Benetton B192

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Benetton B192

Benetton B192

La Benetton B192

Présentation
Équipe Drapeau : Royaume-Uni Camel Benetton Ford
Constructeur Benetton Formula
Année du modèle 1992
Concepteurs Ross Brown
Rory Byrne
Spécifications techniques
Châssis Monocoque en fibre de carbone
Suspension avant Doubles triangles, poussoirs, amortisseurs Benetton
Suspension arrière Doubles triangles, poussoirs, amortisseurs Benetton
Nom du moteur Ford Cosworth HBA5 / HBA7
V8
Cylindrée 3 494 cm³
660 ch à 12 000 tr/min (HBA5)
680 ch à 13 000 tr/min (HBA7)
Configuration V8 à 75°
Position du moteur Longitudinal arrière
Boîte de vitesses Benetton semi-automatique transversale
Nombre de rapports 6
Système de freinage Disques Carbone Industrie et étriers Brembo
Dimensions et Poids Empattement : 2880 mm
Voie avant : 1818 mm
Voie arrière : 1720 mm
Poids : 505 kg
Carburant Mobil, réservoir de 200 l
Pneumatiques Goodyear
Histoire en compétition
Pilotes 19. Drapeau : Allemagne Michael Schumacher
20. Drapeau : Royaume-Uni Martin Brundle
Début Grand Prix d'Espagne 1992
Courses Victoires Pole Meilleur tour
13 1 0 2
Championnat constructeur 3e avec 91 points
Championnat pilote Michael Schumacher : 3e
Martin Brundle : 6e

Chronologie des modèles (1992)

La Benetton B192 est une monoplace de Formule 1 conçue par Ross Brawn et Rory Byrne pour l'écurie Benetton lors de la saison 1992. Elle est pilotée par l'Allemand Michael Schumacher, présent au sein de l'écurie depuis la fin de la saison 1991, et le Britannique Martin Brundle, en provenance de l'écurie Brabham.

Souffrant d'un léger retard, la voiture fait ses débuts au Grand Prix d'Espagne 1992, la Benetton B191B étant engagée pour les trois premières courses du championnat.

Historique[modifier | modifier le code]

La voiture a été plutôt performante, ses pilotes Michael Schumacher et Martin Brundle parvenant à monter plusieurs fois sur le podium. La saison marque également la première victoire de Schumacher sur la piste trempée de Spa lors du Grand Prix de Belgique[1]. Le jeune Allemand prend la tête de l'épreuve au trente-quatrième tour après avoir dépassé successivement les pilotes Williams Riccardo Patrese et Nigel Mansell[2]. Schumacher signe ensuite le premier meilleur tour en course de sa carrière cinq tours plus tard[3],[4].

Marquant des points à chaque course, la voiture permet à Benetton de terminer la saison 1992 à la troisième place du championnat des constructeurs. Michael Schumacher prend par ailleurs la troisième place du championnat du monde des pilotes avec 53 points tandis que Martin Brundle est sixième avec 38 points[5].

Résultats en championnat du monde de Formule 1[modifier | modifier le code]

Photo de la Benetton B192 de Schumacher à Monaco
Michael Schumacher au volant de la Benetton B192 à Monaco.
Fichier audio
1992 Benetton-Ford B192 (info)
Benetton-Ford B192 au Goodwood Festival of Speed 2009

Des difficultés  pour  écouter le fichier ? Des problèmes pour écouter le fichier ?
Résultats détaillés de la Benetton B192 en championnat du monde de Formule 1
Saison Écurie Moteur Pneus Pilotes Courses Points
inscrits
Classement
1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 11 12 13 14 15 16
1992 Camel Benetton Ford Ford-Cosworth HBA5 / HBA7
V8
Goodyear AFS MEX BRÉ ESP SMR MON CAN FRA GBR ALL HON BEL ITA POR JAP AUS 91* 3e
Michael Schumacher 2e Abd 4e 2e Abd 4e 3e Abd 1er 3e 7e Abd 2e
Martin Brundle Abd 4e 5e Abd 3e 3e 4e 5e 4e 2e 4e 3e 3e

Légende : ici

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. « Classement du Grand Prix automobile de Belgique 1992 », sur statsf1.com (consulté le 27 décembre 2012)
  2. « Grand Prix automobile de Belgique 1992 : Tour par tour », sur statsf1.com (consulté le 27 décembre 2012)
  3. « Grand Prix automobile de Belgique 1992 : Meilleurs tours », sur statsf1.com (consulté le 27 décembre 2012)
  4. « Meilleurs tours en course de Michael Schumacher », sur statsf1.com (consulté le 27 décembre 2012)
  5. « Classements généraux du championnat du monde de Formule 1 1992 », sur statsf1.com (consulté le 27 décembre 2012)

Sur les autres projets Wikimedia :