Severus Rogue

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Severus et Rogue.
Severus Rogue
Personnage de fiction apparaissant dans
Harry Potter

Alias Le Prince de Sang Mêlé
Naissance
Décès (à 38 ans) à Pré-au-Lard (Cabane hurlante)
Sexe Masculin
Activité(s) Professeur de potions (1980-1996)
Professeur de Défense contre les forces du Mal (1996-1997)
Directeur de la maison Serpentard (1980-1997)
Directeur de Poudlard (1997-1998)
Membre de l'Ordre du Phénix (vers 1980-1998)
Mangemort (agent double)
Adresse Impasse du Tisseur et Poudlard

Créé par J. K. Rowling
Interprété par Alan Rickman (adulte)
Alec Hopkins (adolescent)
Benedict Clarke (enfant)

Severus Rogue (Severus Snape en anglais) est un des principaux personnages de la saga Harry Potter, écrite par J. K. Rowling. Professeur à l'école de magie de Poudlard et directeur de la Maison des Serpentard, il y est pendant des années un maître redouté et particulièrement partial de la préparation des potions avant d'être nommé par Albus Dumbledore au poste de professeur de Défense contre les Forces du Mal, qu'il désire depuis longtemps. Après la mort de Dumbledore, il devient directeur de l'école durant une année sous le règne du Seigneur des Ténèbres.

Personnage sombre, orgueilleux, aigri et amer, il a une personnalité complexe, ambiguë et quelque peu indéchiffrable ; il a un physique peu engageant, un teint blafard, un regard malveillant, un ton sarcastique et les cheveux et la peau d'apparence grasse. Il montre une antipathie et une animosité particulières envers le héros de la saga dès l'arrivée de ce dernier à Poudlard, s'ingéniant toujours à le ridiculiser tout en lui sauvant plusieurs fois la mise. Au fil des tomes successifs, leurs deux personnalités se heurtent de plus en plus et la relation entre le maître et l'élève se détériore au point que Harry en arrive à le haïr encore plus que Rogue ne le déteste, allant jusqu'à douter de sa loyauté et le traiter en ennemi.

Son rôle dans l'intrigue est difficile à interpréter pour le lecteur qui est fréquemment entraîné sur de fausses pistes. Dumbledore paraît lui faire confiance, mais il protège Drago, le fils de Lucius Malefoy, et les Mangemorts semblent le respecter. La nature de sa loyauté et de ses motivations est donc une question cruciale de la saga, dont la réponse est donnée seulement à la fin du septième tome. D'abord espion de Voldemort au sein de l'Ordre du Phénix, il devient un agent double en jurant fidélité à Dumbledore qui connaît son secret et qui se sert de lui dans sa lutte sans merci contre les forces du Mal. Déchiré entre deux allégeances, sa fascination pour la magie noire et l'amour inconditionnel qu'il continue d'éprouver pour son amie d'enfance, Lily Evans, la mère de Harry, dont il se reproche de n'avoir pas su empêcher l'assassinat, il est amené, sur le long chemin de sa rédemption, à sacrifier sa vie pour que le Seigneur des Ténèbres soit définitivement vaincu.

Severus Rogue est interprété au cinéma par Alan Rickman.

Genèse du personnage[modifier | modifier le code]

Inspiration pour la création du personnage[modifier | modifier le code]

J.K. Rowling a avoué que Rogue est vaguement basé sur un professeur de physique-chimie désagréable qu'elle avait adolescente. Ce dernier est décédé en février 2011 d'une crise cardiaque à 71 ans.[réf. nécessaire]

Étymologie[modifier | modifier le code]

En anglais, son nom est Severus Snape, soit les mêmes initiales que celles de Salazar Serpentard. Severus vient du latin (severus, a, um) qui signifie sévère, dur. On peut aussi le rapprocher du verbe anglais to sever (couper, rompre). De même, son nom (Snape) se rapproche du verbe to snap (se casser net, claquer, se moquer, mordre, ronchonner), du verbe to snipe (critiquer quelqu'un par en dessous ou sournoisement), et du nom snake (serpent). Ces significations correspondent à son caractère, toujours prompt au sarcasme et aux moqueries. Mais la véritable origine du nom Snape est le nom d'une ville d'Angleterre [1], et également celui d'une personne connue de J. K. Rowling.

