Lieux dans l’univers de Harry Potter

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Article général Pour un article plus général, voir Univers de Harry Potter.

Dans l'univers fictif de Harry Potter, fondé sur les romans de J. K. Rowling, de nombreux lieux forment le décor des événements décrits. Ces lieux sont décrits ci-dessous et classés selon leur type : habitations, écoles, centre commercial, village, prisons, gare, hôpital et Ministère de la Magie.

Habitations[modifier | modifier le code]

Chaumière aux Coquillages[modifier | modifier le code]

C'est la maison de Bill Weasley et Fleur Delacour. Lors de leur évasion du manoir des Malefoy, Ron choisit cet endroit pour se réfugier avec l'aide de Dobby, avant que celui-ci meure poignardé par Bellatrix Lestrange. C'est près de cette maison que Harry enterre Dobby.

La Chaumière aux Coquillages se situe près de la mer, à côté de Tinworth.

Le Terrier[modifier | modifier le code]

La maison des Weasley, surnommée « le Terrier », est située près du village de Loutry Ste Chaspoule, dans le comté du Devon. Elle est proche du domicile des Lovegood, des Diggory et des Faucett. La maison compte quatre étages. Elle semble prête à s'écrouler et ne peut tenir debout qu'à l'aide de la magie. Malgré l'apparence délabrée de la maison, Harry juge à sa première visite que c'est la plus belle maison qu'il ait jamais vue, et elle devient le deuxième lieu dans lequel il se sent le plus à l'aise (après Poudlard). Le potager du jardin sert de terrain de Quidditch aux enfants Weasley durant les vacances. Une véritable colonie de gnomes infeste le jardin.

Le Terrier a été utilisé comme quartier général de l'Ordre du Phénix dans Harry Potter et les Reliques de la Mort, jusqu'au jour où sa protection a été brisée.

Godric's Hollow[modifier | modifier le code]

Godric's Hollow est un village connu pour abriter de nombreux sorciers. Ce village se situe dans l'Ouest de l'Angleterre. Godric Gryffondor, l'un des quatre fondateurs de Poudlard, y est né. À la signature du Code du Secret de la Confédération Internationale en 1689, le petit village fut nommé en l'honneur du fondateur.

Godric's Hollow a été habité par de célèbres familles et sorciers. C'est d'ailleurs l'endroit où se sont cachés les Potter pour échapper à Voldemort, en octobre 1981. Ils habitaient dans une petite maison qui fut détruite quand Voldemort les attaqua. À la suite de ces événements, un monument à l'effigie des Potter a été érigé près de l'Église du village.

Au milieu du XIVe siècle, Bowman Wright, l'inventeur du Vif d'or, vécut à Godric's Hollow.

Dans Harry Potter et les Reliques de la Mort, on y apprend que les Dumbledore ont déménagé à Godric's Hollow après l'emprisonnement à Azkaban de Perceval Dumbledore.

Les Peverell ont aussi habité Godric's Hollow. Ils étaient l'une des plus vieilles familles de Sang-Pur, dont le nom a été dans les premiers à s'éteindre. Les Peverell ont reçu la Pierre de Résurrection, ainsi que les deux autres reliques de la mort : la Baguette de Sureau et la Cape d'invisibilité.

Bathilda Tourdesac, auteur de Histoire de la Magie, habite toujours à Godric's Hollow et est la tante de Gellert Grindelwald, le mage noir défait par Albus Dumbledore dans un duel en 1945.

Little Hangleton[modifier | modifier le code]

Little Hangleton est un village moldu connu pour être le lieu de naissance des parents de Voldemort, et celui où il a retrouvé forme humaine dans Harry Potter et la Coupe de Feu. Bien que le village soit évoqué dans ce tome, il n'est pas décrit avant le sixième tome.

Little Whinging[modifier | modifier le code]

C'est au numéro 4 Privet Drive, Little Whinging, Surrey qu'habitent les Dursley, une famille de Moldus parfaitement normale. Cette famille, composée de Vernon et Pétunia Dursley, de leur fils Dudley, se trouve être la seule famille vivante de Harry Potter en 1981. C'est dans cette maison que Harry Potter, neveu des Dursley, vit un véritable calvaire depuis son arrivée, à l'âge de 1 an jusqu'au moment où il intègre la célèbre école de sorcellerie Poudlard, à 11 ans. Il retourne chaque année au 4 Privet Drive pendant les vacances d'été.

Little Whinging est situé dans le Surrey, qui se trouve au sud-sud-ouest de Londres. La localisation exacte est dans la région nord-ouest du comté, au nord de la Tamise. Les rues dans le voisinage de Privet Drive se nomment Magnolia Road, Magnolia Crescent et Wisteria Walk.

La maison est large et carrée. Elle possède un petit muret de jardin sur le devant, un jardin à l'arrière avec des massifs de fleurs et une serre, ainsi que plusieurs cheminées. Au rez-de-chaussée se trouve le hall d'entrée, la cuisine meublée d'une table carrée, le salon comportant une cheminée condamnée et remplacée par un feu électrique.

Pour monter à l'étage unique, il y a un escalier et sous cet escalier, un placard qui fait office de chambre à Harry jusqu'à l'âge de onze ans. À l'étage, il y a quatre chambres :

  • La chambre de Vernon et Pétunia
  • La chambre d'amis (réservée pour la Tante Marge)
  • La chambre principale de Dudley
  • Deuxième chambre de Dudley, devenue chambre de Harry en 1991.

Dans le jardin il y a une haie, un banc, et des parterres de fleurs.

Privet Drive est éclairé la nuit par douze lampadaires à proximité du numéro 4.

Manoir des Malefoy[modifier | modifier le code]

Le manoir des Malefoy est le domicile de la famille Malefoy. Il est situé dans le comté de Wiltshire, au sud de l'Angleterre. On le découvre dans Harry Potter et les reliques de la mort. Dans le deuxième tome de la saga, Harry Potter et la chambre des secrets, on apprend que Lucius Malefoy possède une cachette dans le salon de son manoir où il entrepose des possessions illégales d'objets de magie noire. Lord Voldemort se sert du Manoir Malefoy comme base durant tout le dernier tome, Harry Potter et les reliques de la mort. Luna Lovegood, Dean Thomas, le gobelin Gripsec et Ollivander y sont incarcérés après avoir été attrapés par un gang de rafleurs.

