Poudlard

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

École de Magie et de Sorcellerie de Poudlard

Lieu de Harry Potter

alt=Description de cette image, également commentée ci-après

Blason de Poudlard regroupant les emblèmes de ses quatre maisons : le lion pour Gryffondor, le blaireau pour Poufsouffle, l'aigle pour Serdaigle et le serpent pour Serpentard.

Type Château, école, pensionnat
Nom original Hogwarts School of Witchcraft and Wizardry
Localisation Highlands, Écosse Écosse, Royaume-Uni
Caractéristique(s) Maisons de répartition des élèves :
Gryffondor
Poufsouffle
Serdaigle
Serpentard
Devise Draco dormiens nunquam titillandus
(« On ne chatouille jamais un dragon qui dort »)
Créateur J. K. Rowling
Première apparition Harry Potter à l'école des sorciers
Dernière apparition Harry Potter et les Reliques de la Mort

Poudlard (Hogwarts en version originale) est une école fictive créée par J. K. Rowling pour l'univers de la suite romanesque Harry Potter.

Dans le monde de Harry Potter, Poudlard est un pensionnat pour jeunes sorcières et sorciers. Le bâtiment, situé sur les collines d'Écosse, est invisible aux personnes sans pouvoirs magiques (plus communément appelées « moldus » par les sorciers), grâce à divers sortilèges. Il possède sept étages et plusieurs hautes tours, ainsi qu'un grand parc contenant un lac, une forêt et plusieurs serres à des fins botaniques. Outre ses nombreuses salles de classes, dans lesquelles des cours de sortilèges, de potions, de métamorphose, d'histoire de la magie et autres sont dispensés par des sorciers qualifiés, le château de Poudlard regorge de pièces étranges, comme la Grande Salle et son plafond magique, les salles communes, la grande bibliothèque, la mystérieuse Salle sur Demande ou encore la légendaire Chambre des Secrets. Un grand nombre de passages dissimulés, d'escaliers et de portraits de peinture mouvants, rendent la visite du château à la fois inquiétante pour les élèves les plus désorientés, et passionnante pour les plus curieux.

Depuis plus de mille ans, les élèves y sont répartis dès leur arrivée dans différentes maisons portant le nom des quatre fondateurs de l'école : Gryffondor, Poufsouffle, Serdaigle et Serpentard. Durant la scolarité du héros, Albus Dumbledore en est le directeur et les principaux chefs de maison sont les professeurs McGonagall, Chourave, Flitwick et Rogue.

La scolarité d'un élève se déroule sur sept années, commençant ses études à onze ans minimum et quittant l'école à dix-sept ans minimum. L'action de la saga Harry Potter se déroule essentiellement au sein de l'établissement, chaque roman équivalant à une année scolaire.

Présentation[modifier | modifier le code]

Histoire de Poudlard[modifier | modifier le code]

Il y a plus de mille ans, les sorciers souffraient d'incompréhension et de peur de la part de personnes dépourvues de pouvoirs magiques, nommées moldus. Quatre sorciers exceptionnellement doués décidèrent de fonder une école de magie, permettant d'offrir un refuge aux sorciers persécutés et de léguer leur savoir[b 1]. Ainsi, Godric Gryffondor, Helga Poufsouffle, Rowena Serdaigle et Salazar Serpentard créèrent un château abritant l'école puis partirent en quête de personnes possédant les aptitudes nécessaires pour enseigner la magie aux futurs élèves. La devise de l'école est : « Draco Dormiens Nunquam Titillandus[1]. (« On ne chatouille jamais un dragon qui dort.»)[Note 1].

Dans l'histoire, le nom Poudlard viendrait de l'inspiration de Rowena Serdaigle, l'une des fondatrices de l'école, suite à un rêve qu'elle aurait fait d'un cochon verruqueux la conduisant à la falaise où le château a finalement été construit[i 1],[Note 2]. En réalité, son nom anglais Hogwarts est le nom d'une variété de Lys particulièrement appréciée par J. K. Rowling, l'auteur des romans, bien que ce nom lui soit venu instinctivement[2]. En anglais, « hog » signifie « porc » et « warts » signifie « verrue ». Afin de donner une consonance plus agréable au nom de l'école, Jean-François Ménard a préféré traduire mot-à-mot « Hog-warts » par « Poux-de-lard » pour les éditions françaises des romans[2].

Les avis des quatre fondateurs, concernant le choix des élèves admis et les matières enseignées, commencèrent à différer très rapidement, principalement entre Godric Gryffondor et Salazar Serpentard, et les premières tensions apparurent. L'école fut alors scindée en quatre maisons distinctes. Afin de choisir le plus justement possible dans quelle maison serait envoyé chaque élève, Godric Gryffondor décida d'ensorceler son chapeau rebaptisé « Choixpeau », et chacun des fondateurs fit alors don d’une petite partie de son esprit[i 2] pour aider l'objet à répartir les élèves en début de première année durant la cérémonie de la répartition.

Cependant, les tensions s'intensifièrent. Serpentard refusa catégoriquement l'admission de Nés-Moldus au sein de l'école, les jugeant indignes d'étudier la magie[b 2]. Gryffondor s’opposa fortement à cette décision et Serpentard quitta l'établissement après avoir construit la Chambre des Secrets, située dans les profondeurs de l'école. Son héritier, qui à l'avenir sera le seul à pouvoir y entrer en parlant le fourchelang, sera destiné à libérer le basilic qu'elle contient dans le but de débarrasser l'école des « Sang-de-bourbe » à la place de Serpentard[b 2]. Depuis cette époque, les tensions entre les maisons de Gryffondor et de Serpentard persistent.

Architecture et localisation[modifier | modifier le code]

Maquette au 1:24 utilisé pour les films et exposé dans les studios Warner Bros.
Viaduc de Glenfinnan (Écosse), traversé par le Poudlard Express.

« Je n'ai pas établi un plan des étages de Poudlard et il serait difficile pour un architecte des plus qualifiés d'en dessiner, du fait que des escaliers et des salles se déplacent en permanence. Toutefois, j'ai une image mentale très précise de ce à quoi il ressemble[3]. (J. K. Rowling) »

J. K. Rowling, l'auteur des romans, visualise Poudlard comme un immense château qui domine une montagne[a 1], imposant, à l'apparence pouvant s'avérer assez inquiétante[4], avec un grand nombre de fenêtres, de hautes tours[a 1] et de couloirs en tout sens. Comme le Terrier, la maison de la famille Weasley, ce n'est pas un bâtiment qu'un moldu a la possibilité de construire, puisqu'il est soutenu par la magie[5]. Certains escaliers à l'intérieur du château se déplacent d'un palier à un autre, tels que le grand escalier, et l'accès à certaines pièces se fait via des portraits de peinture animés[a 2].

« Il y avait cent quarante-deux escaliers, à Poudlard, des larges, des étroits, des courbes, des carrés, des délabrés [...] Il y avait aussi des portes qui refusaient de s'ouvrir si on ne leur demandait pas poliment [...] Il était aussi très difficile de se souvenir où les choses se trouvaient car tout bougeait sans cesse. Les gens représentés dans les tableaux accrochés aux murs passaient leur temps à se rendre visite les uns aux autres et [...] les armures se promenaient parfois dans les couloirs[a 3]. (Harry Potter à l'école des sorciers) »

Poudlard est situé dans les Highlands[6], en Écosse[i 3]. L'école est protégée par de nombreux charmes et sortilèges qui font qu'il est impossible pour un moldu de la localiser[7]. À sa place, les moldus ne voient que des ruines accompagnées d'avertissements de danger. Le château possède un vaste parc avec des pelouses en pente, des massifs de fleurs et potagers, un lac, une grande forêt « interdite », un certain nombre de serres et autres dépendances, et un terrain de Quidditch. Sorcières et magiciens ne peuvent pas « transplaner » (c'est-à-dire se téléporter) dans l'enceinte de Poudlard[c 1], de manière à rendre l'école moins vulnérable.

Dans Harry Potter et la Coupe de Feu, Hermione Granger explique qu'en raison des ondes de magie très importantes, les objets électriques que les moldus utilisent, comme les ordinateurs, les téléviseurs, les téléphones portables ou autres appareils électroniques, ne peuvent pas fonctionner à Poudlard[8]. La Radio Indépendante à Transmission Magique (RITM) fait exception car elle est, comme son nom l'indique, alimentée par magie[i 4].

Les quatre maisons[modifier | modifier le code]

Cérémonie de la répartition[modifier | modifier le code]

Le système de « maisons » à l'intérieur d'un établissement scolaire n'est pas spécifique à Poudlard puisque de nombreuses écoles du Royaume-Uni et d'Amérique l'utilisent[9]. À Poudlard, il existe quatre maisons s'appelant Gryffondor, Poufsouffle, Serdaigle et Serpentard[a 4] (respectivement en anglais Gryffindor, Hufflepuff, Ravenclaw et Slytherin).

La cérémonie de répartition à Poudlard a lieu dans la Grande Salle, et tous les élèves ainsi que les professeurs y sont conviés. Le Choixpeau magique, à l'apparence d'un vieux chapeau rapiécé, chante d'abord une chanson[a 5] qui précise son rôle et décrit les qualités des différentes maisons, puis il rassure les nouveaux élèves plutôt anxieux[a 6]. La chanson n'est jamais la même d'une année sur l'autre et change en fonction de l'actualité[Note 3]. Ensuite, chaque élève de première année s'avance par ordre alphabétique et s'assoit sur un tabouret. Il est coiffé du choixpeau par le professeur McGonagall. Le choixpeau prend quelques secondes ou minutes pour procéder à une brève analyse psychologique de l'élève et déterminer ses aptitudes, puis il annonce à haute voix la maison à laquelle l'élève appartiendra durant toute sa scolarité.

Comme le Choixpeau répartit les élèves selon leur personnalité, les enfants d'une même famille ne sont donc pas systématiquement envoyés dans la même maison, comme le montre le cas de Sirius Black envoyé à Gryffondor alors même que toute sa famille est passée par Serpentard ou celui de Parvati et de sa sœur jumelle Padma Patil, envoyées respectivement à Gryffondor et Serdaigle[i 5].

Quand il éprouve des difficultés à choisir la maison, il est possible que le Choixpeau en discute avec l'élève en question, afin de connaître son opinion. Il en a été ainsi pour déterminer la maison à laquelle Harry Potter allait appartenir[a 7] : le Choixpeau avait décelé en lui des qualités le destinant à Serpentard aussi bien qu'à Gryffondor, mais devant la réticence explicite de Harry vis-à-vis de la première, il a décidé de l'envoyer à Gryffondor[a 8].

Caractéristiques[modifier | modifier le code]

Héraldique[Note 4] Maisons Directeur(s) connu(e)s Qualités requises Fantôme attitré
Blason de Gryffondor
Gryffondor
  • Courage
  • Force d'esprit
  • Hardiesse
  • Tolérance

Sir Nicholas de Mimsy-Porpington, dit Nick Quasi-Sans-Tête[a 9]

Blason de Poufsouffle
Poufsouffle
  • Constance
  • Équilibre
  • Patience
  • Loyauté

Le Moine Gras[a 10]

Blason de Serdaigle
Serdaigle
  • Créativité
  • Érudition
  • Discernement
  • Sagesse

La Dame Grise (Helena Serdaigle)[g 1]

Blason de Serpentard
Serpentard
  • Ambition
  • Détermination
  • Finesse
  • Ingéniosité

Le Baron Sanglant[a 9]

Fondateurs[modifier | modifier le code]

