Ligue majeure de baseball 2009

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Ligue majeure de baseball 2009

Tim Lincecum gagne son deuxième trophée Cy Young.

Tim Lincecum gagne son deuxième trophée Cy Young.

Généralités
Organisateur(s) Ligue majeure de baseball
Ligue américaine
Ligue nationale
Date 5 avril / 4 novembre
Affluence 73 418 479 (saison régulière)
  1 455 492 (séries élim.)
Palmarès
Vainqueur Yankees de New York
Meilleur joueur AL : Joe Mauer (MIN)
NL : Albert Pujols (STL)

Navigation

La Ligue majeure de baseball 2009 est la 109e saison depuis le rapprochement entre la Ligue américaine et la Ligue nationale et la 134e saison de ligue majeure. Le coup d'envoi de la saison est effectué le 5 avril 2009 avec un match d'ouverture mettant aux prises le champion sortant, les Phillies de Philadelphie, aux Braves d'Atlanta[1].

La saison 2009 marque l'ouverture de deux nouveaux stades à New York : Citi Field pour les Mets et New Yankee Stadium pour les Yankees.

Le MLB Network, chaine de télévision de la MLB créée en janvier 2009, s'ajoute aux diffuseurs de rencontres en direct, pour le match vedette du jeudi[2]. Les autres diffuseurs nationaux sont ESPN, TBS et Fox. En Europe, ESPN America (ex-NASN) assure une couverture quotidienne de la saison. Tous les matches sont diffusés en direct via internet sur MLB.TV.

Les Yankees de New York enlèvent leur 27e titre en s'imposant en Série mondiale face aux champions sortants, les Phillies de Philadelphie.

Comme attendu, crise oblige, les affluences connaissent une chute de 6,6 % en saison régulière. Le cru 2009 se place toutefois au cinquième rang de l'histoire de la MLB dans ce domaine[3].

Intersaison[modifier | modifier le code]

La trêve est évidemment marquée par la crise économique qui n'a pas vraiment d'impact sur le marché des transferts. Le lanceur C.C. Sabathia signe ainsi un contrat de 161 millions de dollars pour jouer sept ans chez les Yankees de New York[4] de tandis que Manny Ramirez s'engage pour deux saisons chez les Dodgers de Los Angeles contre 45 millions de dollars[5]. La MLB entre dans la deuxième de ses sept années de contrat télé lui assurant 1,8 milliard de dollars par an. Toutefois, la masse salariale des franchises connait une baisse significative en prévision d'une chute importante des revenus de billetterie. Certains propriétaires de clubs sont parfois sévèrement touchés par la crise ; les Mets de New York et les Cubs de Chicago sont les franchises plus exposées.

La tenue de la Classique mondiale de baseball en mars contraint les clubs à se séparer de nombre de joueurs durant la phase de préparation de la saison, l'entraînement de printemps.

Saison régulière[modifier | modifier le code]

Événements[modifier | modifier le code]

Le match d'ouverture oppose le 5 avril le champion en titre, les Phillies de Philadelphie, aux Braves d'Atlanta. Les Braves mènent 4-0 après deux manches pour s'imposer 4-1[6].

À l'occasion du Jackie Robinson Day, l'ensemble des joueurs, des managers, des instructeurs et des arbitres arborent le numéro 42 de Robinson. Le port de ce maillot était facultatif le 15 avril depuis deux saisons ; il est désormais obligatoire[7].

Gary Sheffield, qui évolue désormais sous les couleurs des Mets de New York, réussit son 500e coups de circuit en carrière le 17 avril face[8]. Il est le 25e joueur de l'histoire à franchir ce cap.

Le 6 mai, les Dodgers de Los Angeles enregistrent un treizième succès consécutif à domicile au départ d'une saison ; c'est le nouveau record en Ligues majeures[9]. La série s'achève dès le lendemain avec une défaite surprise face aux Nationals de Washington[10].

Contrôlé positif à la gonadotrophine chorionique humaine (hCG), Manny Ramírez écope d'une suspension de 50 matches le 7 mai[11]. Manny perd 2,37 millions de dollars de salaire cette saison et 6,8 millions sur son contrat de quatre ans en raison de cette suspension[12]. Il retrouvera les terrains le 3 juillet.

Bob Melvin, en poste depuis 2005 chez les Diamondbacks de l'Arizona, est remplacé par A. J. Hinch le 8 mai suite au début de saison décevant des D-backs (12 victoires pour 17 défaites)[13].

Clint Hurdle (20-29), le manager des Rockies du Colorado est remercié le 29 mai. Il est remplacé par Jim Tracy[14].

Avec la victoire des Dodgers de Los Angeles du 18 juin, le manager Joe Torre compte 2195 victoires en carrière comme manager lui assurant la cinquième place, devant Sparky Anderson (2194), dans ce domaine depuis les débuts de la Ligue majeure. Connie Mack domine toujours ce secteur avec 3731 victoires en carrière comme manager[15].

