Islanders de New York

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Islanders.

Islanders de New York

Description de l'image  Islanders logo.gif.
Fondé en 1972
Siège Uniondale,
Drapeau de l'État de New York New York,
Drapeau des États-Unis États-Unis
Patinoire (aréna) Nassau Veterans Memorial Coliseum
(16 234 places)
Couleurs Bleu roi, orange, blanc
                 
Ligue Ligue nationale de hockey
Association Association de l'Est
Division Division Métropolitaine
Capitaine John Tavares
Capitaines adjoints Kyle Okposo
Entraîneur-chef Jack Capuano
Entraîneur(s) associé(s) Scott Allen
Dean Chynoweth
Mike Dunham
Doug Weight
Directeur général Garth Snow
Propriétaire Charles Wang
Équipe(s) affiliée(s) Sound Tigers de Bridgeport (LAH)
Thunder de Stockton (ECHL)
Site web http://islanders.nhl.com/

Les Islanders de New York, en anglais New York Islanders, sont une équipe professionnelle de hockey sur glace de la Ligue nationale de hockey. L'équipe est domiciliée à Uniondale dans l'État de New York, sur l'île de Long Island dans le Grand New York. La formation évolue dans la Division Atlantique de l'association de l'Est. Les Islanders sont l'une des trois franchises de la LNH dans la zone métropolitaine de New York avec les Devils du New Jersey et les Rangers de New York, dont ces derniers font l'objet d'une vive rivalité avec les Islanders. Cette rivalité est connue sous le nom de : « La bataille de New York ».

Fondés en 1972, les Islanders jouent au Nassau Veterans Memorial Coliseum, depuis leur création. Les Islanders ont remporté quatre années de suite la Coupe Stanley entre 1980 et 1983, ce qui fait d'eux la huitième des neuf dynasties reconnues par la LNH dans son histoire[1]. Toutefois, l'équipe n'a pas gagné un titre de division depuis 1987-88, et leur dernière victoire des séries éliminatoires remonte à la saison 1992-93.

Huit anciens membres des Islanders ont été intronisé au Temple de la renommée du hockey, dont sept d'entre eux prirent part aux quatre victoires de la Coupe Stanley. Al Arbour, Mike Bossy, Clark Gillies, Denis Potvin, Billy Smith, Bill Torrey et Bryan Trottier. Pat LaFontaine quant à lui, a été intronisé plus récemment, en 2003.

Historique[modifier | modifier le code]

Entrée dans la LNH : 1972-1973
Aréna : Nassau Veterans Memorial Coliseum (capacité : 16 234)
Couleurs de l'uniforme : Bleu foncé et orange
Logo : Un cercle avec les lettres « NY » (avec la base du Y qui forme un bâton de hockey stylisé), une carte de Long Island (les comtés de Nassau et de Suffolk seulement) et le mot « ISLANDERS »
Participations aux finales de la Coupe Stanley : 1980 (gagnants), 1981 (gagnants), 1982 (gagnants), 1983 (gagnants), 1984 (perdants)

Histoire de la franchise[modifier | modifier le code]

1972-1974 : La LNH débarque à Long Island[modifier | modifier le code]

William Shea a joué un rôle important dans la création des Islanders

Avec le début imminent de l'Association mondiale de hockey (AMH) à l'automne 1972, la nouvelle ligue avait le projet de placer une équipe à New York, les « Raiders », dans le tout nouveau Nassau Veterans Memorial Coliseum dans le comté de Nassau. Toutefois, les fonctionnaires du comté n'ont pas considéré l'AMH comme une ligue majeure et ne voulaient pas des Raiders. La seule manière de garder les Raiders au Coliseum était d'obtenir une équipe de la LNH. William Shea, un avocat new-yorkais, qui avait aidé à la création des Mets de New York dans la région une décennie plus tôt, a été pressé de reprendre du service une fois de plus. Shea a trouvé une oreille attentive au près du président de la LNH Clarence Campbell, même si les Rangers de New York ne voulaient pas de concurrence accrue dans le région de New York. Surtout après une expansion à 14 équipes seulement deux ans auparavant. La LNH décerner le droit à Roy Boe fabricant de vêtements et propriétaire des Nets de New York de l'American Basketball Association, l'exploitation d'une franchise basé à Long Island. Dans le même temps, une deuxième franchise d'expansion a été attribué à Atlanta (les Flames) pour équilibrer le calendrier.

