Cardinals de Saint-Louis

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Cardinals.

Cardinals de Saint-Louis

Saison 2014 des Cardinals de Saint-Louis

alt=Description de l'image St LouisCardinals.png.
Informations sur l'équipe
Fondation 1882
Ligue Nationale
Division Centrale
Noms St. Louis Browns Stockings/Browns (1882-1898)
St. Louis Perfectos (1899)
St. Louis Cardinals (depuis 1900)
Surnoms The Cards, The Redbirds, The Birds
Couleurs Rouge cardinal, blanc et bleu
Propriétaire William DeWitt, Jr. and Fred Hanser
Manager Mike Matheny
Stade Busch Stadium
alt=Description de l'image BuschStadium 2006-05-30.jpg.

Les Cardinals de Saint-Louis (St. Louis Cardinals en anglais) sont une franchise de baseball de la Ligue majeure de baseball située à Saint-Louis, Missouri. Ils évoluent dans la division Centrale de la Ligue nationale. Les Cardinals ont remporté la Série Mondiale à 11 reprises, la dernière fois en 2011, ce qui constitue un record pour une équipe de la Ligue nationale. Seuls les Yankees de New York de la Ligue américaine comptent plus de titres que les Cardinals en séries mondiales. Les Cardinals ont remporté la Ligue nationale à 19 reprises, la dernière fois en 2013.

Les Cardinals sont actuellement champions en titre de la division centrale de la ligue nationale. Ils évoluent au Busch Stadium depuis 2006.

Palmarès[modifier | modifier le code]

Histoire[modifier | modifier le code]

Des années 1880 aux années 1930[modifier | modifier le code]

La franchise est fondée en 1882 en American Association sous le nom de St. Louis Brown Stockings, qui deviennent très rapidement les Browns. Ces derniers sont rapidement compétitifs et remportent quatre titres de l'AA en 1885, 1886, 1887 et 1888. Ils prennent part aux World's Championship Series opposant le champion de l'AA à celui de la Ligue nationale. En une série de sept matches, Chicago White Stockings et St. Louis Browns (3-3-1) se séparent sur une dispute en 1885. Les St. Louis Browns s’imposent la saison suivante par quatre victoires pour deux défaites face aux mêmes Chicago White Stockings. Les deux dernières participations des Browns à ces Séries s'achèvent sur des défaites 5 victoires contre 10 défaites face aux Detroit Wolverines en 1887 puis contre les New York Giants (4 victoires, 6 défaites) en 1888.

Les Browns évoluent au Sportsman's Park dans les premières années du club. En 1893, ils sont relogés à Robison Field. L'American Association cesse ses activités en 1892 ; les Browns rejoignent alors la Ligue nationale. La franchise adopte le surnom de Perfectos en 1899 puis celui de Cardinals en 1900.

Sportivement en retrait depuis leur arrivée en Ligue nationale, les Cards sont achetés par Sam Breadon en 1920. Il nomme Branch Rickey manager général. Rickey abandonne l'ancien Robison Field, qu'il vend, et installe l'équipe au Sportsman's Park. Il investi l'argent de la vente du stade dans un système de clubs affiliés pour assurer la formation des jeunes talents. Rickey est considéré comme le père de ce système de formation déjà esquissé avant lui par d'autres propriétaires et directeurs-gérants.

Logo de 1922 à 1926 et de 1929 à 1948

Emmenés par Rogers Hornsby, vainqueur de la Triple couronne en 1922 et 1925, les Cards remportent leur premier championnat de la Ligue nationale en 1926 avant de s'imposer en Séries mondiales contre les New York Yankees en sept matches.

Les Cards retrouvent les World Series en 1928, mais s'inclinent contre les Yankees en quatre matches secs. Ils commencent ensuite les années 1930 par deux championnats de la Ligue nationale. Battus en 1930 par les Philadelphia Athletics, ils s'imposent l'année suivante face à cette même formation.

Le Gashouse Gang de 1934 enlève une nouvelle Série mondiale face aux Detroit Tigers. Ce surnom de Gashouse Gang est donné suite à des prestations médiocres mais victorieuses et l'utilisation de tactiques très physiques. Le lanceur Dizzy Dean compte 30 victoires lors de cette saison ; il est le dernier lanceur de la Ligue nationale à atteindre cette marque.

Joe Medwick est vainqueur de la Triple couronne en 1937 ; il est le dernier frappeur de la Ligue nationale à réussir cette performance.

