Horace Grant

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Grant.
Horace Grant Portail du basket-ball
Lakers Grizzlies 200304.jpg
Lors d'un entre deux sous le maillot des Lakers
Fiche d’identité
Nom complet Horace Junior Grant
Nationalité Drapeau des États-Unis États-Unis
Naissance (48 ans)
Augusta, Georgie
Taille 2,08 m (6 10)
Surnom Le Général
Situation en club
Poste Ailier fort
Carrière universitaire ou amateur
1983-1987 Clemson Tigers
Draft NBA
Année 1987
Position 10e
Franchise Bulls de Chicago
Carrière professionnelle *
Saison Club Moy. pts
1987-1994
1994-1999
1999-2000
2000-2001
2001-2003
2003-2004
Bulls de Chicago
Magic d'Orlando
SuperSonics de Seattle
Lakers de Los Angeles
Magic d'Orlando
Lakers de Los Angeles

* Points marqués dans chaque club comptant pour le championnat
national et les compétitions nationales et continentales.

Horace Junior Grant est un ancien joueur de basket-ball américain, né le 4 juillet 1965 à Augusta, Georgie. Frère jumeau d’Harvey Grant, également ancien joueur professionnel, Horace débute sa carrière en NBA en 1987 aux Bulls de Chicago, franchise avec laquelle il remportera 3 de ses 4 titres. Surnommé le Général, il est considéré comme un des meilleurs défenseurs ayant évolué dans la ligue au début des années 1990. Cet ailier de 2,08 mètres est aussi connu pour les lunettes colorées qu’il a portées tout au long de sa carrière.

Carrière en université[modifier | modifier le code]

Arrivé à Clemson pour la rentrée 1983, Horace Grant effectue des débuts prudents sur les parquets de la NCAA. Cantonné au rôle de remplaçant pour sa première saison, il compile des moyennes de 5,7 points et 4,6 rebonds. Quatre années plus tard, devenu le leader de l’équipe du campus, il tourne à 21 points et 9,6 rebonds par match. Ses moyennes le confortent dans son choix de s’inscrire à la draft de 1987.

Carrière en NBA[modifier | modifier le code]

Sélectionné en 10e position par les Bulls de Chicago, Horace Grant rejoint en compagnie d’un autre débutant, Scottie Pippen, les stars que sont Michael Jordan et Charles Oakley. Le départ de ce dernier vers New York durant l’été 1988 ouvre les portes du 5 majeur à Grant. Il devient rapidement le meilleur rebondeur de l’équipe et la troisième option offensive derrière Jordan et Pippen, formant l'un des meilleurs trios de la ligue.

Après deux défaites en finale de conférence face aux Pistons de Détroit, Grant et les Bulls accèdent enfin au titre suprême en 1991, après avoir largement dominé la saison régulière. Ils réitéreront cette performance les deux saisons suivantes avant que Michael Jordan ne décide de mettre un terme à sa carrière. Orphelin du meilleur marqueur de la ligue, l’équipe se repose alors sur Pippen et Grant qui en profitent tous les deux pour établir leur record de points en carrière avec respectivement 22 et 15,1 par match. À la suite de l’élimination de l’équipe au deuxième tour des playoffs, Grant se retrouve agent libre. Il décide alors de s’engager auprès des jeunes phénomènes que sont Shaquille O'Neal et Anfernee Hardaway en signant pour le Magic d'Orlando.

Dès sa première année en Floride, le numéro 54 aide la franchise à atteindre la première finale de son histoire. Opposés aux Rockets de Houston de Hakeem Olajuwon et Clyde Drexler, Grant et ses coéquipiers ne font pas le poids et doivent s’incliner en quatre manches sèches. Horace Grant dispute les quatre saisons suivantes sous le maillot du Magic sans jamais plus atteindre le stade ultime du championnat.

En juin 1999, le directoire de l’équipe d’Orlando décide de l’envoyer à Seattle dans le cadre d’un échange. Une année plus tard, il entre à nouveau dans un échange impliquant trois franchises et des joueurs comme Patrick Ewing et Glen Rice, opération qui l’envoie aux Lakers, champions en titre. Outre Shaquille O’Neal, Horace Grant retrouve du temps de jeu dans une franchise qui domine la ligue. Il obtient le dernier de ses quatre titres de champion après une finale rondement menée face aux 76ers de Philadelphie en 2001. Il passe les trois dernières années de sa carrière professionnelle entre le Magic et les Lakers avant de prendre sa retraite sportive au cours de la saison 2003-2004.

Palmarès[modifier | modifier le code]

Statistiques en carrière : 11,2 points / 8,1 rebonds / 2,2 passes en 1165 matches de saison régulière (+ 170 en playoffs).

Pour approfondir[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]