  • Godric Gryffondor vivait dans le village de Godric's Hollow, dans les plaines[10], et était le plus grand duelliste de son temps[i 6]. Des quatre fondateurs, il était le plus favorable à ce que les sorciers nés de parents moldus puissent étudier à Poudlard. Cette conviction l'a éloigné de son collègue Salazar Serpentard, dont il était auparavant plutôt proche. Seules deux de ses possessions ont traversé le temps : le choixpeau magique et son épée forgée par les gobelins[i 6]. Gryffondor choisissait les élèves courageux avant tout[h 1].
  • Helga Poufsouffle était une sorcière loyale, honnête et travailleuse, originaire des « vallées »[i 7],[Note 5]. Ce sont ces mêmes qualités qu'elle appréciait chez les élèves de sa maison à Poudlard[i 7]. Elle réservait son enseignement aux élèves qui avaient le goût du travail acharné[h 2], mais elle était également la moins stricte concernant leurs qualités et leurs origines, acceptant les élèves qui n'étaient choisis par aucun des trois autres fondateurs[11]. Elle était assez douée en cuisine et sortilèges culinaires, et un grand nombre de ses recettes sont toujours utilisées par les elfes de maisons à Poudlard aujourd'hui[i 7]. Enfin, c'était une sorcière très riche qui possédait de nombreux objets de valeur, parmi lesquels une petite coupe en or, qui traversa les générations jusqu'à sa dernière descendante, Hepzibah Smith.
  • Rowena Serdaigle, originaire des montagnes[10], était connue pour sa créativité et sa grande intelligence[i 8]. Elle possédait d'ailleurs un diadème qui fut longtemps considéré comme perdu dont on disait qu'il augmentait la sagesse de celui qui le portait. C'est elle qui a inventé les pièces changeantes de Poudlard[i 8]. Il est dit qu'elle a été très proche d'Helga Poufsouffle et qu'elle est restée amie avec cette dernière jusqu'à sa mort[h 3], pour souligner en parallèle l'amitié brisée de Godric Gryffondor et Salazar Serpentard. Désireuse de faire partager son savoir aux jeunes qui montraient des dons pour la magie, elle réservait son enseignement aux élèves les plus intelligents[h 3]. Serdaigle aimait solliciter les aptitudes de ses élèves en toute circonstance : contrairement aux salles communes comme celles de Gryffondor et de Serpentard dans lesquelles on entre avec un simple mot de passe, il faut répondre correctement à une énigme pour entrer dans la salle de Serdaigle. Sa devise était : « Tout homme s'enrichit quand abonde l'esprit. »[g 2] Elle était considérée comme l'une des sorcières les plus brillantes de son époque[i 8]. Elle est la mère d'Helena Serdaigle.
  • Salazar Serpentard venait des marécages de l'est de l'Angleterre, en Est-Anglie, dans le Norfolk[i 9]. Il est l'ancêtre de Voldemort[b 3]. C'était un puissant sorcier, malin et roublard, qui ne faisait bénéficier de son enseignement que les descendants des plus nobles lignées[h 4]. Après son départ, suite au conflit avec Gryffondor, le Choixpeau magique a gardé une trace de sa personnalité en n'envoyant dans sa maison que les élèves ambitieux et rusés. C'est la maison où l'ambition est la qualité essentielle. Salazar Serpentard était un legilimens reconnu et parlait Fourchelang[i 9], il était d'ailleurs surnommé « Langue-de-Serpent » pour cette raison. Considérant les sorciers nés de parents moldus indignes d'étudier la magie, c'est lui qui a conçu la Chambre des secrets, située dans les souterrains de l'école, où il plaça justement un serpent géant (le Basilic) qui se chargerait de se débarrasser de ces élèves indésirables lorsque son authentique héritier (également Fourchelang) arriverait à trouver la Chambre et à contrôler le serpent. Enfin, un des objets notables que possédait Serpentard était un médaillon regorgeant de magie noire et qui lui servait de pendentif.

Rivalité et manichéisme[modifier | modifier le code]

Comme l'histoire est racontée du point de vue de Harry Potter et que celui-ci appartient à la maison Gryffondor, les élèves de Serpentard, traditionnels rivaux, sont présentés de façon très péjorative : ils sont idiots, hargneux et souvent laids. L'Armée de Dumbledore regroupe des élèves de plusieurs maisons mais ne compte aucun Serpentard dans ses rangs.

Lord Voldemort, ainsi que la majorité de ses partisans connus, comme Regulus Black, Bellatrix Lestrange, Rodolphus Lestrange ou les Malefoy, sont des anciens élèves de la maison Serpentard, à l'exception du professeur Quirinus Quirrell de la maison Serdaigle, ou de Peter Pettigrow qui était un Gryffondor[g 3]. Il existe cependant une exception notable à cette correspondance entre les Serpentard et les forces du Mal, révélée dans Harry Potter et le Prince de Sang-Mêlé : Horace Slughorn, professeur de potions, ne partage pas l'idée que les sorciers de Sang-Pur sont supérieurs aux autres. Il admirait et chérissait Lily Evans, la mère de Harry, pour ses talents en préparation de potions, alors qu'elle était issue d'une famille moldue. Malgré sa volonté de fréquenter des personnes de haut rang et sa vantardise d'avoir le bras long, Slughorn apparaît chaleureux et amical.

Ce manichéisme entre Gryffondor et Serpentard pourrait apporter une ombre au tableau de la saga Harry Potter[12], ayant pourtant des thèmes complexes et se refusant à une application simpliste du bien contre le mal[13]. Il est toutefois notablement atténué dans les derniers tomes[14], et en particulier dans les derniers chapitres, où la maison Serpentard et certains de ses membres apparaissent sous un éclairage plus intéressant : Severus Rogue se révèle ainsi être resté jusqu'au bout du côté de l'Ordre du Phénix au nom de l'amour qu'il éprouvait pour la mère de Harry, Lily Evans, et aide secrètement son fils dans sa mission pour anéantir Voldemort[g 4] ; Narcissa Malefoy, torturée psychologiquement et manipulée au possible par Voldemort vis-à-vis de son fils Drago, finit par apporter son aide à Harry Potter lors de la bataille finale de Poudlard, en faisant croire à son maître que Harry est mort[g 5] ; le professeur Slughorn, dont le courage n'est pas une des qualités notables, participe à cette même bataille finale dans les rangs de l'Ordre du Phénix, et va jusqu'à affronter Voldemort lui-même[g 6] ; il est aussi indiqué que le mangemort Regulus Black s'est en fait rebellé par le passé contre son maître et a même tenté de détruire l'un de ses Horcruxes[f 1] ; le portrait de Phineas Nigellus Black, quant à lui, apporte son aide à Severus Rogue en essayant de communiquer avec Harry et Hermione quand ceux-ci recherchent les Horcruxes de Voldemort à travers tout le pays. Phineas incarne d'ailleurs cette rédemption d'une partie des Serpentard en déclarant à Harry, à l'issue de la bataille : « Et qu'on dise bien que la maison de Serpentard a joué son rôle ! Que notre contribution ne soit pas oubliée ! »[g 7].

Par ailleurs, le fait que Harry possède des qualités admirées de Serpentard (le Fourchelang, la volonté de faire ses preuves, l'ambition, le déni des règles, etc.) peut aussi nuancer l'image noire de cette maison, prouvant qu'on peut avoir ce tempérament et être une personne fréquentable. Enfin, dans l'épilogue de l'histoire, Harry déclare à son fils Albus Severus que les deux prénoms qui lui ont été donnés étaient en hommage à deux directeurs de Poudlard : Albus Dumbledore et Severus Rogue, et que ce dernier (un Serpentard) était sans doute l'homme le plus courageux que Harry ait jamais rencontré[g 8].

Personnel[modifier | modifier le code]

À l'école de sorcellerie de Poudlard, comme dans toutes autres écoles, les cours sont assurés par des professeurs. La plupart des professeurs sont sorciers, mais occasionnellement un centaure[i 10] ou un fantôme peuvent être employés[i 11]. Les professeurs sont recrutés par le directeur de l'école[f 2], qui peut aussi les renvoyer, comme le montre le cas de Dolores Ombrage. Le poste d'enseignant en cours de défense contre les forces du Mal a la réputation d'être « maudit » depuis que Dumbledore a refusé d'y nommer Tom Jedusor[f 3]. Depuis, dans cette matière, les professeurs se succèdent et ne restent à leur poste qu'une année scolaire.

Certains professeurs peuvent avoir des distinctions supplémentaires. La fonction la plus éminente est celle de directeur. Durant la scolarité de Harry Potter, la fonction de directeur de l'école est assurée par Albus Dumbledore jusqu'à sa 6ème année. Le directeur est secondé par un directeur-adjoint, cette fonction est assurée par Minerva Mcgonagall puis par Severus Rogue pendant sa 7ème année avant que Minerva Mcgonagall reprenne sa place. Un autre poste prestigieux est celui de directeur d'une des maisons, comme c'est le cas notamment pour ces quatre personnages récurrents : Minerva McGonagall[i 6], Pomona Chourave[i 7], Filius Flitwick[i 8] et Severus Rogue[i 9].

Direction de l'école[modifier | modifier le code]

Cette liste présente les directeurs connus de Poudlard.

Tableau des professeurs[modifier | modifier le code]

Matière < Professeurs durant l'époque de Harry Potter >
Entre 1800 et 1950 Année 1
(91/92)
Année 2
(92/93)
Année 3
(93/94)
Année 4
(94/95)
Année 5
(95/96)
Année 6
(96/97)
Année 7
(97/98)
Après 1998
Arithmancie Septima Vector
Astronomie Aurora Sinistra
Botanique Herbert Beery Pomona Chourave Neville Londubat (2000-?)[g 9]
Défense contre les forces du Mal Galatea Têtenjoy[i 14] Quirinus Quirrell Gilderoy Lockhart Remus Lupin Alastor Maugrey
(Bartemius Croupton Junior)
Dolores Ombrage Severus Rogue Amycus Carrow
(devient étude de l'Art de la magie noire)
(1998-?)[j 1]
Divination Sibylle Trelawney Sibylle Trelawney puis Firenze Firenze et Sibylle Trelawney
Étude des Moldus Charity Burbage[i 15] Alecto Carrow
Étude des Runes Bathsheba Babbling[15]
Histoire de la Magie Cuthbert Binns Cuthbert Binns
Métamorphose Albus Dumbledore[i 13] Minerva McGonagall[e 1]
Potions Horace Slughorn Severus Rogue[i 16] Horace Slughorn[i 17]
Soins aux créatures magiques Silvanus Brûlopot[i 18] Silvanus Brûlopot Rubeus Hagrid[i 19] Wilhelmina Gobe-Planche Rubeus Hagrid ?
Sortilèges et Enchantements Filius Flitwick
Vol sur balai Rolanda Bibine

Autres membres du personnel[modifier | modifier le code]

Traduction

J. K. Rowling a donné à la grande majorité de ses personnages secondaires, notamment les membres du personnel de Poudlard, un nom humoristique souvent en rapport avec leur spécialité et/ou leur caractère. Pour la version française, Jean-François Ménard a traduit ces noms à la manière de Goscinny (le professeur Chourave enseigne la botanique, Septima Vector enseigne l'Arithmancie, etc.). Les fondateurs de l'école et la plupart des professeurs ont également des noms allitératifs[i 21] tels que Filius Flitwick, Minerva McGonagall, Quirinus Quirrell ou Salazar Serpentard. La traduction a cependant altéré l'emploi de cette figure de style. Par exemple, Rowena Serdaigle, Helga Poufsouffle et Severus Rogue ont été traduits sans tenir compte de l'allitération présente dans leur nom original.

Vie scolaire[modifier | modifier le code]

Inscription et accueil des nouveaux élèves[modifier | modifier le code]

Chaque sorcière et sorcier du Royaume-Uni est inscrit(e) dès sa naissance à Poudlard, grâce à une plume magique qui détecte les natifs et inscrit automatiquement leur nom sur un grand parchemin[16]. Chaque année, un professeur vérifie cette liste et contacte par hibou les sorciers qui atteignent l'âge de 11 ans avant le 31 decembre de l'année en cours, pour les informer de leur inscription[Note 6] et leur transmettre la liste des vêtements de l'uniforme, manuels scolaires et fournitures exigés. Une confirmation ou un refus d'inscription doit être renvoyé à l'école avant le 31 juillet. Les futurs étudiants doivent acheter leurs fournitures avant la rentrée scolaire, le plus souvent au chemin de Traverse à Londres. Les étudiants qui ne disposent pas de moyens suffisants peuvent recevoir une aide financière de l'école, ce qui était le cas du jeune Tom Jedusor (devenu Voldemort), lorsqu'il était élève à Poudlard[f 4].

Les lettres destinées aux enfants nés-moldus, qui sont susceptibles d'ignorer leurs pouvoirs magiques, sont remises aux parents ou tuteurs légaux en main propre par un membre de l'équipe pédagogique de Poudlard. Celui-ci est chargé d'annoncer à la famille l'existence d'un monde magique et de les rassurer quant à l'avenir de leur enfant. Ils peuvent également aider la famille à se rendre au chemin de Traverse et à y faire leurs courses[a 12]. Les élèves de première année n'ont pas le droit de posséder leur propre balai volant ; toutefois, une exception est faite pour Harry lorsque son talent exceptionnel pour le Quidditch est découvert. Son premier balai lui est offert en cours d'année par sa propre directrice de maison, le professeur McGonagall[a 13].

Le Poudlard Express en gare du village de Goathland, Angleterre (gare de Pré-au-Lard dans les films Harry Potter).

Pour rejoindre l'école, tous les élèves doivent se rendre le 1er septembre à la gare de King's Cross, sur le quai 9 3/4[a 14], où le Poudlard Express les attend. La voie 9 3/4 est invisible aux moldus. Pour s'y rendre, les élèves (quelquefois accompagnés de leurs parents) doivent traverser une barrière (un mur magique dans les films) entre les quais 9 et 10[a 15]. Le train met environ une journée entière pour parvenir à la gare de Pré-au-Lard, juste à côté de l'école. Durant le trajet, une vieille sorcière passe dans les wagons pour vendre des friandises aux élèves[a 16], comme des Patacitrouilles, Chocogrenouilles, Dragées Surprise de Bertie Crochue, Plumes en sucre, etc.

En arrivant à la gare de Pré-au-Lard, les élèves de première année sont pris en charge par Hagrid qui leur fait traverser le lac de Poudlard à bord de barques magiques[a 17]. Les élèves étant déjà venus à Poudlard embarquent dans des diligences à première vue auto-tractées, mais qui sont en réalité tirées par des sombrals, des créatures ailées squelettiques qui sont invisibles aux yeux des sorciers qui n'ont jamais vu la mort.

