Adam Wainwright

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Pix.gif Adam Wainwright Baseball pictogram.svg
Adam Wainright.jpg
Cardinals de Saint-Louis - No  50
Lanceur partant
Frappeur droitier  Lanceur droitier
Premier match
11 septembre 2005
Statistiques de joueur (2005-2014)
Victoires-défaites 119-66
Moyenne de points mérités 3,01
Retraits sur des prises 1306
Équipes

Adam Parrish Wainwright (né le 30 août 1981 à Brunswick, Géorgie, États-Unis) est un lanceur droitier de baseball évoluant dans les Ligues majeures depuis 2005 avec les Cardinals de Saint-Louis.

Invité 3 fois au match des étoiles et lauréat de deux Gants dorés, Adam Wainwright a fait partie de l'équipe des Cardinals championne de la Série mondiale 2006.

Carrière[modifier | modifier le code]

Débuts[modifier | modifier le code]

Adam Wainwright est drafté dès la fin de ses études secondaires, le 4 juin 2000, par les Braves d'Atlanta au premier tour de sélection (29e choix)[1].

Encore joueur des ligues mineures, il est transféré chez les Cardinals de Saint-Louis à l'occasion d'un échange impliquant plusieurs joueurs le 13 décembre 2003. Les Braves échangent alors un trio de lanceurs (Wainwright, Jason Marquis et Ray King) à Saint-Louis, en retour du voltigeur J.D. Drew et d'Eli Marrero, joueur de champ extérieur et receveur.

Cardinals de Saint-Louis[modifier | modifier le code]

Saison 2005[modifier | modifier le code]

Adam Wainwright débute en Ligue majeure le 11 septembre 2005 avec l'équipe de Saint-Louis. Il apparaît dans deux parties en fin d'année.

Saison 2006[modifier | modifier le code]

À partir de la saison 2006, Adam Wainwright porte le numéro 50 des Cardinals.

Les Cardinals l'utilisent comme lanceur de relève dans 61 parties au cours de la saison 2006. Wainwright présente une moyenne de points mérités de 3,12 en 75 manches lancées et enregistre trois sauvetages. Il remporte ses deux premières victoires dans les majeures et est crédité d'une défaite. Il participe à la Série mondiale 2006 qui s'achève par une victoire pour les Cards. Durant la série finale opposant Saint-Louis aux Tigers de Detroit, Wainwright est encore utilisé comme lanceur de relève, et ce dans trois des cinq parties entre les deux équipes. Il n'accorde aucun point à l'adversaire en trois manches lancées et est le lanceur gagnant du quatrième affrontement[2].

Saison 2007[modifier | modifier le code]

Membre de la rotation de lanceurs partants des Cards à partir de 2007, Wainwright débute 32 parties à sa première saison dans ce nouveau rôle. Il gagne 14 décisions, contre 12 défaites.

Saison 2008[modifier | modifier le code]

En 2008, il gagne onze parties, et n'encaisse la défaite qu'en seulement trois occasions. Il abaisse sa moyenne de points mérités, qui passe de 3,70 (en 2007) à 3,20. Le 10 août, il lance le premier match complet de sa carrière, dans une victoire sur les Dodgers de Los Angeles[3].

Saison 2009[modifier | modifier le code]

En 2009, il est le co-meneur des majeures pour les victoires avec 19. Il ne subit que 8 défaites et présente une excellente moyenne de points mérités de 2,63. Il succède à Greg Maddux comme vainqueur du Gant doré à la position de lanceur dans la Ligue nationale[4]. Il est quatrième de la Nationale[5] pour la moyenne de points mérités et pour les retraits sur des prises (212). Pour la première fois, il est considéré au scrutin pour le trophée Cy Young, remis annuellement au meilleur lanceur, et termine troisième du vote derrière le gagnant Tim Lincecum, des Giants, et son coéquipier des Cardinals, Chris Carpenter[6].

En séries éliminatoires, il effectue une brillante sortie lors du deuxième duel entre les Cardinals et les Dodgers de Los Angeles. Il quitte la rencontre après n'avoir accordé que trois coups sûrs et un point à l'adversaire en huit manches au monticule, mais la relève gâche son travail et Saint-Louis encaisse la défaite[7].

Saison 2010[modifier | modifier le code]

Pour la première fois de sa carrière en 2010, Wainwright atteint le plateau convoité des 20 victoires en une saison. Il encaisse la défaite en 11 occasions et abaisse sa moyenne de points mérités à 2,42, la deuxième meilleure de la Ligue nationale après Josh Johnson des Marlins et la quatrième meilleure du baseball majeur[8]. Il est quatrième dans la Nationale avec 213 retraits sur des prises[9]. Il réussit cinq matchs complets et deux blanchissages. Le 4 juin à Saint-Louis, il réussit le premier blanchissage de sa carrière dans une rencontre où il n'accorde que deux coups sûrs et un but-sur-balles aux frappeurs des Brewers de Milwaukee[10]. Après avoir pris le troisième rang du vote pour le trophée Cy Young en 2009, il termine deuxième au scrutin 2010 derrière Roy Halladay[11], qui fut un choix unanime pour ce prix.

Saison 2011[modifier | modifier le code]

En février 2011, les Cardinals annoncent que Wainwright doit subir une opération de type Tommy John pour remplacer le ligament collatéral ulnaire de son coude droit. La convalescence doit durer de 12 à 15 mois, ce qui lui fait rater toute la saison 2011[12].

Saison 2012[modifier | modifier le code]

De retour au monticule en 2012, Wainwright joue toute la saison sans que sa blessure ne revienne l'ennuyer. En 32 départs et 198 manches et deux tiers lancées, sa moyenne de points mérités s'élève à 3,94 avec 14 victoires, 13 défaites et 184 retraits sur des prises. De retour en éliminatoires, il effectue deux départs laborieux dans la Série de divisions, allouant 7 points mérités sur 13 coups sûrs aux Nationals de Washington en 8 manches, mais chaque fois n'est pas impliqué dans la décision. Il réalise cependant une bonne performance pour une victoire sur les Giants de San Francisco dans le 4e match de la Série de championnat de la Ligue nationale.

Saison 2013[modifier | modifier le code]

Adam Wainwright en septembre 2013.

À la fin mars 2013, Wainwright signe une prolongation de contrat de 97,5 millions de dollars pour 5 ans avec les Cardinals, ce qui le lie à la franchise jusqu'en 2018[13].

Avec une moyenne de points mérités de 1,77 en 45 manches et deux tiers lancées en juin 2013, Wainwright est élu lanceur du mois dans la Ligue nationale[14]. Il est invité au match des étoiles 2013.

Il termine 2e en 2013 derrière Clayton Kershaw des Dodgers de Los Angeles au vote de fin d'année qui détermine le gagnant du trophée Cy Young décerné au meilleur lanceur de la ligue[15]. C'est la 3e fois qu'il est dans le top 3 pour cet honneur après avoir également fini second au vote en 2010. Pour la 3e fois de sa carrière, Wainwright reçoit aussi quelques voix au scrutin qui décide du joueur par excellence de la saison, terminant en 20e place[15]. Il est le meneur de la Ligue nationale en saison régulière avec 19 victoires[16] contre 9 défaites. C'est la seconde fois qu'il mène cette ligue pour les matchs gagnés. Ses 241 manches et deux tiers lancées et ses 34 départs représentent des sommets dans les majeures en 2013[17]. Il est premier des deux ligues pour les matchs complets (5)[17] et premier de la Nationale pour les jeux blancs (2)[16]. Sa moyenne de points mérités s'élève à seulement 2,94 et il réussit un nouveau record personnel de 219 retraits sur des prises, le 3e total le plus élevé de la Nationale[16]. Ses qualités défensives sont également récompensées par un second Gant doré, après celui gagné en 2009.

Wainwright effectue 5 départs dans les éliminatoires, qui se terminent par un titre de la Ligue nationale pour les Cardinals mais une défaite en Série mondiale 2013 aux mains des Red Sox de Boston. Il est le lanceur gagnant des premier et dernier match de la Série de division entre Saint-Louis et Pittsburgh. Dans le 5e et dernier affrontement de la série, il lance un match complet, n'accordant qu'un point sur 8 coups sûrs en 9 manches[18]. Malgré une solide performance dans le 3e match de la Série de championnat de la Ligue nationale face aux Dodgers de Los Angeles, il encaisse la défaite après un match superbe de son opposant, Hyun-jin Ryu, qui mène son club à un succès de 3-0. En grande finale, sa moyenne de points mérités s'élève à 4,50 en 12 manches lancées lors de deux départs, effectués dans le premier et le cinquième match. Il accorde 8 points aux Red Sox, dont 6 mérités et est chaque fois le lanceur perdant. À sa dernière sortie, il réussit tout de même 10 retraits sur des prises en 7 manches lancées, mais c'est le partant des Bostonnais, Jon Lester, qui en sort avec les honneurs[19].

Saison 2014[modifier | modifier le code]

Wainwright est le lanceur partant de l'équipe de la Ligue nationale au match des étoiles 2014[20]. Il s'agit de sa 3e sélection en carrière pour cette partie de mi-saison. Il connaît une manche difficile, accordant d'entrée de jeu 3 points aux étoiles de la Ligue américaine sur un triple de Mike Trout et un circuit de deux points de Miguel Cabrera, mais n'est finalement pas impliqué dans la décision[21].

Un des meilleurs lanceurs de la Ligue nationale en 2014, Wainwright est 3e des majeures pour la moyenne de points mérités, 3e pour la WHIP, 2e avec 20 victoires, premier avec 3 blanchissages, 2e avec 5 matchs complets[22]. Il est le lanceur de la Nationale qui accorde en moyenne le moins de circuits par 9 manches lancées : 0,397 derrière Garrett Richards (0,267) des Angels de Los Angeles de la Ligue américaine[22]. Il affiche une moyenne de points mérités de 2,38 et une WHIP de 1,031 en 227 manches lancées, avec 20 victoires, 9 défaites en 32 départs et 179 retraits sur des prises.

Wainwright connaît des éliminatoires difficiles et les rumeurs abondent quant à son état de santé, le principal intéressé et son gérant, Mike Matheny, envoyant des messages contradictoires à ce sujet via la médias[23]. Dans le premier match de la Série de divisions que les Cardinals jouent contre les Dodgers de Los Angeles, une rencontre qui oppose les deux meilleurs lanceurs de la ligue, Wainwright accorde 6 points sur 11 coups sûrs en seulement 4 manches et un tiers, tandis que son adversaire Clayton Kershaw ne brille guère plus en donnant 8 points en 6 manches et deux tiers[24]. En ouverture de la Série de championnat de la Ligue nationale contre San Francisco, il est le lanceur perdant après avoir alloué trois points (deux mérités) sur 6 coups sûrs en 4 manches et deux tiers, ce qui alimente à nouveau les spéculations sur de possibles maux de coude[25].

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. (en) « 1st Round of the 2000 June Draft » sur baseball-reference.com.
  2. (en) 2006 World Series, baseball-reference.com.
  3. (en) Adam Wainwright 2007 Pitching Gamelogs, baseball-reference.com.
  4. (en) Perennial stars, newcomers nab NL Gold, Doug Miller / MLB.com, 11 novembre 2009.
  5. (en) 2009 National League Pitching Leaders, baseball-reference.com.
  6. (en) 2009 Awards Voting, baseball-reference.com.
  7. (en) Sommaire du match Saint-Louis-Los Angeles du 8 octobre 2009, baseball-reference.com.
  8. (en) 2010 Major League Baseball Pitching Leaders, baseball-reference.com.
  9. (en) 2010 National League Pitching Leaders, baseball-reference.com.
  10. (en) Wainwright gets first career shutout as Cardinals beat Brewers 8-0, B.J. Rains, Fox Sports, 5 juin 2010.
  11. (en) 2010 Awards Voting, baseball-reference.com.
  12. (en) Wainwright to miss season with elbow injury, Matthew Leach / MLB.com, 24 février 2011.
  13. (en) St. Louis Cardinals announce Adam Wainwright extension, Toronto Sun, 28 mars 2013.
  14. (en) Adam Wainwright of the St. Louis Cardinals voted National League Pitcher of the Month for June, MLB.com, 3 juillet 2013.
  15. a et b (en) Baseball Awards Voting for 2013, baseball-reference.com.
  16. a, b et c (en) 2013 National League Pitching Leaders, baseball-reference.com.
  17. a et b (en) 2013 Major League Baseball Pitching Leaders, baseball-reference.com.
  18. (en) Birds of praise: Wainwright, Cardinals soar to NLCS, Jenifer Langosch / MLB.com, 10 octobre 2013.
  19. (en) Three down, one to go: Sox on cusp of title, Ian Browne / MLB.com, 29 octobre 2013.
  20. (en) Wainwright to get it started for National League, Jenifer Langosch / MLB.com, 14 juillet 2014.
  21. (en) Be like Mike: MVP cements Trout's status among elite, Anthony Castrovince / MLB.com, 16 juillet 2014.
  22. a et b (en) 2014 Major League Baseball Pitching Leadersbaseball-reference.com.
  23. (en) Adam Wainwright insists his elbow is fine, Drew Silva, NBC Sports, 12 octobre 2014.
  24. (en) Cards' jaw-dropping barrage KO's Kershaw, Jenifer Langosch / MLB.com, 4 octobre 2014.
  25. (en) Waino having mechanical, not medical issues, Adam McCalvy / MLB.com, 12 octobre 2014.

Liens externes[modifier | modifier le code]