Équipe de Zambie de football

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Drapeau : Zambie Équipe de Zambie

Écusson de l' Équipe de Zambie
Généralités
Confédération CAF
Emblème Aigle
Couleurs orange et vert
Surnom Les Chipolopolos (Les boulets de cuivre)
Stade principal New Ndola Stadium
Classement FIFA en diminution 77e (17 juillet 2014)[1]
Personnalités
Sélectionneur Drapeau : Zambie Honour Janza
Plus sélectionné David Chabala (108)
Meilleur buteur Godfrey Chitalu (74)

Rencontres officielles historiques

Premier match Rhodésie du Sud Drapeau : Rhodésie du Sud 0 - 4 Drapeau : Rhodésie du Nord Rhodésie du Nord
(1946)
Plus large victoire Zambie Drapeau : Zambie 11 - 2 Drapeau : Djibouti Djibouti
(5 février 1978)
Zambie Drapeau : Zambie 9 - 0 Drapeau : Kenya Kenya
(13 novembre 1978)
Plus large défaite Congo Kinshasa Drapeau : République démocratique du Congo 10 - 1 Drapeau : Zambie Zambie
(22 novembre 1969)
Drapeau : Belgique Belgique 9 - 0 Drapeau : Zambie Zambie
(3 juin 1994)

Palmarès

Coupe du monde Phases finales : 0
Coupe d'Afrique Phases finales : 14
médaille d'or, Afrique Vainqueur en 2012
Championnat d'Afrique des nations Phases finales : 1
médaille de bronze, Afrique Troisième en 2009
Jeux olympiques Quarts de finale en 1988

Maillots

Couleurs de l’équipe
Couleurs de l’équipe
Couleurs de l’équipe
Couleurs de l’équipe
Couleurs de l’équipe
Domicile
Couleurs de l’équipe
Couleurs de l’équipe
Couleurs de l’équipe
Couleurs de l’équipe
Couleurs de l’équipe
Extérieur

Actualités

Pour la compétition en cours, voir :
Coupe d'Afrique des nations de football 2012

L'équipe de Zambie de football est constituée par une sélection des meilleurs joueurs zambiens sous l'égide de la Fédération de Zambie de football.

Histoire[modifier | modifier le code]

Les débuts de la Zambie[modifier | modifier le code]

La Fédération de Zambie de football (Football Association of Zambia) fut fondée en 1929. Elle est affiliée à la FIFA depuis 1964 et est membre de la Confédération africaine de football. Le premier match officiel de la Zambie fut joué le 3 juillet 1964, à domicile contre la Tanzanie, qui se conclut par une victoire des Chipolopolos sur le score de 1-0. « Chipolopolos » est le surnom de l’équipe de la Zambie, qui veut dire "Les boulets de cuivre" du fait de la présence dans le sous-sol zambien de cuivre, d’où ce surnom. Mais il est à noter que lors du match, la Zambie n’était pas encore indépendante car le 24 octobre 1964 a lieu l’indépendance de la Zambie vis-à-vis du Royaume-Uni. Le 22 novembre 1969, à l’extérieur, l’équipe de Zambie de football (Zambia national football team) enregistra une des deux plus larges défaites de son histoire contre la RD Congo sur le score de 10 buts à 1. Depuis les éliminatoires de la Coupe du Monde 1970, la Zambie n’a pas réussi à se qualifier pour une phase finale d’un mondial.

La Coupe d’Afrique des nations 1974 : première participation et première finale[modifier | modifier le code]

Après deux tentatives pour participer à la CAN, l’équipe de Zambie de football (Zambia national football team) réussit à se qualifier pour la première fois en 1974. Au premier tour, elle bat la Côte d'Ivoire (1-0, but de Kaushi), s’incline contre l’Égypte (1-3, but de Godfrey Chitalu) et bat l’Ouganda (1-0, but de Kapita), termine deuxième du groupe et se qualifie pour les demis, où elle bat le Congo (4-2, triplé de Chanda et but de Mapulanga). En finale, le Zaïre et la Zambie font 2-2 (buts de Kaushi et de Sinyangwe) et doivent rejouer un second pour le titre mais 2 jours après le premier match, la Zambie s’incline 2-0 et voit le titre s’envoler. C’est un beau parcours pour une première participation.