Rogue, la traduction francophone du nom, a vaguement un rapport avec rogue en anglais, qui signifie « gredin », « scélérat », « coquin », « solitaire » ou encore « espiègle ». En français, il signifie « plein de morgue », « raide et rude », « arrogant ».

Éléments biographiques[modifier | modifier le code]

Né le 9 janvier 1960[2], il est le fils d'un moldu, Tobias Rogue, et d'une sorcière du nom d'Eileen Prince[3]. C'est un sorcier dit de "sang-mêlé", tout comme le sont Voldemort (de père moldu[4]) et Harry Potter (de grands-parents maternels moldus).

Avant d'être professeur, Rogue a été élève à Poudlard et y a suivi ses études en même temps que Sirius Black, Remus Lupin, Peter Pettigrow, et les futurs parents de Harry, James et Lily Potter (née Evans)[5]. Il appartenait à la maison Serpentard. C'était un élève brillant, plus particulièrement en potions dont il a simplifié la préparation d'un grand nombre d'entre elles[6]. Harry put s'en apercevoir en obtenant accidentellement le manuel de potions qu'utilisait son professeur lors de sa scolarité, complété à la plume d'annotations diverses, permettant à l'époque au Serpentard d'améliorer ses propres résultats[6]. James Potter et ses amis avaient un penchant particulièrement cruel pour la moquerie, les brimades, les humiliations publiques et Rogue en fit souvent les frais[5]. Pour cette raison, Rogue et James Potter se sont trouvés en conflit durant toute leur scolarité. Vers la fin de ses études, Rogue, esseulé et profondément malheureux d'être rejeté par Lily Evans suite à un conflit violent, est de plus en plus attiré par les forces obscures, et décide de rejoindre le camp de Voldemort[7].

Harry Potter à l'école des sorciers[modifier | modifier le code]

Dans Harry Potter à l'école des sorciers Rogue fait la connaissance de Harry Potter et lui manifeste une hostilité viscérale et immédiate, principalement en raison de la ressemblance physique du garçon avec son père. Il rabaisse ce qu'il présume à tort être de la vanité dans le caractère de Harry. Il fait également preuve d'un favoritisme constant envers les élèves de Serpentard, en particulier Drago Malefoy. Il est rapidement soupçonné par les trois héros de chercher à s'emparer de la pierre philosophale dans le but de restaurer Lord Voldemort, mais également d'avoir essayé de faire tomber Harry de son balai lors d'un match de Quidditch. Il s'avère finalement que le coupable était Quirinus Quirrell. Le lecteur apprend par Dumbledore que Rogue devait une vie à James Potter[8] et qu'il aurait ainsi payé sa dette en sauvant Harry qui se trouvait lors du match sous l'emprise d'un sortilège de Quirrell. Dumbledore lui manifeste en outre toute sa confiance, ce que Harry ne comprend pas en raison de l'injustice et de la cruauté dont Rogue fait preuve en permanence.

Harry Potter et la Chambre des secrets[modifier | modifier le code]

Rogue est de plus en plus frustré de n'avoir pu obtenir le poste de professeur de défense contre les forces du mal, et manifeste dans Harry Potter et la Chambre des secrets une hostilité particulière au nouveau titulaire du poste Gilderoy Lockhart, pédant, prétentieux, vaniteux et incompétent. Face aux événements inquiétants qui menacent Poudlard, il ne cache pas ses soupçons infondés à propos de Harry.

