Northrop N-9M

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Pix.gif Northrop N-9M Su-27 silhouette.svg
N9MB-at-hanger.JPG Vue de l'avion

Constructeur États-Unis d'Amérique Northrop
Rôle Avion expérimental
Premier vol 27 décembre 1942
Équipage
1 pilote (possibilité d'avoir un observateur)
Motorisation
Moteur Menasco C6S-4
Nombre 2
Puissance unitaire 205 kW (275cv)
Dimensions
Envergure 18,30 m
Longueur 5,40 m
Hauteur 2 m
Surface alaire 45,50 m2
Masses
Avec armement 3 175 kg
Performances
Vitesse maximale 415 km/h
Plafond 6 500 m
Rayon d'action 800 km

Le Northrop N-9M est une aile volante à l'échelle un tiers pour le développement du bombardier Northrop XB-35.

Conception[modifier | modifier le code]

Le N-9M, qui a été développé après le N-1M, devait servir d'appareil de validation du concept des ailes volantes avant la construction du prototype de bombardier YB-35. Il a été construit en trois exemplaires.

Une partie de sa structure est en bois, afin de réduire le poids total. Les trois appareils ont effectué 45 vols en 5 mois. Tous se sont terminés par des incidents mécaniques divers presque tous liés aux moteurs Menasco. Quand le programme des ailes volantes fut annulé, tous les N-9M furent détruits et vendus à la ferraille. Seul le dernier exemplaire fut conservé, et subit les dégradations dus aux intempéries. En 1982 le Planes of Fame Museum, situé en Californie racheta l’épave et grâce à des volontaires dont d’anciens employés de Northrop restaura l’avion. Depuis 2001 l’avion jaune et bleu a été exposé, et effectua plusieurs vols dans différents meeting[1].

Références[modifier | modifier le code]

  1. O'Leary, Michael. "The Shape of Wings to Come". Aeroplane, Volume 35, Number 6, Issue 410, June 2007, pp. 65–68.

Liens externes[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Développement lié

Northrop N-1M - Northrop YB-35 -

Northrop YB-49

Aéronefs comparables

Horten Ho 229

Articles connexes