12, square Grimmaurd[modifier | modifier le code]

Cette adresse désigne la demeure ancestrale de la famille Black, une puissante et ancienne lignée de Sang-Pur, dont fait partie Sirius Black. L'adresse est un jeu de mot en anglais. Grimmauld Place ressemble phonétiquement à Grim Old Place, ce qui peut se traduire par la vieille et sinistre demeure.

Après le décès de ses plus proches parents, c'est le mouton noir de la famille Black qui hérite de cette maison. Seul Sirius Black pouvait entrer dans la maison mais suite à son emprisonnement à Azkaban, la maison est inhabitée. Les seules personnes qui continuent à fréquenter la maison sont un horrible portrait vindicatif et haineux de la mère de Sirius, le portrait de Phineas Nigellus Black, un ancêtre de Sirius et ancien Directeur de Poudlard, et un elfe de maison : Kreattur. Elle restera fermée durant environ 13 ans, pendant ces années, la saleté envahit la maison, les monstres en tous genres investissent la demeure et la magie noire qui fut pratiquée dans ces lieux, et qui subsiste encore, rendent la maison inhospitalière et peu vivable.

La demeure de la famille Black s'est enrichie, au fil des siècles, de nombreux sorts de protection. Un des plus efficaces est la dissimulation aux yeux des Moldus. Elle est incartable et elle n'apparait pas entre les numéros 11 et 13.

La maison de Sirius est choisie par l'Ordre du Phénix, pour devenir leur quartier général. Pour plus de sûreté, Dumbledore ajoute à ses protection un sort qui rend la maison indétectable aux yeux des personnes qui ne sont pas jugées loyales : le sortilège de Fidelitas et en devint le Gardien du Secret. Autre avantage qui décide d'établir le quartier général en cette demeure : le portrait de Nigellus permet à Dumbledore de communiquer avec les autres membres depuis son bureau à Poudlard, et ce sans pouvoir être espionné par quiconque.

Le Ministère de la Magie étant toujours convaincu de la culpabilité de Sirius Black, celui-ci est obligé de rester enfermé au 12, square Grimmaurd. Ceci le rend nerveux et impatient de participer à la lutte contre celui qui menace son filleul et qui a tué son meilleur ami (son enfermement et son impatience provoquent probablement son départ au Ministère de la Magie à la fin du cinquième tome, et donc sa mort). À la mort de son propriétaire, la maison passe sous la tutelle de sa plus proche famille, ce qui dans le cas de la mort de Sirius aurait dû être Bellatrix Lestrange, une des fidèles Mangemorts de Lord Voldemort, mais Sirius la lègue à Harry qui devient le nouveau propriétaire du 12, square Grimmaurd.

L'Impasse du Tisseur[modifier | modifier le code]

L'impasse du Tisseur est une rue moldue comptant parmi ses maisons en briques le domicile de Severus Rogue[7 1] Elle est située près d'une rivière. Elle est décrite comme étant délabrée, sombre et malfamée. C'est aussi près de là que vivait Lily Evans et d'où vient d'ailleurs le lien qui unissait Severus Rogue et la jeune fille.

Écoles de magie[modifier | modifier le code]

Il existe onze principales[1] écoles de magie dans le monde des sorciers.

Trois d'entre elles – Beauxbâtons, Durmstrang et Poudlard – s'affrontent régulièrement lors du « Tournoi des Trois Sorciers ». Ce tournoi est composé de trois tâches, dangereuses et potentiellement mortelles, que trois sorciers représentant chacun une école de sorcellerie doivent surmonter. Le gagnant du Tournoi remporte une bourse de mille Gallions et le « Trophée des trois Sorciers ». Durant ce Tournoi a également lieu le Bal de Noël, une tradition qui consiste à ce que les élèves des trois écoles magiques concernées fassent connaissance. Harry Potter participe au Tournoi dans Harry Potter et la Coupe de feu.

Beauxbâtons[modifier | modifier le code]

Interprétation des armoiries de Beauxbâtons

L'Académie de Magie Beauxbâtons (Anglais : Beauxbatons Academy of Magic), est une école de magie, mentionnée pour la première fois dans Harry Potter et la Coupe de feu. L'école est située en France. Sa fondation remonte à au moins sept cents ans, date des premières éditions du Tournoi des Trois Sorciers. L'école possède des armoiries brièvement décrites : « deux baguettes d'or croisées qui lançaient chacune trois étoiles », elles pourraient se blasonner ainsi : « D'azur aux deux baguettes d'or posées en sautoir lançant chacune trois étoiles d'argent ».

Dans la Coupe de feu, une délégation se rend à Poudlard où est organisé le Tournoi des Trois Sorciers. Le cortège, mené par Olympe Maxime, la directrice de l'école, arrive dans un immense carrosse bleu pastel tiré par douze gigantesques chevaux ailés à la robe palomino. Les élèves portent un uniforme de soie fine bleu pâle et montrent un grand respect envers leurs professeurs.

Le dépaysement semble déplaire à beaucoup d'élèves. En effet, Beauxbâtons apparaît comme une école de grand luxe par rapport à Poudlard : l'académie est décrite comme un beau château possédant de grands jardins où il fait bon vivre, tandis que l'école britannique est plutôt froide et humide. Il est également dit que des sculptures sur glace qui ne fondent jamais sont parsemées dans les couloirs lors des fêtes de fin d'année, et que des nymphes chantent dans la salle de réfectoire.

Parmi les élèves venus participer au Tournoi, c'est Fleur Delacour qui est sélectionnée pour représenter son école lors des épreuves. Elle est très snob et se plaint de trop manger à Poudlard. De nombreux mets originaires des pays invités sont en effet servis aux banquets, notamment de la bouillabaisse, plat typique de Marseille.

