1629

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Années :
1626 1627 1628  1629  1630 1631 1632

Décennies :
1590 1600 1610  1620  1630 1640 1650
Siècles :
XVIe siècle  XVIIe siècle  XVIIIe siècle
Millénaires :
Ier millénaire  IIe millénaire  IIIe millénaire


Chronologies thématiques :
Architecture Littérature Musique classique Science Théâtre


Calendriers :
Romain Chinois Grégorien Hébraïque Hindou Musulman Persan Républicain

Cette page concerne l'année 1629 du calendrier grégorien.

Événements[modifier | modifier le code]

4 juin : Naufrage du Batavia.
  • Janvier[1], Zimbabwe : le monomotapa (ou Karanga) Nyambo Kapararidge, successeur de Gatsi Rusere, est battu à Massapa par les Portugais et remplacé par Mavoura Mhandé qui se déclare vassal du Portugal par un traité signé le 24 mai[2] (fin de règne en 1652).
  • 4 juin : naufrage du Batavia, navire hollandais parti de Java, échoué sur la côte ouest, dont les restes ont été retrouvés. Arrivée des premiers Européens en Australie. Deux meurtriers néerlandais y sont exilés, et deviennent les premiers habitants européens de l'Australie[4]. Les Hollandais, qui ne trouvent rien de profitable à leur négoce sur le continent australien, explorent cependant pendant une trentaine d’années les côtes ouest, nord et sud et baptisent cette terre Nouvelle-Hollande en 1644.
  • 19 juillet : capitulation de Québec[5]. Samuel de Champlain doit céder Québec aux frères Thomas, Louis, et David Kirke « à cause du manque de vivres. Les Kirke n’auront pas plus de chance : l’épidémie et la disette leur prennent 14 soldats lors de leur premier hivernement ». Tandis que Québec est prise par les frères Kirke, la France et l’Angleterre ont déjà signé la paix. Les nouvelles possessions anglaises devront être restituées. L’Angleterre tergiversera pendant trois ans avant de restituer la colonie aux Français.
  • Juillet : soixante-dix colons écossais débarquent dans la baie de Port-Royal et construisent Fort-Charles[6]. Création de la colonie de Nouvelle-Écosse[5].
  • 16 septembre[5] : une flotte espagnole, sous le commandement de l'amiral Don Frédéric de Tolède, attaque Niévès et Saint-Christophe ; les colons anglais sont déporté, les français réussissent à fuir à Antigua. Pierre Belain d'Esnambuc et Pierre Vadrosque chassés de l'île Saint-Christophe s'installent à la Tortue, près de Saint Domingue, qui deviendra le point de ralliement des flibustiers anglais, français et hollandais aux côtés des boucaniers qui assurent l’approvisionnement en viande. Ils expulsent les quelques Espagnols présents et vont constituer une communauté de "Frères de la Côte"[7].

Asie[modifier | modifier le code]

  • 22 octobre, Japon : lois sur les maisons militaires (Buke shohattô), rédigées par Tokugawa Hidetada[13]. Elles seront modifiées en 1663 pour interdire les suicides d’accompagnement qui transformaient parfois le décès d’un chef de maison en véritable hécatombe, puis définitivement fixées en 1683. Elles définissent le code d’honneur des samouraïs. Elles réussissent à transformer en l’espace de deux générations les farouches bushi d’autrefois en gendarmes loyaux pour les plus humbles ou en intellectuel, sachant lire, écrire, organiser, juger…


Europe[modifier | modifier le code]

Article détaillé : 1629 en France.
19 août : prise de Wesel.
27 juin : Bataille de Stuhm.


  • Venise saisit les navires de Raguse qui n'ont pas acquitté les droits pour la traversée de l'Adriatique[31].

Chronologies thématiques[modifier | modifier le code]

Le triomphe de Bacchus, Diego Vélasquez.

Naissances en 1629[modifier | modifier le code]