Alors que les élèves de deuxième année et plus sont déjà arrivés dans la Grande Salle pour le banquet de début d'année, les nouveaux venus arrivent plus tard, accompagnés de la directrice adjointe qui les a accueillis précédemment dans le hall d'entrée, en leur expliquant le fonctionnement de la répartition des élèves dans les différentes maisons pour toute leur scolarité[a 18].

L'uniforme[modifier | modifier le code]

Article détaillé : Uniforme scolaire au Royaume-Uni.
Élèves anglais en uniforme.

Pour des raisons d'égalité et de facilité d'intégration au sein d'un établissement, l'uniforme scolaire est très courant au Royaume-Uni. Pratiquement tous les établissements publics et privés ont leur uniforme, ou au moins un code vestimentaire strict.

À Poudlard, il est indiqué[a 11] que les élèves doivent porter :

  • des robes de sorcier(e) noires, modèle normal
  • un chapeau pointu noir
  • une paire de gants protecteurs (en cuir de dragon ou matière semblable)
  • une cape d'hiver noire avec des attaches en argent

Chaque vêtement doit porter une étiquette indiquant le nom de l'élève.

Même si J. K. Rowling ne l'a pas indiqué dans les romans, il est souvent demandé aux élèves britanniques de porter une chemise blanche, un pantalon (ou jupe) noire ou bleue, des chaussures noires, un pull à col en V portant l'écusson de l'école (ou de la maison), ainsi qu'une cravate. Les costumiers des films Harry Potter ont d'ailleurs respecté les principales caractéristiques de l'uniforme britannique. Cependant, il faut aussi noter que les costumes sont inspirés de l'uniforme traditionnel de l'université de Coimbra, la plus vieille université du Portugal dont le premier mari de l'auteure est originaire[réf. nécessaire][Quoi ?].

La coupe des quatre maisons[modifier | modifier le code]

Il s'agit d'une sorte de compétition entre les maisons, fondée sur un système de points. Chaque bonne action d'un élève, comme donner une réponse correcte en classe ou s'illustrer d'une quelconque manière (par exemple dans les matchs de Quidditch), rapporte des points à sa maison et chaque infraction au règlement lui en fait perdre[a 4]. Ces points sont comptabilisés par des sabliers dans lesquels coulent ou remontent des rubis pour Gryffondor, des émeraudes pour Serpentard, des saphirs pour Serdaigle, et des diamants pour Poufsouffle[17]. La maison ayant le plus de points en fin d'année remporte cette coupe. Pendant la première, deuxième, troisième, et cinquième années de scolarité de Harry, c'est Gryffondor qui remporte cette coupe, notamment grâce à ses exploits contre Voldemort.

La journée type[modifier | modifier le code]

Disposition des tables dans la Grande Salle.

La journée commence avec un petit déjeuner dans la Grande salle. Les élèves s'assoient à la table de leur propre maison (Gryffondor, Poufsouffle, Serdaigle ou Serpentard) et peuvent manger ainsi que discuter, jouer à des jeux de société ou finir leurs devoirs. Le directeur de chaque maison mange avec les autres professeurs à la grande table placée à l'extrémité de la salle et à laquelle Dumbledore s'installe également, notamment durant les cérémonies. À l'heure du déjeuner, les hiboux viennent apporter le courrier aux étudiants. Il s'agit généralement d'un exemplaire quotidien de La Gazette du Sorcier, de lettres des parents ou des amis, ou de colis (Harry ayant reçu son premier balai de cette façon). Une cloche signale le début des cours du matin à 9 heures[c 2].

Il y a deux cours le matin avec une courte pause entre chaque pour que les élèves puissent se rendre au cours suivant. La sonnerie du déjeuner retentit à midi. Après manger, les cours reprennent à 13 heures[c 3] et se terminent vers 17 heures[Note 7]. Les élèves de première année ont souvent leur vendredi après-midi de libre, alors que les sixième et septième année ont plusieurs périodes libres durant la semaine. Dans la soirée, les étudiants prennent leurs repas dans la grande salle, après quoi ils sont censés être dans la salle commune de leur maison respective, à l'exception des élèves qui doivent suivre un cours d'astronomie à minuit.

Les quatre salles communes ont une entrée secrète connue seulement des membres de cette maison et nécessitent un mot de passe pour pouvoir entrer, à l'exception de l'entrée de la salle commune de Serdaigle, où l'on est tenu de répondre correctement à une énigme[g 10]. À l'intérieur, la salle commune contient des fauteuils et des canapés confortables pour les élèves, ainsi que des tables pour qu'ils puissent finir leurs devoirs. Des foyers tiennent la salle chaude, et les étudiants peuvent se relaxer, soit dans la salle avec leurs condisciples de maison, soit dans leurs dortoirs. Il y a des panneaux d'affichage dans chaque salle commune, ainsi que dans d'autres points stratégiques de l'école, où sont affichés les emplois du temps, les dates de rassemblements temporaires et autres informations. Chaque salle commune reçoit au moins deux dortoirs ; un pour les garçons et un pour les filles.

Les vacances et week-ends[modifier | modifier le code]

Reconstitution du village de Pré-au-Lard, au Parc Harry Potter.

L'année scolaire à Poudlard est structurée de façon similaire à d'autres écoles « non magiques » et collèges du Royaume-Uni, avec trois périodes de scolarité sur l'année, ponctuées par des vacances à Noël et à Pâques. L'année débute le 1er septembre et prend fin aux vacances d'été, à la fin du mois de juin, pendant une période de huit à neuf semaines avant de commencer une nouvelle année scolaire. Les étudiants ont la possibilité de rester à Poudlard pendant Noël et les vacances de printemps. Ceux qui choisissent de rester au château n'ont pas de leçons supplémentaires et peuvent se promener librement dans l'établissement. Pendant les vacances d'hiver, ces élèves ont la possibilité de fêter Noël avec les professeurs dans la Grande Salle[c 4].

Le week-end, les élèves de troisième année et plus sont autorisés à se promener dans le village voisin de Pré-au-lard à condition de présenter un bulletin d'autorisation signé par au moins un de leurs parents ou un tuteur. Ils peuvent s'y détendre et profiter des pubs, des restaurants et des nombreuses boutiques. Parmi les lieux aimés à Pré-au-Lard, on trouve la boutique de friandises Honeydukes, la boutique de farces et attrapes Zonko, différents magasins de vêtements, la Cabane hurlante, qui selon la rumeur est l'édifice le plus hanté de Grande-Bretagne[i 22], et des pubs réputés tels que Les Trois Balais ou La Tête de Sanglier.

La discipline[modifier | modifier le code]

Les préfets[modifier | modifier le code]

Chaque maison de Poudlard possède deux préfets (un garçon et une fille), sélectionnés en 5e année d'étude[i 23]. Seulement deux préfets en chef sont choisis parmi tous les élèves de 7e année. Les préfets ont la possibilité de punir les élèves en cas de manquement à la discipline[b 4], mais ne peuvent enlever (sauf à leur propre maison[b 5]) ou donner des points contrairement aux membres de la Brigade Inquisitoriale (voir ci-dessous) et aux professeurs.

D'une manière générale, ils veillent au respect du règlement et accompagnent les élèves de première année dans leurs salles communes le soir de leur arrivée à Poudlard[i 23].

Préfets connus
Gryffondor Poufsouffle Serdaigle Serpentard
Préfets-en-chef connus

La Brigade Inquisitoriale[modifier | modifier le code]

La Brigade Inquisitoriale a été fondée par le professeur Dolores Ombrage (5e tome). C'est une organisation qui a pour but de faire obstacle à Albus Dumbledore, pour le compte du Ministère de la Magie qui considère Dumbledore fou depuis l'issue du Tournoi des Trois Sorciers. Dumbledore tient à faire prendre conscience du retour de Voldemort, et le ministre de la Magie, Cornelius Fudge, refuse catégoriquement cette idée. Depuis, Dumbledore et les élèves de Poudlard font l'objet d'une surveillance étroite pour éviter toute organisation allant à l'encontre des idées du Ministère.

Essentiellement composée d'élèves de Serpentard et du concierge Rusard nommés par Ombrage (notamment Drago Malefoy, Vincent Crabbe, Gregory Goyle et Pansy Parkinson), cette association permet aux adhérents d'avoir le même pouvoir sur les autres élèves qu'Ombrage en dispose elle-même sur les autres enseignants. Les membres de la Brigade sont notamment chargés de rapporter les éventuelles activités douteuses des autres élèves auprès d'Ombrage.

La Brigade dispose de divers pouvoirs[i 24] :

  1. retirer des points ;
  2. distribuer des points ;
  3. distribuer des retenues ;
  4. ouvrir les colis et les lettres des élèves.

Cours et examens[modifier | modifier le code]

Dans la saga, de nombreux cours sont décrits. Certains sont obligatoires dès la première année d'études, comme la défense contre les forces du Mal, les potions, la botanique, etc.. À la fin de la deuxième année d'études, les étudiants doivent choisir au moins deux options supplémentaires.

Cours obligatoires[modifier | modifier le code]

Art de la magie noire

Cette matière n'est enseignée qu'en septième année et remplace la défense contre les forces du Mal lorsque Voldemort est au pouvoir. Le professeur nommé par Voldemort est le mangemort Amycus Carrow. Celui-ci est chargé de former les élèves aux sortilèges impardonnables. Les élèves doivent par exemple s'entrainer au sortilège Doloris en l'infligeant aux élèves qui sont en retenue[g 11].

Astronomie

(Astronomy en anglais)
Les cours d'astronomie se déroulent à minuit dans la plus haute tour de l'école[c 5]. C'est la seule branche d'études de Poudlard qui a un équivalent exact dans le monde moldu. Les leçons consistent en une observation des étoiles avec des télescopes. Les devoirs donnés aux élèves comprennent, entre autres, un apprentissage du nom des étoiles, des constellations et des planètes, leur localisation et mouvements, ainsi que des descriptions de l'environnement des planètes et de leurs lunes[a 19]. Dans l'univers de Harry Potter, les planètes influencent directement les effets et l'envergure des sortilèges et des potions[i 25]. L'astronomie est donc également destinée à apprendre les origines de la théorie magique[i 25].

Botanique

(Herbology en anglais)
Les cours de botanique se déroulent dans les serres du parc de Poudlard. Le cours a pour but d'enseigner aux élèves la connaissance des plantes magiques, l'art de s'en occuper, de les nourrir, de les soigner et de les combattre. D'après les romans, le parc de Poudlard compte au moins trois serres[b 6], abritant de nombreuses plantes plus ou moins dangereuses[b 7].

Les principaux sujets étudiés sont les suivants :

Défense contre les forces du Mal

(Defense Against the Dark Arts en anglais)
Les cours de défense contre les forces du Mal (souvent abrégés DCFM[f 6]) se déroulent dans la salle de défense contre les forces du Mal, au 3e étage. Le cours est enseigné de la première à la septième année. Le poste d'enseignant en cette matière est maudit, aussi le changement d'enseignant d'une année à l'autre est devenu inévitable.

Les cours les plus intéressants, selon Harry Potter, ont été ceux assurés par le professeur Lupin, en troisième année. Ce dernier a d'ailleurs appris à Harry à lancer le sortilège du Patronus durant cette même année afin de l'aider à se protéger contre les détraqueurs. Harry a lui-même confié à l'intéressé qu'il avait été le meilleur professeur qu'ils aient jamais eu[c 6]. Dean Thomas partage également ce point de vue[c 7].

Les principaux sujets d'étude sont les suivants :

Histoire de la Magie

(History of Magic en anglais)
Enseignée par un fantôme, le professeur Binns, cette matière est connue pour être l'une des plus ennuyeuses. On y apprend l'histoire de Poudlard et de la magie en général. Le seul moment où les élèves y sont particulièrement attentifs est quand le professeur mentionne l'histoire de la Chambre des Secrets, en deuxième année[b 10]. Ron et Harry sont très peu attentifs à cette matière, et somnolent souvent. C'est Hermione qui leur fournit les notes nécessaires à leur réussite aux examens.

Voici un exemple de sujet de dissertation donné aux élèves de troisième année : « La crémation des sorcières au XIVe siècle était totalement inefficace : commentez et discutez. »[c 12]

Métamorphose

(Transfiguration en anglais)
C'est une matière difficile : elle consiste à apprendre à transformer un volume. On y apprend à modifier les apparences des objets, des animaux, puis des êtres humains (le professeur McGonagall possédant elle-même la faculté de se transformer en chat).

Les principaux sujets étudiés sont les suivants :

  • les Animagi (3e année)[c 13]
  • les sortilèges de Transfert (4e année)[d 4]
  • les sortilèges de Disparition et d'Apparition (5e année)[e 3]

Potions

Les cours de potions se déroulent dans les cachots, au sous-sol du château. Le cours consiste à préparer des potions. Pour cela, il faut apprendre à connaître les différents types de potion et leurs composants. Les potions se préparent dans un chaudron avec divers éléments (crins de licorne, crochets de serpent…) et un ustensile pour les mélanger (parfois la baguette magique). Harry ne s'avère pas être très doué dans cette branche (sauf avec l'aide du livre du prince de sang-mêlé), contrairement à sa mère Lily Potter. Il obtient pourtant la note E (Effort Exceptionnel) à son épreuve de potion pour ses BUSE en cinquième année.