Durmstrang[modifier | modifier le code]

L’institut Durmstrang est l'une des trois écoles de magie d'Europe participant au Tournoi des Trois Sorciers et dirigée par Igor Karkaroff. Bien que son adresse exacte soit secrète, Hermione pense qu'elle doit être située dans de hautes montagnes car les uniformes comportent des capes de fourrure épaisse. Leurs robes sont de couleur rouge sang.

Les étudiants nés de parents moldus n'y sont pas admis et l'institut a la réputation d'y enseigner la magie noire. Selon la description de Viktor Krum faite à Hermione lors du Bal de Noël, l'école s'étend sur quatre étages et on n'allume de feu dans les cheminées que pour l'usage de la magie. Le domaine de l’institut est très grand et compte des lacs et des montagnes.

La délégation venant participer au Tournoi des Trois Sorciers dans le tome 4 arrive dans un bateau à l'air un peu spectral, dans le lac de Poudlard. Parmi les élèves venus participer au Tournoi se trouve Viktor Krum, attrapeur célèbre de l'équipe de Quidditch de Bulgarie, qui est le champion de l'école.

Le mage noir Grindelwald y aurait étudié. Dans le tome 7, Viktor Krum affirme que la marque de Grindelwald a été dessinée sur un mur de l'école par Grindelwald lui-même. Il s'agit en réalité du Signe des Reliques que Grindelwald avait tenté de retrouver avec Dumbledore. Drago Malefoy affirme que son père a voulu l'envoyer à Durmstrang mais que sa mère s'y est opposée en raison de la mauvaise réputation de l'institut et de son éloignement géographique.

Il est probable que le nom de l'école soit une déformation de Sturm und Drang, nom d'un mouvement littéraire allemand.

Poudlard[modifier | modifier le code]

Article détaillé : Poudlard.

Le château de Poudlard est une école de sorcellerie où l'essentiel des évènements de la saga se déroulent.

Chemin de Traverse[modifier | modifier le code]

Leadenhall Market, Londres, lieu servant de set pour le Chemin de Traverse dans les films Harry Potter

Le Chemin de Traverse est une artère fictive de Londres. Elle donne accès au monde magique des sorciers, c'est un pilier économique mais caché des moldus, personnes dépourvu de pouvoirs magiques. Cependant, les moldus ayant des enfants dits ""nés-moldus" ou "sang-de-bourbe" peuvent les y accompagner. Quand un sorcier ou une sorcière a besoin de quelque chose, il est très probable qu'il ou elle le trouve sur le Chemin de Traverse.

Un des accès du Chemin de Traverse est de passer par le Chaudron Baveur. Ce bar, invisible aux yeux des Moldus, se trouve entre une librairie et un disquaire. Pour aller sur le Chemin de Traverse, on doit traverser le Chaudron Baveur jusqu'à sa cour de derrière et tapoter avec une baguette une brique du mur d'en face, repérée en comptant deux briques vers le haut et deux sur le côté. Dans le film, cinq briques sont touchées, en cercle, et permettent l'ouverture de l'accès.

L'endroit étant habituellement bondé, le voyage depuis ou vers le Chemin de Traverse se fait le plus souvent par transplanage ou en utilisant de la poudre de cheminette, deux façons sorcières de voyager[2]. Sur le Chemin de Traverse, se trouvent la banque Gringotts Bank gérée par des gobelins, un glacier, des animaleries, des librairies, la boutique de baguettes magiques d'Ollivander, des boutiques de vêtements pour sorciers, un magasin d'accessoires de Quidditch, des apothicaires, et bien d'autres.

Le DVD de Harry Potter et la Chambre des secrets comprend une vidéo de "visite guidée" du Chemin de Traverse, très probablement filmée sur les lieux de tournages. Dans le premier film, l'entrée du Chaudron Baveur est filmée dans le Bull's Head Passage, près de Leadenhall Market. Dans le sixième film, elle est située près de l'actuelle Charing Cross Road, entre une librairie et une autre boutique, alors que le véritable emplacement du Chemin de Traverse s'est ensuite trouvé être dans une ruelle appelée Cecil Court près de Leicester Square, remontant à 1627.

Le nom original anglais du Chemin de Traverse, Diagon Alley est presque l'homophone de diagonally, mot utilisé dans la version originale du second film quand Harry prononce mal le nom. (Dans la version française, Harry dit chemin de travers au lieu de Chemin de Traverse.)

Le Chaudron Baveur[modifier | modifier le code]

Le Chaudron Baveur, qui a l'aspect d'un pub minuscule et miteux, est coincé entre une grande librairie et une boutique de disques à Londres. En réalité, c'est un bar fréquenté par les sorciers du monde de J. K. Rowling, dont la cour abrite un mur magique menant au Chemin de Traverse. Son tenancier s'appelle Tom. À la suite du retour officiel de Lord Voldemort, le bar s'est complètement vidé.

Ce bar a été construit au XVIe siècle par Daisy Dodderidge, qui en fut la première patronne, sur Charing Cross Road. Il fut conçu pour servir de passage entre le monde moldu et le monde des sorciers. Après le septième tome, Hannah Abbot succède à Tom comme gérante du pub.

Gringotts[modifier | modifier le code]

La Maison d'Australie à Londres, qui représente Gringotts dans les films Harry Potter.

Gringotts est la banque des sorciers. Il s’agit d’un grand bâtiment d’une blancheur de neige, avec un portail en bronze étincelant et des marches de marbre blanche. Bill Weasley, un des frères de Ron, travaille au sein de cette banque, pour sa succursale égyptienne. Elle est dirigée par des Gobelins et est réputée pour être un lieu très sûr (Hagrid disant à Harry dans le tome 1 qu'il faudrait être "fou" pour tenter de faire un vol dans cette banque, tellement elle est protégée).

