Nino Niederreiter

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Nino Niederreiter

Description de l'image  Nino niederreiter.jpg.
Surnom(s) El Nino[1]
Nationalité Drapeau de la Suisse Suisse
Né le 8 septembre 1992,
Coire (Suisse)
Joueur
Position Ailier droit
Tire de la gauche
Équipe LNH Wild du Minnesota
Ancienne(s) équipe(s) Islanders de New York
A joué pour LNA
HC Davos
LAH
Sound Tigers de Bridgeport
Repêc. LNH 5e choix au total, 2010
Islanders de New York
Repêc. KHL 90e choix au total, 2010
Avangard Omsk
Carrière pro. Depuis 2009

Nino Niederreiter, né le 8 septembre 1992 à Coire, est un joueur de hockey sur glace professionnel suisse. Il est considéré comme l'un des plus grands espoirs du hockey helvétique[2],[3],[4].

Biographie[modifier | modifier le code]

Nino Niederreiter a effectué toute sa carrière de junior avec le HC Davos, disputant ses premiers matchs avec la deuxième équipe du club à l'âge de 15 ans. Il dispute avec l'équipe de Suisse le championnat du monde moins de 18 ans en 2008, à 16 ans. Lors de la saison 2008-2009, il est le plus jeune joueur de son équipe de Juniors Élites A[Note 1] et inscrit 34 points en 30 matchs[5]. Il dispute même trois matchs de séries éliminatoires en LNA et est sacré champion de Suisse 2009. À la fin de la saison, il dispute le championnat du monde moins de 18 ans 2009.

Nino Niederreiter avec les Winterhawks de Portland.

Il est ainsi repêché par les Winterhawks de Portland en première ronde, en seconde position au cours de la sélection européenne 2009 de la Ligue canadienne de hockey. Il part alors en Amérique du Nord et s'aligne dans la Ligue de hockey de l'Ouest pour la saison 2009-10. Il est classé en novembre 2009 au 6e rang des meilleurs espoirs de la LHOu par la Ligue nationale de hockey en vue du repêchage d'entrée dans la LNH 2010[6], puis au 14e rang de tous les joueurs évoluant en Amérique du Nord en janvier 2010[7]. Il dispute le championnat du monde junior en décembre 2010. C'est lors de cette dernière compétition qu'il se révèle aux médias[1],[8], inscrivant notamment en 1/4 de finale contre la Russie le but égalisateur dans la dernière minute du temps réglementaire et le but vainqueur à 14 secondes de la fin de la prolongation[9]. Il attire également l'attention en raison du refus de la part de Nazem Kadri de lui serrer la main à la fin de la demi-finale. Kadri excluera plus tard avoir été victime d'une quelconque injure raciste de la part de Niederreiter[10].

Avec les Winterhawks, il est sélectionné pour disputer en janvier 2010 le Top Prospects Game de la Ligue canadienne de hockey, réunissant les 40 meilleurs joueurs des ligues de hockey junior canadiennes qui sont éligibles au repêchage LNH de la même année. Le jour précédant cet évènement, en tant que membre de l'équipe de Bobby Orr, il participe au concours d'habileté et son tir de fusillade reçoit le titre honorifique du but le plus créatif de la soirée[11],[12]. Lors du match, il inscrit le premier but de son équipe, pour une défaite par 4 buts à 2 face au Team Cherry[13].

Pour sa saison recrue, Niederreiter inscrit finalement 36 buts, soit le meilleur total de son équipe[14] et le deuxième meilleur parmi les recrues de la LHOu[15]. Sélectionné par Sean Simpson, il dispute encore le championnat du monde 2010 et devient ainsi le deuxième plus jeune joueur de l'histoire à disputer cette compétition[16].

Au cours du repêchage d'entrée dans la KHL 2010, il est sélectionné au 4e tour, en 90e position par l’Avangard Omsk. Quelques jours plus tard, il est sélectionné en 5e position au total par les Islanders de New York à l'occasion du repêchage d'entrée dans la LNH 2010, ce qui fait de lui le joueur suisse repêché à la plus haute position, juste devant Sven Bärtschi, repêché en 13e position en 2011 et Michel Riesen, choisi en 14e position en 1997[17]. Il est le premier Européen à être repêché et il rejoint son compatriote Mark Streit au sein de l'organisation des Islanders[18].

