Charles Comiskey

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Pix.gif Charles Comiskey Baseball pictogram.svg
Charles Comiskey 0009fu.jpg
1ère base / manager / Propriétaire
Frappeur droitier  Lanceur droitier
Premier match
2 mai 1882
Dernier match
12 septembre 1894
Statistiques de joueur (1882-1894)
Matchs 1390
Coups sûrs 1530
Coups de circuit 29
Points 994
Points produits 883
Moyenne au bâton 0,264
Statistiques de manager (1883-1894)
Victoires-Défaites 840-541
 % Victoires 0,608
Équipes

Joueur

Manager

Propriétaire

Temple de la renommée du baseball
Élu en 1939

Charles Albert Comiskey (né le 15 août 1859 à Chicago, Illinois - mort le 26 octobre 1931 à Eagle River, Wisconsin) est un joueur américain de baseball des ligues majeures qui devient ensuite manager puis propriétaire de la franchise des Chicago White Sox en ligue majeure de 1901 à 1931. Il est élu au Temple de la renommée du baseball en 1939.

Carrière[modifier | modifier le code]

Joueur et manager[modifier | modifier le code]

Fils d'un politicien influent de Chicago, Charles Comiskey devient un solide joueur de première base avec les St. Louis Browns de 1882 à 1889. Il occupe dès 1883 la double fonction de manager-joueur. Sous sa conduite, les Browns sont champions quatre fois de 1885 à 1888 de l'Association Américaine. En 1885, les Browns affrontent les Chicago White Stockings, champions de la Ligue nationale, à l'occasion des World's Championship Series. Les Browns de Comiskey s'imposent après une série controversée[1]. La saison suivante, les Browns retrouvent les Chicago White Stockings, et s'imposent cette fois sans polémique, par quatre victoires à deux[2]. Les Detroit Wolverines en 1887[3] puis les New York Giants en 1888[4] font en revanche triompher la Ligue nationale.

Après un crochet en 1890 par Chicago en Players League, où il termine en milieu de tableau avec 75 victoires pour 62 défaites, il revient en Association Américaine. Il évolue, toujours comme manager-joueur, chez les St. Louis Browns en 1891 puis passe en Ligue nationale chez les Cincinnati Reds de 1892 à 1894.

Propriétaire[modifier | modifier le code]

Comiskey se lie d'amitié avec Ban Johnson pendant les années 1890, et devient propriétaire de la franchise des Sioux City Cornhuskers qui enlève le titre 1894 en Western League, ancêtre de la Ligue américaine. La franchise déménage à Saint-Paul puis s'installe à Chicago en 1900. Les White Sox de Chicago remportent le titre 1900 de la Ligue américaine, qui évolue encore comme une ligue mineure. Même résultat en 1901 au sein d'une ligue américaine qui est désormais une ligue majeure. Les Sox remportent ensuite le titre en 1906, 1917 et 1919. En Séries mondiales, les Sox enlèvent la victoire en 1906 et 1917.

Comiskey est très dur avec ses joueurs au niveau des salaires. Son nom reste lié au scandale des Black Sox qui ébranle le baseball en 1919. Nombre d'observateurs expliquent en effet ce scandale en raison des mauvaises conditions financières offertes par Comiskey. Ce scandale décapite l'équipe de juit de ses meilleurs éléments. Jamais plus, Comiskey ne verra ses Sox fêter un titre.

Comiskey laisse son nom au Comiskey Park, stade mythique des White Sox de 1910 à 1990, surnommé The Palace of Baseball. Il meurt en charge de ses Sox le 26 octobre 1931, six mois après son ami Ban Johnson.

Statistiques[modifier | modifier le code]

Statistiques de joueur[modifier | modifier le code]

G AB H 2B 3B HR R RBI SB SO BB BA OBP SLG
1390 5796 1530 206 68 29 994 883 419 84* 197 .264 .293 .338

Statistiques de manager[modifier | modifier le code]

Année Club Ligue Matches Vic. Déf. Pct. Rang
1883 STB AA 19 12 7 .632 2e
1884 25 16 7 .696 4e
1885 112 79 33 .705 1er
1886 139 93 46 .669 1er
1887 138 95 40 .704 1er
1888 137 92 43 .681 1er
1889 141 90 45 .667 2e
1890 CHP PL 138 75 62 .547 4e
1891 STB AA 141 86 52 .623 2e
1892 CIN NL 155 82 68 .547 5e
1893 131 65 53 .508 6e
1894 134 55 75 .423 10e
Totaux 1410 840 541 .608

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. (en) World's Championship Series 1885 sur baseball-reference.com
  2. (en) World's Championship Series 1886 sur baseball-reference.com
  3. (en) World's Championship Series 1887 sur baseball-reference.com
  4. (en) World's Championship Series 1888 sur baseball-reference.com

Liens externes[modifier | modifier le code]