Antoine-Laurent de Jussieu

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Jussieu.
Page d'aide sur l'homonymie Pour les autres membres de la famille, voir Famille de Jussieu.

Antoine-Laurent de Jussieu

Description de l'image  Jussieu Antoine-Laurent de 1748-1836.jpg.
Naissance
Lyon (France)
Décès
Paris (France)
Nationalité Française
Champs Botanique

Antoine-Laurent de Jussieu, né à Lyon le et mort à Paris le , est un botaniste français.

Biographie[modifier | modifier le code]

Buste de Antoine-Laurent de Jussieu par le sculpteur David d'Angers (1837).

Neveu d'Antoine, de Bernard et de Joseph de Jussieu, il commence ses études à Lyon. En 1766, son oncle, Bernard, l'appelle auprès de lui à Paris, où il termine ses études de médecine. En 1773, il présente son Examen de la famille des Renoncules à l'Académie des sciences, ce qui lui vaut d'y être élu membre. En 1770, il remplace Louis-Guillaume Le Monnier au poste de démonstrateur au Jardin du roi.

Il développe les idées de son oncle Bernard de Jussieu sur la classification des végétaux suivant un système basé sur la morphologie des plantes. En 1774, il fait paraître son Exposition d'un nouvel ordre des plantes, adopté dans les démonstrations du Jardin royal dans les Mémoires de l'Académie des sciences, complétée quinze ans plus tard par son Genera plantarum secundum ordines naturales disposita. Georges Cuvier en parlera comme d'« un livre admirable, qui fait dans les sciences d'observation une époque peut-être aussi importante que la chimie de Lavoisier dans les sciences d'expérience ». La méthode employée par Antoine-Laurent dans son Genera Plantarum sera reprise en zoologie par Cuvier, et affinée puis formalisée par Augustin Pyrame de Candolle, qui la complétera en apportant de nouvelles distinctions dans la classification. Cette œuvre est à la base de toute la classification actuelle des végétaux supérieurs ; en effet, on y retrouve la majorité des genres et familles décrites par Antoine-Laurent, qui ont été postérieurement corrigées et/ou complétées, puis enfin confortées par les résultats de la phylogénie.

En 1794, il est nommé directeur du nouveau Muséum national d'histoire naturelle, et il y fonde immédiatement une bibliothèque. En 1804, il occupe la chaire de Professeur de botanique à la faculté de médecine de Paris, il y restera jusqu'en 1826. En 1829, il devient membre étranger de la Royal Society. Devenu presque aveugle, il se démet de sa chaire au Muséum au profit de son fils Adrien.

En 1838, son nom est donné en hommage à la rue Saint-Victor, qui devient rue Jussieu.

Publications scientifiques[modifier | modifier le code]

  • 1770 : An aeconomiam animalem inter et vegetalem analogiae ou Comparaison de la structure et des fonctions des organes végétaux avec les phénomènes de la vie animale (Thèse défendue devant la faculté de médecine de Paris)
  • 1773 : Mémoire sur la famille des renonculacées In: Histoire de l'Académie Royale des Sciences. Année 1773. Paris 1777, p. 214–240 (en ligne).
  • 1774 : Exposition d'un nouvel ordre de plantes adopté dans les démonstrations du Jardin royal In: Histoire de l'Académie Royale des Sciences. Année 1774. Paris 1777, p. 175–197 (en ligne).
  • 1788-89 : Genera Plantarum, secundum ordines naturales disposita juxta methodum in Horto Regio Parisiensi exaratam. Paris 1789 (en ligne).
  • 1824 : Principes de la méthode naturelle des végétaux
Genera plantarum jussieu.jpg
  • Notice Historique sur le Museum d’Histoire Naturelle. In: Annales du Museum d’Histoire Naturelle. Paris 1802–1808:
  • Méthode Naturelle des Végétaux. In: Dictionnaire des Sciences Naturelles. Tome 30, Straßburg/Paris 1824, p. 426–468 (en ligne).
  • Introductio in historiam plantarum. In: Annales des Sciences Naturelles. Botanique. 2. partie, Tome 8, 1837, p. 97–160 et p. 193–239 (en ligne). - publié à titre posthume
  • Mémoire sur les caractères généraux de familles tirés des graines, et confirmés ou rectifiés par les observations de Gautner.
In: Annales du Museum d’Histoire Naturelle. Paris 1804–1813:
  • Mémoire 1: Tome 5, 1804, p. 216–228 (en ligne).
  • Mémoire 2: Tome 5, 1804, p. 246–265 (en ligne).
  • Mémoire 3: Tome 5, 1804, p. 417–429 (en ligne).
  • Mémoire 4: Tome 6, 1805, p. 307–324 (en ligne).
  • Mémoire 5: Tome 7, 1806, p. 373–392 (en ligne).
  • Mémoire 6: Tome 8, 1806, p. 170–186 (en ligne).
  • Mémoire 7: Tome 10, 1807, p. 307–332 (en ligne).
  • Mémoire 8: Tome 12, 1808, p. 285–303 (en ligne).
  • Mémoire 9: Tome 16, 1810, p. 169–180 (en ligne).
  • Mémoire 10: Tome 18, 1811, p. 472–487 (en ligne).
  • Mémoire 11: Tome 20, 1813, p. 459–468 (en ligne).
In: Mémoires du Muséum d'histoire naturelle. Paris 1815–1819:
  • Mémoire 12: Tome 2, 1815, p. 436–443 (en ligne).
  • Mémoire 13: Tome 3, 1817, p. 436–448 (en ligne).
  • Mémoire 13: Tome 5. 1819, p. 226–248 (en ligne).
  • Note: Tome 5, 1819, p. 247–248 (en ligne).

Références bibliographiques[modifier | modifier le code]

  • Adolphe Brongniart: Notice historique sur Antoine-Lairent de Jussieu. In Annales des sciences naturelles. Botanique. 2. Folge, Band 7, 1837, S. 5–24 (en ligne).
  • Marie-Jean-Pierre Flourens: Éloge historique d’Antoine-Laurent de Jussieu. In: Mémoires de l’Académie des sciences. Band 17, 1840, S. I–LX (en ligne).
  • Georg August Pritzel: Thesaurus literaturae botanicae. F. A. Brockhaus, Leipzig 1872–[1877] S. 160 (en ligne).
  • Frans Antonie Stafleu: Jussieu, Antoine-Laurent De. In: Complete Dictionary of Scientific Biography. Band 7, Charles Scribner's Sons, Detroit 2008, S. 198–199 (en ligne).
  • Frans Antonie Stafleu, Richard Sumner Cowan: Taxonomic literature. A selective guide to botanical publications and collections with dates, commentaries and types. Band 2: H–Le, 2. Auflage. Utrecht 1979, ISBN 90-313-0343-7, S. 477–479 (en ligne).
  • Peter Francis Stevens: The Development of Biological Systematics. Antoine-Laurent de Jussieu, Nature, and the Natural System. Columbia University Press, New York 1994, ISBN 0-231-06440-3.

Iconographie[modifier | modifier le code]

(liste non exhaustive)

Article connexe[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Base Arcade, notice n° AR201072.
Juss. est l’abréviation botanique officielle de Antoine-Laurent de Jussieu.
Consulter la liste des abréviations d'auteur ou la liste des plantes assignées à cet auteur par l'IPNI