La nouvelle équipe a été largement pressenti pour prendre le nom des « Ducks de Long Island », nom utilisé par une franchise de l'Eastern Hockey League. Finalement c'est le nom « Islanders de New York » qui a été retenu, un surnom géographique plus explicite. Les Islanders naissant, furent rapidement surnommé le « Isles » par les journaux locaux. Cependant cette proximité avec les Rangers de New York leur coûte sous forme d'une redevance territoriale de 4 million de dollars. L'arrivée des Islanders a condamné de manière définitive l'équipe des Raiders. Ils ont été forcés de jouer au Madison Square Garden dans des conditions de location onéreuses et ont été contraint de jouer hors de la ville au milieu de leur deuxième saison.

Les Islanders s'assurent de l'attaquant Ed Westfall des Bruins de Boston lors du repêchage d'expansion de 1972, de la star de ligue junior Billy Harris au repêchage amateur, et de quelques autres joueurs respectables, dont plusieurs transfuges de l'AMH. Contrairement à la plupart des gestionnaires des équipes d'expansion, le directeur général des Islanders, Bill Torrey n'a pas fait de nombreuses tractations pour obtenir de grands joueurs durant ces premières années. Plutôt que de suivre une stratégie de « gagner tout de suite » et de signer quelques grands noms pour stimuler la fréquentation (une tactique qui s'est révélée désastreuse pour de nombreuses équipes dans le long terme), Torrey a préféré construire en fonction du repêchage d'entrée.

Au cours de la première saison de l'équipe, les jeunes joueurs tels que le gardien de but Billy Smith (deuxième choix du repêchage d'expansion) et les ailiers Bob Nystrom et Lorne Henning ont eu la chance de faire leur preuve dans la LNH. Cependant, cette équipe d'expansion jeune et inexpérimenté a affiché un résultat de 12-60-6, une des pires de l'histoire de la LNH.

L'équipe a terminé dernière lors 1972-73 a reçu le droit de choisir en premier au repêchage amateur de la LNH 1973 et sélectionne la superstar junior le défenseur Denis Potvin, qui avait été présentée « comme le prochain Bobby Orr » quand il avait 13 ans. Malgré les plusieurs offres d'échange de Sam Pollock le directeur général des Canadiens de Montréal, Torrey refusa de se séparer de son choix. Ce même été, Torrey fait un choix critiquable quand il convainc l'ancien Blues de Saint Louis, Al Arbour, de venir à Long Island entraîner l’équipe. Même avec Potvin, qui a remporté le trophée Calder en tant que recrues de la LNH de l'année, l'équipe termine encore au dernier rang dans l'Est durant sa deuxième année. Sous Arbour, l'équipe n'a pas fait les séries éliminatoires, mais encaisse 100 buts de moins que la saison précédente, et leurs 56 points représente une amélioration sur la saison précédente. La saison 1973-74 s'avéra la dernière saison perdante de l'équipe pour les 15 ans à venir.

1974-1979 : Ascension[modifier | modifier le code]

En 1975, les Islanders font l'un des plus grands retournements de l'histoire de la LNH. Mené par Potvin, les ailiers Westfall, Harris, Nystrom, Clark Gillies, et les gardiens de but Smith et Glenn « Chico » Resch, les Islanders atteignent les 88 points, soit 32 de plus que la saison précédente, et deux de plus que leurs deux premières saisons combinées. Permettant leur première participation aux séries éliminatoires. Ils surprennent leurs rivaux des Rangers de New York au meilleur des trois matchs au premier tour des séries. Les Islanders remportent la série avec un but de Jean-Paul Parisé marqué seulement 11 secondes de la fin.

Au tour suivant, la surprise encore plus grande. Mené 3-0 dans la série au « meilleur des sept matchs » contre les Penguins de Pittsburgh, les Islanders gagnent les quatre suivants et remportent la série. Seuls trois autres équipes du sport majeur nord-américain ont accompli cet exploit : les Maple Leafs de Toronto en 1941-1942, Red Sox de Boston en 2004, et les Flyers de Philadelphie en 2009-10.Au troisième tour des séries éliminatoires, les Islanders sont menés a nouveau 3-0, mais réussissent un autre tour de force pour revenir à 3-3, obligeant les Flyers de Philadelphie, champions en titre, à disputer un septième match. Mais ce match ce conclu par un défaite, les Flyers s'envolant pour une seconde finale consécutive.

Les Islanders ont poursuivi leur ascension étonnante au classement durant la saison 1975-76, atteignant les 101 points, soit le cinquième meilleur record de la ligue. Ce fut le premier 100 points dans l'histoire des Islanders, et seulement en quatre années d'existence. La jeune recrue Bryan Trottier, qui a marqué 95 points et a gagné le trophée Calder, devient une superstar[2]. Ce sera également les deux premiers titres de division de l'histoire de la franchise.

Ancien logo de 1997 à 2010.