Les principales potions étudiées sont les suivantes :

Sortilèges

(Charms en anglais)
Les cours de sortilèges se déroulent dans la salle d'enchantements, au troisième étage du château[22]. Le cours a pour but d'enseigner aux élèves les principaux sortilèges et enchantements qui peuvent être utilisés dans la vie courante. C'est une matière appréciée par les élèves car le Professeur Flitwick, par sa petite taille et son humour, est un professeur agréable et sympathique. Le cours de Sortilèges est décrit comme assez simple.

Les principaux sortilèges étudiés sont les suivants :

Vol sur balai

(Flying en anglais)
Les cours de vol se déroulent dans le parc de Poudlard. Ces cours ont lieu uniquement pendant la première année d'études, et sont donnés par Madame Bibine. On y apprend à faire voler son balai et à se mouvoir dans les airs. On aborde également les règles et les principes du Quidditch, le sport le plus apprécié des sorciers.

Cours optionnels (dès la 3e année)[modifier | modifier le code]

Arithmancie

(Arithmancy en anglais)
C'est une branche de la magie qui concerne les propriétés magiques des nombres. Elle est décrite comme une matière très difficile, qui requiert d'importants efforts de mémorisation et des calculs compliqués. Comme cette option n'est suivie ni par Harry ni par Ron, on ne sait presque rien du contenu des cours. C'est la matière préférée d'Hermione[i 28], et elle la considère beaucoup plus importante et intéressante que la divination[c 16]. Ernie MacMillan suit également cette option. Pendant les devoirs, les élèves doivent rédiger des essais et être capables de créer et comprendre des tableaux de nombres compliqués[i 28].

Arts et musique magiques

(Magical art and Magical music en anglais)

C'est une matière mentionnée seulement par J.K.Rowling décrite dans la version anglaise de l'Encyclopédie Harry Potter[Laquelle ?], une salle consacrée à cette matière apparaît également dans Harry Potter et la Chambre des secrets (jeu vidéo), elle se situe au cinquième étage. Contrairement aux arts et à la musique moldus étudiés en cours d'étude des moldus, il s'agit ici de l'étude d'arts sorciers. Les cours consistent en l'étude d'artistes (écrivains, musiciens, peintres, photographes ou encore sculpteurs) sorciers et de leurs œuvres. On y apprend également l'art de donner vie aux personnages des tableaux et des photographies. On ignore qui enseigne cette matière.

[réf. nécessaire]

Divination

Les cours de Divination se déroulent dans un grenier aménagé, au sommet d'une tour du septième étage. C'est l'art de prédire le futur. Plusieurs méthodes sont décrites, parmi lesquelles la lecture des feuilles de thé, les boules de cristal, la chiromancie, la cartomancie (dont le tarot), l'astrologie et l'interprétation des rêves[i 29]. La Divination est décrite par le professeur McGonagall comme étant « l'une des branches les plus douteuses de la magie »[c 17]. Les adeptes de ce domaine affirment qu'il s'agit d'une science inexacte qui requiert des dons innés, tandis que ses détracteurs considèrent la matière comme superfétatoire et mensongère.

Étude des Moldus

(Muggle Studies en anglais)
Le cours consiste à étudier les Moldus « du point de vue des sorciers » : leur culture, leurs technologies… Comme ces cours ne sont suivis que par Hermione et Ernie MacMillan, en troisième année, peu de détails sont donnés sur leur contenu.

Voici un exemple de sujet de dissertation sur lequel Hermione est amenée à réfléchir en troisième année : « Expliquez pourquoi les Moldus ont besoin d'électricité »[c 18].

Dans les cours (devenus obligatoires) donnés par Alecto Carrow pendant la période où Voldemort est au pouvoir, les moldus et les nés-moldus sont dépeints comme des êtres inférieurs aux sorciers, presque sous-humains[g 12].

Étude des Runes

(Ancient Runes en anglais)
C'est une matière principalement théorique, consistant en l'apprentissage, la lecture et la traduction de l'alphabet runique[c 18]. Comme Hermione est la seule élève dont il est indiqué qu'elle suit ce cours, la saga comporte peu d'informations sur cette matière. D'après Hermione, c'est une matière difficile, qui demande beaucoup de concentration.

Soins aux créatures magiques

(Care of Magical Creatures en anglais)
Les cours de soins aux créatures magiques se déroulent en dehors du château – le plus souvent dans le parc de Poudlard, quelquefois dans la forêt interdite. Le cours consiste en l'étude des diverses créatures magiques : leur aspect (être apte à les reconnaître), leur mode de vie, leur lieu de vie, leur nourriture, etc. Les élèves apprennent parfois comment s'occuper de certaines créatures, les soigner ou les décrire. Ce cours comporte beaucoup de pratique.
Parmi les sujets d'étude, on peut citer les licornes, Scroutts à pétard, hippogriffes, sombrals, veracrasses, Botrucs etc.

BUSE et ASPIC[modifier | modifier le code]

Il s'agit d'examens classiques menés par l'Académie des examinateurs magiques du Ministère de la Magie[i 30]. Tous les élèves passent des examens généraux à chaque fin d'année, mais les examens de fin de 5e et 7e année sont les plus importants, car ils conditionnent les choix de poursuite d'études et de formation professionnelle.

  • Le « Brevet Universel de Sorcellerie Élémentaire[c 19] » (BUSE - OWL en anglais) est le nom donné d'une manière générale au premier examen important passé en fin de 5e année. En réalité, cet examen se compose de plusieurs BUSE passées dans chaque matière étudiée depuis la 1re année. Leurs résultats sont essentiels pour la poursuite des études, car ce sont eux qui déterminent les cours que les jeunes sorciers pourront suivre en 6e et 7e années.

En anglais, OWL est l'abréviation de « Ordinary Wizardry Level », qui peut se traduire par « Niveau de sorcellerie ordinaire ». Owl signifie hibou.

  • L'« Accumulation de Sorcellerie Particulièrement Intensive et Contraignante[c 19] » (ASPIC - NEWT en anglais) est le nom donné d'une manière générale à un examen des plus importants subis par les élèves de Poudlard, en fin de 7e et dernière année. Les résultats des ASPIC sont essentiels pour pouvoir entrer dans le monde du travail des sorciers, car ce sont eux qui déterminent le type de profession que pourront suivre les élèves.

En anglais, NEWT est l'abréviation de « Nastily Exhausting Wizarding Test », qui peut se traduire par « Test de sorcellerie méchamment épuisant ». Newt signifie triton.

Les ASPIC sont l'équivalent des examens « A-levels » que les étudiants britanniques passent avant d'entrer à l'université[i 30].

Système de notation

Les notes attribuées aux devoirs réguliers à Poudlard sont les mêmes que celles qu'un élève peut obtenir dans un système éducatif britannique classique[e 3], avec des notes allant de A (la plus élevée) à quatre ou cinq lettres plus loin dans l'alphabet[23].

En revanche, les notes attribuées aux examens des BUSE et ASPIC sont propres à l'univers de Harry Potter et établies de la manière suivante (dans l'ordre décroissant) :

Le candidat obtient une BUSE ou un ASPIC avec une des notes suivantes[f 11] :

  • O (Optimal) ;
  • E (Effort exceptionnel) ;
  • A (Acceptable).

Le candidat échoue à une BUSE ou un ASPIC s'il obtient une des notes suivantes[f 11] :

  • P (Piètre) ;
  • D (Désolant) ;
  • T (Troll).

Ainsi, Harry Potter a obtenu 7 BUSE, tout comme Ron Weasley (ils ont tous deux échoué aux épreuves de divination et histoire de la Magie). Hermione Granger, en revanche, a obtenu la totalité de ses BUSES avec 9 « Optimal » et 1 « Effort Exceptionnel »[f 12].

Rassemblements temporaires[modifier | modifier le code]

Armée de Dumbledore[modifier | modifier le code]

L'Armée de Dumbledore (souvent abrégée A.D[e 5].) est une organisation secrète fondée par Harry Potter, d'après une idée de Hermione Granger, pour apprendre à ses camarades comment faire face aux situations les plus dangereuses en matière de défense contre les forces du Mal et pour contrer la politique du Ministère de la magie et l'enseignement de Dolores Ombrage. Harry en devient tout naturellement le principal professeur en raison de ses précédentes confrontations avec Lord Voldemort. Il transmet notamment à ses « élèves » comment faire apparaître un Patronus, d'après les cours particuliers qu'il a lui-même reçus du professeur Lupin en 3e année.

Cho Chang a d'abord suggéré « A.D. » pour « Association de Défense »[i 28], lettres que Ginny a instinctivement traduit par « Armée de Dumbledore ». Les élèves intéressés par une participation à l'A.D. doivent, pour jurer le silence, signer un parchemin enchanté par Hermione. Marietta Edgecombe, n'ayant pas tenu sa langue (Cho Chang dans le film), se voit alors souffrir d'une énorme poussée d'acné violette qui forme le mot CAFARD sur son visage.

Les réunions de l'A.D. ont lieu dans la salle sur demande, au septième étage. Pour connaître la date de la prochaine réunion, chaque membre de l'A.D. possède une pièce sur la tranche de laquelle s'affiche une date et une heure précise. Hermione a appliqué sur chacune de ces pièces un sortilège protéiforme. Ainsi, lorsque Harry inscrit une date sur son propre Gallion, la date apparaît sur la tranche de toutes les autres pièces du groupe.

29 élèves se sont au total inscrits à l'A.D.. Il y a 17 membres de Gryffondor, 7 de Serdaigle et 5 de Poufsouffle. Aucun élève de Serpentard ne s'y est inscrit.

Membres de l'A.D.

L'Armée est dissoute lorsque les cours de défense contre les forces du Mal reprennent : au départ du professeur Ombrage. Elle est évoquée à plusieurs reprises dans le Harry Potter et le Prince de sang-mêlé, en particulier par le professeur Dumbledore.

Dans Harry Potter et le Prince de sang-mêlé, Ginny, Luna et Neville sont les seuls de l'A.D à répondre au signal pour protéger l'école à la fin contre les mangemorts.

Dans Harry Potter et les Reliques de la Mort, l'A.D. est réactivée en secret par les plus fidèles amis de Harry encore à Poudlard (Ginny Weasley, Neville Londubat et Luna Lovegood)[g 13] pour s'opposer aux Carrow et au régime que Severus Rogue est contraint d'exercer, en tant que nouveau directeur choisi par Voldemort, pour ne pas se trahir auprès de ce dernier. Après le départ de Ginny et de Luna, Neville est forcé de se cacher dans la salle sur demande de façon permanente et en profite pour la transformer en quartier général[g 14]. Il donnera ensuite le signal de la rébellion au retour de Harry, alertant d'abord les membres de l'A.D. qui ont quitté Poudlard. Plusieurs membres jouent un rôle clef dans la bataille finale contre Voldemort, à commencer par Neville lui-même qui tentera de se battre contre le mage noir et qui détruira un de ses Horcruxes juste sous ses yeux[g 15].

Le Club de Slug[modifier | modifier le code]

Le Club de Slug est un club formé à Poudlard par Horace Slughorn, à deux reprises, quand il est professeur de potions[i 31]. Slughorn sélectionne ses adhérents parmi les élèves les plus prometteurs, les célébrités ou enfants de célébrités ou encore les enfants de ses anciens élèves préférés, et organise avec eux des fêtes, des soupers, des soirées dont l'objectif est de créer un réseau de contacts[f 13].

Y ont notamment participé, dans le passé : le rédacteur en chef de la Gazette du Sorcier, le dirigeant de la confiserie Honeydukes, Lily Evans, Rodolphus Lestrange, Lucius Malefoy et Tom Jedusor (Lord Voldemort). Dans Harry Potter et le Prince de Sang-Mêlé, Slughorn recrute (entre autres) Harry Potter, Cormac McLaggen, Blaise Zabini, Ginny Weasley, Hermione Granger.

Lieux[modifier | modifier le code]

L'intérieur du château[modifier | modifier le code]

Les salles communes

Aménagement possible d'un dortoir de la tour de Gryffondor.

La salle commune de Gryffondor est une pièce intimiste aux couleurs chaudes (rouge et or). Elle est remplie de tapis recouvrant le parquet, de fauteuils et de canapés mœlleux tout autour de la cheminée. Les fenêtres sont situées en hauteur et la salle est toujours bien éclairée. Un enchantement empêche les garçons de pénétrer dans le dortoir des filles[h 5], bien qu'il n'y ait aucun sort pour empêcher l'inverse de se produire[e 6],[Note 8]. Le dortoir de Harry Potter et de Ron Weasley (partagé avec Seamus Finnigan, Dean Thomas et Neville Londubat) est une pièce circulaire où chaque élève dort dans un grand lit à baldaquin avec des couvre-lits et rideaux de velours rouge pour pouvoir avoir un peu d'intimité, et dorment sur des oreillers épais. Il y a une table de chevet pour chaque lit, et chaque dortoir a une cruche d'eau et des gobelets sur un plateau. En hiver, des bouillottes sont placées dans leur lit en soirée, quelques heures avant qu'ils aillent se coucher.

