Ambassade de France en Espagne

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Pix.gif Ambassade de France en Espagne
Drapeau de la France
France
Drapeau de l'Espagne
Espagne
Ambafrance Madrid.jpg Vue de la mission diplomatique

Lieu Calle Salustiano Olózaga, 9
Madrid 28001
Coordonnées 40° 25′ 14″ N 3° 41′ 23″ O / 40.420423, -3.68965740° 25′ 14″ Nord 3° 41′ 23″ Ouest / 40.420423, -3.689657  
Ambassadeur Jérôme Bonnafont
Nomination 22 octobre 2012
Site internet Consulter

Géolocalisation sur la carte : Espagne

(Voir situation sur carte : Espagne)
Ambassade de France en Espagne

Géolocalisation sur la carte : Madrid

(Voir situation sur carte : Madrid)
Ambassade de France en Espagne

Voir aussi : Ambassade d'Espagne en France
Ambassadeurs françaisConsuls français

L'ambassade de France en Espagne est la représentation diplomatique de la République française auprès du Royaume d'Espagne. Elle est située à Madrid, la capitale du pays, et son ambassadeur est, depuis 2012, Jérôme Bonnafont.

L'ambassade[modifier | modifier le code]

L'ambassade est située au n° 9 de la rue Salustiano Olózaga, à l'angle de la rue Villalar, dans un quartier central proche du Parc du Retiro et de la Porte d'Alcalá, à Madrid. Le consulat général de France à Madrid se trouve au n°10 de la rue Marqués de la Ensenada, près de la Place Colomb.

L'immeuble a été construit entre 1876 et 1879, par l'architecte de l'Académie des Beaux-Arts de San Fernando, Francisco de Cubas y González. Le quartier de Salamanque dans lequel il est situé commençait alors devenir une banlieue aisée de la nouvelle expansion de la ville. Il a été conçu en retrait de la rue, afin de faire ressortir sa façade et de permettre la création d'un jardin. Composé de trois étages, il a été conçu avec les meilleurs matériaux de Madrid et décoré par des arcs, des linteaux et des piliers dans le style classique italien, mais avec aussi des touches néobaroques qui font l'originalité de cet édifice. L'État français l'a acheté au Comte de Fuente Nueva de Arenzana à la fin du XIXe siècle pour en faire la résidence de la légation. Des travaux ont été réalisés afin de permettre l'installation de la chancellerie.

La Résidence de France se situe au n° 124 de la rue Serrano. Elle a été acquise auprès de la famille Irquijo le 19 mars 1941 par l'Ambassadeur de France en Espagne, François Piétri. Composée de deux bâtiments, l'un de 1920, l'autre de 1930, elle est connue sous le nom de Villa Andalouse, en raison de son architecture. L'ensemble du pâté de maisons a été rapidement acquis par la France, pour une surface totale de plus de 18 000 m².

Les travaux de réaménagement ont duré près de 20 ans, sous la direction de l'architecte Jean-Jacques Haffner, puis Guy Mélicourt.

Dans le grand salon de la Résidence se trouvent deux tapisseries des Gobelins : l'entrevue de Philippe IV et de Louis XIV dans l'île des Faisans, le 7 juin 1660 (d'après Charles Le Brun, tissée de 1665 à 1668, voir photo) et le Mariage du roi, le 9 juin 1660.

Histoire[modifier | modifier le code]

Ambassadeurs de France en Espagne[modifier | modifier le code]