Des années 1940 aux années 1970[modifier | modifier le code]

Des années 1980 à nos jours[modifier | modifier le code]

En 2011, les Cardinals, très mal engagés dans la course aux séries de fin de saison, réalisent un mois de septembre exceptionnel et remontent à hauteur des Braves d'Atlanta avant le dernier match de la saison régulière. Leur victoire à Houston, combinée à une défaite des Braves contre les Phillies, permet aux Cardinals de terminer meilleur deuxième dans la ligue nationale et de prendre part aux éliminatoires. Ils éliminent les Phillies (3-2) en série de division avant de décrocher le titre de la ligue nationale face aux Bucks (4-2) lors de la série de championnat. Ils affrontent les Rangers du Texas lors des Séries mondiales. Le match 6 de cette série reste comme l'un des matchs les plus spectaculaires de ces dernières années. Alors que les Rangers mènent 3-2 dans la série, mènent 9-7 dans le match 6, ont retiré 2 frappeurs dans la 9e manche et sont à une prise de la victoire, David Freese se présente à la batte et frappe un triple produisant deux points qui remet les équipes à égalité. À peine quelques minutes après cette égalisation spectaculaire, Josh Hamilton frappe un coup de circuit qui redonne deux points d'avance aux Rangers. Les Cardinals passent une seconde fois à une prise de l'élimination mais égalisent à 9 partout à la fin de la dixième manche. Au cours de la 11e manche, les Rangers ne parviennent pas à marquer. C'est David Freese, dont le précédent passage à la batte avait permis d'égaliser le pointage, qui donne finalement la victoire aux Cardinals sur un coup de circuit au champ-centre. Les Cardinals égalisent donc 3-3 et gagnent le droit de disputer un match 7, ce qui n'était plus arrivé pendant les Séries mondiales depuis 2002. Ils remporteront finalement le dernier match (6-2) et la Série mondiale pour la onzième fois.

En 2012, les Cardinals prennent part aux éliminatoires après avoir terminé la saison à la deuxième place de la division Est de la ligue nationale. Ils remportent le match de meilleur deuxième contre les Braves d'Atlanta (6-3) puis la Série de division contre les Nationals de Washington (3-2 dans la série). Ils affrontent les Giants de San Francisco pour le titre de la ligue. Alors qu'ils menaient la série 3-1 à l'issue du match 4, les Cardinals s'inclinent 4-3 dans la série face aux futurs champions des Séries mondiales.

En 2013, les Cardinals concluent la saison régulière avec 97 victoires, la titre de la division est de la Ligue nationale et le meilleur pourcentage des ligues majeures de baseball à égalité avec les Red Sox de Boston. Ils éliminent les Pirates de Pittsburgh en série de division (3-2) puis remportent la ligue nationale face aux Dodgers de Los Angeles (4-2 dans la série). La Série mondiale oppose les deux meilleures équipes de la saison régulière, les Red Sox et les Cardinals. Les Cardinals s'inclinent 4-2.

En 2014, les Cardinals remportent la division Est de la Ligue nationale mais se présentent aux séries de fin de saison avec beaucoup d'incertitudes. Dans la lignée de celles du lanceur Adam Wainwright, les statistiques défensives sont très bonnes mais le potentiel offensif des Cardinals est décrié : ils n'ont frappé que 105 coups de circuit durant la saison régulière (29e/30 équipes) et n'ont inscrit que 619 points (23e/30). Malgré les critiques, les Cardinals s'imposent trois victoires à une dans la série de division qui les oppose aux Los Angeles Dodgers. Les Cardinals infligent notamment deux défaites à Clayton Kershaw, pourtant meilleur lanceur de la saison régulière. Les Cardinals se qualifient pour la Série de championnat de la Ligue nationale pour la quatrième fois consécutive et affrontent pour la seconde fois en 3 ans les Giants de San Francisco. Alors que la série est à égalité après les deux premiers matchs à Saint-Louis, les Cardinals subissent trois défaites consécutives à San Francisco et s'inclinent 4-1 dans la série. Le 26 octobre, pendant la série mondiale à laquelle ne prennent pas part les Cardinals, le prometteur joueur de 22 ans Oscar Taveras décède d'un accident de voiture et endeuille la grande finale du baseball majeur.

Effectif actuel[modifier | modifier le code]

Trophées et honneurs individuels[modifier | modifier le code]

Cardinals au Temple de la renommée[modifier | modifier le code]

Joueurs élus principalement pour leurs performances sous le maillot des Cardinals.

Autres joueurs qui évoluèrent parfois brièvement chez les Cardinals.

Numéros retirés[modifier | modifier le code]

Autres trophées et honneurs[modifier | modifier le code]

Rogers Hornsby
 

Affiliations en ligues mineures[modifier | modifier le code]

Memphis Redbirds.png

Notes et références[modifier | modifier le code]

Annexes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • (en) Bob Broeg et Jerry Vickery, The St. Louis Cardinals Encyclopedia, Masters Press, 1998
  • (en) Mel Freese, The Glory Years of the St. Louis Cardinals: The World Championship Seasons, Palmerston & Reed, 1999
  • (en) Doug Hoepker, Diehard Cards: St. Louis Cardinals 2006 World Series Champions, Sports Publishing, 2006
  • (en) Donald Honig, The St. Louis Cardinals: An Illustrated History, Simon & Schuster, 2001
  • (en) Frederick Lieb, The St. Louis Cardinals: The Story of a Great Baseball Club, Southern Illinois University Press, 2001
  • (en) Rob Rains, The St. Louis Cardinals: The 100th Anniversary History, St Martins Press, 1993
  • (en) John Snyder, Cardinals Journal: Year by Year & Day by Day With the St. Louis Cardinals Since 1882, Emmis Books, 2002
  • (en) Mark Stewart, The St. Louis Cardinals, Norwood House Press, 2008

Liens externes[modifier | modifier le code]