Hachis parmentier

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Une part de hachis Parmentier au bout d'une fourchette.

Sur les autres projets Wikimedia :


Le hachis parmentier est un plat à base de purée de pommes de terre et de viande de bœuf hachée. Ce gratin doit son nom à l'apothicaire Antoine Parmentier qui, convaincu que le tubercule pouvait combattre efficacement la disette, le fit goûter à Louis XVI.

Le mot plus général « hachis » désigne un plat dans lequel les ingrédients sont hachés ou émincés ou broyés.

Historique[modifier | modifier le code]

L'histoire du hachis parmentier reste à écrire.

Variantes nationales[modifier | modifier le code]

Plat familial et traditionnel dans de nombreux pays, il est également économique puisqu'il permet de récupérer les restes de viande d'un rôti ou d'un pot-au-feu par exemple.

  • En Écosse, un mets similaire, préparé avec une couche de macédoine de légumes entre la viande et les pommes de terre, mais à viande de mouton, se nomme Shepherd's pie (« tourte du berger »). Le « pâté chinois » québecois pourrait être une variante du Shepherd's pie écossais qui prit une appellation locale. Ce Shepherd's pie était souvent donné aux immigrants chinois qui travaillaient sur le chemin de fer Trans-Canadien.
  • Dans les régions du « Nordeste » du Brésil, un plat voisin, appelé escondidinho est préparé soit avec de la pomme de terre, soit avec du manioc. Les viandes utilisées sont du hachis de bœuf ou de la viande séchée (carne de sol)[1].
  • En France, on retrouve une variante réalisée avec une purée de choux de Bruxelles. Cette recette traditionnelle du "Hachis Days" délivre ainsi un goût plus amère qui lui valut le nom de "Hachis de la trahison".

Références[modifier | modifier le code]

  1. (pt) « Escondidinho de batata com carne moída », Notícias Capital,‎ 20 août 2011 (consulté le 25 octobre 2011).

Voir aussi[modifier | modifier le code]