Harry Potter et le Prisonnier d'Azkaban[modifier | modifier le code]

Le nouveau professeur de défense contre les forces du mal dans Harry Potter et le Prisonnier d'Azkaban, est Remus Lupin, un ancien condisciple de Rogue, et en outre un loup-garou. C'est Rogue, à la demande de Dumbledore, qui lui fournit la potion Tue-Loup lui permettant de garder le contrôle de lui-même pendant sa transformation en loup-garou et c'est également lui qui le remplace lorsqu'il est incapable d'assurer ses cours. Ulcéré par cette situation, Rogue fait de son mieux pour que les élèves devinent la nature de Lupin ; des informations que seule Hermione Granger parviendra à décrypter mais qu'elle conservera pour elle. Rogue cependant, finit par le préciser clairement devant ses élèves en fin d'année, incitant ainsi Lupin à présenter sa démission. À la fin du tome, lorsqu'il se retrouve face à Sirius Black, présenté tout le long du roman comme le responsable de la trahison ayant mené les époux Potter à la mort, Rogue tente de le livrer aux Détraqueurs. Il se fait cependant assommer au préalable par Harry. Enfin, il amène Hermione, légèrement blessée, Ron, inconscient à cause d'un mauvais sort, et Harry, évanouit après qu'il a dû faire face aux détraqueurs en tentant de sauver Black, à l'infirmerie.

Harry Potter et la Coupe de feu[modifier | modifier le code]

C'est dans Harry Potter et la Coupe de feu que le lecteur apprend que Rogue a été un Mangemort, puis a retourné sa veste pour espionner Voldemort au service de Dumbledore. Durant l'année, il suspecte Harry de voler dans son armoire personnelle et le menace d'utiliser sur lui un élixir de vérité. Fin juin, alors qu'il sent la Marque des Ténèbres le brûler, Rogue ne se rend pas à l'appel de Voldemort. Deux heures plus tard, alors que l'Ordre du Phénix se reforme, Rogue se voit confier par Dumbledore une mission qui reste secrète jusqu'au dernier tome.

Harry Potter et l'Ordre du phénix[modifier | modifier le code]

Après Noël dans Harry Potter et l'Ordre du phénix Dumbledore demande à Rogue de donner des cours particuliers d'Occlumancie à Harry, afin qu'il puisse fermer son esprit aux intrusions possibles de Voldemort. L'élève et le maître n'arrivant pas à mettre leur haine réciproque de côté, les leçons s'avèrent quasiment inutiles. En voulant échapper à l'une de ses intrusions, Harry parvient cependant à entrer quelques instants dans l'esprit de Rogue et découvrir que ce dernier a vécu une enfance assez difficile, ses parents se disputant régulièrement. Rogue ne tient pas compte de l'incident, estimant cette réaction de défense comme un progrès notable. Lors d'une autre leçon, Harry, se retrouvant seul quelques instants, entre dans la pensine du professeur et tombe dans le souvenir d'une scène se déroulant à Poudlard où Rogue se fait brimer par James Potter et Sirius Black. Il voit également Lily intervenir en sa faveur, puis Rogue la traiter de « sang-de-bourbe ». Rogue surprend Harry dans sa pensine, et met fin définitivement aux leçons d'Occlumancie. En fin d'année, alors qu'il se rend dans le bureau de Dolores Ombrage et que Harry est interrogé par celle-ci sur ses activités suspectes, le garçon l'avertit (sous forme de message codé : " il détient Patmol là où la chose est cachée") de l'une de ses visions comme quoi Voldemort détenait Sirius prisonnier au Département des Mystères. Rogue simule l'incompréhension devant l'intérêt soudain d'Ombrage, mais vérifie ensuite la présence de Black au square Grimmaurd. Lorsqu'il s'aperçoit de la disparition de Harry et de ses amis, il devine que le garçon est tombé dans le piège de Voldemort et qu'il s'est rendu lui-même au Ministère. Il avertit les membres de l'Ordre du Phénix afin qu'ils aillent à son secours.

Harry Potter et le Prince de sang-mêlé[modifier | modifier le code]

Avant le début de l'année scolaire que relate Harry Potter et le Prince de sang-mêlé, Rogue prête un « Serment Inviolable » avec Narcissa Malefoy, jurant de « protéger son fils Drago, de l'arrêter dans sa mission si le danger devient trop grand et d'accomplir sa mission à sa place s'il venait à faillir », Voldemort ayant donné pour mission au garçon de tuer Dumbledore. D'autre part, Rogue obtient le poste tant convoité de professeur de Défense contre les forces du mal à Poudlard. Au début de l'année, Harry trouve dans un placard un vieux manuel de potions ayant appartenu à un mystérieux « Prince de sang-mêlé » dont les annotations l'aident à progresser dans cette matière. Hermione, contrairement à Harry, est intriguée par ce personnage instruit et inconnu dont elle redoute que les sorts ne soient dangereux et découvre à la fin de l'année qu'il s'agissait de Rogue, auquel ce manuel appartenait une vingtaine d'années auparavant. Celui-ci avait fait référence au nom de jeune fille de sa mère, Eileen Prince, et à son statut de métis. À la fin du livre, suite à une intrusion de Mangemorts à Poudlard, Albus Dumbledore se retrouve à la merci de Drago Malefoy qui ne peut se résoudre à accomplir le crime. Rogue tue alors Dumbledore[9] sous les yeux horrifiés et impuissants de Harry, avant de s'enfuir de Poudlard en emmenant Drago avec lui.

Harry Potter et les Reliques de la Mort[modifier | modifier le code]

Rogue ne reste pas longtemps en fuite puisque, dès le début de Harry Potter et les Reliques de la Mort, à l'automne suivant, Voldemort prend le pouvoir parmi la population magique de Grande-Bretagne et le nomme directeur de Poudlard où une atmosphère de terreur règne. Il suffit d'une visite clandestine de Harry à Poudlard pour mettre l'école en ébullition. Rogue devine sa présence et tente de le trouver. Apprenant que Voldemort est en route pour l'école, Minerva McGonagall et les autres professeurs viennent en aide au garçon et mettent leur directeur exécré en fuite. Quelques heures plus tard Rogue retrouve Voldemort dans la cabane hurlante. Celui-ci pense toujours que Rogue lui est loyal mais imagine qu'il est le véritable maître de la Baguette de Sureau car il a tué Albus Dumbledore, son ancien propriétaire. Voldemort décide donc de le tuer par l'intermédiaire de son serpent Nagini pour s'approprier les pouvoirs de la baguette. Harry, qui assiste au meurtre, caché sous sa cape d'invisibilité, se dévoile juste après le départ du Seigneur des Ténèbres. À l'agonie, Rogue lui confie alors ses souvenirs, qui lui permettent de dévoiler sa véritable allégeance et surtout de donner les clés de la victoire contre Voldemort. Juste avant de s'éteindre, Rogue demande à Harry de le regarder droit dans les yeux.

Les souvenirs que Rogue communique à Harry éclaircissent les mystères qui enveloppent le personnage depuis le début de la saga. On apprend ainsi que :

