Hyacinthe de Bougainville

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Bougainville (homonymie).
Hyacinthe de Bougainville
Hyacinthe de Bougainville, vers 1830.
Hyacinthe de Bougainville, vers 1830.

Naissance 26 décembre 1781
à Brest
Décès 18 octobre 1846 (à 64 ans)
à Paris
Origine Drapeau du Royaume de France Royaume de France
Allégeance Drapeau de l'Empire français Empire français
Royal Standard of King Louis XIV.svg Royaume de France
Drapeau français Royaume de France
Arme Pavillon de la Marine du Premier Empire Marine impériale française
Pavillon de la marine royale française Marine royale française
Grade Contre-amiral
Distinctions Chevalier de Saint-Louis
Commandeur de la Légion d'honneur
Baron de l'Empire
Famille Louis Antoine de Bougainville (son père)

Hyacinthe Yves Philippe Florentin de Bougainville est un baron de l'Empire et un contre-amiral français, né à Brest le 26 décembre 1781 et mort à Paris le 18 octobre 1846.

Biographie[modifier | modifier le code]

Fils du navigateur Louis Antoine de Bougainville, entré à Polytechnique en 1798, il en sort (promotion 1799) dans la marine. Il embarque sur la corvette Le Géographe en octobre 1800 pour l'expédition Baudin en Australie. Puis, il fait ses premières campagnes sur la corvette Le Naturaliste.

Au camp de Boulogne, à l'état-major de l'amiral Bruix, il fait la guerre des côtes contre les Anglais.

Il fait partie de la délégation de marins qui se rend au sacre de Napoléon Ier.

Lieutenant de vaisseau sur Le Charlemagne en 1808, commandant de la corvette Le Hussard, le 12 mai 1809, il est nommé capitaine de frégate en 1811 et commande L'Égérie, puis, en 1812, La Cérès.

Le 6 janvier 1814, attaqué dans l'Atlantique par deux vaisseaux anglais, il est fait prisonnier. Pour cette raison, traduit devant un conseil de guerre, il est acquitté.

Sous la Restauration, il commande La Cybèle en 1816.

Le 22 août 1821, il est nommé capitaine de vaisseau et commande la frégate La Thétis aux Antilles.

Après une suite d'affectations à la mer, il réembarque sur La Thétis et dirige lui-même une expédition autour du monde de mars 1824 à juin 1826. Il édite le récit de cette circonvolution sous le titre de Journal de la navigation autour du globe de la frégate la Thétis et de la corvette l'Espérance, pendant les années 1824, 1825 et 1826, publié par ordre du Roi (Paris, 1837, 2 volumes et 1 atlas in-folio).

En novembre 1828, il fut nommé gentilhomme de la Chambre du roi Charles X, puis il reçut le commandement du Scipion au Levant en 1828. Il est élevé au grade de contre-amiral le 1er mai 1838.

Distinctions[modifier | modifier le code]

Titre[modifier | modifier le code]

Décorations[modifier | modifier le code]

Rubans des décorations
Commandeur de la Légion d'Honneur Chevalier de l'ordre royal et militaire de Saint-Louis

Armoiries[modifier | modifier le code]

Armoiries Blasonnement
Ornements extérieurs Barons de l'Empire français.svg
Blason Hyacinthe-Yves-Philippe-Potentien de Bougainville (1781-1846).svg
Armes du baron de Bougainville et de l'Empire

Coupé, au premier parti de sable et de gueules ; le sable au signe du Sénat, le gueules au signe des barons tirés de l'armée ; au deuxième d'azur à deux épées hautes en sautoir d'or, chargées d'une ancre en pal du même et surchargées d'un globe terrestre d'argent, en abîme.[2],[3]

Notes et références[modifier | modifier le code]

Les papiers personnels de Hyacinthe de Bougainville sont conservés aux Archives nationales sous la cote 155AP[4].

Annexes[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]


Liens externes[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

Document utilisé pour la rédaction de l’article : document utilisé comme source pour la rédaction de cet article.

  • Dictionnaire de biographie française Document utilisé pour la rédaction de l’article ;