En ouverture de la coupure du match du match des étoiles, les Nationals de Washington (26-61) se séparent de leur manager Manny Acta. Il est remplacé le 13 juillet par Jim Riggleman[16].

Le 23 juillet, Mark Buehrle, lanceur des White Sox de Chicago lance le 18e match parfait de l'histoire de Ligue[17] contre les Rays de Tampa Bay, son second match sans point ni coup sûr[18].

Les Pirates de Pittsburgh enregistrent, dès le 7 septembre, leur 17e saison consécutive avec plus de défaites que de victoires. C'est un record absolu dans l'ensemble du sport professionnel nord-américain[19].

Le 20 septembre, Cecil Cooper est démis de ses fonctions de manager des Astros de Houston. Dave Clark assure l'intérim en fin de saison à partir du 21 septembre[20].

Un match de barrage est nécessaire pour départager les Tigers de Détroit et les Twins du Minnesota en division centrale de la Ligue américaine. Cette rencontre programmée le 6 octobre chez les Twins est remportée par les Twins (5-6) après plus de 4 heures et demie de jeu[21].

Classement de la saison régulière[modifier | modifier le code]

Légende : V : victoires, D : défaites, % : pourcentage de victoires, GB : games behind ou retard (en matchs) sur la première place.

Ligue américaine[modifier | modifier le code]

Ligue américaine
(Division Est)
V D % GB
Yankees de New York 103 59 .636 --
Red Sox de Boston 95 67 .586 8
Rays de Tampa Bay 84 78 .519 19
Blue Jays de Toronto 75 87 .463 28
Orioles de Baltimore 64 98 .395 39
Ligue américaine
(Division Centrale)
V D % GB
Twins du Minnesota 87 76 .531 --
Tigers de Détroit 86 77 .531 --
White Sox de Chicago 79 83 .488 7
Indians de Cleveland 65 97 .401 21
Royals de Kansas City 65 97 .401 21
Ligue américaine
(Division Ouest)
V D % GB
Angels d'Anaheim 97 65 .599 --
Rangers du Texas 87 75 .537 10
Mariners de Seattle 85 77 .525 12
Athletics d'Oakland 75 87 .463 22
 

Ligue nationale[modifier | modifier le code]

Ligue nationale
(Division Est)
V D % GB
Phillies de Philadelphie 93 69 .574 --
Marlins de la Floride 87 75 .537 6
Braves d'Atlanta 86 76 .531 7
Mets de New York 70 92 .432 23
Nationals de Washington 59 103 .364 34
Ligue nationale
(Division Centrale)
V D % GB
Cardinals de Saint-Louis 91 71 .562 --
Cubs de Chicago 83 78 .516
Brewers de Milwaukee 80 82 .491 11
Reds de Cincinnati 78 84 .481 13
Astros de Houston 74 88 .457 17
Pirates de Pittsburgh 62 99 .385 28½
Ligue nationale
(Division Ouest)
V D % GB
Dodgers de Los Angeles 95 67 .586 --
Rockies du Colorado 92 70 .568 3
Giants de San Francisco 88 74 .543 7
Padres de San Diego 75 87 .463 20
Diamondbacks de l'Arizona 70 92 .432 25

Statistiques individuelles[modifier | modifier le code]

Au bâton[modifier | modifier le code]

Catégorie Ligue nationale Stat Ligue américaine Stat
Moyenne au bâton Hanley Ramírez (Marlins)
.342
Joe Mauer (Twins)
.365
Points produits Ryan Howard (Phillies)
Prince Fielder (Brewers)
141
Mark Teixeira (Yankees)
122
Coups de circuit Albert Pujols (Cardinals)
47
Carlos Peña (Rays)
Mark Teixeira (Yankees)
39
Bases volées Michael Bourn (Astros)
61
Jacoby Ellsbury (Red Sox)
70

Lanceurs[modifier | modifier le code]

Catégorie Ligue nationale Stat Ligue américaine Stat
Moyenne de points mérités Chris Carpenter (Cardinals)
2.24
Zack Greinke (Royals)
2.16
Victoires Adam Wainwright (Cardinals)
19
C.C. Sabathia (Yankees)
Justin Verlander (Tigers)
Félix Hernández (Mariners)
19
Retraits sur prises Tim Lincecum (Giants)
261
Justin Verlander (Tigers)
269
Sauvetages Heath Bell (Padres)
42
Brian Fuentes (Angels)
48

Séries éliminatoires[modifier | modifier le code]

Séries de divisions Séries de championnat Série mondiale
   
1 Yankees 3
3 Twins 0  
1 Yankees 4
Ligue américaine
    2 Angels 2  
2 Angels 3
4 Red Sox 0
1 Yankees 4
    2 Phillies 2
1 Dodgers 3  
3 Cardinals 0  
1 Dodgers 1
Ligue nationale
    2 Phillies 4
2 Phillies 3
4 Rockies 1


Séries de divisions[modifier | modifier le code]

Les séries de divisions constituent le premier tour des séries éliminatoires de la Ligue majeure de baseball. Les trois vainqueurs des divisions et le meilleur deuxième de chaque ligue sont qualifiés pour des séries au meilleur des cinq rencontres. Les séries sont programmées du 7 au 14 octobre 2009. Les vainqueurs des séries pour chaque ligue se rencontreront lors des séries de ligues du 15 au 25 octobre.