De 1974 à 1993[modifier | modifier le code]

Fort de sa finale en 1974, l’équipe de Zambie de football (Zambia national football team) ne confirme pas à l’édition suivante (CAN 1976) où elle n’est pas qualifiée. En 1978, elle est éliminée au premier tour avec une victoire (2-0 contre le Burkina Faso, buts de P. Phiri et de B. Phiri), un match nul (0-0 contre le Nigeria) et une défaite (1-2 contre le Ghana, but de Kapita). En 1980, elle ne s’est pas qualifiée ; en 1982 elle prend la troisième place en battant l’Algérie. En 1984, elle ne se qualifie pas ; en 1986, elle atteint le premier tour avec un point récolté contre l’Algérie (0-0). En 1988, elle ne se qualifie pas. En 1990, après avoir terminé première du groupe, elle s’incline en demi contre le Nigeria, mais bat le Sénégal (1-0, but de Chikabalka) pour récolter la troisième place. En 1992, elle est battue en quarts par la Côte d’Ivoire (0-1). Cette période montre que la Zambie est une bonne puissance footballistique mais elle fait preuve d’irrégularité quelques premiers tour et des non qualifications.

Le crash aérien du 27 avril 1993[modifier | modifier le code]

Article détaillé : Vol 319 Zambian Air Force.

Une tragédie frappa l’équipe de Zambie de football lorsque l’avion militaire (REG: AF-319) transportant l'équipe vers le Sénégal pour un match de qualification pour la Coupe du monde de football 1994 s'écrasa en fin de soirée, le 27 avril 1993. Trois arrêts étaient prévus pour des ravitaillements[2], mais au premier arrêt, à Brazzaville, des problèmes de moteur furent notés sur le Buffalo DHC-5D de la Zambia Air Force. Malgré cela, le vol se poursuivit et quelques minutes après le décollage de Libreville, au Gabon, où avait eu lieu la seconde escale, un des moteurs prit feu et s'arrêta. Le pilote, qui avait déjà effectué la veille un vol depuis l'île Maurice, coupa par erreur le moteur qui fonctionnait encore. La perte de puissance, pendant la montée après le décollage, provoqua la chute de l'avion qui s’écrasa dans l'eau à 500 m au large. Les 30 passagers et membres d'équipage, dont 18 joueurs, furent tués dans l'accident[2],[3],[4].

Le capitaine et entraîneur de l'équipe, Kalusha Bwalya, n'était pas à bord. Retenu aux Pays-Bas pour un match avec son club, le PSV Eindhoven, il devait rejoindre séparément le Sénégal pour le match de qualification. Une nouvelle équipe fut rapidement créée, entraînée par Kalusha : celui-ci eut la difficile tâche de qualifier la Zambie pour la Coupe du monde de football et de préparer ensuite les qualifications pour la Coupe d'Afrique des Nations suivante. C'était probablement une mission impossible et la Zambie ne se qualifia pas pour la Coupe du monde.

Liste des joueurs tués dans le crash aérien de 1993[modifier | modifier le code]

  • Gardiens de buts : Efford Chabala et Richard Mwanza
  • Défenseurs : Kenan Simambe, Winter Mumba, Samuel Chomba, Whiteson Changwe, Robert Watiyakeni, John Soko
  • Milieux de terrain : Eston Mulenga, Derby Makinka, Moses Chikwalakwala, Wisdom Mumba Chansa, Godfrey Kangwa et Numba Mwila
  • Attaquants : Kelvin « Malaza » Mutale, Timothy Mwitwa, Moses Masuwa et Patrick « Bomber » Banda
  • Entraîneurs : Godfrey « Ucar » Chitalu, Alex Chola et Wilson Sakala
  • auxquels il faut ajouter les pilotes, le personnel de bord, un membre de la fédération zambienne, un journaliste et un assistant.

La deuxième finale de la Zambie à la CAN 1994[modifier | modifier le code]

En 1994, l’équipe de Zambie de football tombe dans le groupe C (avec la Sierra Leone et la Côte d’Ivoire), après un match nul contre la Sierra Leone (0-0), la Zambie bat la Côte d’Ivoire (1-0, but de K.Malitoli) et termine première du groupe. En quarts, elle bat le Sénégal (1-0, but d'Évans Sakala), puis en demi, elle bat le Mali (4-0, buts de Litana, de Zeddy Saileti, de Kalusha Bwalya et de Kenneth Malitoli). En finale, à Tunis, elle affronte le Nigeria et malgré l’ouverture du score d'Elijah Litana à la 3e minute, le Nigeria s’impose 2-1.

