Bob Bourne

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Bourne.

Bob Bourne

alt=Description de l'image Bob Bourne 81-82.JPG.
Nationalité Drapeau du Canada Canada
Naissance 21 juin 1954,
Netherhill (Canada)
Entraîneur Retraité
A entraîné LIH
Thunder de Las Vegas
Grizzlies de l'Utah
WPHL
Stampede de Central Texas
Activité 19932001
Joueur retraité
Position Centre
Tirait de la gauche
A joué pour LNH
Islanders de New York
Kings de Los Angeles
LCH
Texans de Fort Worth
Repêc. LNH 38e choix au total, 1974
Scouts de Kansas City
Repêc. AMH 17e choix au total, 1974
Racers d'Indianapolis
Carrière pro. 19741988

Robert Glen Bourne (né le 21 juin 1954 à Netherhill, dans la province de la Saskatchewan au Canada) est un joueur professionnel retraité de hockey sur glace ayant évolué à la position de centre.

Carrière de joueur[modifier | modifier le code]

Après une brillante carrière junior avec les Blades de Saskatoon de la Ligue de hockey de l'Ouest du Canada, Bob Bourne se voit être réclamé par les Scouts de Kansas City au troisième tour du repêchage de 1974 de la Ligue nationale de hockey, ainsi que par les Racers d'Indianapolis au deuxième tour du repêchage de l'Association mondiale de hockey au cours de la même année.

Cependant, avant même le début de la saison suivante, il passe aux mains des Islanders de New York et s'aligne avec ses derniers au cours des douze saisons suivantes. Entouré de joueur tel Bryan Trottier, Mike Bossy, Billy Smith, ainsi que d'Al Arbour à la barre de l'équipe, Bourne obtient quatre saisons à plus de soixante points et s'affiche comme un joueur clé de la dynastie des Islanders.

À l'été 1980, il obtient une invitation à rejoindre l'équipe du Canada qui prend part à la Coupe Canada. Bourne s'y présente mais après seulement quatre jours au camp d'entraînement, il quitte l'équipe. Étant agent libre sans compensation, il a peur de se blesser, ce qui l'empêcherait alors de trouver preneur. Reconnu comme un joueur vedette, les autres équipes de la ligue s'abstiennent de lui offrir un contrat par crainte de devoir sacrifier un de leurs propres joueurs étoiles. Bourne ressigne alors avec les Islanders. Cette décision lui est bénéfique puisque la saison suivante, il inscrit un sommet en carrière au chapitre des points avec 76 points en 78 rencontres et il voit les Islanders remporter une deuxième Coupe Stanley consécutive.

Bien qu'il ait connu trois saisons de trente buts ou plus et qu'il en ait accumulé 258 en carrière, il doit attendre sa 699e rencontre, disputée en 1983-84, pour inscrire son premier coup du chapeau. Le plus surprenant étant que lors de cette victoires des Islanders 5 à 1 face au Devils du New Jersey, Bourne inscrit ses trois but dans trois circonstances différentes : un but en supériorité numérique, un en infériorité et un à 5 contre 5. De plus, Bourne utilisait ce soir-là un des bâtons de son coéquipier Stefan Persson, qui était un des rares joueurs d'alors à mettre du ruban de couleur blanche à la palette de son bâton.

Laissé sans protection avant le début de la saison 1986-87, Bourne est réclamé par les Kings de Los Angeles et il dispute avec eux deux saisons, récoltant au terme de cette dernière le trophée Bill Masterton. Il annonce son retrait de la compétition au cours de l'été suivant[1].

Carrière d'entraîneur[modifier | modifier le code]

À l'été 1993, il accepte le poste d'assistant entraîneur pour le Thunder de Las Vegas de la Ligue internationale de hockey, poste qu'il occupe pour une saison.

Il obtient le titre entraîneur-chef du Stampede de Central Texas de la Western Professional Hockey League pour la saison 1996-97. Puis il revient avec le Thunder en 1997-98, cette fois en tant qu'entraîneur-chef. Bourne accepte par la suite le même titre pour les Grizzlies de l'Utah pour les deux saisons suivantes avant de voir la LIH fermer ses portes.

Statistiques[modifier | modifier le code]

Statistiques par saison[2]
Saison Équipe Ligue Saison régulière Séries éliminatoires
PJ  B   A  Pts Pun PJ  B   A  Pts Pun
1971-72 Blades de Saskatoon LHOC 63 28 32 60 36 8 3 7 10 2
1972-73 Blades de Saskatoon LHOC 66 40 53 93 74 16 7 10 17 30
1973-74 Blades de Saskatoon LHOC 63 29 42 71 41 6 3 2 5 12
1974-75 Islanders de New York LNH 77 16 23 39 12 9 1 2 3 4
1975-76 Islanders de New York LNH 14 2 3 5 13          
1975-76 Texans de Forth Worth LCH 62 29 44 73 80          
1976-77 Islanders de New York LNH 75 16 19 35 30 8 2 0 2 4
1977-78 Islanders de New York LNH 80 30 33 63 31 7 2 3 5 2
1978-79 Islanders de New York LNH 80 30 31 61 48 10 1 3 4 6
1979-80 Islanders de New York LNH 73 15 25 40 52 21 10 10 20 10
1980-81 Islanders de New York LNH 78 35 41 76 62 14 4 6 10 19
1981-82 Islanders de New York LNH 76 27 26 53 77 19 9 7 16 36
1982-83 Islanders de New York LNH 77 20 42 62 55 20 8 20 28 14
1983-84 Islanders de New York LNH 78 22 34 56 75 8 1 1 2 7
1984-85 Islanders de New York LNH 44 8 12 20 51 10 0 2 2 6
1985-86 Islanders de New York LNH 62 17 15 32 36 3 0 0 0 0
1986-87 Kings de Los Angeles LNH 78 13 9 22 35 5 2 1 3 0
1987-88 Kings de Los Angeles LNH 72 7 11 18 28 5 0 1 1 0
Totaux LNH 964 258 324 582 605 139 40 56 96 108

Statistiques internationales[modifier | modifier le code]

Statistiques internationales
Année Équipe Compétition PJ  B   A  Pts Pun Résultat
1984 Drapeau du Canada Canada Coupe Canada 8 0 3 3 0 Médaille de bronzeMédaille de bronze

Statistiques d'entraîneur[modifier | modifier le code]

Statistiques par saison
Saison Équipe Ligue PJ  V   D   N   Pr Séries éliminatoires
1996-97 Stampede de Central Texas WPHL 64 35 27 0 2 --
1998-99 Thunder de Las Vegas LIH 82 35 39 0 8 Hors des séries
1999-00 Grizzlies de l'Utah LIH 82 45 25 0 12 défaite en 2e ronde
2000-01 Grizzlies de l'Utah LIH 82 38 36 0 8 Hors des séries

Honneurs et trophées[modifier | modifier le code]

En tant que joueur:

Ligue centrale de hockey
  • Nommé sur la deuxième équipe d'étoile en 1976.
Ligue nationale de hockey

Transactions en carrière[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. (en) Historique du joueur sur www.legendsofhockey.net.
  2. (en) « Bob Bourne hockey statistics & profile », sur The Internet Hockey Database et « Bob Bourne - Statistiques », sur www.nhl.com.

Voir aussi[modifier | modifier le code]