Nadir Belhadj

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Nadir Belhadj
Nadir Belhadj 2011.jpg
Nadir Belhadj en 2011
Situation actuelle
Équipe Drapeau : Qatar Al-Sadd
Numéro 39
Biographie
Nationalité Drapeau de l'Algérie Algérie
Drapeau de la France France
Nat. sportive Drapeau de l'Algérie Algérie
Naissance 18 juin 1982 (32 ans)
Lieu Saint-Claude, France
Taille 1,75 m (5 9)
Poste Défenseur gauche / milieu gauche
Parcours junior
Saisons Club
jusqu'à 1997 Drapeau : France Jura Sud Foot
1997-1998 Drapeau : France Besançon RC
1998-2002 Drapeau : France RC Lens
Parcours professionnel 1
Saisons Club M. (B.)
2002-2003 Drapeau : France FC Gueugnon 029 (0)
2003-2004 Drapeau : France FC Gueugnon 043 (1)
2004-2007 Drapeau : France CS Sedan 118 (8)
2007-2008 Drapeau : France Olympique lyonnais 012 (0)
2008-2009 Drapeau : France RC Lens 021 (0)
2008 Drapeau : Angleterre Portsmouth FC 023 (0)
2009-2010 Drapeau : Angleterre Portsmouth FC 042 (6)
2010- Drapeau : Qatar Al-Sadd SC 152 (17)
Sélections en équipe nationale 2
Années Équipe M. (B.)
2000 Drapeau : France France -18 ans 02 (0)
2004-2012 Drapeau : Algérie Algérie 054 (4)
1 Compétitions officielles nationales et internationales.
2 Matchs officiels.

Nadir Belhadj, né le 18 juin 1982 à Saint-Claude dans le Jura (France), est un joueur de football algérien qui évolue sur le côté gauche de la sélection algérienne et avec le club qatari d'Al Sadd Doha.

Il possède également la nationalité française

Biographie[modifier | modifier le code]

En club[modifier | modifier le code]

Nadir Belhadj grandit à Saint-Lupicin, de parents originaires de la ville d'Oran, en Algérie. Il débute dans le club de Jura Sud Foot, où il évolue jusqu'en 1997. Étant déjà doté de beaucoup de qualités, il rejoint ensuite le Besançon Racing Club et intègre la sélection de Franche-Comté des moins de 15 ans. Avec cette dernière il est repéré par le RC Lens lors d'un tournoi inter-régional dans l'est de la France et rejoint le centre de formation de ce club à l'été 1998.


En manque de temps de jeu, il rejoint le club de Gueugnon (Ligue 2) à l'été 2002. Pendant 2 saisons, il occupe le côté gauche de la défense, pouvant également jouer milieu gauche.

À l'été 2004, il rejoint le CS Sedan Ardennes, qui vise la montée en Ligue 1. Dans le système en 5-3-2 de Serge Romano, il occupe seul tout le couloir gauche (David Ducourtioux ayant le même privliège à droite, dans un système de jeu proche de celui du Brésil champion du monde 2002). Pour sa première saison avec le club Ardennais, il dispute une finale de coupe de France perdue face à l'AJ Auxerre (2-1) dans les arrêts de jeu. La saison suivante, le club occupe les premières places du classement et accède à l'élite lors du derby face à Reims (2-1) en mai 2006.

Lors de la saison 2006-2007, pour sa première année en Ligue 1, Nadir montre tout son talent malgré la relégation en fin de saison. Dès janvier 2007, il signe un contrat avec l'Olympique lyonnais qui le reprête aussitôt à Sedan jusqu'en fin de saison 2006-2007.

Pour ses débuts avec l'Olympique lyonnais, il dispute la Peace Cup en étant titulaire. Il remporte aussi quelques jours après le Trophée des champions. Néanmoins, Alain Perrin préfère aligner Fabio Grosso au poste d'arrière gauche et Nadir ne dispute que des bouts de matchs (seulement 12 matchs joués).

En janvier 2008, il change de nouveau de club et est prêté au RC Lens. De retour dans son club formateur, il s'impose de suite comme le titulaire indiscutable à un poste d'arrière-gauche où aucun joueur ne s'était imposé depuis le départ de Benoit Assou-Ekotto. Malgré ses bonnes prestations, le club est relégué à l'issue de la saison.

Le 1er septembre 2008, il signe au Portsmouth Football Club sous forme de prêt puis y est définitivement transféré quelques mois plus tard.

Le 9 juillet 2010, il signe à Al Sadd Doha dans le championnat du Qatar. Dans une interview pour "Le Buteur", il explique qu'il n'avait pas le choix car aucun club n'avait fait d'offre pour lui, mis à part Al Sadd, mais qu'il était heureux d'y avoir signé. Avec les Qataris, il remporte la Ligue des Champions asiatique 2011 aux côtés de Mamadou Niang et Kader Keita en battant les Coréens du Chonbuk Hyundai Motors aux tirs aux buts (2-2ap; 4-2tab) en inscrivant le dernier tir vainqueur le 5 novembre 2011.