L'entrée de la salle commune des Poufsouffle se trouve dans le même couloir que le tableau (une grande nature morte) qui permet d'accéder aux cuisines de Poudlard. Dans ce couloir, il y a une pile de grands tonneaux entassés dans un renfoncement de pierre plongé dans l'ombre. Pour entrer dans la salle commune de Poufsouffle il faut taper le deuxième tonneau en partant du bas au milieu de la deuxième rangée au rythme de "Helga Poufsouffle", le tonneau s'ouvre alors sur la salle commune des Poufsouffles. Si l'on tape sur le mauvais tonneau ou qu'on ne respecte pas le bon rythme un flot de vinaigre se déverse sur l'intrus. La salle commune de la maison Poufsouffle est une petite pièce ronde et confortable, au plafond bas. Les couleurs dominantes sont le jaune et noir, la pièce accueille bon nombre de plantes et de fleurs colorés. Des portes rondes ouvrent sur les dortoirs des filles et des garçons. Toutes les portes sont circulaires, comme des couvercles de tonneaux[24]. Cette architecture rappelle celle des maisons douillettes aux portes rondes des Hobbits de la Comté dans l'univers du Seigneur des anneaux de Tolkien[i 32].

La salle commune de la maison Serdaigle est située dans l'aile ouest du château[h 6]. Pour y entrer, l'élève doit répondre correctement à la question posée par un heurtoir en forme d'aigle[g 16]. C'est un grand espace circulaire aéré avec des fenêtres en arcades et des soies bleues et bronzes sur les murs. Les fenêtres donnent sur les montagnes environnantes. Le plafond est un dôme couvert d'étoiles peintes qui se reflètent sur le sol. Il y a de nombreuses tables, des fauteuils et une bibliothèque pour que les élèves de Serdaigle aient toujours des livres à disposition. La statue de marbre blanc de Rowena Serdaigle est posée dans une niche, face à l'entrée de la salle commune, et à côté de la porte des dortoirs.

Les élèves de Serpentard sont logés dans les sous-sols du château. Leur salle commune est accessible par les cachots. Pour y entrer, il faut prononcer un mot de passe et une porte dissimulée dans un mur nu et humide s'ouvre. Il s'agit d'une longue pièce souterraine aux murs et au plafond en pierre[h 7]. Des lampes rondes sont suspendues au plafond et éclairent la pièce d'une teinte verdâtre. Il y a aussi une cheminée sculptée et des canapés et fauteuils confortables. La lumière y est toujours verte du fait qu'elle est située juste sous le lac de Poudlard. Harry et Ron ont l'occasion de s'y rendre illégalement lors de leur deuxième année, sous les apparences de Vincent Crabbe et de Gregory Goyle, afin de soutirer des informations auprès de Drago Malefoy sur la Chambre des secrets et l'héritier de Serpentard[g 17].

Plateau de tournage de The Great Hall, Poudlard
Le bureau du professeur Dumbledore

La pièce est gardée par une grande statue de pierre qui bouge lorsque la personne prononce le bon mot de passe (souvent un nom de confiserie pour sorciers). La statue libère alors un escalier en colimaçon qui tourne sur lui-même à partir du sol pour que le visiteur puisse y monter. L'escalier mène à une unique porte de chêne avec un heurtoir en forme de griffon. Le bureau de Dumbledore est une vaste pièce circulaire éclairée par de hautes fenêtres. Les murs sont recouverts de tableaux représentant les anciens directeurs et directrices de Poudlard[i 12], qui dorment et ronflent dans leur cadre la plupart du temps. Fumseck, le phénix est installé sur son perchoir, à gauche de l'entrée. Les quelques tables sont recouvertes de petits instruments fragiles[i 29] (Harry en casse d'ailleurs quelques-uns en cinquième année[e 7]). Derrière le bureau du directeur, une vitrine est visible dans laquelle sont posées l'épée de Gryffondor et la pensine. Le Choixpeau magique est posé, quant à lui, sur une étagère juste à côté. Harry est souvent convoqué dans le bureau de Dumbledore, notamment lors de sa sixième année, lorsque le directeur lui montre ses souvenirs concernant Voldemort, et lorsqu'il demande à Harry d'obtenir des informations sur Horace Slughorn[h 8].

Les cachots

C'est ici que Severus Rogue, le maître des potions, donne ses cours durant les cinq premières années de la scolarité de Harry Potter. C'est également là qu'est situé son bureau. L'accès aux cachots se fait par le Hall d'entrée, en prenant la direction opposée de celle de la Grande Salle, et en descendant quelques marches sombres. Dans le bureau de Rogue, les murs sont recouverts d'étagères sur lesquelles reposent des bocaux en verre contenant des substances colorées et repoussantes. Au fond du bureau se trouve une armoire fermée à clef[h 9] contenant notamment de la branchiflore (utile à Harry en quatrième année pour pouvoir plonger dans les profondeurs du lac, durant le Tournoi des trois sorciers), de la corne de bicorne et de la peau de serpent d'arbre du Cap (dont Hermione se sert pour préparer du Polynectar en deuxième année).

Le Hall d'entrée
Christ Church d'Oxford, dont une réplique parfaite a été reproduite en studio pour la Grande Salle dans les films Harry Potter[25].

Comme son nom l'indique, c'est la première pièce dans laquelle on entre. Le hall d'entrée est immense (une maison entière pourrait y être construite[h 10]) et son plafond est invisible tant il est haut. Des torches sont accrochées aux murs et le sol est en dalles de pierre. Des niches sont creusées dans les murs et abritent les grands sabliers remplis de pierres précieuses qui comptabilisent les points remportés par les différentes maisons pour chaque bonne action.

Grande Salle

Cette immense pièce sert à la fois de salle des repas, d'examens, de réceptions pour les cérémonies et de lieu de refuge en cas d'alertes. Son plafond, très élevé, reproduit l'humeur du ciel réel[h 11] (flocons de neige qui tombent sans toucher les élèves, pluie, ciel bleu, nuages…). Les quatre grandes tables (une pour chaque maison de l'école) sont alignées les unes à côté des autres, face à la table des professeurs et du directeur. C'est un lieu convivial où tous les élèves et leurs professeurs peuvent se retrouver, notamment à chaque repas. Toutes les fêtes sont organisées dans cette salle (Noël, banquets de fin d'année, cérémonie de la répartition des première année, Halloween, soirées dansantes, etc.). À chaque cérémonie, la Grande Salle arbore une décoration différente.

L'Infirmerie

C'est une grande pièce bien éclairée et fraîche de par la couleur blanche de ses murs de pierres. Les élèves blessés ou malades séjournent quelques jours ici, sous les soins de Madame Pomfresh et dans des lits confortables, séparés les uns des autres par des paravents. Le bureau de l'infirmière est situé tout au fond de la salle[h 6], de telle sorte qu'elle puisse toujours garder un œil sur les élèves qu'on lui confie.

La volière

La volière est située au sommet de la tour ouest, au cinquième étage. Les nombreuses fenêtres sans carreau (par lesquelles les hiboux peuvent entrer et sortir avec du courrier) sont disposées tout autour de la grande pièce circulaire aux murs de pierre, qui s'élève jusqu'en haut de la tour[h 12]. Le sol est recouvert de paille, de fientes de hiboux et de cadavres de rongeurs.

La salle de Défense contre les Forces du Mal

La décoration de cette salle de classe change tous les ans depuis de nombreuses années car le cours est assuré par un professeur différent chaque année. Les visiteurs y trouvent notamment d'étranges spécimens d'études l'année où Remus Lupin enseigne. Le terrain de Quidditch est visible de la fenêtre du bureau du professeur. C'est un bureau que Harry connaît bien puisqu'il y a souvent été invité, soit amicalement par le professeur Lupin pendant sa troisième année[c 8], soit pour des retenues douloureuses infligées par le professeur Ombrage en cinquième année[e 8].

La salle de Divination

La salle de cours du professeur Trelawney est située au sommet de la tour nord du château. C'est une pièce plutôt étouffante[h 8] aménagée dans une sorte de grenier auquel les élèves accèdent par une petite trappe. Des tables rondes sont disposées comme dans un salon de thé, entourées par des fauteuils et des poufs confortables. Comme les rideaux sont toujours fermés, la lumière tamisée provient uniquement des lampes individuelles posées sur chaque table. Les étagères contre les murs circulaires sont remplies de boules de cristal et de tasses de thé.

La bibliothèque
Les livres anciens de la bibliothèque du Trinity College de Dublin.

« Quiconque aurait l'imprudence de déchirer, lacérer, tordre, plier, abîmer, dégrader, souiller, tacher, jeter, laisser tomber ou détériorer ce livre de quelque manière que ce soit, de le maltraiter ou de lui manifester le moindre manque de respect, devra en subir les conséquences que je m'efforcerai de rendre aussi douloureuses que possible[26].(Irma Pince, écrit à l'intérieur du livre Le Quidditch à travers les âges) »

La bibliothèque est très grande, avec de nombreuses étagères de bois remplies de milliers de vieux livres et de grimoires de sorcellerie. La réserve est séparée de l'autre section par un cordon[h 13] et contient des ouvrages traitant de magie noire, que seuls les élèves de sixième et septième année peuvent consulter sans autorisation d'un professeur. Cependant en quatrième année Hermione Granger, Ron Weasley et Harry Potter ont l'autorisation de professeur McGonagall d'étudier certains livres de sortilèges pour aider Harry dans la deuxième épreuve de la coupe de feu[d 7]. Harry, Ron et Hermione ont aussi eu l'opportunité de pouvoir emprunter le manuel de Potions de grands pouvoirs avec l'autorisation du professeur Lockhart en deuxième année[b 11]. C'est notamment dans cet ouvrage que les trois amis trouvent la recette du Polynectar qui leur permettra d'obtenir des réponses sur la chambre des secrets. Hermione y fait souvent ses recherches.

Il y a de nombreuses chaises en bois ainsi que des tables avec pupitres et lampes à lumière tamisée. C'est un endroit très calme où les élèves peuvent s'isoler pour étudier. Madame Pince, la bibliothécaire, interdit tout bavardage ou grignotage dans cette pièce.

Les toilettes de Mimi Geignarde

Ce sont les anciennes toilettes des filles, situées au deuxième étage. Elles ne sont plus utilisées depuis que Mimi y a été retrouvée morte l'année où la chambre des secrets a été ouverte pour la première fois. Depuis, le fantôme ne quitte jamais cet endroit. C'est une pièce triste aux lavabos ébréchés. Au-dessus, il y a un grand miroir cassé que personne n'a pris la peine de réparer et le sol est toujours humide ou inondé. L'entrée de la chambre des secrets se trouve derrière le seul lavabo qui a un robinet où un serpent est incrusté[h 14]. C'est par cet endroit que le basilic entre et sort de la Chambre des secrets en deuxième année sans que personne ne puisse le voir.

La salle des Trophées

C'est la salle où sont entreposées toutes les récompenses décernées aux élèves. S'y trouvent notamment les différentes médailles que Tom Elvis Jedusor a remportées durant sa scolarité à Poudlard[h 15]. La pièce est remplie de vitrines en cristal contenant de nombreux écussons, plateaux, coupes et statuettes en or, en argent ou en bronze.

Les cuisines

Elles sont situées au sous-sol. Pour y entrer, il faut chatouiller une poire peinte sur un tableau[i 33] représentant une grande coupe en argent remplie de fruits. Les cuisines sont situées juste sous la Grande Salle et font exactement la même taille que cette dernière, avec quatre grandes tables disposées de la même manière pour permettre aux elfes de maison, des chefs qualifiés, de préparer les plats et les présenter sur les tables de la cuisine, avant de les envoyer sur les tables de la Grande Salle en les passant à travers le plafond[h 7]. Les murs sont recouverts d'ustensiles en cuivre. Il y a également une grande cheminée en brique.
La cuisine à Poudlard est assurée par les elfes de maison. Les elfes proposent une grande variété de plats et boissons pour tous les repas. La nourriture est en grande partie typiquement britannique (roast-beef, poulet, côtelettes de porc et d'agneau, saucisses, lard, steaks, gratin, pommes de terres sautées, frites, légumes divers, sauces ketchup[a 8]…), bien que l'école fasse parfois des exceptions (lors du Tournoi des Trois Sorciers, des plats étrangers, comme la bouillabaisse[d 8], ont été servis en l'honneur des écoles reçues). Les boissons les plus souvent servies (en dehors de l'eau) sont le jus d'orange et le jus de citrouille. Les elfes de maison offrent également avec plaisir de la nourriture aux rares élèves qui viennent en cuisines[d 9].

La salle de bain des préfets

Les préfets partagent une salle de bains qui leur est réservée avec le capitaine de l'équipe de Quidditch de chaque maison. Harry y accède donc officiellement en sixième année, bien qu'il l'ait déjà utilisée deux ans plus tôt pour découvrir un indice lors du Tournoi des Trois Sorciers. Mimi Geignarde lui avait alors révélé comment trouver l'indice de l'œuf d'or gagné en accomplissant la première tâche du tournoi.

Le mot de passe pour accéder à cette salle de bain est en quatrième année « fraîcheur des pins ». La baignoire est une grande piscine rectangulaire aménagée dans le sol[d 10]. Elle est entourée d'une centaine de robinets faisant couler de l'eau parfumée[i 34].

Salles spéciales de l'intrigue[modifier | modifier le code]

Poudlard regorge de nombreux mystères élucidés au fur et à mesure de l'histoire. Parmi les pièces secrètes, la Chambre des Secrets et la Salle sur Demande sont les plus souvent mentionnées dans la saga. Il y a également plusieurs passages secrets, notamment pour se rendre au village voisin de Pré-au-Lard.

Un couloir du deuxième étage [28] était interdit aux élèves uniquement lorsque Harry était en première année, lorsqu'un chien à trois têtes gardait la pierre philosophale[a 21].

La Chambre des Secrets[modifier | modifier le code]

La légende de la Chambre des Secrets, mentionnée par le professeur Binns en deuxième année[b 12] (Minerva Mcgonagall dans le film), explique que Salazar Serpentard aurait aménagé dans le château une salle secrète abritant un monstre que son héritier est censé libérer pour débarrasser l'école des enfants issus de familles moldues, afin d'achever la « tâche » de Salazar Serpentard.

Harry découvre que l'héritier de Serpentard n'est autre que Voldemort (connu à l'époque sous son véritable nom : Tom Jedusor), qui a semé la terreur dans l'école cinquante ans auparavant en ouvrant la Chambre des Secrets et en libérant le gigantesque serpent[b 13], qui tua une élève : Mimi Geignarde[b 14]. L'école était sur le point de fermer, mais Jedusor, qui avait une forte influence due à son intelligence et à sa discipline exemplaire, accusa Rubeus Hagrid d'avoir ouvert la Chambre, et ce dernier fut renvoyé.

La Chambre des Secrets est ouverte une deuxième fois dans Harry Potter et la Chambre des Secrets : c'est par l'intermédiaire du journal de Jedusor et en se servant de Ginny Weasley, que Voldemort tente de finir sa tâche en libérant à nouveau le Basilic. Harry découvre l'entrée de la chambre dans les toilettes de Mimi Geignarde[b 15], y pénètre en utilisant le Fourchelang pour actionner le mécanisme d'ouverture de l'entrée et se trouve confronté au souvenir de Tom Jedusor et à son monstre. Il tuera le Basilic avec l'aide de Fumseck et de l'Épée de Gryffondor, détruira l'horcruxe qu'était le journal de Jedusor et sauvera Ginny[b 16].

Il s'agit d'une longue salle souterraine faiblement éclairée[b 17] qui est accessible en se glissant par la plomberie des toilettes de Mimi Geignarde. Son haut plafond est soutenu par des colonnes de pierre sur lesquelles sont enroulés des serpents sculptés, dans une atmosphère verdâtre et angoissante[b 17]. Les serpents sculptés possèdent des orbites creuses, donnant l'étrange impression au visiteur d'être suivi dans ses mouvements[b 17]. Tout au fond de la salle, contre le mur, se trouve une immense statue représentant Salazar Serpentard[b 17]. C'est aux pieds de cette statue que Harry découvre Ginny étendue sur le sol[b 18].

Ronald Weasley et Hermione Granger y pénètrent dans Harry Potter et les Reliques de la Mort afin de récupérer quelques dents du Basilic et détruire un des horcruxes, sachant que Harry avait déjà détruit le journal de Jedusor en sauvant Ginny, cinq ans plus tôt avec une dent du monstre[g 18].

La Salle sur demande[modifier | modifier le code]

« Parfois, elle est là, parfois, elle n'y est pas, mais quand elle apparaît, elle contient toujours ce qu'on cherche[e 9].(Dobby à Harry Potter à propos de la Salle sur Demande) »

La salle sur demande (Room of Requirement en anglais), également appelée la pièce « Va-et-Vient » par les elfes de maison de Poudlard, est une pièce magique du collège dans laquelle l'utilisateur ne peut entrer que s'il en a véritablement besoin. Elle est située au septième étage et son entrée est invisible : pour qu'elle apparaisse, il faut que l'utilisateur passe trois fois devant le mur vierge en pensant très fort à ce qu'il cherche[e 10]. Plusieurs résidents de l'école utilisent volontairement ou par hasard la salle sur demande. C'est le cas du professeur Dumbledore, qui dit y avoir trouvé des toilettes, de Fred et George Weasley qui ont pu s'y cacher alors qu'elle avait la taille d'un placard à balais, de Dobby qui s'en est servi pour coucher Winky quand celle-ci était ivre[e 9], ou de Voldemort qui y a caché le diadème perdu de Serdaigle, transformé en horcruxe.

Lors de sa cinquième année, Harry Potter en fait la salle d'entraînement de l'Armée de Dumbledore, composée d'élèves de Gryffondor, de Serdaigle et de Poufsouffle. Il entraîne les élèves à l'insu d'Ombrage qui leur interdit d'utiliser la magie.

Dans le sixième tome, Drago Malefoy utilise la salle pour cacher et réparer l'armoire à disparaître, dans le but de faire pénétrer des Mangemorts à l'intérieur de l'école. Cette même année, Harry y cache le livre du Prince de sang mélé.

Dans le septième tome, la Salle sur Demande devient le quartier général de la résistance contre les Carrow, et tous ceux qui sont sérieusement menacés s'y cachent. Le passage qui la relie à la Tête de Sanglier, pub tenu par Abelforth Dumbledore, est le seul moyen non surveillé d'entrer à Poudlard[g 19].

Particularités :

  • La salle sur demande est incapable de faire apparaître de la nourriture, rien ni personne ne le peut car la nourriture est la première des exceptions principales à la loi de Gamp sur la métamorphose élémentaire[g 20]. Néanmoins, si l'utilisateur a besoin de nourriture, la salle lui révèlera un passage secret vers un endroit où il est possible de s'en procurer. Par exemple, en septième année, la salle a ouvert un passage vers le pub de la Tête de Sanglier à Pré-au-Lard[e 11].
  • Si l'utilisateur demande à cacher quelque chose, la salle révèle alors l'intégralité de son contenu présenté pêle-mêle dans une pièce aussi grande qu'une cathédrale.

Ce tableau présente les différents aménagements de la salle sur demande en fonction des principaux objectifs des personnages :

Utilisateurs Besoin Aménagement de la salle en conséquence
Harry Potter Cacher le manuel des Potions du Prince de Sang Mêlé en sixième année. Grande pièce aussi grande qu'une cathédrale regroupant tous les objets cachés depuis mille ans.
Drago Malefoy Trouver un endroit où réparer l'armoire à disparaître en sixième année afin de faire pénétrer des Mangemorts dans l'école.
Tom Jedusor Cacher le diadème de Rowena Serdaigle (un de ses horcruxes).
Armée de Dumbledore S'entraîner à la défense contre les forces du Mal en cinquième année Grande pièce contenant une bibliothèque remplie de livres spécialisés dans la lutte contre les forces du mal, des coussins pour la stupéfixion, des objets anti-magie noire, etc.
Échapper aux Carrows en septième année Salle spacieuse remplie de hamacs. La salle intègre même une baignoire et les blasons des maisons des élèves vivant dans la salle.
Élèves de Poudlard Évacuer les élèves mineurs lors de la bataille finale contre Voldemort. Passage secret vers le pub de la Tête de Sanglier, à Pré-au-Lard.
Fred et George Besoin d'échapper à Argus Rusard Placard à balais
Dumbledore Besoin d'aller aux toilettes Pièce remplie d'urinoirs de formes diverses
Dobby Soigner Winky Chambre contenant un lit à la taille d'un elfe, des couverts et des soins

Parc[modifier | modifier le code]

Plan du parc et du rez-de-chaussée de Poudlard.

Dans le parc de Poudlard se trouve notamment le Saule Cogneur, un arbre ensorcelé qui a été planté l'année où James Potter, Sirius Black, Remus Lupin et Peter Pettigrow sont arrivés à Poudlard[c 20], et qui frappe de ses branches toute personne s'approchant trop près de lui. Harry Potter et Ron Weasley ont accidentellement atterri dans cet arbre lorsqu'ils sont arrivés par voiture volante en deuxième année[b 19]. L'arbre contient un passage secret situé sous la plus grosse racine de l'arbre, qui mène par un tunnel souterrain à la Cabane Hurlante du village voisin de Pré-au-Lard[c 21]. Ce passage était utilisé par les Maraudeurs lors des transformations de Remus Lupin en loup-garou pour le mettre à l'écart des autres élèves qu'il pouvait blesser.

Le portail

Le jour de la rentrée, les élèves en calèche arrivent devant un grand portail en fer forgé, flanqué de statues représentant des sangliers ailés. Ce portail a été ensorcelé par Dumbledore pour empêcher toute tentative d'intrusion[f 14]. C'est devant ce portail que Harry et Tonks, dans Harry Potter et le Prince de sang-mêlé, attendent l'arrivée d'Hagrid après l'accident intervenu dans le Poudlard Express.

Le lac

Le lac est peuplé de nombreuses créatures. Lors des premières années, les élèves peuvent apercevoir un calmar géant dépasser de la surface de l'eau pour chauffer ses tentacules. C'est une bête inoffensive qui a d'ailleurs ramené un élève de première année à la surface quand il était tombé de sa barque en traversant le lac[d 11]. Lorsque Harry doit plonger dans l'eau lors de la seconde épreuve du Tournoi des Trois Sorciers en quatrième année, il découvre que le lac est également peuplé de sirènes, de tritons et de strangulots[d 12].

La cabane de Hagrid

Harry, Ron et Hermione rendent régulièrement visite à Rubeus Hagrid qui vit dans une petite maison en bois à l'écart du château, au bord de la Forêt interdite. Parfois même, ils s'y rendent de nuit avec la cape d'invisibilité de Harry. La cabane est composée d'une seule pièce à vivre[a 22], avec une immense table et des chaises, un lit, un buffet et une cheminée. Une deuxième porte donne sur l'arrière de la cabane où Hagrid a aménagé un petit potager dans lequel il fait pousser des citrouilles géantes[c 22]. Lors de la première année, Hagrid tentera d'y élever un dragon qu'il baptisera Norbert (on saura dans le tome 7 que Norbert est une fille). Harry et Ron y seront témoins lors de leur deuxième année, cachés sous la cape, de l'arrestation de Hagrid et du renvoi temporaire de Dumbledore[b 20]. En troisième année, ils y retrouvent le rat Croutard que Ron croyait mort, et plus tard, profitant d'une absence de Hagrid, Harry et Hermione s'y réfugient avec l'Hippogriffe Buck pour échapper à Remus Lupin transformé en loup-garou[c 23]. Au cours de la sixième année, Harry se rend chez Hagrid pour l'enterrement de Aragog, une araignée géante, et il soutirera au professeur Slughorn une information capitale dans sa lutte contre Voldemort à l'aide de la potion Felix Felicis[f 15]. La cabane sera brûlée par les Mangemorts en fuite sans trop de dégâts à la fin de cette même année[f 16].

La forêt interdite

Cette forêt obscure est située dans les limites de l'enceinte de Poudlard. Il est strictement interdit à tous les étudiants d'y pénétrer, sauf lors des cours de soins aux créatures magiques ou durant les retenues (ils sont alors accompagnés par Hagrid). Parmi les espèces végétales présentes, il y a des essences d'arbres comme le hêtre, le chêne, le pin, le sycomore et l'if[30]. Bien que la forêt soit infiniment dense et sauvage, quelques allées et clairières permettent de se repérer. Hagrid, qui se rend souvent dans la forêt pour diverses raisons, utilise ces sentiers. La forêt abrite également des peuplements de créatures magiques :

  • un troupeau de Centaures, comprenant Bane, Magorian, Ronan et Firenze[a 23] ;
  • une colonie d'Acromantula, Aragog et sa famille[b 21] (jusqu'à la bataille de Poudlard, dans le tome 7) ;
  • des licornes[c 20] ;
  • Graup, un géant[e 12], vivant dans la forêt depuis la cinquième année de Harry[e 13] ;
  • un troupeau de Sombrals, créatures ressemblant à un cheval ailé tel une chauve-souris. Ces créatures ne sont visibles uniquement par la personne ayant déjà vu la mort (comme Harry Potter, Neville Londubat et Luna Lovegood). Ce sont elles qui tirent les carrioles menant au château à la rentrée. Elles ont également été utilisées pour se rendre au Ministère de la Magie, dans le 5e tome.

La forêt interdite est le lieu dans lequel Harry voit Voldemort pour la deuxième fois de sa vie, se nourrissant du sang d'une licorne morte pour survivre[a 24]. Elle est également le théâtre de sa rencontre avec Aragog au cours de sa deuxième année[b 22].

Le terrain de Quidditch

C'est le lieu où les élèves peuvent (en dehors des heures de cours) jouer ou apprécier un match de Quidditch, le sport préféré des sorciers. Le stade est entouré de gradins surélevés où les spectateurs peuvent s'installer pour suivre les rencontres, mais également les entraînements. Des poteaux en or de quinze mètres de hauteur, avec à leur sommet, de grands anneaux verticaux, servent de buts[a 25]. Le terrain de Quidditch ne sert pas qu'aux matchs. Lors du Tournoi des Trois Sorciers, il est transformé en labyrinthe avec des haies de 6 mètres de haut, pour la dernière épreuve[d 13].