La Zambie depuis 1994[modifier | modifier le code]

Supporter des Chipolopolos

Le 3 juin 1994, à Bruxelles, l’équipe de Zambie de football (Zambia national football team) se voit infliger une des deux plus larges défaites de son histoire contre la Belgique sur le score de 9 buts à 0. À la CAN 1996, elle termine première du groupe avec deux victoires (5-1 contre le Burkina Faso, buts de K. Malitoli, doublé de K. Bwalya, buts de D. Lota et de Johnson Bwalya ; 4-0 contre la Sierra Leone triplé de K. Bwalya et but de M. Malitoli) et un match nul (0-0 contre l’Algérie), bat en quarts l’Égypte (3-1) et s’incline en demi contre la Tunisie (2-4) mais prend la troisième place sur le Ghana (1-0). Kalusha Bwalya est le meilleur de la compétition avec 5 buts. De 1998 à 2006, la Zambie n’a pas franchi le premier tour, sauf en 2004 où elle ne s’est pas qualifiée. Le 3 septembre 2006, à domicile, la Zambie réalise la plus large victoire de son histoire contre Djibouti sur le score de 10 buts à 0. Lors de la CAN 2008, la Zambie termine troisième du groupe avec une victoire (3-0 contre le Soudan, buts de James Chamanga, de Jacob Mulenga et de Felix Katongo), un match nul (1-1 contre l’Égypte, but de Chris Katongo) et une défaite (1-5 contre le Cameroun, but de Chris Katongo) En 2010 la Zambie termine première de son groupe et affronte le Nigeria en quart de final où elle s'incline au tir au but Jacob MULENGA etEmmanuel MBOLA figurent dans l'équipe type de l'édition.

La Zambie et la COFASA Cup[modifier | modifier le code]

L’équipe de Zambie de football (Zambia national football team) a participé à la COSAFA Cup dans les 10 éditions, et l’a remporté 3 fois en 1997, 1998 et 2006 (2-0 contre l’Angola), fut trois fois finaliste en 2004, 2005 et 2007 (respectivement contre l’Angola, le Zimbabwe et l’Afrique du Sud). En 2005, Collins Mbesuma a été meilleur buteur de la compétition avec 4 buts.

La victoire à la CAN 2012[modifier | modifier le code]

L'équipe de Zambie de football termine 1re de son groupe devant la Guinée équatoriale, la Libye et le Sénégal. Lors des trois matchs du groupe A, la Zambie obtient deux victoires et un nul. Elle bat le Sénégal lors du premier match : 1-2, ensuite elle partage les points avec la Libye 2-2, et pour finir elle bat la Guinée équatoriale 0-1. Lors des quarts de finale, la Zambie élimine le Soudan 3-0. Lors des demi-finales, la Zambie crée l'exploit en éliminant le Ghana 1-0. En finale, elle tient en échec la Côte d'Ivoire (0-0) et gagne aux tirs au but (8 tab 7)[5].

Au terme de cette 28e édition de la coupe d'Afrique, le capitaine Chris Katongo termine meilleur joueur de la compétition[6] ainsi que co-meilleur buteur avec Mayuka pour la Zambie.

Palmarès[modifier | modifier le code]

Parcours en Coupe du monde[modifier | modifier le code]

  • 1930 : Non inscrit
  • 1934 : Non inscrit
  • 1938 : Non inscrit
  • 1950 : Non inscrit
  • 1954 : Non inscrit
  • 1958 : Non inscrit
  • 1962 : Non inscrit
  • 1966 : Non inscrit
  • 1970 : Tour préliminaire
  • 1974 : Tour préliminaire
  • 1978 : Tour préliminaire
  • 1982 : Tour préliminaire
  • 1986 : Tour préliminaire
  • 1990 : Tour préliminaire
  • 1994 : Tour préliminaire
  • 1998 : Tour préliminaire
  • 2002 : Tour préliminaire
  • 2006 : Tour préliminaire
  • 2010 : Tour préliminaire
  • 2014 : Tour préliminaire