C'est dans le 1er tome (Harry Potter à l'école des sorciers) que Harry, en compagnie de Hagrid, découvre pour la première fois cette banque. Harry découvre qu'il y possède une somme d'argent importante, qui lui a été léguée à la mort de ses parents. Plus tard, il découvrira que c'est dans cette banque - dans ses coffres-forts réputés inviolables - qu'était cachée dans le coffre numéro 713 la pierre philosophale. Il y trouve bien plus tard, dans la chambre forte des Lestrange, protégée par un dragon, la coupe de Helga Poufsouffle qui se révèle être un Horcruxe.

À l'intérieur de la banque, sur une porte d'entrée en argent, sont gravés ces mots :

Entre ici étranger si tel est ton désir
Mais à l'appât du gain, renonce à obéir,
Car celui qui veut prendre et ne veut pas gagner,
De sa cupidité, le prix devra payer.
Si tu veux t'emparer, en ce lieu souterrain,
D'un trésor convoité qui jamais ne fut tien,
Voleur tu trouveras, en guise de richesse,
Le juste châtiment de ta folle hardiesse.

Ollivander[modifier | modifier le code]

Ollivander est une boutique créée en 382 avant J.C. elle est reprise de générations en générations. Dans le premier tome, au-dessus de la porte était écrit : Ollivander - Fabricants de baguettes magiques depuis 382 avant J.-C.[1 1]

C'est là que Harry et sa famille ont acheté leurs baguettes, ainsi que Lord Voldemort et de nombreux sorciers et sorcières.

Weasley & Weasley, Farces pour sorciers facétieux[modifier | modifier le code]

C'est un magasin de farces et attrapes dirigé par les frères Fred et George Weasley situé au no 93, vendant entre autres : Philtres d'amour, Pralines longue langue, Crèmes canaris, Feuxfous Fuseboum, Fausses baguettes, Oreilles à rallonges, Boîtes à Flemme pour donner l'illusion d'être malade et contenant : Pastille de Gerbe (côté orange : vomir, violet : guérir), Petits-fours Tourndeloeil, Nougat Néansang, Berlingot de fièvre.

On trouve aussi chez les jumeaux des Chapeau-sans-tête, Marécage portable, Poudre d'Obscurité Instantanée du Pérou (et utilisée par Drago Malefoy pour infiltrer Poudlard avec des Mangemorts à la fin du tome 6), Marque des ténèbres comestible, Boursouflets (sorte de petits animaux, dont l'un fut adopté par Ginny, qu'elle appellera Arnold)...

Autres[modifier | modifier le code]

  • WhizzHard Books : maison d'édition du monde des sorciers.
  • Ménagerie magique : animalerie de créatures magiques.
  • Magasin d’accessoires de Quidditch : boutique d'articles de ce sport des sorciers.
  • Chez Madame Guipure, prêt-à-porter pour mages et sorciers : boutique de vêtements où de nombreux étudiants viennent acheter leur uniforme de Poudlard. C’est à cet endroit que Harry fait la connaissance de Drago Malefoy, alors qu’on leur ajuste à chacun leur robe de sorcier.
  • Boutique de l’apothicaire : il s'agit du lieu où les sorcières et les sorciers peuvent s’approvisionner en herbes sèches et ingrédients pour fabriquer les potions, tels que des yeux de scarabées, des bézoards, des crochets de serpent ou des cornes de licornes.
  • Le magasin de Chaudrons : boutique de chaudrons de toutes tailles, en cuivre, laiton, étain ou argent. Les modèles peuvent être équipés du touillage automatique et/ou être pliables.
  • Florian Fortarôme : glacerie très renommée.
  • Fleury et Bott : c'est la plus grande librairie du Chemin de Traverse. C’est ici que la majorité des élèves achètent leurs manuels scolaires. C'est également dans cette librairie que Harry fait la rencontre de son professeur de Défense contre les Forces du Mal de deuxième année, Gilderoy Lockhart.
  • Pirouette et Badin : magasin de farces et attrapes.
  • Boutique de Brocante : boutique d'objets usagés.
  • Tissard et Brodette : boutique de vente de robes de luxe pour sorciers.
  • Robes d’occasion : vendant des vêtements de sorciers d'occasion.
  • Au Royaume du Hibou (Eeylops) : une animalerie sombre spécialisée dans la vente de chouettes et de hiboux. C’est à cette échoppe que Hagrid se procure Hedwige et l'offre en cadeau d’anniversaire à Harry.
  • Obscurus Books : cette maison d’édition est l’une des plus renommées dans le monde des sorciers. Elle a publié des livres réputés tels que Les Animaux fantastiques de Norbert Dragonneau.
  • Wiseacres, équipements pour sorciers : magasin d'équipement d'observation pour l'astronomie et autres ustensiles. Les sorciers peuvent notamment y trouver des télescopes, des cartes de la Lune et du ciel, des globes lunaires, mais également d'autres objets comme des Rapeltouts, des instruments de mesures (balances en argent ou en cuivre), ou encore du petit matériel nécessaire à la fabrication des potions (fioles de cristal ou de verre).

Allée des embrumes[modifier | modifier le code]

C'est un endroit mal famé du Chemin de Traverse où tous les sorciers mal-intentionnés se rendent pour acheter des objets liés à la pratique de la magie noire. Harry s'y retrouve par erreur une première fois, lors de sa deuxième année, en prononçant mal « Chemin de Traverse » (sa destination originale) lors d'un transport par poudre de cheminette. On y trouve la boutique Barjow et Beurk qui achète et vend des objets de magie, rares ou précieux (tels la Coupe de Poufsouffle ou le médaillon de Serpentard), et ce à la limite de la légalité.

Tom Elvis Jedusor y travailla en tant que vendeur à sa sortie de Poudlard, exerçant ses talents de manipulateur et collectant des informations sur les objets rares qui devinrent plus tard ses Horcruxes.

Pré-au-Lard[modifier | modifier le code]

Un aperçu de Pré-au-Lard (parc Harry Potter, Orlando).

