Humvee

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour la version civile du Humvee, voir Hummer H1.
HMMWV
Humvee

Marque AM General
Années de production 1985
Classe 4x4 militaire
Poids et performances
Poids à vide Environ 2 340 kg
Dimensions
Longueur 4 600 mm
Largeur 2 100 mm
Hauteur 1 800 mm réductible à 1 400 mm
Chronologie des modèles
Précédent Gama Goat

Le M998 High mobility multipurpose wheeled vehicle (HMMWV ou Humvee) est un véhicule de transport à roues de l'armée américaine fabriqué par AM General, un constructeur militaire indépendant ayant appartenu à American Motors Corporation.

Il a largement dépassé le rôle occupé par ses prédécesseurs : Jeep Willys, Gama Goat et autres véhicules militaires à quatre roues. De plus, il est utilisé par un grand nombre de pays et d'organisations.

Généralités[modifier | modifier le code]

Il y a au moins 17 versions différentes du HMMWV en service au sein des forces armées américaines. Le HMMWV, peut servir de cargo, transport de troupes, plateforme d'armes automatiques, ambulance (4 blessés couchés ou 8 assis), châssis de missile TOW M220, tracteur de mortier M119, plateforme de tir de missile M 1097 Stinger, transporteur de shelters de type S250, et à bien d'autres choses encore. Il est en mesure d'effectuer des franchissements de 76 cm de hauteur, ou de 1,5 m, avec l'ajout du kit de franchissement de coupure profonde.

Histoire[modifier | modifier le code]

Humvee tirant un TOW

Dans les années 1970, l'US Army a conclu que la militarisation de véhicules de transport civils n'était pas adaptée aux missions imparties. En 1977, Lamborghini développa le Cheetah afin d'essayer de répondre aux attentes de l'armée. En 1979, l'armée de terre américaine mit au point les dernières spécifications du High mobility multipurpose wheeled vehicule (ou HMMWV). En juillet de la même année, AM General, commença à dessiner un modèle et, moins d'un an plus tard, le premier prototype, le M 998, était testé.

En juin 1981, AM General, remporta un premier contrat visant à développer plusieurs modèles différents qui devaient être livrés au gouvernement américain afin d'être testés. Un peu plus tard, la firme remporta le marché de production initiale de 55 000 HMMWV devant être livrés à partir de 1985.

Le HMMWV connut son baptême du feu au cours de l'invasion du Panama par les États-Unis en 1989.

Il est alors devenu le principal véhicule des forces armées américaines de par le monde. Plus de 10 000 d'entre eux ont été utilisés par l'armée américaine lors de l'opération Iraqi freedom et de nombreux autres par les forces alliées.

Durant l'année fiscale 2010, le Département de la Défense commande pour ce qui était considéré comme la dernière fois 8 000 HMMWE pour 1,3 milliard de dollars : soit un coût unitaire de 162 500 $. Avec cette ultime commande, cela fera plus de 100 000 véhicules qui auront été livrés aux forces américaines en 25 ans de production[1].

Utilisation en Irak[modifier | modifier le code]

Humvee équipé d'un dispositif de chenillettes.

Le HMMWV a montré sa vulnérabilité aux armes légères d'infanterie dès l'intervention en Somalie ; à sa décharge, il n'avait jamais été question d'une telle protection sur ce type de véhicule. Avec l'augmentation des guerres asymétriques et des conflits de faible intensité, le HMMWV est de plus en plus utilisé pour des missions de combat urbain pour lesquelles il n'était pas destiné à l'origine. Bien que la variété des versions disponibles prouve la grande capacité d'adaptation de ce type de véhicule, il n'a jamais été conçu pour servir de transport de troupes blindé.

Bien qu'il existe plusieurs kits balistiques permettant d'augmenter la capacité de protection du véhicule face aux armes légères, ceux-ci n'ont pas été distribués en très grand nombre aux forces armées américaines avant le déclenchement des opérations en Irak en 2003. En conséquence, les soldats américains et les marines, ont rapidement développé des moyens de protection de fortune afin d'augmenter la capacité de résistance aux tirs ennemis.

Bien que l'ajout de sacs de sable, plaques de métal et autres poutres de bois augmente la sécurité du HMMWV, ils contribuent aussi à le ralentir en affectant le rapport poids/puissance du véhicule. Il a aussi été évoqué que le fait de rajouter du « blindage de fortune » contribuait à augmenter le nombre d'éclats lors de tirs de roquettes ou les explosions d'engin explosif improvisé.

Le rajout de ces équipements de fortune contribue aussi à détériorer les systèmes de transmission et, en élevant son centre de gravité, à augmenter les risques de renversement de l'engin.

Ces improvisations ont fait place depuis à d'importantes améliorations de la sécurité du véhicule dès la chaîne de montage ou par le montage de kits standardisés. Cela a eu pour effet d'augmenter le prix d'un HMMWV qui coûtait 32 000 dollars en 2001 à 225 000 en 2006[2]; le prix a relativement baissé à 162 500 dollars lors de l'ultime commande en 2010.

Par opposition aux véhicules civils de cette gamme, les HMMWV n'ont que deux roues à l'arrière au lieu des quatre que l'on trouve habituellement sur les camions ou les véhicules lourds.

Faiblesses[modifier | modifier le code]

Humvee avec blindage de toit.

En tant que véhicule non blindé, le HMMWV est particulièrement vulnérable à tout type de tir direct. Les tirs de RPG et d'AKM pénètrent aisément toutes les versions de l'engin non équipées du kit de renfort blindé, pouvant causer de graves blessures.

