François Savary de Brèves

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Brèves et Savary.

François Savary de Brèves (1560 à Paris - 1628 à Paris) est un diplomate français des XVIe siècle - XVIIe siècle. Ambassadeur de France à Constantinople (1591-1605) et à Rome (1607-1614), il a été un des plus célèbres orientalistes de son temps. Comte de Brèves et marquis de Maulévrier, il s'est marié avec Anne de Thou, fille de Christophe Auguste de Thou (lui-même neveu du premier président Christophe de Thou, et donc cousin de l'historien Jacques-Auguste de Thou).

Il fit conclure en 1604 entre la France et la Turquie un traité d'alliance et de commerce. Il avait étudié les langues orientales. Après avoir rempli ces fonctions d'ambassadeur, il retourna à Paris et y créa un collège polyglotte de langues orientales, qui a écrit des publications en arabe, turc et persan. D'Istanbul, il transféra une centaine de manuscrits orientaux, créant ainsi la bibliothèque orientale la plus importante en France.

Il fut précepteur de 1615 à 1617 du jeune Gaston d'Orléans, frère de Louis XIII. Proche de Concini et de Marie de Médicis, il est révoqué au moment de la disgrâce du favori de la régente.

La Relation de ses voyages a paru en 1628.

Tallement de Réaux, dans ses historiettes, rappelle que : Toutes les fois que M. de Nevers, M. de Brèves et Catherine de Parthenay se trouvoient ensemble, ils conquêtaient tout l'empire du Turc. façon de l'époque pour exprimer qu'ils refaisaient le monde.

Seigneuries[modifier | modifier le code]

Terre et seigneurie d'Anjou (Maine-et-Loire), érigée en marquisat par lettres d'avril 1694 en faveur d'Urbain du Plessis. Ce marquisat passa après 1713 à Camille Savary, comte de Brèves.

Terre et seigneurie d'Anjou (Maine-et-Loire), qui de la maison de Damas, passa au XVIe siècle dans celle de Savary. Érigée en marquisat par lettres de février 1625, en faveur de François Savary, seigneur de Brèves, elle passa au XVIIIe siècle dans la maison de Langeron.[réf. nécessaire]

Terre et seigneuries du Vendômois (Loir-et-Cher), qui appartenait à la maison de Savary. Elle fut érigée en baronnie par lettres de février 1631, puis en marquisat en juin 1738, en faveur de Louis-François-Alexandre Savary, seigneur, baron de Lancosme, puis marquis.

Source[modifier | modifier le code]

  • Cet article comprend des extraits du Dictionnaire Bouillet. Il est possible de supprimer cette indication, si le texte reflète le savoir actuel sur ce thème, si les sources sont citées, s'il satisfait aux exigences linguistiques actuelles et s'il ne contient pas de propos qui vont à l'encontre des règles de neutralité de Wikipédia.
  • G. Duverdier, « Savary de Brèves et Ibrahim Müteferrika : “Deux drogmans culturels à l’origine de l’imprimerie turque” », Bulletin du bibliophile, no 3,‎ 1987, p. 322-359