Northrop N-1M

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Northrop N-1M
Le Northrop N-1M exposé au Steven F. Udvar-Hazy Center
Le Northrop N-1M exposé au Steven F. Udvar-Hazy Center

Rôle Avion expérimental
Constructeur Drapeau : États-Unis Northrop
Équipage 1 pilote
Premier vol 3 juillet 1941
Retrait 1945
Production 1 exemplaire
Dimensions
Longueur 5,46 m
Envergure 11,8 m
Hauteur 1,5 m
Aire alaire 27,9 m²
Masse et capacité d'emport
Max. au décollage 1 770 t
Motorisation
Moteurs 2 Lycoming O-145 (4 cylindres en H)
Puissance unitaire 50 kW
(65 ch)
Puissance totale 100 kW
(130 ch)
Performances
Vitesse maximale 320 km/h
Autonomie 480 km
Plafond 1 200 m
Charge alaire 63 kg/m²
Puissance massique 60 W/kg

Le Northrop N-1M est une des premières ailes volantes construites et est le prédécesseur du Northrop N-9M et du Northrop YB-35.

Conception[modifier | modifier le code]

Le N-1M, qui est la première aile volante produite aux États-Unis, est développé en 1939 et 1940 et vole pour la première fois le 3 juillet 1941 à Baker Dry Lake en Californie. Instable et sous-motorisé, mais d'une conception saine, le N-1M permet le développement par Northrop de ses autres ailes volantes. Jack Northrop commence la construction de ses ailes volantes en s'inspirant du travail des frères Horten sur leurs planeurs avant la guerre, en Allemagne.

L'avion est donné à l'United States Army Air Forces en 1945 et est maintenant exposé au National Air and Space Museum.

Références[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]