Pré-au-Lard est un village pittoresque, un lieu magique près de l’école de sorcellerie Poudlard et composé de petites chaumières et de magasins. Il a été fondé à peu près en même temps que Poudlard par Hengist de Woodcroft, qui fuyait les persécutions moldues. C’est le seul village de Grande-Bretagne peuplé uniquement par des sorciers et auquel les élèves peuvent accéder dès leur 3e année certains week-ends, sous réserve d'un accord signé d'un parent.

Pendant les vacances, des chandelles enchantées sont accrochées dans les arbres. La gare est située de l'autre côté du lac, à l'écart du village donc, car le Poudlard Express utilise le réseau ferroviaire moldu. Le Poudlard Express s'y arrête pour débarquer les élèves le jour de la rentrée. Une route contourne le lac et relie la gare au château. D'après la légende, l'auberge de Pré-au-lard a servi de quartier général à l'époque de la révolte des Gobelins en 1612.

Dans la version originale, Pré-au-Lard se dit Hogsmeade. « Hog » signifiant « porc », et « meade » signifiant « pré ». On pourrait dès lors traduire littéralement le village par « Pré des porcs ». Le traducteur de l’œuvre, Jean-François Ménard, ayant parfaitement bien respecté la signification originelle, mais aussi la relation avec Poudlard, se disant Hogwarts.

La Cabane hurlante[modifier | modifier le code]

La cabane hurlante est une vieille maison dont les habitants du village disent qu'elle est la plus hantée de Grande-Bretagne. Elle a été construite par Albus Dumbledore quelque temps avant la première année des maraudeurs pour que Remus Lupin y passe les nuits de pleine lune et se transforme en loup-garou sans danger pour les autres étudiants. C'est le lieu où Voldemort se cache pendant la sanglante bataille de Poudlard et aussi le lieu du décès de Severus Rogue (Harry Potter et les Reliques de la Mort). À la fin du tome 3, Harry Potter et le Prisonnier d'Azkaban, Harry y découvre qui sont réellement Sirius Black et Peter Pettigrow.

On peut y accéder par un passage secret situé sous le Saule-Cogneur en appuyant sur une racine de l'arbre. Dans le tome 7, Voldemort s'en servira comme quartier général lors de la bataille de Poudlard.

Les Trois Balais[modifier | modifier le code]

Entrée des Trois Balais (parc Harry Potter, Orlando).

Ce pub est tenu par Madame Rosmerta. Elle s'occupe de l'établissement depuis les années 1970. C'est une jolie femme aux courbes généreuses. Ron n'est d'ailleurs pas insensible à ses charmes et rougit lorsqu'il se trouve à proximité d'elle. Elle connaît tout le monde au village ainsi que la plupart des professeurs de Poudlard, des groupes de gobelins et de sorciers chahuteurs, et même le ministre de la Magie, Cornelius Fudge en personne.

Durant l'année scolaire 1996-97, elle fut soumise, probablement par Drago Malefoy ou peut-être un Mangemort, au sortilège de l'Impérium. Sous l'emprise du sortilège, elle remit à Katie Bell un collier d'opales destiné à être remis au professeur Dumbledore. Elle fit également livrer une bouteille d'hydromel au professeur Slughorn, dans le même but de tuer le directeur de l'école. Heureusement, les deux tentatives échouèrent, blessant toutefois grièvement Katie et empoisonnant Ron.

Les Trois Balais est toujours bondé, et sa spécialité est la Bièraubeurre. Dans Harry Potter et le Prisonnier d'Azkaban, les Détraqueurs fouillent tous les soirs la boutique après le coucher du soleil pour rechercher si Sirius Black s'y cache, ce qui repousse la clientèle et énerve énormément Rosmerta.

Dans les films, ce pub est interdit aux mineurs et l'entrée est gardée par des têtes réduites.

La Tête de Sanglier[modifier | modifier le code]

C'est un petit pub situé dans une ruelle secondaire du village. Cette taverne a beaucoup moins bonne réputation que Les Trois Balais. L'enseigne de l'auberge est une tête de sanglier dégoulinante de sang sur une nappe blanche. Le bar est constitué d'une unique pièce quasi aveugle (les vitres sont si encrassées que le jour n'y filtre plus), qui dégage une forte odeur semblable à celle d'un bouc ; les élèves ont le droit d'y aller mais on leur conseille d'apporter leur propre verre. La plupart des clients de ce bar sont plus « mystérieux » que la normale des sorciers et dissimulent leurs visages en portant capuches et voiles. Ce lieu de manigance est tenu par Abelforth Dumbledore, frère d'Albus Dumbledore.

Hagrid y a un jour gagné un œuf de dragon d'un étranger encapuchonné avec qui il a joué aux cartes ; il s'est défendu en haussant les épaules et en disant « qu'il y a des tas de gens un peu bizarres dans ce pub ». C'est également dans ce lieu qu'Albus Dumbledore a rencontré le professeur Trelawney, qui a formulé sa prophétie sur Harry Potter. Dans le tome 5, c'est là que Harry donne sa première réunion de l'AD. Dans le tome 7, c'est par-là que Harry, Hermione et Ron pénètrent dans Poudlard par un passage secret donnant sur la Salle sur demande et c'est aussi par-là que les professeurs McGonagall, Flitwick, Chourave et Slughorn firent sortir les élèves qui ne combattaient pas contre les mangemorts.

Honeydukes[modifier | modifier le code]

Honeydukes (parc Harry Potter, Orlando).

C'est la confiserie de Pré-au-Lard. Là est vendue une imposante quantité de bonbons aux saveurs, formes et effets multiples, tels que des sucettes au sang, des fils dentaires mentholés, des gnomes au poivre, des nougats moelleux, des gommes de limaces, des dragées surprise de Bertie Crochue, mais également des cubes de glace à la noix de coco, des caramels dorés, ainsi que des Fizwizbiz, les fameux sorbets permettant de s'élever au-dessus du sol, et autres confiseries toutes aussi étonnantes.

Un passage secret, notamment utilisé par Harry Potter au cours d'une de ses expéditions, relie le sous-sol de la boutique à l'école Poudlard.