Décès en 1629[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Robert Cornevin, Histoire de l'Afrique : L'Afrique précoloniale, 1500-1900, vol. 2, Payot,‎ 1966 (lire en ligne)
  2. Mémoire et documents sur les droits du Portugal aux territoires de Machona et Nyassa, Impr. nationale du Portugal,‎ 1890 (présentation en ligne)
  3. Auguste Carlier, Histoire du peuple américain, États-Unis et de ses rapports avec les Indiens depuis la fondation des colonies anglaises jusqu'à la révolution de 1776, vol. 1, Paris, Lévy,‎ 1864 (présentation en ligne)
  4. Geoffrey Blainey, The Tyranny of Distance, Melbourne: Sun Books, 1966, ISBN 978-0-7251-0019-3, p. 5
  5. a, b et c David Marley, Wars of the Americas : a chronology of armed conflict in the New World, 1492 to the present, ABC-CLIO,‎ 1998 (ISBN 9780874368376, présentation en ligne)
  6. Gérard Dôle, Histoire musicale des Acadiens, de la Nouvelle-France à la Louisiane : 1604-1804, Éditions L'Harmattan,‎ 1995 (ISBN 9782738433633, présentation en ligne)
  7. Jacques Adélaïde-Merlande, Histoire générale des Antilles et des Guyanes : des Précolombiens à nos jours, Éditions L'Harmattan,‎ 1994 (ISBN 9782876790834, présentation en ligne)
  8. a et b P. M. Holt, Peter Malcolm Holt, Ann K. S. Lambton, Bernard Lewis, The Cambridge history of Islam, Cambridge University Press,‎ 1977 (ISBN 0521291356, lire en ligne)
  9. Charles George Herbermann, The Catholic encyclopedia, vol. 2, Gilmary Society,‎ 1940 (présentation en ligne)
  10. Donald F. Lach, Edwin J. Van Kley, Asia in the Making of Europe, vol. 3, 9780226467559, University of Chicago Press,‎ 1993 (présentation en ligne)
  11. Tony Jaques, Dictionary of Battles and Sieges : A-E, vol. 1, Greenwood Publishing Group,‎ 2007 (ISBN 9780313335372, présentation en ligne)
  12. J. P. J. Du Bois, Gustaaf Willem Imhoff, Vies des gouverneurs généraux : avec l'abrégé de l'histoire des établissemens hollandois aux Indes orientales, Pierre de Hondt,‎ 1763 (présentation en ligne)
  13. JAPANESE FEUDAL LAWS
  14. Siyun-zai Rin-siyo, Annales des empereurs du Japon, Printed for the Oriental Translation Fund,‎ 1834 (présentation en ligne)
  15. John Stewart Bowman, Columbia Chronologies of Asian History and Culture, Columbia University Press,‎ 2000 (ISBN 9780231110044, présentation en ligne)
  16. (en) Wolseley Haig, Mortimer Wheeler, Richard Burn, The Cambridge History of India, CUP Archive,‎ 1922 (présentation en ligne)
  17. a, b, c et d Henri Sacchi, La guerre de trente ans : L'Empire supplicié, vol. 2, Éditions L'Harmattan,‎ 2003 (ISBN 9782747523011, présentation en ligne)
  18. Philippe Le Bas, L'Univers : Allemagne, vol. 2, F. Didot,‎ 1838 (présentation en ligne)
  19. a et b Émile Charvériat, Histoire de la guerre de trente ans, 1618-1648 : Période palatine et période danoise (1618-1630), vol. 1, E. Plon et cie,‎ 1878 (présentation en ligne)
  20. David Lawrence Smith, A history of the modern British Isles, 1603-1707 : the double Crown : A history of the modern British Isles, Wiley-Blackwell,‎ 1998 (ISBN 9780631194026, présentation en ligne)
  21. Philippe Le Bas, L'Univers : France, vol. 8, F. Didot,‎ 1842 (présentation en ligne)
  22. Philippe Le Bas, L'Univers : France, vol. 12, F. Didot,‎ 1845 (présentation en ligne)
  23. a et b Jean Baptiste Pierre Jullien de Courcelles, Dictionnaire historique et biographique des généraux français, depuis le onzième siècle jusqu'en 1820, vol. 8,‎ 1823 (présentation en ligne)
  24. Émile Charvériat, op. cit, p. 436.
  25. , op. cit, p. 271.
  26. Athanase Joja, Dicționar enciclopedic romîn, vol. 2, Editura Politică (présentation en ligne)
  27. Peter Hamish Wilson, The Thirty Years War : Europe's tragedy, Harvard University Press,‎ 2009 (ISBN 9780674036345, présentation en ligne)
  28. Jean-Frédéric Schaub, Le Portugal au temps du comte-duc d'Olivares, Casa de Velázquez,‎ 2001 (ISBN 9788495555168, présentation en ligne)
  29. Pierre Louis Auguste Bruno Blanc de Lanautte Hauterive, Ferdinand de Cornot Cussy, Recueil des traités de commerce et de navigation de la France avec les puissances étrangères, Rey et Gravier,‎ 1836 (présentation en ligne)
  30. Anne J. Cruz, Mihoko Suzuki, The rule of women in early modern Europe, University of Illinois Press,‎ 2009 (ISBN 9780252076169, présentation en ligne)
  31. Marc Antoine Laugier, Histoire de La République de Venise, Duchesne,‎ 1767 (présentation en ligne)
  32. Patrick W. Carey, Joseph T. Lienhard, Biographical dictionary of Christian theologians, Greenwood Publishing Group,‎ 2000 (ISBN 9780313296499, présentation en ligne)
  33. Gilde van sint Lukas, De liggeren en andere historische archieven der Antwerpsche sint Lucasgilde, afgeschr.,‎ 1864 (présentation en ligne)
  34. Notes 1 prises dans les archives par Michel Caussin (étude sur les Vigny)
  35. Émile Charvériat, op. cit, p. 491.