Lamborghini LM002

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Lamborghini LM002
Lamborghini LM002

Marque Lamborghini
Années de production 1986-1993
Production 301 exemplaires
Classe SUV
Moteur et transmission
Moteur(s) V12 L503 avec 4 arbres à cames en tête
Position du moteur Centrale arrière
Cylindrée 5 167 cm3
Puissance maximale 450 ch (331 kW)
Couple maximal 500 Nm
Transmission 4x4
Boîte de vitesses Manuelle à 5 rapports
Poids et performances
Poids à vide 2 600 kg
Vitesse maximale 210 km/h
Accélération 0 à 100 km/h en 7,8 s
Consommation mixte 30 L/100 km
Châssis - Carrosserie
Carrosserie(s) Utilitaire
Suspensions Doubles triangles
Dimensions
Longueur 4 900 mm
Largeur 2 000 mm
Hauteur 1 815 mm
Empattement 2 560 mm
Chronologie des modèles
Précédent aucun aucun Suivant

La Lamborghini LM002 est un modèle de véhicule tout-terrain de luxe du constructeur automobile italien Lamborghini. Il est aussi appelé « Rambo Lambo »[1].

Historique[modifier | modifier le code]

En 1977, l'armée américaine lance un appel d'offres auprès de constructeurs spécialisés pour la conception et la production d'un véhicule tout-terrain capable de transporter des hommes et du matériel sur toutes zones de guerre. Lamborghini présente son prototype Cheetah, renommé « LM001 », mais c'est le Humvee d'AM General qui sera retenu.

Lamborghini décide de lancer la fabrication d'une version civile en 1986 sous le nom de « LM002 »[1]. Ses dimensions sont impressionnantes puisqu'il mesure 4,90 mètres de long sur 2 m de large et 1,85 m de haut[2]. Après des essais allant du V8 Chrysler à un V12 de 7,3 L en passant par un six-cylindres Diesel VM, le LM002 est finalement doté du moteur Lamborghini V12 L503 de la Lamborghini Countach LP 5000 de 5 167 cm3 de cylindrée développant 450 ch[2]. Malgré une mauvaise aérodynamique et un poids de 2,7 tonnes à vide, il atteint la vitesse record de 210 km/h, parcourt le 1 000 m départ arrêté en 31 secondes, et passe de 0 à 100 km/h en 7,8 secondes[2].

Le système de freinage est composé de freins à disques ventilés à l'avant et de tambours à l'arrière[2].

La consommation est au minimum de 30 L/100 km mais peut dépasser les 50 L/100 km dans des conditions de fortes pentes en charge. L'autonomie est assurée par les deux réservoirs de carburant d'un total de 290 litres.

Le Lamborghini LM002 a été produit en 301 exemplaires entre 1986 et 1993[3]. Son domaine de prédilection est naturellement le désert. Les princes du Moyen-Orient en ont acquis de très nombreux exemplaires. Il existe un exemplaire en version break construit pour le sultan de Brunei. Les 60 derniers exemplaires, appelés LM/American et présentés au Salon de Détroit en 1992, ont été destinés au marché américain ; ils disposent d'un intérieur plus luxueux, de pare-chocs chromés, de jantes OZ Racing, etc.[3].

LM002 appartenant à Oudaï Hussein[modifier | modifier le code]

Oudaï Hussein, un des fils de Saddam Hussein, possédait un exemplaire de LM002 dans sa collection d'environ 1 200 véhicules[4]. Lors de la Guerre d'Irak, en 2003, l'armée américaine se devait d'arrêter Oudaï, devenu l'« As de cœur »[5] ; il sera abattu avec son frère Qoussaï dans une maison de Mossoul où il se cachait.

En 2004, pour tester la solidité de leurs murs d'enceinte, un groupe de GI's décide de reproduire l'explosion d'une voiture piégée. Pour ce faire ils construisent dans une carrière un mur d'enceinte identique à celui de leur base et, en guise de véhicule kamikaze, prennent un vieux 4x4 saisi dans la villa d'Oudaï, bourrent les sièges d'explosifs, et le font sauter[1]. Ce n'est qu'à leur retour aux États-Unis que les GI's apprendront qu'ils ont fait sauter une Lamborghini LM002[4].

Galerie[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a, b et c (en) The 50 Worst Cars of All Time : 1986 Lamborghini LM002 - Time
  2. a, b, c et d (en) LM002 - Specifications - LamboCars.com
  3. a et b (en) Lamborghini LM002 - Lamborghini Registry
  4. a et b La triste fin d’un Lamborghini LM002 - Joest Jonathan Ouaknine, LeBlogAuto, 21 mars 2007
  5. Le 11 avril 2003, les Américains annoncent une liste des 55 personnes les plus recherchées sous forme de jeu de carte, Qoussaï Hussein y est l'« As de cœur », devenant ainsi l'une des quatre cibles prioritaires des Américains, avec son père, son frère et le secrétaire présidentiel.

Annexes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Liens externes[modifier | modifier le code]