Pieddodu[modifier | modifier le code]

Le salon de thé de Madame Pieddodu, une femme forte avec un chignon noir, est un lieu de rendez-vous où se retrouvent Harry et Cho pour la Saint Valentin dans Harry Potter et l'Ordre du phénix. Harry n'aime pas trop ce pub. Des confettis tombent du plafond quand quelqu'un lève la tête.

Zonko[modifier | modifier le code]

Ce magasin de farces et attrapes est le lieu préféré des élèves de Poudlard pour faire des achats. Ce magasin vend « tous les gadgets et ustensiles nécessaires pour réaliser les rêves les plus fous de Fred et George Weasley », dont les fameuses bombabouses, des bonbons à hoquet, des savons sauteurs et des tasses à thé mordeuses.

Durant les jours sombres de 1996-97, ses fenêtres étaient condamnées par des planches. Avant de rendre visite à Ron pour son anniversaire, Fred et George visitèrent le village pour voir s'il était possible de racheter la boutique pour avoir une filiale de Weasley, Farces pour sorciers facétieux à Pré-au-Lard.

Autres[modifier | modifier le code]

  • Scribenpenne est une papeterie magique. On y vent notamment des plumes et des parchemins.
  • Derviche et Bang : magasin d'objets magiques.
  • Gaichiffon : magasin de vêtements avec des succursales à Londres et à Paris. On peut y acheter d'étranges chaussettes, entre autres.
  • La Poste : on y trouve des hiboux de couleurs différentes pour le courrier rapide et le courrier urgent.

Prisons[modifier | modifier le code]

Azkaban[modifier | modifier le code]

Azkaban est le nom de la prison des sorciers. C'est un endroit sinistre, situé sur une île au milieu de la mer du Nord et cité pour la première fois dans Harry Potter à l'école des sorciers. Dans le tome 7, la prison tombe sous le commandement de Voldemort.

Ses gardiens sont les détraqueurs, des créatures maléfiques vêtues d'un grand manteau noir tout déchiré. Ces détraqueurs, travaillant sous les ordres du Ministère de la Magie, se nourrissent du bonheur des créatures qui les entourent. Ils peuvent aussi aspirer l'âme des sorciers. Le seul sort agissant contre eux est le sortilege du Patronus. Au début de Harry Potter et le prince de sang-mélé, le ministère de la magie indique au Premier Ministre que les détraqueurs ont abandonné la prison, on apprend à la fin de Harry Potter et les reliques de la mort qu'ils ne sont plus utilisés comme gardiens de la prison d'Azkaban. Ils sont en effet plus fidèles à Voldemort.

La plupart des prisonniers d'Azkaban deviennent fous en quelques mois.

Nurmengard[modifier | modifier le code]

Nurmengard est une autre prison pour sorciers, en Europe continentale.

Grindelwald, arrivé au pouvoir en partie grâce à Dumbledore, l'avait fait construire afin d'y enfermer ses opposants. On n'apprend pas dans le livre s'il s'y trouve des détraqueurs comme à Azkaban.

Grindelwald y fut finalement enfermé en 1945, après avoir perdu un duel contre Dumbledore (c'est d'ailleurs ce qui rendit célèbre ce dernier). Il y mourut assassiné par Voldemort après avoir refusé de lui révéler où se trouvait la Baguette de Sureau.

Gare de King's Cross[modifier | modifier le code]

Clin d'œil à Harry Potter à la gare de King's Cross

Le Poudlard Express qui assure la liaison entre l'école et la capitale britannique part d'une voie secrète située dans la Gare de King's Cross à Londres. La « Voie 9 ¾ » est en effet dissimulée entre les voies 9 et 10 et n'est accessible qu'en marchant à travers une voûte de pierre. Dans les films, les voies 9 et 10 n'étant pas en réalité adjacentes, il a fallu les renuméroter. Quant aux vues d'extérieur, ce sont celles, plus impressionnantes, des façades néo-gothiques du St. Pancras Renaissance London Hôtel adjacent à la Gare de Saint-Pancras voisine. Un demi-chariot encastré dans un mur sous un signe « Quai 9 ¾ » a été installé à l'intention des touristes dans la façade occidentale de la gare de King's Cross puis déplacé pour cause de travaux. On le trouve actuellement dans la galerie commerciale de la gare, à côté d'un magasin de souvenirs dédié intégralement à l'œuvre.

Hôpital Sainte Mangouste[modifier | modifier le code]

L'hôpital Sainte-Mangouste est un hôpital pour maladies et blessures magiques  : les sorciers guérisseurs y sont formés et équipés pour traiter toutes sortes d'affections ou problèmes divers provoquées par la magie. On y accède par la vitrine de Purge & Pionce Ltd., un vieux bâtiment à l'ancienne en briques rouges avec des écriteaux sur les portes signalant  : « Fermé pour rénovation ». On demande au mannequin si on peut entrer, il nous réponds, et ce de la même manière que pour accéder à la voie 9 ¾ de la gare de King’s Cross, on traverse la vitre. Une fois franchie la vitrine qui sert d'entrée, on se retrouve dans le hall d'accueil, où figurent les indications suivantes : [6 1]

Rez-de-chaussée : Accidents matériels (Explosions de chaudrons, courts-circuits de baguettes, chutes de balais, etc ...).

Premier étage : Blessures par créatures vivantes (Morsures, piqûres, brûlures, enfoncements d'épines, etc ...).

Deuxième étage : Virus et microbes magiques (Maladies contagieuses : variole du dragon, disparition pathologique, scrofulites, etc ...).

Troisième étage : Empoisonnements par potions et plantes (Urticaires, régurgitations, fous rires incontrôlables, etc ...).

Quatrième étage : Pathologies des sortilèges (Maléfices chroniques, ensorcellements, détournements de charmes, etc ...).

Cinquième étage : Salon de thé / Boutique de l’hôpital.

Dans le tome 5, mordu par un serpent (Nagini), Arthur Weasley est hospitalisé dans la salle « Dai Llewellyn » réservée aux morsures graves située au quatrième étage de l'hôpital. Augustus Pye, guérisseur stagiaire qui s'intéresse de près à la médecine d'appoint moldue, tente d'aider Arthur à guérir en lui faisant des points de suture.

