Championnat de Finlande de hockey sur glace

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Liiga

alt=Description de l'image Liiga logo.jpg.
Généralités
Création 1975
Organisateur(s) Association Finlandaise de hockey sur glace
Catégorie Élite
Lieu Drapeau de la Finlande Finlande
Participants 14
Statut des participants Professionnels
Site web officiel
Palmarès
Tenant du titre Ässät
Crystal Clear app kworldclock.png
pour la compétition à venir voir :
Championnat de Finlande de hockey sur glace 2013-2014

Le championnat de Finlande Élite de hockey sur glace porte le nom de Liiga. La ligue est instaurée en 1975 sous le nom de SM-liiga abréviation de Suomenmestaruus-liiga, suomenmestaruus signifiant championnat finlandais. La SM-liiga remplace la SM-sarja, qui était fondamentalement une ligue amateur et obtint une entente avec l'Association Finlandaise de hockey sur glace, la Suomen Jääkiekkoliitto. En 2008, le championnat finlandais est classé deuxième championnat européen par la fédération internationale derrière la Russie[1].

Historique[modifier | modifier le code]

Ancien logo de la SM-Liiga.

La SM-liiga est créée en 1975[2] et, à sa création, elle regroupe pour sa première saison dix équipes : Ässät Pori, FPS Forssa, HIFK Helsinki, Ilves Tampere, Jokerit Helsinki, KooVee Tampere, Lukko Rauma, Sport Vaasa, Tappara Tampere et TPS Turku. Pour la première fois depuis le premier championnat disputé en Finlande, en 1928, la saison régulière est complétée par une phase de séries éliminatoires entre les quatre premiers afin de désigner le champion de la saison. Le TPS finit en tête de la saison régulière puis remporte par la suite le premier titre de champion de la nouvelle ligue. Dans le même temps, le dernier de la saison, le club de Sport Vaasa est relégué en I. Divisioona[3]. Le TPS reçoit donc le Kanada-malja, en français la Coupe Canada, du champion de séries. Ce trophée porte le nom de Coupe Canada car elle est donnée en 1951 par la communauté finnoise habitant au Canada à la Finlande[4].

Dès la saison suivante, une phase de barrage a lieu entre les deux derniers de la ligue et le premier de la division inférieure, les deux meilleures équipes restant jouer en élite[5]. Jusqu'en 1988, Tappara Tampere est quasiment toujours présent dans les trois premiers de la ligue, ne ratant le podium qu'en 1980. L'équipe remporte sept fois le Kanada-malja et cinq fois la saison régulière[6].

Cette même année, le championnat s'élargit et intègre deux nouvelles équipes pour porter le total à douze clubs alors que depuis 1981, les six meilleures équipes sont qualifiées pour les séries : les deux meilleurs sont directement qualifiées pour les demi-finales alors que les quatre suivantes jouent une première ronde[7]. Ce dernier changement est supprimé en 1983-84 puis remis en place en 1988-89 lors du passage à douze équipes[8].

Le TPS est l'équipe qui marque les esprits à la fin des années 1980, remportant trois titres de saisons régulières et trois titres de champion des séries consécutivement. Les joueurs du TPS sont régulièrement sur les devants de la scène remportant huit titres des séries et autant de la saison entre 1988 et 2001[9].

En 1992-93, ce sont désormais les huit meilleures équipes du championnat qui disputent les séries éliminatoires. À la fin de la saison 1999-2000, la ligue décide d'intégrer une équipe de plus dans le championnat et de devenir une « ligue fermée »[Note 1] afin d'éviter que des clubs y soient promus ou relégués sans que le changement ne soit approuvé par les dirigeants de la SM-liiga, ceci dans le souci de garantir un hockey de haut niveau dans cette ligue d'élite[10]. Cependant, les commissaires s'engagent à accepter la promotion du premier gagnant de la Mestis, la seconde plus haute ligue en Finlande, qui rencontrerait certains standards de qualité. C'est ainsi qu'en 2005, le KalPa Kuopio est admis[11]et fait ainsi passer le nombre de club à quatorze[12]. En 2008-09, la ligue redevient « ouverte » et le meilleur club de la Mestis peut prétendre à la montée en élite s'il bat le dernier de la SM-liiga en barrages.

Lors de la saison 2013-2014, la SM-liiga est renommée Liiga.

Les équipes[modifier | modifier le code]

JYP
Ilves
KalPa
HPK
' SaiPa
•' HIFK
Blues
TPS

La Liiga regroupe les quatorze équipes listées ci-dessous :

Club Ville Création Patinoire Capacité
Blues Espoo Espoo 1984 Barona Areena 7 036
HPK Hämeenlinna Hämeenlinna 1929 Patria Areena 5 360
Jokerit Helsinki Helsinki 1967 Hartwall Areena 13 464
KalPa Kuopio Kuopio 1929 Kuopion Jäähalli 5 165
Lukko Rauma Rauma 1936 Lännen Puhelin Areena 5 400
SaiPa Lappeenranta Lappeenranta 1948 Kisapuiston Jäähalli 4 847
TPS Turku Turku 1937 Turkuhalli 11 820
HIFK Helsinki Helsinki 1897 Helsingin Jäähalli 8 200
Ilves Tampere Tampere 1931 Tampereen Jäähalli 7 600
JYP Jyväskylä Jyväskylä 1977 Synergia Areena 4 618
Kärpät Oulu Oulu 1946 Oulun Energia Areena 6 612
Pelicans Lahti Lahti 1992 Isku Areena 5 078
Tappara Tampere Tampere 1955 Tampereen Jäähalli 7 600
Ässät Pori Pori 1967 Porin Jäähalli 6 472

Vainqueurs[modifier | modifier le code]

Le Kanada-malja

L'équipe championne des séries éliminatoires se voit remettre le Kanada-malja.

Année Champion Deuxième Troisième Saison régulière
1976 TPS Tappara Ässät TPS
1977 Tappara TPS KooVee Tappara
1978 Ässät Tappara TPS Tappara
1979 Tappara Ässät TPS Ässät
1980 HIFK Ässät Kärpät TPS
1981 Kärpät Tappara TPS Tappara
1982 Tappara TPS HIFK TPS
1983 HIFK Jokerit Ilves Jokerit
1984 Tappara Ässät Kärpät Tappara
1985 Ilves TPS Kärpät TPS
1986 Tappara HIFK Kärpät Tappara
1987 Tappara Kärpät HIFK Kärpät
1988 Tappara Lukko HIFK Ilves
1989 TPS JyP HT Ilves TPS
1990 TPS Ilves Tappara TPS
1991 TPS KalPa HPK TPS
1992 Jokerit JyP HT HIFK JyP HT
1993 TPS HPK JyP HT TPS
1994 Jokerit TPS Lukko TPS
1995 TPS Jokerit Ässät Jokerit
1996 Jokerit TPS Lukko Jokerit
1997 Jokerit TPS HPK Jokerit
1998 HIFK Ilves Jokerit TPS
1999 TPS HIFK HPK TPS
2000 TPS Jokerit HPK TPS
2001 TPS Tappara Ilves Jokerit
2002 Jokerit Tappara HPK Tappara
2003 Tappara Kärpät HPK HPK
2004 Kärpät TPS HIFK TPS
2005 Kärpät Jokerit HPK Kärpät
2006 HPK Ässät Kärpät Kärpät
2007 Kärpät Jokerit HPK Kärpät
2008 Kärpät Blues Tappara Kärpät
2009 JYP Kärpät KalPa JYP
2010 TPS HPK JYP JYP
2011 HIFK Blues Lukko JYP
2012 JYP Pelicans Jokerit KalPa
2013 Ässät Tappara JYP Jokerit
2014 Kärpät Tappara Lukko Kärpät

Notes et références[modifier | modifier le code]

Notes[modifier | modifier le code]

  1. Une ligue est dite « fermée » quand il n'existe aucun système de promotion - relégation avec les ligues inférieures.

Références[modifier | modifier le code]

  1. (fr) « Désignation du rang des championnats par l'IIHF », sur www.planetehockey.com (consulté le 23 décembre 2009).
  2. (fi) « Histoire du hockey sur glace en Finlande », sur www.finhockey.fi (consulté le 23 décembre 2009).
  3. (fr) Marc Branchu, « Championnat de Finlande 1975/76 », sur www.hockeyarchives.info (consulté le 23 décembre 2009).
  4. (en) « A to Z Encyclopedia of Ice Hockey: Ka », sur www.azhockey.com (consulté le 23 décembre 2009).
  5. (fr) Marc Branchu, « Championnat de Finlande 1976/77 », sur www.hockeyarchives.info (consulté le 23 décembre 2009).
  6. (fi) « Historique du Tappara », sur www.tappara.fi (consulté le 23 décembre 2009).
  7. (fr) Marc Branchu, « Championnat de Finlande 1980/81 », sur www.hockeyarchives.info (consulté le 23 décembre 2009).
  8. (fr) Marc Branchu, « Championnat de Finlande 1988/89 », sur www.hockeyarchives.info (consulté le 23 décembre 2009).
  9. (en) « Historique du TPS », sur hc.tps.fi (consulté le 23 décembre 2009).
  10. (fr) Marc Branchu, « Championnat de Finlande 1999/2000 », sur www.hockeyarchives.info (consulté le 23 décembre 2009).
  11. (fi) « Historique de KalPa », sur www.kalpa-hockey.fi (consulté le 23 décembre 2009).
  12. (fr) Marc Branchu, « Finlande 2005/06 : bilan de la saison », sur www.hockeyarchives.info (consulté le 23 décembre 2009).


Voir aussi[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Liens externes[modifier | modifier le code]