Benetton B199

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Benetton B199

Benetton B199

Giancarlo Fisichella au GP du Canada 1999 avec la B199

Présentation
Équipe Drapeau : Italie Mild Seven Benetton Playlife
Constructeur Benetton Formula
Année du modèle 1999
Concepteurs Nick Wirth
Pat Symonds
Spécifications techniques
Châssis Monocoque moulée en fibre de carbone
Suspension avant Barre de torsion, triangle et poussoirs
Suspension arrière Barre de torsion, triangle et poussoirs
Nom du moteur Playlife FB01
Cylindrée 3 000 cm³
750ch à 14 000 tr/min
Configuration V10 à 71°
Boîte de vitesses Benetton semi-automatique
Nombre de rapports 6 + marche arrière
Système de freinage Disques en carbone
Carburant Agip
Pneumatiques Bridgestone
Partenaires Playlife
Mild Seven
Korean Air
Histoire en compétition
Pilotes 9. Drapeau de l'Italie Giancarlo Fisichella
10. Drapeau de l'Autriche Alexander Wurz
Début Le 7 mars 1999 au GP d'Australie
Courses Victoires Pole Meilleur tour
16 0 0 0
Championnat constructeur 6e avec 16 points
Championnat pilote Giancarlo Fisichella : 9e
Alexander Wurz : 13e

Chronologie des modèles

La Benetton B199 est la monoplace de Formule 1 engagée par l'écurie Benetton Formula lors de la saison 1999 de Formule 1. Elle a été présentée à Enstone au Royaume-Uni le 16 janvier 1998[1]. Elle est pilotée par l'Italien Giancarlo Fisichella et l'Autrichien Alexander Wurz pour la deuxième année consécutive. Le pilote d'essais est le Français Laurent Redon.

La B199 se distingue par l'utilisation du système FTT (Front Torque Transmission) dans lequel deux axes et un différentiel autobloquant sont reliés aux deux roues avant. Quand la différence de vitesse entre la roue extérieure et la roue intérieure devient trop importante, le différentiel se bloque progressivement, ce qui permet à la roue intérieure de continuer de tourner. Ce système - qui sera interdit en 2004 - contribue à améliorer l'attaque des virages en limitant le blocage des roues et donc le sous-virage[2].

L'efficacité du système FTT se montre toutefois très inégale puisque sur certains circuits il permet trois dixièmes de seconde de gain au tour tandis que sur d'autres il se montre inefficace. De plus, le FTT engendre plus de poids sur l'avant de la voiture (à cause du différentiel) ce qui change la répartition des masses et le comportement de la voiture, son intégration ayant nécessité des compromis au niveau aérodynamique, car le différentiel occupe beaucoup de place à l'avant de la voiture.

La B199 apparaît vite comme peu performante, lente, peu fiable et délicate à conduire. L'écurie occupe le milieu, voire la queue du peloton. Les deux pilotes, Fisichella et Wurz, ramènent un total de seize points, deux fois moins que lors de la saison précédente (33 points). Benetton finit à la sixième place au classement des constructeurs, loin des espoirs de victoires et de titres affichés en début de saison.

La totalité des points ramenés le sont lors des six premières courses avec notamment une deuxième place de Fisichella au Canada avant une traversée du désert qui ne s'arrête qu'au Japon, dernière course de la saison.

Résultats en championnat du monde de Formule 1[modifier | modifier le code]

Résultats détaillés de la Benetton B199 en championnat du monde de Formule 1
Saison Écurie Moteur Pneus Pilotes Courses Points
inscrits
Classement
1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 11 12 13 14 15 16
1999 Mild Seven Benetton Playlife Playlife V10 FB01 Bridgestone AUS BRÉ SMR MON ESP CAN FRA GBR AUT ALL HON BEL ITA EUR MAL JAP 16 6e
Giancarlo Fisichella 4e Abd 5e 5e 9e 2e Abd 7e 12e Abd Abd 11e Abd Abd 11e 14e
Alexander Wurz Abd 7e Abd 6e 10e Abd Abd 10e 5e 7e 7e 14e Abd Abd 8e 10e

Légende : ici

Références[modifier | modifier le code]

  1. Benetton a présenté la nouvelle B199 sur lesoir.be. Consulté le 13 février 2011.
  2. (en) « Benetton's fancy braking system », sur grandprix.com,‎ 19 janvier 1999 (consulté le 17 novembre 2012)

Sur les autres projets Wikimedia :