Déménagement à Brooklyn[modifier | modifier le code]

Le 24 octobre 2012, la franchise annonce qu'elle déménagera au Barclays Center de Brooklyn en 2015[3]. Le nom et le logo des Islanders de New York resteront les mêmes une fois le club installé à Brooklyn pour bien conserver l'histoire de la franchise à New York.

Les joueurs[modifier | modifier le code]

Effectif actuel[modifier | modifier le code]

Pour modifier l'effectif, suivez ce lien
Effectif[4]
No Nom Nat. Position Arrivée Salaire
20 Nabokov, IevgueniIevgueni Nabokov Drapeau : Kazakhstan Drapeau : Russie G 2011 - Ballotage 3 250 000 $
45 Nilsson, AndersAnders Nilsson Drapeau : Suède G 2009 - Repêchage 1 750 000 $
3 Hamonic, TravisTravis Hamonic Drapeau : Canada D 2008 - Repêchage 3 857 143 $
4 Martinek, RadekRadek Martinek Drapeau : République tchèque D 2013 - Agent libre 600 000 $
7 Carkner, MattMatt Carkner Drapeau : Canada D 2012 - Agent libre 1 500 000 $
11 Višňovský, ĽubomírĽubomír Višňovský Drapeau : Slovaquie D 2012 - Ducks d'Anaheim 4 750 000 $
14 Hickey, ThomasThomas Hickey Drapeau : Canada D 2013 - Ballotage 700 000 $
37 Strait, BrianBrian Strait Drapeau : États-Unis D 2013 - Ballotage 775 000 $
44 de Haan, CalvinCalvin de Haan Drapeau : Canada D 2009 - Repêchage 1 470 000 $
12 Bailey, JoshuaJoshua Bailey Drapeau : Canada C 2008 - Repêchage 3 300 000 $
13 McDonald, ColinColin McDonald Drapeau : États-Unis AD 2012 - Agent libre 637 500 $
15 Clutterbuck, CalCal Clutterbuck Drapeau : Canada AD 2013 - Wild du Minnesota 2 750 000 $
17 Martin, MattMatt Martin Drapeau : Canada AG 2008 - Repêchage 1 000 000 $
18 Strome, RyanRyan Strome Drapeau : Canada C 2011 - Repêchage 1 713 333 $
21 Okposo, KyleKyle OkposoA Drapeau : États-Unis AD 2006 - Repêchage 2 800 000 $
27 Lee, AndersAnders Lee Drapeau : États-Unis C 2009 - Repêchage 1 750 000 $
29 Nelson, BrockBrock Nelson Drapeau : États-Unis C 2010 - Repêchage 2 825 000 $
36 Boulton, EricEric Boulton Drapeau : Canada AG 2012 - Agent libre 550 000 $
40 Grabner, MichaelMichael Grabner Drapeau : Autriche AD 2010 - Ballotage 3 000 000 $
51 Nielsen, FransFrans Nielsen Drapeau : Danemark C 2002 - Repêchage 2 750 000 $
53 Cizikas, CaseyCasey Cizikas Drapeau : Canada C 2009 - Repêchage 900 000 $
91 Tavares, JohnJohn TavaresC Drapeau : Canada C 2009 - Repêchage 5 500 000 $

Meilleurs pointeurs[modifier | modifier le code]

Voici les statistiques des joueurs ayant marqué 500 points avec les Islanders de New York.

Meilleurs pointeurs des Islanders
Joueur PJ B A Pts
Bryan Trottier 1123 500 853 1353
Mike Bossy 752 573 553 1126
Denis Potvin 1060 310 742 1052
Clark Gillies 872 304 359 663
Brent Sutter 694 287 323 610
Pat LaFontaine 530 287 279 566
John Tonelli 594 206 338 544
Bob Bourne 814 238 304 542
Bob Nystrom 900 235 278 513

Capitaines[modifier | modifier le code]

Choix de premier tour[modifier | modifier le code]

Numéros retirés[modifier | modifier le code]

Temple de la renommée du hockey[modifier | modifier le code]

Les entraîneurs de l'histoire des Islanders[modifier | modifier le code]

Les directeurs-généraux de l'histoire des Islanders[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

Notes[modifier | modifier le code]

Références[modifier | modifier le code]

  1. (en) « Stanley Cup Dynasties », National Hockey League (consulté en 2009-07-20)
  2. (en) « Bryan Trottier's career hockey statistics », Hockeydb.com (consulté le September 19, 2006)
  3. Charles V. Bagli et David W. Chen, « Islanders Said to Be Going to Brooklyn, a Coup for New Arena », The New York Times, 22 octobre 2012
  4. « Islanders Roster - New York Islanders - Team », sur islanders.nhl.com (consulté le 7 février 2013)

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Liens externes[modifier | modifier le code]