Yankees de New York - Twins du Minnesota[modifier | modifier le code]

Match Date Recevant Visiteur Score
1 7 octobre Yankees de New York Twins du Minnesota 7 - 2
2 9 octobre Yankees de New York Twins du Minnesota 4 - 3 (11 m.)
3 11 octobre Twins du Minnesota Yankees de New York 1 - 4

Angels de Los Angeles - Red Sox de Boston[modifier | modifier le code]

Match Date Recevant Visiteur Score
1 8 octobre Angels de Los Angeles Red Sox de Boston 5 - 0
2 9 octobre Angels de Los Angeles Red Sox de Boston 4 - 1
3 11 octobre Red Sox de Boston Angels de Los Angeles 6 - 7

Dodgers de Los Angeles - Cardinals de Saint-Louis[modifier | modifier le code]

Match Date Recevant Visiteur Score
1 7 octobre Dodgers de Los Angeles Cardinals de Saint-Louis 5 - 3
2 8 octobre Dodgers de Los Angeles Cardinals de Saint-Louis 3 - 2
3 10 octobre Cardinals de Saint-Louis Dodgers de Los Angeles 1 - 5

Phillies de Philadelphie - Rockies du Colorado[modifier | modifier le code]

Match Date Recevant Visiteur Score
1 7 octobre Phillies de Philadelphie Rockies du Colorado 5 - 1
2 8 octobre Phillies de Philadelphie Rockies du Colorado 4 - 5
- 10 octobre Rockies du Colorado Phillies de Philadelphie reporté (neige)
3 11 octobre Rockies du Colorado Phillies de Philadelphie 5 - 6
4 12 octobre Rockies du Colorado Phillies de Philadelphie 4 - 5

Séries de championnat[modifier | modifier le code]

Les séries de championnat constituent le deuxième tour des séries éliminatoires de la Ligue majeure de baseball. Les deux vainqueurs des séries de division sont qualifiés pour des séries au meilleur des sept rencontres. Les séries sont programmées du 15 au 25 octobre 2009. Les vainqueurs des séries pour chaque ligue se rencontreront lors de la Série mondiale du 28 octobre au 5 novembre.

Yankees de New York - Angels de Los Angeles[modifier | modifier le code]

Match Date Recevant Visiteur Score
1 16 octobre Yankees de New York Angels de Los Angeles 4 - 1
2 17 octobre Yankees de New York Angels de Los Angeles 4 - 3 (13 m.)
3 19 octobre Angels de Los Angeles Yankees de New York 5 - 4 (11 m.)
4 20 octobre Angels de Los Angeles Yankees de New York 1 - 10
5 22 octobre Angels de Los Angeles Yankees de New York 7 - 6
- 24 octobre Yankees de New York Angels de Los Angeles reporté (pluie)
6 25 octobre Yankees de New York Angels de Los Angeles 5 - 2

Dodgers de Los Angeles - Phillies de Philidelphie[modifier | modifier le code]

Match Date Recevant Visiteur Score
1 15 octobre Dodgers de Los Angeles Phillies de Philidelphie 6 - 8
2 16 octobre Dodgers de Los Angeles Phillies de Philidelphie 2 - 1
3 18 octobre Phillies de Philidelphie Dodgers de Los Angeles 11 - 0
4 19 octobre Phillies de Philidelphie Dodgers de Los Angeles 5 - 4
5 21 octobre Phillies de Philidelphie Dodgers de Los Angeles 10 - 4

Série mondiale[modifier | modifier le code]

La série mondiale constitue la finale de la Ligue majeure de baseball. Elle se tient du 28 octobre au 4 novembre.

Les Yankees de New York s'imposent contre les Phillies de Philadelphie en six matches.