  • Rogue était un voisin et ami d'enfance de Lily Evans. À dix-sept ans, celle-ci lui a préféré James Potter malgré son arrogance, sa mesquinerie. En effet, Rogue devenait de plus en plus attiré par les forces du mal, esseulé qu'il était, ce qui inquiétait fortement Lily. Rogue en était amoureux et la considérait comme sa plus chère amie. C'est de là que lui est venue sa haine maladive envers James Potter, et donc envers Harry lui-même qui lui ressemble beaucoup physiquement. Harry n'héritera que des yeux verts de Lily.
  • Rogue a trahi Voldemort lorsque celui-ci a décidé de tuer les époux Potter, afin de sauver Lily, qu'il continuait d'aimer malgré tout. Les précautions de Dumbledore n'ayant pas suffi, ce dernier a fait comprendre à Rogue, fou de douleur, qu'il était dorénavant de son devoir de se racheter en protégeant Harry. En échange, Rogue lui fit promettre de taire cet épisode au monde. C'est en partie ce serment qui a obligé Dumbledore au silence et nourri l’ambiguïté sur le personnage de Rogue tout au long de la saga.
  • Dumbledore avait moins d'un an à vivre suite à sa manipulation maladroite d'un Horcruxe. Encore ne devait-il ce sursis qu'à l'intervention de Rogue qui ne pouvait toutefois pas le sauver. Condamné, il avait fait promettre à Rogue de le tuer lorsque le moment serait venu plutôt que de laisser Drago Malefoy devenir un assassin - de sa part, le sort mortel serait un acte de compassion plutôt qu'un crime. C'est cette perspective, plutôt que les dangers qu'il courait personnellement, qui agitaient Rogue l'année précédente.
  • Rogue a appris sur le tard que les plans de Dumbledore pour contrer Voldemort semblaient impliquer la nécessité de faire mourir Harry, et s'en était montré profondément choqué.
  • La loyauté de Rogue envers Dumbledore s'est renforcée après la mort de ce dernier. Dumbledore continuait de lui donner ses instructions d'outre-tombe par le biais de son portrait magique. Rogue a donc assisté Harry discrètement en lui livrant l'épée de Gryffondor.
  • Le patronus de Rogue était une biche, comme celui de Lily.

Après ces révélations, on apprend, dans l'épilogue, que Harry a donné à son deuxième fils « Severus » comme deuxième prénom, et décrit à celui-ci son ancien adversaire comme étant l'homme le plus courageux qu'il ait connu.

Portrait[modifier | modifier le code]

Personnalité[modifier | modifier le code]

Rogue est un personnage solitaire, froid, calculateur, sarcastique voire moqueur, et très amer. Il méprise particulièrement Harry Potter (ainsi que Ron et Hermione qui sont ses amis proches).

J. K. Rowling, l'auteur des romans, le décrit comme étant fragile, manipulable et vulnérable :

« S’il devait refaire sa vie, il ne serait pas devenu un Mangemort. Mais comme beaucoup de personnes faibles et vulnérables, comme Queudver, il est devenu membre de quelque chose de grand, de puissant et d’impressionnant [...] il était tellement aveuglé par la magie noire qu’il pensait que Lily trouverait impressionnant qu’il devienne un Mangemort[10]. »

Rogue, en tant qu'enseignant, est décrit comme quelqu'un de très sûr de lui et de ses capacités. Il affiche un comportement très posé et rarement embarrassé par une situation. Son attitude distante et impassible contraste avec son caractère parfois brutal, notamment avec le héros. Sa manière d'enseigner est basée sur l'intimidation [11]. Pour Rogue, les personnes qui ne peuvent contrôler leurs émotions, comme Harry, sont faibles.

Comme la plupart des autres membres de la maison Serpentard (dont il est le directeur durant la plus grande partie de l'intrigue), il est dépeint comme un sorcier intelligent et rusé. Il apparaît doué, d'un esprit très fin et particulièrement analyste. Il est cependant doté de la plus belle qualité qui soit selon J. K. Rowling : il est capable d'aimer.

« Je pense même que c'est un héros, mais un héros imparfait. Un anti-héros, peut-être. Ce n'est pas un homme très agréable dans bien des domaines. Il reste plutôt cruel, une brute remplie d’amertume – et pourtant il a aimé, il a été loyal, et, pour finir, il a sacrifié sa vie pour cet amour. C’est plutôt héroïque [10]! (J. K. Rowling) »

Physique[modifier | modifier le code]

C'est un personnage à l'apparence négligée, mince, avec les cheveux noirs et gras tombant en rideaux sur son visage. Il a un nez crochu et le teint cireux. Ses dents sont jaunes et inégales. La Marque des Ténèbres figure sur son avant-bras gauche mais n'est pas toujours visible. Il porte toujours une longue cape et un manteau noirs qui lui donnent l'apparence d'une chauve-souris[6].

Famille[modifier | modifier le code]

Severus Rogue a une mère sorcière et un père moldu c'est pourquoi il s'appelle le Prince De Sang Mêlé.

Compétences[modifier | modifier le code]

Severus Rogue est un spécialiste en potions et enseigne dans ce domaine à Poudlard. C'est également un excellent Occlumens et un Legilimens c'est-à-dire qu'il est apte à lire dans l'esprit ou dans les pensées d'une autre personne et à cacher les siennes lors d'une intrusion d'un de ses adversaires. Voldemort est lui-même, un des plus grands legilimens : il est quasiment impossible de lui mentir sans qu'il le sache, mais Rogue parvient à le duper durant des années, ce qui prouve que Rogue est un grand occlumens.

Loyauté[modifier | modifier le code]

Malgré des apparences parfois trompeuses, Rogue est fidèle à l'Ordre du Phénix tout au long des sept tomes de la saga Harry Potter. Il y joue un rôle crucial d'agent double : il doit garder la confiance de Voldemort, être dans ses confidences, l'influencer autant que possible et informer l'Ordre de ses intentions.

Le doute sur la loyauté de Rogue plane souvent tant parmi les autres personnages, que chez les lecteurs. Seul Albus Dumbledore lui accorde une confiance totale, pour des raisons que l'on découvre à la fin du dernier livre. On apprend dès le tome 4 que Rogue a un passé de Mangemort et la diabolisation de Rogue atteint son summum lorsqu'il tue Dumbledore au sommet de la Tour d'Astronomie de Poudlard et est nommé Directeur de l'École de sorcellerie par Voldemort. Le chapitre 33 Le récit du Prince du tome 7 révèle que les actes qui confirmaient la vilenie de Rogue aux lecteurs étaient commanditée par Dumbledore lui-même et servaient la lutte contre le Mal.

Traitement littéraire[modifier | modifier le code]

Évolution du personnage[modifier | modifier le code]

Analyse et commentaires[modifier | modifier le code]

Postérité du personnage[modifier | modifier le code]

Adaptations cinématographiques[modifier | modifier le code]

Dans une interview de 2006, Alan Rickman déclare que J.K Rowling lui a révélé des secrets à propos de son personnage. [12]

Dans les films, Alan Rickman porte une redingote bleue nuit cintrée lui arrivant aux genoux, avec des manches très serrées. Il porte un foulard noir au niveau du cou, qui laisse apparaître le col d'une chemise blanche. Il porte également une longue cape noire traînant au sol et volant dans son dos. Alan Rickman a souhaité porter le même costume du premier au dernier film.

Potterfiction[modifier | modifier le code]

L’ambivalence et le mystère qui entourent Severus Rogue font de ce personnages un des plus appréciés de la saga. De ce fait, de nombreux auteurs de potterfiction en font donc l'un des personnages principaux de leurs écris. Ces fanfictions ont des thèmes très variés et traitent souvent de la relation entre Snape et d'autre personnages durant une époque et une situation donnée. Un type de potterfiction populaire sont les fanfictions traitant de la relations Harry/Rogue. Des écris dans lesquels Snape a un rôle de mentor ou un rôle paternel envers Harry s’appellent les "Severitus"[réf. nécessaire].

Notes et références[modifier | modifier le code]

Références[modifier | modifier le code]

Annexes[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

Bibliographie primaire[modifier | modifier le code]

Bibliographie secondaire[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Précédé par Severus Rogue Suivi par

Albus Dumbledore
Blason de Poudlard, école fictive créée par J. K. Rowling pour l'univers de la série littéraire Harry Potter. Avec devise latine.
Directeur de Poudlard
1997 à 1998

Minerva McGonagall

Horace Slughorn
Professeur de potions
1981 à 1997

Horace Slughorn

Dolores Ombrage
Professeur de défense contre les forces du mal
1996 à 1997

Amycus Carrow