Trophée Lady Byng

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Trophée Lady Byng
Image associée à la récompense
Trophée Lady Byng

Prix remis Trophée Lady Byng
Description Meilleur esprit sportif tout en conservant des performances remarquables
Organisateur Ligue nationale de hockey
Pays Drapeau du Canada Canada
Drapeau des États-Unis États-Unis
Date de création 1924-1925
Actuel récipiendaire Ryan O'Reilly

Le Trophée Lady Byng (en anglais Lady Byng Memorial Trophy) est remis annuellement au joueur de hockey sur glace considéré comme ayant le meilleur esprit sportif tout en conservant des performances remarquables dans la Ligue nationale de hockey. C'est l'Association des journalistes de hockey professionnel qui donne les votes dans le but d'attribuer le trophée en tenant compte à la fois des performances et du nombre de minutes de punitions accumulées.

Histoire[modifier | modifier le code]

Le trophée tire son nom de Marie Evelyn Moreton (Lady Byng), épouse du Vicomte Byng de Vimy, héros de la bataille de la crête de Vimy qui est Gouverneur général du Canada de 1921 à 1926. En mars 1925, Lady Byng, qui est une amatrice de hockey, écrit à Frank Calder. Estimant qu'il œuvre pour rendre le hockey moins brutal, elle lui demande si elle peut offrir un trophée pour récompenser le joueur de la ligue qui se distingue autant par son efficacité que par son jeu propre :

« I am writing to ask if you will let me offer a challenge cup for the man on any team in the league, who, while being thoroughly effective, is also a thoroughly clean player. »

Calder accepte et Lady Byng remet elle-même le trophée à Frank Nighbor, premier lauréat, avant un match exhibition de fin de saison[1].

Le plus grand nombre en carrière :

Gagnants du Trophée Lady Byng[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • (en) Morey Holzman et Joseph Nieforth, Deceptions and Doublecross: How the NHL Conquered Hockey, Dundurn Press Ltd.,‎ 2002, 392 p. (ISBN 978-1-550-02413-5)