Le 21 septembre 2010, il signe un contrat recrue de 3 ans avec les Isles[19]. Il devient le plus jeune joueur de l'histoire de la franchise le 9 octobre 2010[20] à l'occasion de son premier match dans la Ligue nationale de hockey. Quatre jours plus tard, il y marque son premier but et devient ainsi le quatrième plus jeune buteur de l'histoire de la Ligue[21].

Après neuf rencontres en LNH, le nombre limite qu'un junior peut disputer sans entamer la première année de son contrat, il est cédé aux Winterhawks de Portland, dans la Ligue de hockey de l'Ouest[22]. Il y dispute ainsi sa deuxième saison et rejoint son coéquipier Ryan Johansen, repêché au 4e rang, soit un rang avant lui, par les Blue Jackets de Columbus en 2010[23], ainsi que son compatriote Sven Bärtschi, qui dispute sa première année avec les Winterhawks. À la fin de la saison, il mène son équipe au niveau des buts (41) et des buts en supériorité numérique (12)[24]. Il compte au total 70 points en 55 rencontres, tandis que les Winterhawks terminent 1ers de la Conférence Ouest. Lors des séries éliminatoires, ils atteignent la finale de Ligue de hockey de l'Ouest après avoir gagné le titre de leur Conférence en finale contre les Chiefs de Spokane[25]. Ils y sont défaits par le Ice de Kootenay.

Trophées et honneurs personnels[modifier | modifier le code]

LAH

LNA

  • Champion de Suisse 2009 avec le HC Davos.

Ligue canadienne de hockey

Championnat du monde

  • Médaille d'argent en 2013.

Championnat du monde junior

  • Nommé dans l'équipe d'étoiles en 2010[28].

Autres honneurs

Statistiques en carrière[modifier | modifier le code]

Pour les significations des abréviations, voir statistiques du hockey sur glace.

Statistiques en club[modifier | modifier le code]

Statistiques par saison[5]
Saison Équipe Ligue Saison régulière Séries éliminatoires
PJ  B   A  Pts Pun +/- PJ  B   A  Pts Pun +/-
2007-2008 HC Davos Juniors Élites A 5 5 1 6 4 - - - - - - -
2008-2009 HC Davos Juniors Élites A 30 20 14 34 44 - - - - - - -
2008-2009 HC Davos LNA - - - - - 3 0 1 1 0 -
2009-2010 Winterhawks de Portland LHOu 65 36 24 60 68 +11 13 8 8 16 16 +1
2010-2011 Islanders de New York LNH 9 1 1 2 8 -1 - - - - - -
2010-2011 Winterhawks de Portland LHOu 55 41 29 70 67 +28 21 9 18 27 30 +5
2011-2012 Sound Tigers de Bridgeport LAH 6 3 1 4 4 +4 - - - - - -
2011-2012 Islanders de New York LNH 55 1 0 1 12 -29 - - - - - -
2012-2013 Sound Tigers de Bridgeport LAH 74 28 22 50 38 -5 - - - - - -
Totaux LNH 64 2 1 3 20 -30

Statistiques internationales[modifier | modifier le code]

Statistiques internationales[5]
Année Compétition PJ  B   A  Pts Pun Résultat
2008 Championnat du monde moins de 18 ans 6 1 1 2 2 8e place
2009 Championnat du monde moins de 18 ans 6 3 3 6 16 8e place
2010 Championnat du monde junior 7 6 4 10 10 4e place
2010 Championnat du monde 4 0 0 0 4 5e place
2011 Championnat du monde junior 6 2 2 4 12 5e place
2012 Championnat du monde 6 0 0 0 2 11e place
2013 Championnat du monde 10 5 3 8 2 médaille d'argent, monde Médaille d'argent

Notes et références[modifier | modifier le code]

Notes[modifier | modifier le code]

  1. La meilleure ligue junior en Suisse.

Références[modifier | modifier le code]