Le jour de Noël, Harry, Ron, Hermione et Ginny rencontrent Gilderoy Lockhart, l'ancien professeur de défense contre les Forces du Mal devenu amnésique, sur le palier et le raccompagnent jusqu'à la salle « Janus Thickey » réservée aux résidents de longue durée, où il séjourne. Les autres personnes présentes dans la chambre sont Frank et Alice Londubat, Broderick Moroz, et une sorcière nommée Agnès. Durant cette visite, le quatuor croise également Neville et sa grand-mère, apprenant de cette manière la vérité sur les parents de Neville.

Ministère de la Magie[modifier | modifier le code]

Le ministère de la Magie est l'autorité gouvernementale du monde magique britannique. Son rôle principal est d'empêcher les Moldus de se rendre compte de l'existence d'un monde magique, mais il contrôle aussi les relations internationales et le commerce. Le Premier Ministre moldu est néanmoins au courant de l'existence de ce Ministère de la Magie et peut être contacté si la situation l'exige. Le ministère de la Magie était autrefois appelé « Conseil des sorciers ». Les gobelins, les harpies, les fantômes et les sorciers se réunissaient tous les ans ; il exista jusqu'en 1700.

À la tête du Ministère, le Ministre de la Magie a sous ses ordres différents fonctionnaires tels que les directeurs de département, les Aurors, les secrétaires d'État, les membres du Magenmagot ainsi que d'autres fonctionnaires aux responsabilités variables.

Les bâtiments du Ministère se trouvent au centre de Londres, sous terre. On peut entrer dans le ministère en transplanant, en arrivant par la poudre de Cheminette ou par l'entrée des visiteurs qui ressemble à une cabine téléphonique londonienne délabrée et vandalisée, mais lorsqu'on tape 62442 (MAGIC sur un clavier de téléphone) il s'avère que c'est un ascenseur. Dans le tome 7, il y a également une entrée de service pour les employés n'étant pas de haut rang dans le nouveau régime, qui semble être des toilettes où il est nécessaire de posséder des jetons spéciaux pour entrer. En se plaçant dans la cuvette (qui ne contient pas d'eau) et en tirant la chasse, on arrive, via un toboggan, dans l'atrium.

Le Ministère possède un hall d'accès (l'atrium) et 9 sous-sols où se trouvent les 7 départements, celui de la justice magique étant le plus important.

Ce n'est qu'à partir du tome 5 que la vie hors de l'école, et en particulier la politique, prend de l'importance, ce qui est une rupture de ton assez nette. Le tome 5 montre que le ministère est particulièrement gangréné par l'incompétence, corrompu par les mangemorts, et qu'un grand nombre de fonctionnaires haut placés se soucient principalement de se maintenir au pouvoir. Quand Harry révèle le retour du mage noir Voldemort, le ministère fait pression sur la Gazette du Sorcier pour qu'elle écrive que Harry est un menteur et Dumbledore un vieux fou. Néanmoins, quand Voldemort ressuscité se dévoile publiquement, le ministère se range aux côtés de l'Ordre du phénix pour lutter contre le mage noir. Mais cette institution demeure singulièrement inefficace aux yeux de Harry.

Dans le tome 7, Voldemort prend le contrôle total du ministère en tuant le Ministre Rufus Scrimgeour et en nommant un fonctionnaire sous l'influence de l'imperium. C'est donc Voldemort qui détient la réalité du pouvoir ministériel, son régime eugéniste prône la pureté et la protection des Sangs Purs, considérés comme supérieurs. Un service d'espionnage est chargé de surveiller les fréquentations moldues des fonctionnaires du ministère (notamment concernant Arthur Weasley). Après la chute de Voldemort, Kingsley Shacklebolt est nommé Ministre provisoire de la magie, puis ministre de la Magie.

On apprend lors d'une interview de l'auteur que Harry, Ron et Hermione trouveront tous trois un emploi au ministère. Harry deviendra directeur du Bureau des Aurors dont il révolutionnera le fonctionnement. Ron sera également Auror et Hermione sera Haut-placée dans un département qu'elle aurait contribué à créer. Elle sera concernée par la cause des elfes de maison. Elle enverra Ombrage en prison pour crimes envers les nés-moldus et moldus et pour usages de sortilèges impardonnables. M. Weasley aura encore une prime quelques années après sa retraite et Shacklebolt occupera de longues années encore le rôle de ministre.

Département de la Justice magique[modifier | modifier le code]

Bureau des Aurors[modifier | modifier le code]

Les Aurors sont un groupe de sorciers et sorcières d'élite qui luttent contre l'utilisation de la Magie Noire. Ils forment l'élite des sorciers du ministère. Ils opèrent un peu comme des membres de la police criminelle mais ressemblent plus à des agents secrets, qui traquent les Mages Noirs et les combattent.

Les études nécessaires sont très difficiles et les concours sont très sélectifs. Au cours de leur formation, d'une durée de 3 ans, ils reçoivent des cours de dissimulation et de déguisement, ainsi que de filature et tapinois. Pour devenir Auror, il faut avoir obtenu cinq ASPIC : Potions, Botanique, Métamorphose, Sortilèges et Défense contre les Forces du Mal. Il faut aussi montrer des capacités de réaction dans des situations dangereuses, faire preuve de persévérance et d'abnégation. Ce métier est l'ambition de Harry Potter ainsi que de Ron Weasley.

Les Aurors ont traîné en justice la plupart des mages noirs qui soutenaient Voldemort dans les années 1970. Ils ont aussi combattu les géants, tuant beaucoup d'entre d'eux et chassant le reste hors de Grande-Bretagne. Après la défaite de Voldemort, lorsque Bartemius Croupton Sr. était encore directeur du Département de la Justice Magique, les Aurors avaient des pouvoirs spéciaux. On les autorisait à contourner la procédure normale et à tuer ou capturer leurs ennemis grâce à des moyens aussi implacables que ceux utilisés par les Mangemorts qu'ils combattaient. À cause de ces mesures radicales, Sirius Black fut emprisonné sans procès durant cette période.

Le quartier général des Aurors (ou Bureau des Aurors) se trouve au niveau deux du ministère de la Magie. Il était dirigé par Rufus Scrimgeour avant qu'il succède à Cornelius Fudge au poste de ministre de la Magie. C'est une salle divisée en boxes, chaque Auror ayant ainsi un espace pour travailler. L'intérieur des boxes est recouvert de portraits de sorciers recherchés, de cartes, d'articles de La Gazette du Sorcier, et d'autres papiers divers. Le box de Kingsley Shacklebolt se situe à la fin d'une rangée.

Magenmagot[modifier | modifier le code]

Le Magenmagot est la Haute Cour de justice des mages, présidée par Dumbledore avant qu'il ne soit démis de ses fonctions au début de Harry Potter et l'Ordre du phénix. La cour du Magenmagot regroupe une cinquantaine de sorciers, portant des robes couleur prune avec un M brodé sur la gauche de la poitrine. Deux de ses membres sont (avant leur démission dans le tome 5) Griselda Marchebank et Tiberius Ogden.

Suite au départ de Dumbledore, il semble que Cornelius Fudge, ministre de la Magie, ait pris la tête du Magenmagot. C'est en tout cas lui qui le dirige lors de l'audience de Harry Potter. L'ensemble du Magenmagot a assisté à cette audience, ce que Dumbledore trouve excessif pour une simple affaire d'usage abusif de la magie. On peut d'ailleurs remarquer que le chef du pouvoir exécutif et législatif (le Ministre) soit à la tête de l'autorité judiciaire; c'est un manquement grave aux règles de base d'une démocratie, si tant est que le Ministère en représente une, ce qui n'est mentionné nulle part.

Cette assemblée de sorciers est probablement inspirée du Witenagemot, institution du Haut Moyen Âge anglo-saxon, antérieure à la conquête normande de 1066. Celle-ci rassemblait, sous la présidence des rois barbares, les hommes libres chargés de rendre la justice et d'édicter les lois. En anglais, Magenmagot se dit d'ailleurs Wizengamot.

Département des Mystères[modifier | modifier le code]

Le Département des Mystères est un lieu qu'aucun employé du Ministère ne connaît vraiment, à part ceux qui y travaillent, appelés « Langues de plomb ». Eux seuls savent ce qu'on y étudie. Les lieux existent sans doute depuis très longtemps mais n'ont apparemment pas été créés entièrement par des hommes. Il s'agit d'un département de recherche sur des notions abstraites et complexes, donc chacune est étudiée dans une salle qui lui est propre :

  • Salle du Temps : comporte des retourneurs de temps, un grand tube où un poussin passe, en boucle, de l'œuf à l'oiseau, des horloges de toutes sortes...
  • Salle du Savoir : on y trouve des cerveaux qui flottent dans une grande bassine remplie d'un liquide étrange.
  • Salle de la Mort : grande salle en gradins comportant en bas et au centre une arche voilée dont s'échappent les murmures des morts.
  • Salle du Futur ou Salle des Prophéties : meublée d'immenses étagères sur lesquelles sont entreposées des prophéties (« enfermées » dans des boules de verre). Les étagères sont disposées en au moins cent rangées très longues et très « profondes », dont le fond est tellement obscur que l'on y voit rien. Cette salle est la plus grande et elle effraie beaucoup les amis de Harry.
  • Salle de l'Amour : selon Albus Dumbledore, « elle contient une force à la fois plus merveilleuse et plus terrible que la mort, que l'intelligence humaine, que les forces de la nature ».
  • Salle des Planètes : d'après Luna Lovegood « c'est un drôle d'endroit et par moments, on a l'impression de flotter dans le noir ».

Dans le tome 5, Harry Potter voit souvent ce département en rêve car c'est la préoccupation du moment de Voldemort, qui désire se procurer la prophétie annonçant qui pourrait le vaincre. Au cours de la bataille du Département des Mystères qui oppose l'Armée de Dumbledore et l'Ordre du Phénix à quelques Mangemorts, une grande partie des objets d'études est détruite par les sorts perdus, notamment la prophétie recherchée ainsi que tous les retourneurs de temps.

Références[modifier | modifier le code]

Références bibliographiques

J. K. Rowling, Harry Potter à l'école des sorciers, Paris, Gallimard,‎ 1998, poche (ISBN 978-2-07-051842-5)

  1. chap.5 (p.67 édition brochée)

J. K. Rowling, Harry Potter et la Chambre des Secrets, Gallimard,‎ 1999, poche (ISBN 978-2-07-052455-6)

J. K. Rowling, Harry Potter et le Prisonnier d'Azkaban, Gallimard,‎ 1999 (ISBN 978-2-07-052818-9)

J. K. Rowling, Harry Potter et la Coupe de Feu, Gallimard,‎ 2001, poche (ISBN 978-2-07-054351-9)

J. K. Rowling, Harry Potter et l'Ordre du Phénix, Paris, Gallimard,‎ 2003, poche (ISBN 978-2-07-055685-4)

J. K. Rowling, Harry Potter et le Prince de Sang-Mêlé, Gallimard,‎ 2005, poche (ISBN 978-2-07-057267-0)

  1. chap.22 (p.546 édition brochée)

J. K. Rowling, Harry Potter et les Reliques de la Mort, Gallimard,‎ 2007 (ISBN 978-2-07-061537-7)

  1. chap.33 (p.710 édition brochée)
Autres références
  1. Pottermore Livre 4 Texte inédit sur l'institut Durmstrang http://www.pottermore.com/fr/book4/chapter15/moment2/durmstrang
  2. Modèle:HP2ref, chapter 4
  3. Harry Potter et la Coupe de feu
  4. a, b, c, d, e et f Dans l'épreuve de l'EMEU (Examen de Magie Élémentaire Unifiée), l'auteur révèle le nom et le mandat de certains ministres.

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Article connexe[modifier | modifier le code]

Lien externe[modifier | modifier le code]