Forces armées espagnoles

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Forces armées espagnoles
Fuerzas Armadas de España
Emblème des forces espagnoles
Emblème des forces espagnoles
Branches Emblem of the Spanish Army.svg Armée de terre
Emblem of the Spanish Navy.svg Armada espagnole
Emblem of the Spanish Air Force.svg Armée de l'air
Quartier-général Madrid
Commandement
Commandant en chef Felipe VI d'Espagne
Ministre de la Défense Pedro Morenés
Chef d'état-major José Julio Rodríguez Fernández
Main-d'œuvre
Âges militaires 18
Disponibles au service militaire 11 759 557 (2010) (16-49 ans) [1] hommes
11 204 699 (2010) (16-49 ans)[1] femmes
Aptes au service militaire 9 603 939 (2010) (16-49 ans)[1] hommes
Atteignant l'âge militaire chaque année 217 244 (2010)[1]  hommes
205 278 (2010)[1] femmes
Actifs 130 000 hommes[2]
Déployés hors du pays 2 564 (en octobre 2011)[3]
Réservistes 377 800 hommes
Budgets
Budget 8 817 147 570 € (2010)
Pourcentage du PNB 0,84 %

Les Forces armées espagnoles (Fuerzas Armadas Españolas, FFAA), sont chargées de la défense nationale de l'Espagne. Elles sont divisées en trois branches :

Des personnels des trois armes sont intégrés à la Garde royale (Guardia Real), chargée de la protection du Roi et de sa famille ; d'après la Constitution de 1978, le Roi d'Espagne est chef suprême des Forces armées[4].

Organigramme de l'armée de Terre espagnole

Engagements internationaux[modifier | modifier le code]

Du fait de son appartenance à l'UE, à l'OTAN et à l'ONU, l'Espagne a été partie prenante à de nombreuses opérations de maintien de la paix. Elle est à la date du 21 octobre 2011 impliquée dans les pays suivants[3] :

Notes[modifier | modifier le code]

  1. a, b, c, d et e CIA World FactBook
  2. [1]
  3. a et b [2]
  4. Art. 62 : « Corresponde al Rey [...] el mando supremo de las Fuerzas Armadas. » (« Le commandement suprême des Forces armées revient au Roi »), La Constitución española de 1978, Madrid, Dilema, 2006, p. 46-47.