  1. a et b (en) Bruce Peter, « World Juniors: El Nino hot commodity, as draft stock rises », sur sports.yahoo.com,‎ 3 janvier 2010 (consulté le 6 juin 2013)
  2. (en) Martin Merk, « Niederreiter riding high », sur iihf.com,‎ 2 janvier 2010 (consulté le 6 juin 2013).
  3. (en) Bob McKenzie, « MCKENZIE: CANADA MUST PAY ATTENTION TO NIEDERREITER, CONZ », sur tsn.ca,‎ 2 janvier 2010 (consulté le 6 juin 2013).
  4. (en) Adam Kimelman, « Niederreiter making sure everyone knows his name », sur nhl.com,‎ 22 janvier 2010 (consulté le 6 juin 2013).
  5. a, b et c (en) « Nino Niederreiter », sur Eliteprospects.com (consulté le 11 mai 2013).
  6. « Draft NHL: de bons espoirs pour Niederreiter », sur planetehockey.com,‎ 18 novembre 2009 (consulté le 6 juin 2013).
  7. (en) « North American Skaters Midterm Rankings », sur nhl.com (consulté le 6 juin 2013).
  8. (de) Monika Brand, « Wer ist Überflieger Nino Niederreiter? », sur 20min.ch,‎ 3 janvier 2010 (consulté le 6 juin 2013).
  9. RueFrontenac.com, « Mondial de hockey junior – La Suisse surprend la Russie », sur exruefrontenac.com,‎ 3 janvier 2010 (consulté le 6 juin 2013).
  10. (en) Matthew Sekeres, « Kadri regrets reactions to Swiss », sur theglobeandmail.com,‎ 4 janvier 2010 (consulté le 6 juin 2013).
  11. (en) Adam Kimelman, « Orr tops Cherry at CHL/NHL Top Prospects skills contest », sur nhl.com,‎ 19 janvier 2010 (consulté le 6 juin 2013).
  12. (en) [vidéo] « Nino Niederreiter's one-handed goal », sur nhl.com,‎ 19 janvier 2010 (consulté le 6 juin 2013).
  13. rds.ca, « Espoirs : victoire d'Équipe Cherry », sur rds.ca,‎ 20 janvier 2010 (consulté le 6 juin 2013).
  14. (en) « 2009-10 Regular Season - Portland Winterhawks », sur whl.ca (consulté le 6 juin 2013).
  15. (en) « 2009-10 Regular Season - Goals », sur whl.ca (consulté le 6 juin 2013).
  16. Thomas Dayer, « Ils doivent enterrer les absents », Le Matin,‎ 6 mai 2010 (lire en ligne).
  17. (en) Adam Kimelman, « Pair of Winterhawks fly to NHL », sur nhl.com,‎ 25 juin 2010 (consulté le 6 juin 2013).
  18. (en) Tom Liodice, « EL NINO COMES TO LI », sur islanders.nhl.com,‎ 25 juin 2010 (consulté le 6 juin 2013).
  19. (en) TSN.ca Staff, « ISLES SIGN TOP PICK NIEDERREITER TO ENTRY-LEVEL DEAL », sur tsn.ca,‎ 21 septembre 2010 (consulté le 6 juin 2013).
  20. (en) Brian Compton, « Niederreiter sticking with Islanders », sur nhl.com,‎ 10 juin 20110 (consulté le 6 juin 2013).
  21. (en) nhl.com, « Niederreiter becomes youngest Islander scorer », sur nhl.com,‎ 13 octobre 2010 (consulté le 6 juin 2013).
  22. (en) Brian Compton, « Islanders return Niederreiter to junior club », sur nhl.com,‎ 28 octobre 2010 (consulté le 6 juin 2013).
  23. (en) « Players », sur nhl.com (consulté le 6 juin 2013).
  24. (en) « 2010-11 Regular Season - Portland Winterhawks », sur whl.ca (consulté le 6 juin 2013).
  25. (en) « HAWKS WIN KAL TIRE WESTERN CONFERENCE TITLE », sur whl.ca,‎ 2 mai 2011 (consulté le 6 juin 2013).
  26. (en) « Hockey Awards & Achievements », sur eliteprospects.com (consulté le 6 juin 2013).
  27. (en) « BARTSCHI NAMED CHL PLAYER OF THE WEEK », sur whl.ca,‎ 10 mai 2011 (consulté le 6 juin 2013).
  28. (en) [PDF] « Media All Stars », sur stats.iihf.com,‎ 6 janvier 2010 (consulté le 6 juin 2013).
  29. (de) Martin Merk, « Niederreiter Youngster of the Year », sur hockeyfans.ch,‎ 13 septembre 2010 (consulté le 6 juin 2013).
  30. (de) « Niederreiter ist Bündner Sportler des Jahres », sur suedostschweiz.ch,‎ 14 juin 2013 (consulté le 15 juin 2013).

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]