En plus des tirs d'infanterie, le véhicule se révèle vulnérable aux différents types de bombes que l'on peut trouver au bord des routes (engins explosifs improvisés, mines)

L'équipement latéral que l'on trouve le plus fréquemment sur les véhicules équipés du kit de sur-blindage est toutefois efficace contre les attaques de côté, alors que l'effet de souffle est bien réparti sur toutes les directions. En revanche, le souffle provenant d'une explosion sous le véhicule est moins bien encaissé.

Par ailleurs, le soldat servant l'arme situé sur le toit du véhicule est très vulnérable, bien que l'armée américaine soit en train de tester un système de protection spécifique, développé par BAE Systems. Le nouveau siège du tireur est entouré d'une plaque métallique de 45 à 60 mm d'épaisseur ainsi que d'une vitre pare-balles. En outre, certaines versions du HMMWV sont équipées d'un système de commande de tir télécommandé de l'intérieur.

Remplacement[modifier | modifier le code]

Hummer porte-missiles AIM-120C CATM d'entraînement.
Les configurations du JLTV spécifié en 2008.
Le Oshkosh M-ATV commandé, fin 2009, à 5 219 exemplaires est produit depuis 2009 pour remplacer les HMMWV pour les missions de combat[3].

Le gouvernement américain, cherche à remplacer le véhicule de AM General et un appel d'offre est en cours a été lancé en 2006 pour la fabrication d'un prototype.

Ce projet commun à l'US Army, à l'USMC et au United States Special Operations Command se nomme le Joint Light Tactical Vehicle.

International trucks et Lockheed Martin sont en lice, alors que AM General n'a pas été retenu.

Versions[modifier | modifier le code]

Humvee avec radar START.

Liste non exhaustive des versions du HMMWV :

  • M56 Coyote
  • M707 HMMWV
  • M966 HMMWV TOW blindé
  • M996 Mini-Ambulance, blindé
  • M997 Maxi-Ambulance, blindé
  • M998 Cargo/Transport de troupes
  • M998 HMMWV Avenger
  • M1025 plate-forme armement, blindé
  • M1026 plate-forme armement, blindé W/W
  • M1035 Soft-Top Ambulance
  • M1036 TOW blindé W/W
  • M1037 S-250 transport de shelter
  • M1038 Cargo/Transport de troupes W/W
  • M1042 S-250 transport de shelter W/W
  • M1043 plate-forme armement, sur-blindé
  • M1044 plate-forme armement, sur-blindé W/W
  • M1045 TOW sur-blindé
  • M1046 TOW sur-blindé W/W
  • M1059 transporteur de générateur de fumée
  • M1069 tracteur pour mortier M119 105-mm
  • M1097 lourd
  • M1097 Lourd HMMWV Avenger
  • M1109 plate-forme armement sur-blindée
  • M1113 à autonomie augmentée
  • M1114 transporteur à autonomie augmentée
  • M1116 sur-blindé HMMWV
  • M1123 lourd
  • M1121 TOW blindé
  • M1145 sur-blindé HMMWV
  • M1151 sur-blindé HMMWV
  • M1152 sur-blindé HMMWV

Copies et imitations[modifier | modifier le code]

Article détaillé : Humvee (versions chinoises).

Au moins trois sociétés de la république populaire de Chine produisent depuis 2003 des copies du HMMVE, dont la Dongfeng Motor Corporation et la Shenyang Aircraft Corporation, cette dernière l'utilisant comme plate-forme de tir de missiles sol-air.

Le Mengshi (le brave en chinois) produit par Dongfeng Motor a été le lauréat du Prix du progrès national des sciences et technologies en 2008. Il serait selon son concepteur Huang Song supérieur au Humvee sur douze des quinze principaux indicateurs de performances et l'égalerait sur les trois autres et sans que l'on connaisse sa résistance face aux engins explosifs improvisés[4].

À cause de sa popularité, de nombreux kits ont été fabriqués afin que les civils puissent transformer leurs véhicules en répliques de Hummvee. Ces kits ne permettent pas de construire un Hummvee de toutes pièces, mais plutôt de modifier un véhicule existant afin de lui donner l'apparence du HMMWV. Le kit le plus connu est le Wombat.

Pays utilisateurs[modifier | modifier le code]

Cette section ne cite pas suffisamment ses sources. Pour l'améliorer, ajouter en note des références vérifiables ou les modèles {{Référence nécessaire}} ou {{Référence souhaitée}} sur les passages nécessitant une source.
Carte des opérateurs de HMMWV :
  •      Opérateurs des Humvee originaux
  •      Opérateurs de la version chinoise
  • .

Le HMMWV est utilisé dans de nombreux États et, entre autres, par les pays suivants :

Culture populaire[modifier | modifier le code]

Le Humvee est apparu dans quasiment tous les films et jeux vidéo ayant trait aux conflits modernes depuis 1989 et est devenu une sorte d'icône du matériel militaire américain, un peu comme la Jeep au cours de la Seconde Guerre mondiale.

Le Humvee est utilisé en grand nombre dans la mini-série Generation Kill qui raconte le périple d'une unité de reconnaissance.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. (en) Bye Bye HUMVEE, Defense Tech, 1er février 2010
  2. Bulletin de la Réunion des officiers de réserve d'état-major, 1er trimestre 2007, n° 636, pp. 39-40.
  3. (en) Oshkosh receives order for 900-plus composites-armored vehicles, 19/10/2009
  4. Le Humvee dépassé par le Mengshi chinois? sur opex360.com, le 12 janvier 2009.
  5. (fr) Nicolas Gros-Verheyde. L'armée bulgare hérite de 52 Hummer, don des Américains Bruxelles 2 (Europe de la Défense), 4 novembre 2008.

Annexes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]