En sélection[modifier | modifier le code]

Il honore sa première sélection le 28 avril 2004 lors d'un match Algérie - Chine (0-1). Il marque son premier but face à l'Argentine (3-4) le 5 juin 2007 (il réalise un doublé ce jour là). Le 20 novembre 2007, il marque un nouveau but, contre le Mali. Le 11 octobre 2009, il marque un but important qui permet à l'Algérie de prendre l'avantage contre le Rwanda en qualifications de la CAN/CDM.

Lors de la CAN 2010, il délivre un centre millimétré à Madjid Bougherra en quart de finale dans les ultimes instants du match, ce qui permet à l'Algérie d'égaliser face à la Côte d'Ivoire et d'offrir les prolongations. Alors que l'Algérie dispute la demi-finale face à l'Égypte, menés au score et à dix après l’expulsion de Rafik Halliche, il perd son sang froid et commet un tacle meurtrier, ce qui oblige l'arbitre à l'expulser.

Nadir Belhadj participe ensuite à la Coupe du Monde 2010 et réalise un bon match contre l’Angleterre.

Lors de la CAN 2012, il perd son poste d'arrière gauche suite à l'arrivée du nouvel entraîneur Abdelhak Benchikha, qui lui préfère Djamel Mesbah. Malgré cette concurrence accrue, il reste compétent, apportant toujours un plus à l'équipe nationale. Face au Maroc, le 27 mars, il remplace Ryad Boudebouz au poste de milieu gauche. Il réalise quelques bons tacles.

Il décide de prendre sa retraite internationale en mars 2012, après 8 ans en équipe nationale et 54 sélections : "j’estime qu’après 8 ans de loyaux services et de dévouement pour les Verts, il était temps pour moi de céder ma place à des jeunes, pour me consacrer pleinement à mon club, Al Sadd." Nadir ne faisait en réalité plus partie des plans du sélectionneur national.

Statistiques détaillées[modifier | modifier le code]

Statistiques de Nadir Belhadj au 25 mai 2014[1]
Saison Club Championnat Coupe(s) nationale(s) Compétition(s)
continentale(s)
Drapeau : Algérie Algérie Total
Division M B M B C M B M B M B
2002-2003 Drapeau de la France Gueugnon (prêt) Ligue 2 28 0 1 0 - - - - - 29 0
Sous-total 28 0 1 0 - - - - - 29 0
2003-2004 Drapeau de la France Gueugnon Ligue 2 36 1 7 0 - - - 4 0 47 1
Sous-total 36 1 7 0 - - - 4 0 47 1
2004-2005 Drapeau de la France Sedan Ligue 2 31 1 6 1 - - - 8 0 45 2
2005-2006 Drapeau de la France Sedan Ligue 2 34 2 5 2 - - - 1 0 40 4
2006-2007 Drapeau de la France Sedan Ligue 1 37 2 5 0 - - - 7 2 49 4
Sous-total 102 5 16 3 - - - 16 2 134 10
2007-2008 Drapeau de la France Olympique lyonnais Ligue 1 9 0 1 0 C1 2 0 3 1 15 1
Sous-total 9 0 1 0 - 2 0 3 1 15 1
2007-2008 Drapeau de la France RC Lens Ligue 1 19 0 3 0 - - - 2 0 24 0
Sous-total 19 0 3 0 - - - 2 0 24 0
2008-2009 Drapeau de l'Angleterre Portsmouth FC (prêt) Premier League 16 0 1 0 C3 6 0 3 0 26 0
Sous-total 16 0 1 0 - 6 0 3 0 26 0
2008-2009 Drapeau de l'Angleterre Portsmouth FC Premier League 13 2 3 0 - - - 4 0 20 2
2009-2010 Drapeau de l'Angleterre Portsmouth FC Premier League 19 3 7 1 - - - 16 1 42 5
Sous-total 32 5 10 1 - - - 20 1 62 7
2010-2011 Drapeau du Qatar Al-Sadd Stars League 21 0 11 0 C1 10 0 4 0 46 0
2011-2012 Drapeau du Qatar Al-Sadd Stars League 21 2 7 0 FIFA 2011 3 0 2 0 33 2
2012-2013 Drapeau du Qatar Al-Sadd Stars League 20 3 13 1 - - - - - 33 4
2013-2014 Drapeau du Qatar Al-Sadd Stars League 26 6 12 1 C1 8 4 - - 46 11
Sous-total 88 11 43 2 - 21 4 6 0 158 17
Total sur la carrière 330 22 82 6 - 29 4 54 4 495 36

Palmarès[modifier | modifier le code]

En club[modifier | modifier le code]

Olympique lyonnais[modifier | modifier le code]

Al-Sadd SC[modifier | modifier le code]


Distinctions personnelles[modifier | modifier le code]

  • Trophée du meilleur latéral gauche de Ligue 2 : 2005, 2006
  • Trophée du Msiladz d'or 2008 d'Algérie
  • Élu meilleur latéral gauche africain de l'année 2009

Affaire judiciaire[modifier | modifier le code]

En décembre 2011 à la gendarmerie de Saint-Claude dans le Jura, son épouse porte plainte contre lui pour bigamie. Elle accuse Nadir Belhadj — avec qui elle s'est mariée à Oran en 2009 — de s'être marié avec une nouvelle femme à l'ambassade de France au Qatar en juin 2011[2].

Notes et références[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :