Clarence Campbell

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Clarence Campbell

alt=Description de cette image, également commentée ci-après

Campbell avec la Coupe Stanley en 1957.

Nationalité Drapeau du Canada Canada
Né le 9 juillet 1905,
Fleming (Canada)
Mort le 24 juin 1984
Poste
Titre Président de la LNH
Activité 1946 – 1977

Clarence Sutherland Campbell (né le 9 juillet 1905 et mort le 24 juin 1984) est un ancien Président de la Ligue nationale de hockey (1946-1977).

Biographie[modifier | modifier le code]

Né à Fleming dans la province de la Saskatchewan au Canada, Campbell a obtenu un diplôme de l'Université de l'Alberta en droits et lettres en 1924 et une bourse Rhodes lui permettant d'étudier à l'Université d'Oxford.

Campbell fit ses débuts en 1933 en LNH en tant qu'arbitre. Il arbitrera jusqu'en 1939. Il arbitra des matchs historiques, comme celui en 1937 qui mit fin à la carrière de Howie Morenz.

Campbell à son retour de son service militaire en 1946 est devenu l’adjoint du président de la Ligue Nationale Mervyn « Red » Dutton. À peine quelques mois plus tard, Dutton proposait, pour lui succéder, Clarence Campbell, qui devenait, du même coup, le troisième président de la LNH.

Campbell accepte donc le poste de Président de la LNH, poste qu'il occupera une trentaine d'année jusqu'en 1977. Il est à la base de nombreuses modifications dans les règles et dans la façon de faire de la LNH. Ainsi, il augmente le nombre de matchs joués durant la saison régulière de 50 à 70, il instaure les Matchs des étoiles de façon annuelle. Il est également à l’origine du fonds de pension des joueurs et créé le repêchage intra-ligue en raison des difficultés des Blackhawks et des Bruins au début des années 1950. Clarence Campbell a aussi permis les expansions de 1967 et de 1974. De nombreuses personnes se rappellent surtout de lui comme étant le Président de la LNH qui a suspendu Maurice Richard en 1955[1]. Campbell permet également à la LNH de résister à la concurrence de l'Association mondiale de hockey. En 1977, il tire sa révérence après un règne de 31 ans. Il est alors âgé de 72 ans et connaît des problèmes respiratoires importants[2]. En son honneur, le Trophée Clarence S. Campbell est remis annuellement dans la LNH depuis 1968 au champion de la conférence de l'Ouest (conférence qui a porté pendant un temps son nom).

John Ziegler prend sa suite en tant que Président de la Ligue nationale de hockey.

Références[modifier | modifier le code]

  1. À trois jours de la fin de la saison, Maurice Richard fut suspendu par Clarence Campbell, pour violence sur un joueur des Bruins de Boston. Il fut suspendu pour la fin de la saison et les séries éliminatoires. À ce moment de la saison, les Canadiens de Montréal avaient deux points d'avance sur les Red Wings de Détroit et Richard avait deux points d'avance sur son coéquipier Bernie Geoffrion.
  2. (en) Biographie de Campbell sur http://www.legendsofhockey.net

Voir aussi[modifier | modifier le code]