Stade du 5-Juillet-1962

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Ne doit pas être confondu avec Stade du 5-Juillet-1962 (Hadjout).
Stade du 5 Juillet 1962
Stadium.svg
Arton1070.jpg
Généralités
Adresse
Route du 5-Juillet
Alger, Algérie
Coordonnées
Construction et ouverture
Ouverture
Rénovation
Utilisation
Clubs résidents
Propriétaire
Ministère de la Jeunesse et des Sports
Administration
Office du Complexe olympique Mohamed Boudiaf
Équipement
Surface
Pelouse naturelle
Capacité
80 000[2]
Tribunes
Sièges bleus et blancs
Affluence record
110 000[3], le 3 mars 2010
Algérie - Serbie

Géolocalisation sur la carte : Algérie

(Voir situation sur carte : Algérie)
Point carte.svg

Le stade du 5-Juillet-1962 est un stade olympique de football et d'athlétisme situé à Alger en Algérie. Inauguré le samedi 17 juin 1972, il fait partie du complexe olympique Mohamed-Boudiaf et abrite notamment les finales de la coupe d'Algérie et les rencontres internationales de l'équipe d'Algérie de football ainsi que les grands rendez-vous d'athlétisme. Il pouvait accueillir jusqu'à 75 000 personnes. Cependant, des travaux de rénovation et d'agrandissement ont été entrepris à partir de 2014, l'objectif étant de porter la capacité d'accueil à 80 000 places assises ; l'enceinte sera couverte et devrait être livrée en 2015[2].

Son nom rend hommage à la date de la proclamation de l'indépendance de l'Algérie.

Histoire[modifier | modifier le code]

Inauguré en 1972 par le président Houari Boumediène, il abrite alors le premier tournoi international qui regroupe la sélection maghrébine, avec des joueurs tels qu'Allal, Filali, Bamous, Faras, Lalmas, Guedioura, Chekroun, l'AC Milan avec les Prati, Albertosi, le club brésilien de Palmeiras avec le célèbre Adémir Da Guia, le Pelé Blanc avant Zico, ainsi qu'une sélection hongroise. C'est d'ailleurs Nacer Guedioura, père de l'actuel international algérien Adlène Guedioura qui est l'auteur du premier but officiel de ce stade mythique lors de la finale de la coupe d'Algérie junior qui opposa l'USM Alger au RC Kouba et qui se solda sur le score de 1-0 pour l'USMA.

Suivent ensuite les jeux méditerranéens qui sont organisés en 1975 ; le stade a alors une capacité de 85 000 places. Mais le record d'affluence est atteint en 1990, lors de la finale de la coupe d'Afrique des nations qui oppose l'Algérie et le Nigeria (1-0), avec 110 000 spectateurs.

Après une mise en conformité aux normes de sécurité actuelles en 1999, la capacité du stade est réduite à 80 000 places environ, et à la suite d'une nouvelle phase de rénovation en 2003 (séisme du 21 mai 2003), la capacité est encore réduite à 76 000 places.

En 2008, le stade du 5-Juillet connaît à nouveau des travaux qui concernent notamment l'installation par la société hollandaise Queens Grass d'une nouvelle pelouse et la rénovation de l'infrastructure du stade. Ces travaux ont pris fin au mois d'août 2009. La rencontre amicale de football entre l'équipe d'Algérie et l'équipe de l'Uruguay a lieu le 12 août 2009 à l'occasion de la réouverture du stade. Le 3 mars 2010, les Algériens égalent le record du nombre de spectateurs (110 000) lors du match amical Algérie - Serbie. C'est le premier match de l'équipe nationale en Algérie depuis sa qualification pour le Mondial 2010 obtenue au Soudan.

Le 14 novembre 2012, après le match Algérie-Bosnie-Herzégovine, la FAF annonce que le stade sera rénové[4].

Le 21 septembre 2013, se produit l'effondrement d'une partie des gradins du stade causant le décès de deux personnes[5].

En mars 2014, l'entreprise chinoise CSCEC débute l'enlèvement des 2300 dallettes formant les gradins supérieurs et procède à leur remplacement pour une livraison en décembre 2014[réf. nécessaire].

Manifestations sportives[modifier | modifier le code]

Stade 5 juillet 1962 CAN 1990

Stade 5 Juillet 1962 (JM 1975).jpg

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. hichem secraoui, « Stade du 5 juillet 1962 (76 200>> 100 000 places) », sur www.stadesandco.forumactif.org,‎ 26 mai 2014
  2. a et b [1]
  3. « 110.000 spectateurs au stade du 5-juillet », sur lemidi-dz.com (consulté le 26 mars 2012)
  4. « Stade : La pelouse du Stade 5 Juillet pourrait être remplacée », sur dzfoot.com,‎ 25/04/2013 (consulté le 12/10/2013)
  5. [vidéo] (.flv) « Foot Algérie : deux morts au Stade olympique du 5 juillet 1962 ! – Vidéo », sur africatopsports.com,‎ 22/09/2013 (consulté le 12/10/2013)

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]