Wanderers de Montréal

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Wanderer.

Wanderers de Montréal

alt=Description de l'image Wanderers de Montréal.gif.
Fondé en 1903
Disparu en 1918
Siège Montréal
Drapeau : Québec Québec
Drapeau du Canada Canada
Patinoire (aréna) Aréna de Westmount
Couleurs Rouge et blanc
Ligue FHL
ECAHA (1903-1909)
ANH (1909-1917)
LNH (1917-18)

Les Wanderers de Montréal est une équipe de hockey sur glace professionnelle qui a évolué à Montréal ville du Québec au Canada, tout d'abord dans l'Association nationale de hockey et puis dans la Ligue nationale de hockey lors de sa saison inaugurale en 1917-18.

Les Wanderers ont remporté huit fois la Coupe Stanley, chaque fois en tant qu'équipe amateur. Ils ont remporté le trophée deux fois en 1906 en décembre et en mars, en mars 1907, quatre fois en 1908, en janvier, deux fois en mars et une fois en décembre et enfin en mars 1910. Ils ont également décroché le championnat de la Eastern Canada Amateur Hockey Association en 1907 et 1908, ainsi que celui de l'Association nationale de hockey en 1910.

Ils n'ont joué que six parties dans la LNH, ayant tout perdu quand leur amphithéâtre, l'Aréna de Westmount, prend feu le 2 janvier 1918[1]. L'équipe est alors dissoute avec un palmarès de huit Coupes Stanley remportées entre 1903 et 1918.

Historique[modifier | modifier le code]

Les débuts[modifier | modifier le code]

L'équipe est fondée en décembre 1903, par James Strachan en récupérant une majorité de joueurs de l'Association athlétique amateur de Montréal (également connus sous le sigle MAAA), équipe championne de la Coupe Stanley en 1903, tous anglophones. Le nom de l'équipe vient du nom de l'équipe qui a joué au Carnaval d'hiver de Montréal en 1884.

Il tente alors d'intégrer la Canadian Amateur Hockey League, la plus fameuse des ligues de hockey au Canada de l'époque. Les Wanderers sont alors considérés comme des intrus dans la CAHL et les Capitals d'Ottawa sont traités de la même manière. Son homme fort, William Foran, et Strachan décident alors de fonder une nouvelle ligue de hockey : la Federal Amateur Hockey League[2].

L'équipe des Wanderers remporte la première saison de la FAHL en remportant les six matchs de la « saison régulière »[3] et ils ont alors le droit de défier les champions de la Coupe Stanley, les Sénateurs d'Ottawa. Le premier match se solde par un match laborieux et nul cinq buts partout au bout de quatre heures de jeu et 36 pénalités. Strachan refuse de jouer le second match si l'arbitre n'est pas changé mais les gérants de la Coupe Stanley refusent et excluent les Wanderers de la compétition[4].

Strachan tente encore une fois de faire intégrer la CAHL à son équipe mais la réponse reste inchangée par rapport à l'année précédente. Les Sénateurs ne font plus non plus partie de la CAHL alors que Le National de Montréal rejoint la ligue. Les Sénateurs et les Wanderers jouent la saison 1904-05 dans la FAHL puis au lieu de tenter une nouvelle fois de se joindre à la CAHL, les deux équipes créent une nouvelle ligue : la Eastern Canada Amateur Hockey Association. L'ECAHA compte alors dans ses rangs les équipes suivantes : le MAAA, les Shamrocks de Montréal, les Victorias de Montréal, les Sénateurs, les Bulldogs de Québec et les Wanderers. Cette création de ligue solde également la fin de la CAHL et Strachan voit sa nouvelle ligue devenir la ligue numéro un du Canada.

L'ECAHA[modifier | modifier le code]

Les Wanderers finissent à la première place à égalité de la saison régulière composée de 10 matchs avec Ottawa et une série a lieu en fin de saison pour déterminer le vainqueur de la Coupe Stanley. Ernie Russell inscrit 4 buts pour Montréal lors du premier match dans l'Aréna de Montréal, Frank Glass trois de plus et Moose Johnson deux de plus pour une victoire 9-1 de l'équipe locale. Lors du match retour, les Sénateurs l'emportent 9-3 avec les trois buts des Wanderers inscrits par Lester Patrick. Mais au final ce sont les Wanderers qui sont sacrés champions de la Coupe Stanley 12 buts à 10[5].

Strachan milite par la suite pour donner aux joueurs de hockey un statut professionnels et il conduit une nouvelle fois son équipe à la Coupe Stanley la saison suivante même si au cours de la saison, ils perdent la Coupe contre les Thistles de Kenora dans laquelle évolue Art Ross[6]. Les deux frères de James, Bill et Bert, sont membres de l'équipe[7].

L'équipe remporte encore le titre en 1908 mais en 1910, la famille de Strachan décide de revendre la franchise à P. J. Doran.

Personnalités de l'équipe[modifier | modifier le code]

Membres du temple de la renommée[modifier | modifier le code]

Riley Hern futur membre du temple de la renommée avec le maillot des Wanderers.

L'équipe contenait cinq futurs joueurs du Temple de la renommée du hockey :

Effectifs de la LNH[modifier | modifier le code]

Les joueurs suivants ont joué dans la LNH pour les Wanderers[8]

Statistiques[modifier | modifier le code]

Pour les significations des abréviations, voir statistiques du hockey sur glace.

Saison Ligue  PJ     V     D      N    Pts   BP   BC Classement
1903-04 FAHL -- -- -- -- -- -- -- --
1904-05 FAHL 8 6 2 0 12 44 27 Deuxièmes de la ligue
1905-06 ECAHA 10 9 1 0 18 74 38 Deuxièmes de la ligue
1906-07 ECAHA 10 10 0 0 20 105 39 Premiers de la ligue
1907-08 ECAHA 10 8 2 0 16 63 52 Premiers de la ligue
1908-09 ECAHA 12 9 3 0 18 82 61 Deuxièmes de la ligue
1909-10 ANH 12 11 1 0 22 91 41 Premiers de la ligue
1910-11 ANH 16 7 9 0 14 73 88 Quatrièmes de la ligue
1911-12 ANH 18 9 9 0 18 95 96 Troisièmes de la ligue
1912-13 ANH 20 10 10 0 20 93 90 Deuxièmes de la ligue
1913-14 ANH 20 7 13 0 14 102 125 Cinquièmes de la ligue
1914-15 ANH 20 14 6 0 127 82 28 Deuxièmes de la ligue
1915-16 ANH 24 10 14 0 20 90 116 Quatrièmes de la ligue
1916-17a ANH 10 3 7 0 6 56 72 Quatrièmes de la ligue
1916-17b ANH 10 2 8 0 4 38 65 Cinquièmes de la ligue
1917-18 LNH 6 1 5 0 2 17 35 Quatrièmes de la ligue
Totaux 206 116 90 0 331 1 105 973

Références[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

  • (en) William Brown, The Montreal Maroons: The Forgotten Stanley Cup Champions, Vehicule Press,‎ 2006 (ISBN 978-1-55065-128-7)