Parcours en Coupe d'Afrique[modifier | modifier le code]

Parcours en COSAFA Cup[modifier | modifier le code]

Effectif actuel[modifier | modifier le code]

trois joueurs de l'équipe de Zambie aligné avant le match du Sénégal
Sélectionneur
Nom Date de Naissance Sélections (buts) Club
Gardiens de but
Joshua Titima 20 octobre 1992 (22 ans) 2 (0) Drapeau de la Zambie Power Dynamos
Kennedy Mweene 11 décembre 1984 (30 ans) 75 (0) Drapeau de l'Afrique du Sud Free State Stars FC
Danny Munyao 1er janvier 1985 (29 ans) 0 (0) Drapeau de l'Afrique du Sud Red Arrows
Défenseurs
Stoppila Sunzu 22 juin 1989 (25 ans) 38 (3) Drapeau de la France FC Sochaux
Emmanuel Mbola 10 mai 1993 (21 ans) 32 (0) Drapeau du Portugal FC Porto
Joseph Musonda 30 mai 1977 (37 ans) 84 (0) Drapeau de l'Afrique du Sud Golden Arrows
Davies Nkausu 1er janvier 1986 (28 ans) 16 (0) Drapeau de l'Afrique du Sud Supersport United
Hichani Himoonde 15 juin 1982 (32 ans) 34 (2) Drapeau : République démocratique du Congo TP Mazembe
Nathan Sinkala 23 avril 1991 (23 ans) 16 (0) Drapeau de la France FC Sochaux
Milieux
Chris Katongo Capitaine 31 août 1981 (33 ans) 77 (19) Drapeau de la République populaire de Chine Henan Construction
Isaac Chansa 23 mars 1984 (30 ans) 54 (1) Drapeau de la République populaire de Chine Henan Jianye
Chisamba Lungu 31 janvier 1991 (23 ans) 18 (0) Drapeau de la Russie Ural Sverdlovsk Oblast
Felix Katongo 18 avril 1984 (30 ans) 55 (5) Drapeau de la Zambie Green Buffaloes
Mukaka Mulenga 7 juin 1993 (21 ans) 4 (0) Drapeau de la Zambie Power Dynamos
Noah Chivuta 25 décembre 1983 (30 ans) 24 (2) Drapeau de l'Afrique du Sud Free State Stars
Rainford Kalaba 14 août 1986 (28 ans) 65 (10) Drapeau : République démocratique du Congo TP Mazembe
Jonas Sakuwaha 12 juin 1983 (31 ans) 18 (1) Drapeau du Soudan Al Merreikh Omdurman
Attaquants
Emmanuel Mayuka 21 novembre 1990 (24 ans) 41 (10) Drapeau de la France FC Sochaux
Jacob Mulenga 12 février 1984 (30 ans) 36 (6) Drapeau des Pays-Bas FC Utrecht
James Chamanga 2 février 1980 (34 ans) 53 (16) Drapeau de la République populaire de Chine Dalian Haichang
Collins Mbesuma 3 février 1984 (30 ans) 41 (15) Drapeau de l'Afrique du Sud Orlando Pirates

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

Références[modifier | modifier le code]

  1. « Classement mondial », sur fr.fifa.com,‎ 17 juillet 2014 (consulté le 17 juillet 2014).
  2. a et b « ASN Aircraft accident de Havilland Canada DHC-5D Buffalo AF-319 Atlantic Ocean, off Gabon », Aviation Safety Network, Flight Safety Foundation (consulté le 19 décembre 2010)
  3. « 'Faulty plane' killed Zambia team », British Broadcasting Corporation,‎ 28 novembre 2003 (lire en ligne)
  4. Leigh Montville, « Triumph On Sacred Ground », Time Inc.,‎ 18 octobre 1993 (lire en ligne)
  5. « « La Zambie sacrée championne d'Afrique » » (ArchiveWikiwixArchive.isGoogleQue faire ?). Consulté le 2013-12-04, sur opl.fr, 12 février 2012.
  6. « « Le Zambien Christopher Katongo élu meilleur joueur du tournoi » » (ArchiveWikiwixArchive.isGoogleQue faire ?). Consulté le 2013-12-04, sur opl.fr, 13 février 2012.

Lien externe[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :