Musée Baron Gérard

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Musée Baron Gérard
Informations géographiques
Pays Drapeau de la France France
Ville Bayeux
Adresse Hôtel du Doyen, Rue Lambert-Leforestier
14402 Bayeux
Coordonnées 49° 16′ 29″ N 0° 42′ 14″ O / 49.274765, -0.703997 ()49° 16′ 29″ Nord 0° 42′ 14″ Ouest / 49.274765, -0.703997 ()  
Informations générales
Date d’inauguration 1793
Collections Peinture
Objets d'arts
Archéologie
Dentelle
Informations visiteurs
Site web Site officiel

Géolocalisation sur la carte : France

(Voir situation sur carte : France)
Musée Baron Gérard

Géolocalisation sur la carte : Calvados

(Voir situation sur carte : Calvados)
Musée Baron Gérard

Le Musée Baron Gérard est le principal musée de la ville de Bayeux en Basse-Normandie. Installé dans l'ancien palais épiscopal attenant à la cathédrale, il présente des collections de peintures, d'archéologie, de mobilier ainsi que de porcelaines et de dentelles de Bayeux. Fondé en 1793, il porte depuis 1951 le nom de Henri-Alexandre Gérard, député de Bayeux et grand mécène du musée. Depuis la fin des importants travaux de restructuration et la réouverture en mars 2013, il porte aussi le nom de MAHB (Musée d'art et d'histoire Baron Gérard).

Histoire[modifier | modifier le code]

Crée sous la Révolution française en 1793, le musée de Bayeux bénéficie en 1899 d'une importante donation de Henri-Alexandre Gérard, neveu du peintre François Gérard, portraitiste officiel de Napoléon Ier et Premier peintre du roi sous Louis XVIII, qui constitue une part importante du fonds XIXe siècle du musée avec notamment des œuvres d'Antoine-Jean Gros, Gérard lui-même et Jacques-Louis David. Le musée se situe dans l'ancien palais épiscopal de la ville, dont les divers bâtiments datent des XIIe et XVIIIe siècle. Il comprend deux chapelles dont l'une datant de la Renaissance et ornée d'un grand ensemble de fresques des XVIe et XVIIe siècle. Fermé à partir de 2001 pour une rénovation, qui permet de doubler la surface d'exposition et une restauration complète du palais épiscopal, le musée s'est temporairement installé à l'Hôtel du doyen, l'ancienne résidence du doyen du chapitre de la cathédrale de Bayeux. La réouverture a eu lieu le 23 mars 2013[1].

Collections[modifier | modifier le code]

Portraits à la campagne (1876), Gustave Caillebotte.

Le musée possède une riche collection de porcelaine de Bayeux, qui rend compte de l'activité de la manufacture de Bayeux, créée en 1812 et fermée en 1951. De même, au XIXe siècle, la ville devient l'un des plus importants centres denteliers d'Europe et le musée présente un large ensemble de dentelles anciennes. La collection de peintures comprend des œuvres de primitifs flamands et italiens ainsi que de peintres tels que Philippe de Champaigne, Sébastien Bourdon, François Boucher, Jacques-Louis David, Antoine-Jean Gros, François Gérard, Camille Corot, Eugène Boudin, Gustave Caillebotte (Portraits à la campagne, 1876) ou Henri-Edmond Cross. Enfin, les ensembles mobiliers et d'objets d'arts du XVIe au XVIIIe siècle occupent une place non négligeable dans les collections du musée.

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Antoine Verney, Dominique Herouard, Valérie Matoïan, Le Musée baron Gérard ou l'histoire d'une collection, Art de Basse-Normandie, no 123, 1985
  • Antoine Verney, Les Collections préhistoriques du Musée de Bayeux, Bayeux, Musée Baron Gérard ed., 1994
  • Antoine Verney, 25 ans de gravure contemporaine à Bayeux, Bayeux, Musée Baron Gérard ed., 1995

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. « Ouest-france.fr - Bayeux. Les visiteurs se pressent déjà au Musée d’art et d’histoire Baron-Gérard » (consulté le 3 avril 2013)