'il n'a pas encore participé à un seul match, il est mis à la porte des Rockets après avoir manqué des entraînements et un vol avec l'équipe. Griffin signe alors un contrat avec les Nets en janvier 2004, mais manque l'intégralité de la saison, entrant dans un centre pour suivre une cure de désintoxication.

Avant la saison 2004-2005, Griffin signe un contrat d'un an avec les Timberwolves du Minnesota. Durant cet exercice, son apport sur le terrain est semblable à celui de ses deux premières saisons (7,5 points, 6,5 rebonds et 1,7 contre par match). Les Timberwolves le signent alors pour 3 ans. Griffin connaît durant la saison 2005-2006 une baisse de régime. Sa moyenne par match tombe à 4,6 points et 5,6 rebonds. Il signe cependant sa meilleure moyenne aux contres en carrière (2,1 par match).

En mars 2007, alors qu'il n'a participé qu'à 13 matches de la saison en cours, les Timberwolves mettent Griffin à la porte, fatigués de son attitude et de son comportement en dehors du terrain.

Statistiques[modifier | modifier le code]

Moyennes[modifier | modifier le code]

Saison Équipe Matches Minutes % shoots % 3 points % lancers francs Rebonds Assists Steals Contres Turnovers Fautes Points
2001-2002 Rockets de Houston 73 26,0 36,6 33,0 74,4 5,7 0,7 0,2 1,8 0,6 1,6 8,8
2002-2003 Rockets de Houston 77 24,5 40,0 33,3 61,7 6,0 1,1 0,7 1,4 1,0 1,8 8,6
2003-2004 Rockets de Houston
Nets du New Jersey
Ne participe à aucun match
2004-2005 Timberwolves du Minnesota 70 21,3 38,7 32,8 71,8 6,5 0,8 0,3 1,7 0,8 1,7 7,5
2005-2006 Timberwolves du Minnesota 70 19,4 35,1 19,5 59,5 5,6 0,6 0,2 2,1 0,6 1,8 4,6
2006-2007 Timberwolves du Minnesota 13 7,0 25,9 0,0 80,0 1,9 0,3 0,0 0,5 0,5 0,6 1,4
Total 303 22,2 37,7 31,5 67,0 5,8 0,8 0,3 1,7 0,7 1,7 7,2

Records personnels[modifier | modifier le code]

Points 27 (@ Philadelphia 76ers le 8 décembre 2004)
Shoots marqués 10 (vs. Los Angeles Lakers le 20 décembre 2001, vs. Denver Nuggets le 12 janvier 2002, vs. Seattle SuperSonics le 5 novembre 2002, @ New Orleans Hornets le 20 novembre 2004)
Shoots tentés 21 (vs. Phoenix Suns le 26 décembre 2001, @ Philadelphia 76ers le 8 décembre 2004)
Trois points marqués 7 (@ Philadelphia 76ers le 8 décembre 2004)
Trois points tentés 15 (@ Philadelphia 76ers le 8 décembre 2004)
Lancers francs marqués 5 (vs. Cleveland Cavaliers le 19 novembre 2002, vs. Denver Nuggets le 29 mars 2003, vs. Detroit Pistons le 24 janvier 2005)
Lancers francs tentés 9 (vs. Seattle SuperSonics le 28 décembre 2005)
Rebonds offensifs 6 (vs. Milwaukee Bucks le 22 décembre 2001, vs. Phoenix Suns le 26 décembre 2001, @ Atlanta Hawks le 10 janvier 2003, vs. Portland Trail Blazers le 14 décembre 2004, @ New York Knicks le 16 janvier 2006)
Rebonds défensifs 13 (vs. Portland Trail Blazers le 15 janvier 2005, vs. Indiana Pacers le 20 janvier 2005)
Rebonds 18 (vs. Portland Trail Blazers le 15 janvier 2005)
Assists 5 (@ Dallas Mavericks le 21 novembre 2002, vs. Dallas Mavericks le 29 janvier 2003)
Steals 3 (@ Portland Trail Blazers le 26 novembre 2002, @ Memphis Grizzlies le 13 décembre 2002, @ Golden State Warriors le 21 mars 2003)
Contres 8 (@ Utah Jazz le 5 décembre 2005)
Minutes 53 (vs. Memphis Grizzlies le 19 avril 2006)

Troubles en dehors du terrain[modifier | modifier le code]

Dès la high school, Griffin est impliqué dans une bagarre avec un équipier lors de sa dernière année à la Roman Catholic High School, et mis hors de l'établissement par la force. Il reçut cependant son diplôme, un mois après la remise officielle des diplômes (graduation), contrairement à son équipier, qui fut renvoyé.

À Seton Hall University, la rumeur dit qu'il s'est à plusieurs reprises mesuré à ses équipiers, verbalement ou physiquement.

En février 2004, il fut accusé d'avoir frappé et tiré dans la direction de son ex-petite amie.

Le 30 mars 2006, Griffin est impliqué dans un accident de voiture assez étrange. Des témoins et ses amis font état que Griffin regardait un film pornographique et se masturbait en conduisant. Après l'accident, Griffin entra dans un magasin proche. La vidéo enregistrée par la caméra de sécurité montre Griffin répétant sans cesse qu'il était ivre, qu'il n'avait pas de permis de conduire, et proposait à la personne dont il avait abimé le véhicule de lui repayer une voiture si celle-ci n'appelait pas la police. La police arriva finalement, mais ne fit passer au basketteur aucun test d'alcoolémie. Une enquête a par la suite été menée pour déterminer si les policiers n'avaient pas respecté la procédure habituelle du fait de la célébrité de Griffin.

Décès[modifier | modifier le code]

Eddie Griffin est décédé des suites d'un accident de voiture survenu le 17 août 2007 vers 1h30 du matin, à Houston (Texas). Le rapport de police indique que le conducteur du SUV traversa un passage à niveau, ignorant un signal routier l'interdisant. La voiture percuta un train, et prit ensuite feu. Le corps de Griffin, gravement brûlé, fut tiré de la voiture sans être reconnu. Le joueur fut identifié grâce à un examen dentaire. L'absence de marques de freinage sur la chaussée et de toute preuve que Griffin tenta de freiner amena les enquêteurs à considérer l'accident comme un suicide.

L'ancien entraîneur des Timberwolves du Minnesota, Dwane Casey dit qu'il n'avait pas parlé à Griffin depuis cinq ou six mois, mais savait que celui-ci tentait de retrouver sa forme pour jouer en Europe la saison suivante.

Notes et références[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]