Année Ambassadeur (en gras) ou
Envoyé extraordinaire et plénipotentiaire[1]
XVIe siècle
1558 Sébastien de l'Aubespine
1562 Jean Ebrard de Saint-Sulpice
1565 Raymond de Pavie, baron de Fourquevaux
XVIIe siècle
1617 Antoine Potier de Sceaux
1618 Charles d'Angennes, seigneur du Fargis, comte de La Rochepot
1629 Henri de Jaubert, comte de Barrault
1635 Gauthier de Pény
XVIIIe siècle
1700 Jean-Denis marquis de Blécourt
1700 Duc d'Harcourt
1701 Marquis de Louville
1701 Comte de Marsin
1702 Cardinal d'Estrées
1703 Abbé d'Estrées
1703 Marquis de Châteauneuf
1704 Duc de Gramont
1705 Michel Amelot, Marquis de Gournay
1705 Louis Toussaint de Brancas
1707-1707 Saint-Olon, François Pidou de François Pidou de Saint-Olon, chevalier de Saint-Olon
1709-1709 Bonde, Charles François de la Charles François de la Bonde d'Iberville
1709-1709 Blécourt, Jean-Denis de Jean-Denis de Blécourt
1710-1710 Noailles, Adrien Maurice de Adrien Maurice de Noailles
1711-1711 Bonnac (diplomate), Jean-Louis d'Usson de Jean-Louis d'Usson de Bonnac (diplomate)
1713 Louis Toussaint de Brancas
1714 Duc de Saint Aignan
1718 Louis Aimé Théodore de Dreux, marquis de Nancré
1720 Marquis de Maulevrier
1720 M. Robin
1720 Abbé de Mornay
1721 Duc de Saint-Simon
1721 Marquis de La Fare
1722 Théodore de Chavigny
1723 Chevalier d'Orléans
1723 Marquis de Coulanges
1724 Maréchal de Tessé
1725 Abbé de Livry
1727 Conrad-Alexandre comte de Rottembourg
1728 Louis Toussaint de Brancas
1730 M. Hullin
1730 Conrad-Alexandre comte de Rottembourg
1733 Jean-Gabriel de La Porte du Theil
1734 M. de La Beaune
1734 François-Marie de Villers-la-Faye, Comte de Vaulgrenant
1738 M. de Champeaux
1738 M. de Varennes
1738 Comte de La Mark
1741 M. de Varennes
1741 Abbé de Vauréal
1749 Jean-Baptiste Partyet
1749 François-Marie de Villers-la-Faye, Comte de Vaulgrenant
1752 Abbé de Frischmann
1752 Duc de Duras
1755 Abbé de Frischmann
1757 Joseph-Henri Bouchard d'Esparbez de Lussan, Marquis d'Aubeterre
1759 Pierre-Paul, marquis d'Ossun
1777 Comte de Montmorin
1783 Jean-François de Bourgoing
1785 Paul-François de Quelen, duc de La Vauguyon
1790 Louis Marie de Pons, marquis de Grignols
1792 Jean-François de Bourgoing
1796 Catherine-Dominique de Pérignon
Joseph Anne Maximilien de Croÿ d'Havré
(Représentant du gouvernement royal en exil)
1797 Laurent Truguet
1798 Ferdiand Guillemardet[2]
1799 Charles-Jean-Marie Alquier
De A Ambassadeur
XIXe siècle
1800 1801 Lucien Bonaparte
1801 1802 Laurent de Gouvion-Saint-Cyr
1802 1806 Pierre Riel de Beurnonville
1806 1808 François de Beauharnais (1756-1846)
1808 1812 Antoine-René de Laforest
1814 Anne Adrien Pierre de Montmorency-Laval
1822 1822 Comte Pelletier de la Garde
1823 1823 Louis Justin Marie, marquis de Talaru
1824 1824 Edmond de Bois Le Comte
1825 1825 Clément-Édouard de Moustier[3]
1832 1836 Maximilien Gérard, comte de Rayneval
1836 1837 Septime, comte de La Tour-Maubourg
1838 1839 Raymond de Montesquiou, 2e duc de Fezensac
1846 Louis, marquis Decazes, envoyé exraordinaire
1858 1864 Adolphe Barrot
1881 Benjamin Jaurès, Louis Andrieux puis baron des Michels
1886 1890 Paul Cambon
1898 1902 Jules Patenôtre
Début du XXe siècle
1902 1907 Jules Cambon
1910 1917 Léon Geoffray
1924 1929 Emmanuel de Peretti de la Rocca
1937 1938 Eirik Labonne
1939 1940 Philippe Pétain
1940 1940 Robert Renom de la Baume
1940 1944 François Piétri
De A Ambassadeur
Les ambassadeurs depuis 1945
1945 1951 Bernard Hardion
1951 1954 Jacques Meyrier
1954 1959 Guy Le Roy de La Tournelle
1959 1962 Roland Jacquin de Margerie
1962 1964 Armand de Blanquet du Chayla
1964 1970 Robert Barbara de Labelotterie de Boisséson
1970 1976 Robert Gillet
1976 1977 Jean-François Deniau
1977 1981 Emmanuel Jacquin de Margerie
1981 1983 Raoul Delaye
1983 1985 Pierre Guidoni
1985 1988 Francis Gutmann
1988 1993 Henri Benoît de Coignac
1993 1996 André Gadaud
1996 2000 Patrick Leclercq
2000 2002 Alfred Siefer-Gaillardin
2002 2005 Olivier Schrameck
2005 2007 Claude Blanchemaison
2007 2012 Bruno Delaye
2012 auj. Jérôme Bonnafont

Relations diplomatiques[modifier | modifier le code]

Consulats[modifier | modifier le code]

Outre celui de Madrid, il existe trois consulats généraux de France en Espagne, basés à Séville, Barcelone et Bilbao, ainsi que plusieurs consuls honoraires rattachés aux consulats généraux :



Communauté française[modifier | modifier le code]

Le nombre de Français établis en Espagne est estimé à 150 000, quatrième communauté française dans le monde après celles des États-Unis, du Royaume-Uni et de l'Allemagne[4]. Au 31 décembre 2013, 91 707 Français sont inscrits sur les registres consulaires[5]. Au 31 décembre 2011, les 94 056 inscrits[6] étaient ainsi répartis entre les 4 circonscriptions : Madrid : 41 520 • Barcelone : 35 543 • Séville : 10 775 • Bilbao : 5 818.

Population française inscrite au registre mondial
2001 2002 2003 2004 2005
48 661 56 867 65 669 68 477 71 226
2006 2007 2008 2009 2010
82 458 69 290 82 050 86 173 89 391
2011 2012 2013 - -
94 056 95 052 91 707 - -
Personnes inscrites au registre des Français établis hors de France au 31 décembre de chaque année.
(Sources : données publiques sur data.gouv.fr et ministère français des Affaires étrangères, dont 2010, 2011, 2012 et 2013)


Circonscriptions électorales[modifier | modifier le code]

Pour l'élection à l'Assemblée des Français de l'étranger, l'Espagne représente une circonscription électorale ayant pour chef-lieu Madrid. Elle attribue cinq sièges à cette assemblée[7].

Pour l'élection des députés des Français de l’étranger, l'Espagne dépend de la 5e circonscription.

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Références[modifier | modifier le code]

  1. Les chargés d'affaires n'apparaissent pas systématiquement dans cette liste.
  2. Il existe un assez célèbre portrait de lui peint par Goya, conservé au Louvre
  3. Fils de Éléonor François Élie de Moustier.
  4. Maison des Français de l'étranger.
  5. [PDF] Population française inscrite au registre (auprès des postes consulaires) au 31/12/2013.
  6. [PDF] Population française inscrite au registre mondial (auprès des postes consulaires) au 31/12/2011.
  7. Décret no  2005-552 du 24 mai 2005.