Passages secrets[modifier | modifier le code]

Il y a sept passages secrets à l'intérieur et hors de l'école. Argus Rusard en connaît seulement quatre, alors que Fred et George Weasley les connaissent tous grâce à la carte du Maraudeur, qu'ils offrent à Harry en troisième année. La localisation de certains d'entre eux ne nous est pas dévoilée. Il est cependant possible d'en noter trois que Fred et George mentionnent à Harry[c 24] :

  • un passage sous le Saule Cogneur, menant à la Cabane hurlante : il a souvent été utilisé du temps où James Potter et Sirius Black étaient à Poudlard, lorsque leur ami Remus Lupin se transformait régulièrement en loup-garou et qu'ils lui rendaient secrètement visite sous leur forme animale ;
  • un passage derrière un miroir au quatrième étage, rendu impraticable suite à un éboulement ;
  • un passage derrière une statue de sorcière borgne : il mène à la cave de Honeydukes, la confiserie de Pré-au-Lard. Il faut pour cela donner un coup de baguette sur la statue en prononçant « Dissendium »[31] et la sorcière se met à glisser, dégageant ainsi un espace suffisamment grand pour passer. Lorsqu'il emprunte ce passage, Harry effectue une longue glissade dans un toboggan de pierre, puis parcourt un chemin de terre battue assez long et inégal pour arriver sur un escalier aux marches usées qui mène à la trappe de la cave de Honeydukes.

D'autres passages sont découverts par Harry, Ron et Hermione au cours de l'histoire, comme celui menant à la Chambre des Secrets qui ne s'ouvre que si l'on parle Fourchelang devant l'un des robinets des toilettes de Mimi Geignarde (ce robinet est orné d'un serpent).

Événements et activités parascolaires[modifier | modifier le code]

Le Tournoi des Trois Sorciers[modifier | modifier le code]

Ce tournoi est un évènement devenu rare au cours des siècles et qui s'est déroulé pour la première fois sept cents ans plus tôt[d 14]. Il regroupe les trois plus grandes écoles de magie à travers le monde : Beauxbâtons (France), Durmstrang (située dans le nord de l'Europe) et Poudlard (Grande-Bretagne). Ces trois écoles s'affrontent à Poudlard même durant la quatrième année de Harry.

Ce tournoi est composé de trois tâches dangereuses, voire potentiellement mortelles. Trois sorciers - qu'ils soient garçons ou filles - sont sélectionnés en début de tournoi par la Coupe de Feu (un élève choisi pour chaque école). Les élèves souhaitant participer au tournoi doivent inscrire leur nom sur un morceau de parchemin et le jeter dans la Coupe avant le jour de la sélection. Ces élèves doivent avoir au moins 17 ans.

Contre toute attente, Harry Potter (âgé alors de 14 ans seulement) a été sélectionné par la Coupe de Feu en plus des trois participants réglementaires, alors qu'il n'avait pas mis son nom dans la Coupe[d 15].

Concurrents sélectionnés par la Coupe de feu à Poudlard

Le gagnant du Tournoi remporte une bourse de mille Gallions et le « Trophée des trois Sorciers ». Durant ce Tournoi a également lieu le Bal de Noël, une tradition fondée sur la coopération magique internationale, voyant « un excellent moyen d'établir des relations entre jeunes sorcières et sorciers de différentes nationalités »[d 14]. Ce tournoi est devenu très rare et n'avait pas eu lieu depuis un siècle[d 16] en raison du nombre de victimes trop important[d 14].

Description des épreuves
  • Épreuve du dragon : Les champions doivent récupérer un œuf d'or protégé par un dragon[i 35]. Cet œuf, une fois récupéré, leur dévoile un indice pour résoudre l'épreuve suivante : trouver un moyen de rester sous l'eau pendant une heure pour récupérer leur bien[d 17] (ils ne savent pas encore de quel bien il s'agit). Si le champion ne parvient pas à récupérer l'œuf, il ne peut pas poursuivre le tournoi car l'œuf contient une information capitale pour la suite.
  • Épreuve du lac : Les champions doivent récupérer leur ami(e), ou membre de leur famille, au fond du lac de Poudlard le plus rapidement possible en évitant les créatures sous-marines hostiles[d 18]. Ils disposent d'une heure au maximum.
  • Épreuve du labyrinthe : Les champions doivent trouver leur chemin dans un labyrinthe géant, truffé d'énigmes et d'obstacles en tout genre pour les empêcher de poursuivre leur route[d 19]. Le premier qui atteint le Trophée des Trois Sorciers au centre du labyrinthe est le vainqueur du tournoi. Le vainqueur de la tâche précédente possède un avantage sur les autres concurrents car il est le premier à entrer dans le labyrinthe[d 20].
Résultats du Tournoi
Épreuves Classement
1re tâche Épreuve du dragon 1. Harry Potter / Victor Krum (ex æquo)
2. Fleur Delacour
3. Cedric Diggory (brûlure)
2e tâche Épreuve du lac 1. Cedric Diggory
2. Harry Potter
3. Victor Krum
4. Fleur Delacour (abandon)
3e tâche Épreuve du labyrinthe 1. Coat of arms Hogwarts.svg Cedric Diggory / Harry Potter (ex æquo)
2. Victor Krum (abandon)
3. Blason Beauxbatons.svg Fleur Delacour (abandon)


À la fin de la 3e et ultime épreuve, Cedric Diggory et Harry Potter, d'un commun accord, attrapent ensemble le Trophée (qui, à l'insu de tout le monde, a été transformé en Portoloin par Barty Croupton Jr., serviteur du Seigneur des ténèbres, sous les traits du professeur Maugrey). Ils atterrissent dans un cimetière et Cedric Diggory est tué sous les yeux de Harry par Peter Pettigrow, sur ordre de Voldemort[d 21]. Après s'être battu avec le Mage noir, Harry parvient à lui échapper une nouvelle fois et à retourner au Trophée qui le ramène à Poudlard avec le corps de Diggory. Bien que les deux garçons aient remporté le trophée ensemble, la mort de Diggory fait de Harry le seul vainqueur du tournoi. Par la suite, bouleversé par cet évènement tragique, Harry refuse d'obtenir une quelconque récompense pour sa victoire injuste à un tournoi auquel il n'avait pas souhaité participer à l'origine, et qui n'avait été qu'une stratégie mise en place par Voldemort pour le faire venir jusqu'à lui.

Les matchs de Quidditch[modifier | modifier le code]

Article détaillé : Quidditch.

Chaque année, à Poudlard, un tournoi de Quidditch est organisé entre les quatre maisons. Six matchs ont lieu durant l'année (sauf pendant la quatrième année de Harry, à cause du Tournoi des Trois Sorciers). La maison qui remporte le plus de matchs gagne la coupe de Quidditch et permet d'apporter plus de points à sa maison pour la coupe des maisons en fin d'année.

Résultats des tournois
Équipe gagnante Événements notables
1re année Serdaigle
Blason Serdaigle.svg
C'est la première fois qu'un élève de première année est autorisé à jouer au Quidditch depuis un siècle.
Harry ne joue pas le dernier match car il est à l'infirmerie à la suite de sa confrontation avec Voldemort.
Gryffondor connaît sa plus grande défaite depuis trois cents ans.
2e année
-
Coupe non délivrée à cause des événements de la Chambre des secrets.
3e année Gryffondor
Blason Gryffondor.svg
Des détraqueurs arrivent sur le terrain.
Le Nimbus 2000 de Harry est détruit par le Saule cogneur.
4e année
-
Saison annulée en raison du Tournoi des Trois Sorciers.
5e année Gryffondor
Blason Gryffondor.svg
Harry, Fred et George sont bannis de l'équipe de Quidditch par Dolores Ombrage.
6e année Gryffondor
Blason Gryffondor.svg
Harry est capitaine de l'équipe de Quidditch. Il n'a pas joué le match final pour cause de retenue avec Rogue.
7e année
-
Harry, Ron et Hermione ne sont plus à Poudlard. Le résultat est inconnu.

Le club de duels[modifier | modifier le code]

Le club de duel a été instauré à Poudlard par le professeur de défense contre les forces du Mal de deuxième année, Gilderoy Lockhart. L'idée, qui était en premier lieu un prétexte pour le professeur de vanter ses soi-disant exploits devant ses fans, s'est avérée utile pour enseigner aux élèves certains sortilèges de défenses et leur permettre de faire face aux éventuelles agressions[b 23], suite aux événements liés à l'ouverture de la chambre des secrets.

Munis de leur baguette, deux élèves peuvent s'affronter amicalement à tour de rôle, devant leurs camarades et sous la surveillance du professeur Lockhart et du professeur Rogue, sur une estrade dorée éclairée par des chandelles, et installée provisoirement contre le mur de la Grande Salle[b 23].

C'est notamment au cours de ces démonstrations que le professeur Rogue apprend aux élèves à se servir du sortilège de désarmement Expelliarmus[b 24] en l'utilisant contre Lockhart lui-même afin de mettre un frein à sa prétention devant tous ses élèves admirateurs.

Annexes[modifier | modifier le code]

Sources[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

Notes[modifier | modifier le code]

  1. Citation de Steve Vander Ark (auteur de l'encyclopédie citée en bibliographie) : « J. K. Rowling voulait que la devise de l'école soit un conseil pratique et utile, pas quelque chose de ronflant et n'ayant aucun sens comme « toujours plus haut » ou « endurer et persister ». Ce « conseil pratique » est bien évidemment un autre exemple de son humour au second degré. »
  2. L'information a été trouvée sur le site officiel de J.K. Rowling par Steve Vander Ark, auteur de L'encyclopédie citée en bibliographie et créateur du site Web The Harry Potter Lexicon.
  3. Les chansons du Choixpeau magique
  4. Le blasonnement et le dessin sont en désaccord pour Gryffondor et Serpentard : lion et serpent étant dessinés contournés ce qui n'est pas dit. Si la référence est le blason écartelé de Poudlard, alors c'est le blasonnement qui est fautif pour Gryffondor, et le dessin pour Serpentard. Le blasonnement de Poufsouffle est lui incomplet, ne précisant pas que le blaireau a la tête contournée; l'aigle de Serdaigle est d'or, non de bronze, couleur qui n'existe pas en héraldique. Cela tient sans doute au caractère romanesque de l'ensemble, mais il convient de signaler les licences prises avec l'héraldique véritable.
  5. Citation de Steve Vander Ark (auteur de l'encyclopédie citée en bibliographie) : « La chanson du Choixpeau magique pourrait suggérer que Poufsouffle était galloise, le terme « The Valleys » (« des chênes » en français pour conserver les rimes) désignant la plupart du temps la région peuplée du sud du pays de Galles. », p. 275
  6. voir la lettre du Pr McGonagall pour Harry
  7. Référence à l'article anglophone
  8. Hermione dit que d'après l'Histoire de Poudlard, les fondateurs estimaient que les filles étaient plus dignes de confiance que les garçons, de telle sorte qu'aucun enchantement ne les empêche encore aujourd'hui de monter dans le dortoir des garçons si elles le souhaitent. (autre référence : The Harry Potter Lexicon)
  9. D'après le livre Tout l'Univers magique de Harry Potter de Stéphanie Chica, cité en bibliographie (à partir de la page 154).
  10. D'après le tome « Harry Potter et les Reliques de la Mort » de J. K. Rowling, cité en bibliographie (à partir de la page 625) / Il n'est pas dit clairement qu'elle se situe au 6e étage, cependant, Harry précise qu'ils se trouvent au cinquième étage et ils montent ensuite un escalier étroit pour arriver devant la porte de la salle commune de Serdaigle. On peut en déduire qu'elle se situe donc au 6e étage.