Article connexe : Série mondiale 2009.
Match Date Recevant Visiteur Score
1 28 octobre Yankees de New York Phillies de Philadelphie 1 - 6
2 29 octobre Yankees de New York Phillies de Philadelphie 3 - 1
3 31 octobre Phillies de Philadelphie Yankees de New York 5 - 8
4 1er novembre Phillies de Philadelphie Yankees de New York 4 - 7
5 2 novembre Phillies de Philadelphie Yankees de New York 8 - 6
6 4 novembre Yankees de New York Phillies de Philadelphie 7 - 3

Honneurs individuels[modifier | modifier le code]

Trophées de l'Association des chroniqueurs de baseball d'Amérique
Trophée Ligue nationale Ligue américaine
Recrue de l'année Chris Coghlan (Marlins) Andrew Bailey (Athletics)
Trophée Cy Young Tim Lincecum (Giants) Zack Greinke (Royals)
Manager de l'année Jim Tracy (Rockies) Mike Scioscia (Angels)
Meilleur joueur (MVP) Albert Pujols (Cardinals) Joe Mauer (Twins)
Gant doré
Position Ligue nationale Ligue américaine
Lanceur Adam Wainwright (Cardinals) Mark Buehrle (White Sox)
Receveur Yadier Molina (Cardinals) Joe Mauer (Twins)
1re base Adrian Gonzalez (Padres) Mark Teixeira (Yankees)
2e base Orlando Hudson (Dodgers) Plácido Polanco (Tigers)
3e base Ryan Zimmerman (Nationals) Evan Longoria (Rays)
Arrêt-court Jimmy Rollins (Phillies) Derek Jeter (Yankees)
Champ extérieur Matt Kemp (Dodgers)
Michael Bourn (Astros)
Shane Victorino (Phillies)
Torii Hunter (Angels)
Adam Jones (Orioles)
Ichiro Suzuki (Mariners)
Prix Silver Slugger
Position Ligue nationale Ligue américaine
Lanceur/Frappeur désigné Carlos Zambrano (Cubs) Adam Lind (Blue Jays)
Receveur Brian McCann (Braves) Joe Mauer (Twins)
1re base Albert Pujols (Cardinals) Mark Teixeira (Yankees)
2e base Chase Utley (Phillies) Aaron Hill (Blue Jays)
3e base Ryan Zimmerman (Nationals) Evan Longoria (Rays)
Arrêt-court Hanley Ramírez (Marlins) Derek Jeter (Yankees)
Champ extérieur Ryan Braun (Brewers)
Matt Kemp (Dodgers)
Andre Ethier (Dodgers)
Jason Bay (Red Sox)
Torii Hunter (Angels)
Ichiro Suzuki (Mariners)

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. (en) Calendrier de la saison 2009 sur le site officiel de la MLB.
  2. (en) « A Network to Satisfy the Appetite of Baseball-Hungry Fans », le 2 octobre 2008 sur le site du New York Times.
  3. (en) « MLB finishes 2009 season with fifth highest attendance ever », le 26 octobre 2009, sur le site officiel de la MLB.
  4. « Sabathia, l'homme de 160 millions$ », le 10 décembre 2008, sur rds.ca.
  5. « Les Dodgers et Manny Ramirez concluent une entente de deux ans », le 4 mars 2009, sur tqs.ca.
  6. (en) Rapport du match d'ouverture sur le site officiel de la MLB.
  7. (en) « MLB ready to celebrate Jackie Robinson Day », le 13 avril 2009, sur le site officiel de la MLB.
  8. (en) « Sheffield joins elite club with No. 500 », le 18 avril 2009, sur le site officiel des Mets de New York.
  9. (en) « Lucky 13 », le 6 mai, sur le site officiel des Los Angeles Dodgers.
  10. (en) Rapport du match Nationals-Dodgers du 7 mai 2009, sur le site officiel de la MLB.
  11. 50 matchs pour Manny, Radio-Canada, 7 mai 2009.
  12. (en) « Suspension savings smaller than first thought », le 9 mai 2009, sur le site officiel des Los Angeles Dodgers.
  13. (en) « D-backs name Hinch to replace Melvin », le 8 mai 2009, sur le site officiel des Arizona Diamondbacks.
  14. (en) « Rockies dismiss Hurdle, tab Tracy », le 29 mai 2009, sur le site officiel des Colorado Rockies.
  15. (en) « Torre gets milestone W, even if Wolf doesn't », le 19 juin 2009, sur le site officiel de la MLB.
  16. (en) « A letter to Nationals fans », le 13 juillet 2009, sur le site officiel des Washington Nationals.
  17. (en) « Buehrle joins MLB elite with perfect game », le 23 juillet 2009, sur le site officiel de la MLB.
  18. (en) « Buehrle tosses no-hitter », sur le site officiel de la MLB.
  19. (en) « Pirates unmoved by record 17th losing season », le 8 septembre 2009, sur le site du Pittsburgh Post.
  20. (en) « Cooper dismissed as Astros manager », le 21 septembre 2009, sur le site officiel des Houston Astros.
  21. (en) Fiche du match Tigers - Twins du 6 octobre 2009, sur le site officiel de la MLB.

Liens externes[modifier | modifier le code]