Références[modifier | modifier le code]

Références bibliographiques

J. K. Rowling, Harry Potter à l'école des sorciers, Gallimard jeunesse (Poche),‎ 1998 (ISBN 2070518426)

  1. a et b chap. 6 (p. 115 de l'édition poche)
  2. chap. 7 (p. 132 de l'édition poche)
  3. chap.8 (p.133 édition poche)
  4. a et b chap.7 (p.117 édition poche)
  5. chap.7 (p.120 édition poche)
  6. chap.7 (p.118 édition poche)
  7. chap.7 (p.124 édition poche)
  8. a et b chap.7 (p.125 édition poche)
  9. a et b chap.7 (p.126 édition poche)
  10. chap.7 (p.119 édition poche)
  11. a et b chap.5 (p.70 édition poche)
  12. chap. 4 et 5
  13. chap.10 (p.165 édition poche)
  14. chap.6 (p.93 édition poche)
  15. chap.6 (p.96 édition poche)
  16. chap.6 (p.104 édition poche)
  17. chap.6 (p.114-115 édition poche)
  18. chap.7 (p.116 édition poche)
  19. chap.8 (p.135 édition poche)
  20. chap.10
  21. chap.13 (p.218 édition poche)
  22. chap.8 (p.142 édition poche)
  23. chap.15
  24. chap.15 (p.252 édition poche)
  25. chap.10 (p.167 édition poche)

J. K. Rowling, Harry Potter et la Chambre des secrets, Gallimard jeunesse (Poche),‎ 1999 (ISBN 2070524558)

  1. chap.9 (p. 162 de l'édition poche)
  2. a et b chap. 9 (p. 163 de l'édition poche)
  3. chap.17 (p.329 édition poche)
  4. chap.9 (p.170 édition poche)
  5. chap.9 (p.170 édition poche)
  6. chap.6 (p.99 édition poche)
  7. chap.6 (p.103 édition poche)
  8. chap.6 (p.101 à 104 édition poche)
  9. chap.6 (p.111 édition poche)
  10. chap.9 (p.162 édition poche)
  11. chap.10 (p.176-177 édition poche)
  12. chap.9 (p.162-163 édition poche)
  13. chap.16 (p.305 édition poche)
  14. chap.16 (p.314-315 édition poche)
  15. chap.16 (p.316 édition poche)
  16. chap.17
  17. a, b, c et d chap.17 (p.321 édition poche)
  18. chap.17 (p.322 édition poche)
  19. chap.5 (p.82-83 édition poche)
  20. chap.14 (p.276-277 édition poche)
  21. chap.15
  22. chap.15 (p.291 à 294 édition poche)
  23. a et b chap.11 (p.203 édition poche)
  24. chap.11 (p.204 édition poche)

J. K. Rowling, Harry Potter et le Prisonnier d'Azkaban, Gallimard jeunesse (Poche),‎ 1999 (ISBN 2070528189)

  1. chap.9 (p.179 édition poche)
  2. chap.6 (p.111 édition poche)
  3. chap.16 (p.337 édition poche)
  4. chap.11 (p.245 édition poche)
  5. chap.16 (p.340 édition poche)
  6. chap.22 (p.450 édition poche)
  7. chap.9 (p.186 édition poche)
  8. a et b chap.8 (p.169 édition poche)
  9. chap.10 (p.203 édition poche)
  10. chap.7 (p.148 édition poche)
  11. chap.9 (p.187 édition poche)
  12. chap.1 (p.7 édition poche)
  13. chap.6 (p.122 édition poche)
  14. a et b chap.16 (p.339 édition poche)
  15. chap.7 (p.139 édition poche)
  16. chap.6 (p.125 édition poche)
  17. chap.6 (p.123 édition poche)
  18. a et b chap.12 (p.270 édition poche)
  19. a et b chap.16 (p.336 édition poche)
  20. a et b chap.18 (p.376 édition poche)
  21. chap.17 (p.358-359 édition poche)
  22. chap.16 (p.351-352 édition poche)
  23. chap.21 (p.435 édition poche)
  24. chap.10 (p.211 édition poche)

J. K. Rowling, Harry Potter et la Coupe de feu, Gallimard jeunesse (Poche),‎ 2001 (ISBN 207054351X)

  1. p.647
  2. p.646
  3. chap.14
  4. chap.15 (p.252 édition poche)
  5. chap.27 (p.541 édition poche)
  6. a et b chap.15 (p.249 édition poche)
  7. chap.26
  8. chap.16 (p.269 édition poche)
  9. chap.21 (p.405 édition poche)
  10. chap.25 (p.485 édition poche)
  11. chap.12 (p.192 édition poche)
  12. chap.26 (p.523 édition poche)
  13. chap.31 (p.649 édition poche)
  14. a, b et c chap.12 (p.200 édition poche)
  15. chap.17 (p.289 édition poche)
  16. chap.12 (p.199 édition poche)
  17. chap.25 (p.489 édition poche)
  18. chap.26 (p.522-523 édition poche)
  19. chap.31
  20. chap.31 (p.651 édition poche)
  21. chap.32 (p.668 édition poche)

J. K. Rowling, Harry Potter et l'Ordre du phénix, Gallimard,‎ 2003 (ISBN 2070556859)

  1. chap.15 (p.366 édition brochée)
  2. chap.25 (p.617 édition brochée)
  3. a et b chap.15 (p.364 édition brochée)
  4. chap.18 (p.424 édition brochée)
  5. chap.25 (p.620 édition brochée)
  6. chap.17 (p.400 édition brochée)
  7. chap.37 (p.925 édition brochée)
  8. chap.13 (p.303-304 édition brochée)
  9. a et b chap.18 (p.437 édition brochée)
  10. chap.18 (p.440 édition brochée)
  11. chap.28 (p.608-609 édition brochée)
  12. chap.30 (p.776 édition brochée)
  13. chap.30 (p.769 à 781 édition brochée)

J. K. Rowling, Harry Potter et le Prince de sang-mêlé, Gallimard,‎ 2005 (ISBN 2070572676)

  1. chap.28 (p.669 édition brochée)
  2. chap.4 (p.86 édition brochée)
  3. chap.20 (p.493 édition brochée)
  4. chap.13 (p.304 édition broché)
  5. chap.14 (p.310 à 315 édition brochée)
  6. chap.12 (p. 266 de l'édition brochée)
  7. chap.9 (p.199 édition brochée)
  8. chap.9 (p.208 édition brochée)
  9. chap.9 (p.209 édition brochée)
  10. chap.9 (p.210 édition brochée)
  11. a et b chap.5 (p.117 édition brochée)
  12. chap.5 (p.117 à 119 édition brochée)
  13. chap.4 et 7
  14. chap.8 (p.177 édition Bloomsbury)
  15. chap.22
  16. chap.28 (p.661 édition brochée)

J. K. Rowling, Harry Potter et les Reliques de la Mort, Gallimard,‎ 2007 (ISBN 9782070615360)

  1. chap.31 (p.656 édition brochée)
  2. chap.29 (p.627 édition brochée)
  3. chap.33 (p.718 édition brochée)
  4. chap.32 et 33 (p.702 à 737 édition brochée)
  5. chap.36 (p.775 édition brochée)
  6. chap.36 (p.785 édition brochée)
  7. chap.36 (p.798 édition brochée)
  8. Épilogue (p.808-809 édition brochée)
  9. Épilogue (p.807 édition brochée)
  10. chap.29 (p.626-627 édition brochée)
  11. chap.29 (p.612 édition brochée)
  12. chap.29 (p.613 édition brochée)
  13. chap.29 (p.614 édition brochée)
  14. chap.29 (p.616-617 édition brochée)
  15. chap.36 (p.782-783 édition brochée)
  16. chap.29 (p.626 édition brochée)
  17. chap.23 (p.481 édition brochée)
  18. chap.31 (p.665 édition brochée)
  19. chap.28 et 29
  20. chap.29 (p.617 édition brochée)

Stéphanie Chica, Tout l'Univers Magique de Harry Potter, City Editions,‎ 2005 (ISBN 2915320578)

  1. p.67
  2. p.112
  3. a et b p.120
  4. p.122
  5. a et b p.159
  6. a et b p.164
  7. a et b p.157
  8. a et b p.163
  9. p.158
  10. p.154
  11. p.156
  12. p.162
  13. p.166
  14. p.160
  15. p.161

Steve Vander Ark, L'Encyclopédie, Le guide complet non officiel de l'univers magique de Harry Potter, AlTerre inc.,‎ 2009 (ISBN 9782923640068)

  1. p. 277
  2. p. 81
  3. p.272
  4. p.288
  5. p. 254
  6. a, b, c et d p.166
  7. a, b, c, d et e p.275
  8. a, b, c, d et e p.312
  9. a, b, c, d et e p.313
  10. p.141
  11. p.47
  12. a et b p.113
  13. a et b p.120
  14. a et b p.335
  15. p.63
  16. p.297
  17. a et b p.316
  18. p.61
  19. p.170
  20. p.127
  21. p.314
  22. p.66
  23. a, b et c p.278
  24. p.60
  25. a et b p.30
  26. p.22
  27. p.87
  28. a, b et c p.28
  29. a et b p.114
  30. a et b p.17
  31. p.84
  32. p.276
  33. p.99
  34. p.303
  35. p.246
  36. a et b p.119
  37. a et b p.189
  38. a et b p.270
  39. p.325
  40. p.45
  41. p.296
  42. a, b, c et d p.359
  43. p.193
  44. p.89
  45. p.256
  46. p.361
  47. p.225
  48. a et b p.112
  49. p.318
  50. p.328
  51. a et b p.101
  52. p.58
  53. p.73
  54. p.74
  55. a et b p.144
  56. a et b p.234
  57. a et b p.358
  58. p.282
  59. p.54
  60. p.108
  61. p.93
  62. p.158
  63. p.52
  64. p.176
  65. p.217
Autres références
  1. « "Bienvenue à Poudlard" (Présentation du château) » (consulté le 31 août 2009)
  2. a et b « "(...) Un jour, nous sommes allées aux Kew Gardens et (nous) avons vu ces lys qui étaient appelées hogwarts." (encyclopedie-hp.org) » (consulté le 8 novembre 2009)
  3. (en) « Inside Hogwarts Castle - Traduction d'une citation de J.K. Rowling à propos de l'architecture de Poudlard » (consulté le 4 novembre 2009)
  4. (en) « Hogwarts Castle - "(I visualize Hogwarts as) a huge, rambling, quite scary-looking castle, with a jumble of towers and battlements. " (J. K. Rowling) » (consulté le 20 décembre 2009)
  5. (en) « Hogwarts Castle - "it isn't a building that Muggles could build, because it is supported by magic" (J. K. Rowling) » (consulté le 18 décembre 2009)
  6. Pottermore, rubrique "Poudlard Express" - "[…] trouver une méthode plus discrète de transporter des centaines d’élèves sorciers de toutes les régions de Grande-Bretagne jusqu’à leur école secrète des Highlands d’Écosse" (J. K. Rowling), consulté le 2 septembre 2011.
  7. « Lire Harry Potter la saga, sur france-jeunes.net » (consulté le 2 septembre 2009)
  8. « Fiche sur Poudlard - HP Encyclopedia » (consulté le 2 septembre 2009)
  9. « Les sociologues de l'éducation américains et britanniques - "... une répartition des élèves en un certain nombre de "maisons" (houses)". » (consulté le 11 décembre 2009)
  10. a et b « Chanson du Choixpeau magique (4ème année) » (consulté le 4 décembre 2009)
  11. « Chanson du Choixpeau magique (5ème année) » (consulté le 4 décembre 2009)
  12. « Harry Potter expliqué aux parents - "l'auteur a structuré son récit autour d'un manichéisme primaire". (8e paragraphe) » (consulté le 8 décembre 2009)
  13. « Harry Potter et la guerre entre le bien et le mal - Lamed.fr » (consulté le 8 décembre 2009)
  14. « Critique de Harry Potter et l'Ordre du Phénix - "J.k. Rowling a révolutionné la littérature enfantine...absence de manichéisme ras des pâquerettes..." » (consulté le 8 décembre 2009)
  15. Site officiel de J.K. Rowling, dans une note « bonus » comprenant la liste des professeurs
  16. (en) « Online chat transcript, Scholastic.com », sur accio-quote.org,‎ 3 February 2000
  17. (en) « House Points » (consulté le 20 décembre 2009)
  18. « Albus Dumbledore - Encyclopédie HP » (consulté le 1er janvier 2010)
  19. « Lily Evans/Potter - Encyclopédie HP » (consulté le 1er janvier 2010)
  20. « Bill Weasley - Encyclopédie HP » (consulté le 1er janvier 2010)
  21. « Percy Weasley - Encyclopédie HP » (consulté le 1er janvier 2010)
  22. (en) « Inside Hogwarts Castle - Third Floor » (consulté le 20 décembre 2009)
  23. « Système scolaire britannique » (consulté le 28 novembre 2009)
  24. « La Gazette du Sorcier, Chat avec J. K. Rowling - Information sur la salle commune des Poufsouffle (vers le 1/4 de page) » (consulté le 25 août 2009)
  25. (en) Harry Potter - Christ Church, Oxford sur chch.ox.ac.uk. Consulté le 4 septembre 2010
  26. « Présentation de la bibliothèque de Poudlard - (encyclopédie-hp.org) » (consulté le 7 novembre 2009)
  27. « Liste des ouvrages sur l'Encyclopédie Harry Potter » (consulté le 1er décembre 2009)
  28. Explications de l'Encyclopédie HP sur la traduction de « third-floor »
  29. « Quatrième étage de Poudlard - (encyclopédie-hp.org) » (consulté le 7 novembre 2009)
  30. (en) « The Forbidden Forest - "The forest is thick with trees -- beech (PS13), oak (PS15, CS15, OP28), pine (OP30), sycamore (CS15), and yew (OP21) are mentioned" » (consulté le 20 décembre 2009)
  31. « La carte du Maraudeur sur fanclubharrypotter.ifrance.com » (consulté le 2 septembre 2009)


Entretien de J.K.Rowling avec ses lecteurs par clavardage le 30 juillet 2007.

  1. Entretien avec J.K. Rowling

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Cet article est reconnu comme « bon article » depuis sa version du 28 décembre 2009 (comparer avec la version actuelle).
Pour toute information complémentaire, consulter sa page de discussion et le vote l'ayant promu.