Armoiries de la Russie

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Cyrillic letter Dzhe.svg Cette page contient des caractères cyrilliques. En cas de problème, consultez Aide:Unicode ou testez votre navigateur.
Armes de la Russie.

Les armoiries de la Russie sont originaires de l'ancien empire, elles furent restaurées après la chute de l'Union soviétique, en dépit des objections. La couleur rouge du blason symbolise la Grande Russie[1], un ancien nom du pays, utilisé par les Russes pour le distinguer de la Petite Russie (Ukraine) ou de la Russie Blanche (Biélorussie). Les deux têtes couronnées de l'aigle représentent l'Empire russe, dont le territoire s'étend sur deux continents, l'Europe et l'Asie.

Quant à l'aigle bicéphale, elle fut reprise de l'empire byzantin (dynastie des Paléologue) et elle symbolise l'église orthodoxe dont le Saint-Synode est situé à Moscou. Le sceptre et la sphère dorée dans ses serres représentent respectivement le pouvoir du tsar et de l'église orthodoxe russe. Au centre, l'aigle tient un petit bouclier de Saint Georges qui est le patron des slaves.

La Russie n'est pas une monarchie mais elle garde la couronne dans ses armoiries comme l'ont fait la Bulgarie, la Géorgie, la Hongrie, le Monténégro, la Pologne et la Serbie.

Ces armes se blasonnent ainsi : de gueules, à l'aigle bicéphale, chaque tête surmontée d'une couronne fermée, l'aigle surmontée d'une couronne fermée, à un sceptre dans la patte dextre et un orbe cerclé dans la patte sénestre, le tout d'or, l'aigle chargée en cœur d'un écusson de la Moscovie.

Elles ont repris diverses versions antérieures du blason[2], en remplaçant notamment les métaux et émaux antérieurs du champ et des meubles (hormis l'écusson de la Moscovie, inchangé, représentant Saint Georges terrassant le dragon), ainsi qu'en substituant un orbe à une épée dans la patte senestre de l'aigle.

Grandes armoiries de l'Empire russe[modifier | modifier le code]

Grandes armoiries de l' Empire russe de 1883 à 1917.
Petites Armoiries de l'Empire jusqu'en 1917

Les Grandes armoiries de l'Empire russe font figurer sur leur pourtour, autour de l'aigle bicéphale russe qui en occupe le centre[3], les armoiries de chacune des terres composant l'Empire.

La représentation ci-contre des grandes armoiries de l'Empire russe est récente et prend en compte la correction d'un certain nombre d'erreurs existant dans les représentations précédentes de ces armoiries, par exemple le nombre de roses figurant sur les armoiries de la Finlande[4] (huit, contre sept dans les représentations précédentes).

La question complexe de la représentation correcte des grandes armoiries de l'Empire russe est accentuée par le désintérêt qu'a témoigné le régime soviétique à l'égard de la question[5].

Sous l'URSS[modifier | modifier le code]

Les armoiries de la RSFS de Russie ont été adoptées le 10 juillet 1918 par le gouvernement de la République socialiste fédérative soviétique de Russie, et modifiées à plusieurs reprises ensuite. Le blason est basé sur celui de l'Union soviétique. Il montre un symbole de l'agriculture (blé), un lever de soleil pour l'avenir de la nation russe, l'étoile rouge, ainsi que la faucille et le marteau pour le communisme en général[6].

La banderole porte la devise d'État de l'URSS (« Prolétaires de tous les pays, unissez-vous ! ») en russe : Пролетарии всех стран, соединяйтесь!.

Le sigle de la RSFSR est affiché au-dessus de la faucille et du marteau, et se lit PCФCP, pourРоссийская Советская Федеративная Социалистическая Республика, la République socialiste fédérative soviétique russe.

Des emblèmes analogues ont été utilisés par les Républiques socialistes soviétiques autonomes (RSSA) au sein de la RSFSR, les principales différences sont généralement l'utilisation de la république de l'acronyme et de la présence de la devise dans les langues du territoire. Les armoiries de la RSSA Daghestan font exception : elles avaient le slogan en onze langues, alors qu'il n'y avait qu'une seule langue officielle au Daghestan.

La RSFSR a été la dernière république soviétique à inclure l'étoile dans son blason, dans les années 1980. L'emblème a été modifié en 1993 pour les nouvelles armoiries de la Russie.

Aujourd'hui[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Sous l'URSS, le rouge représente le marxisme-léninisme dérivé du communisme.
  2. Voir la page « Empire de Russie », sur le site Héraldique européenne.
  3. L'aigle bicéphale russe constitue les « petites armoiries impériales »
  4. Les armoiries de la Finlande figurent en septième position, en tournant dans le sens des aiguilles d'une montre.
  5. G. V. Willinbahof, Président du Bureau de héraldique, Grandes armoiries de l'Empire russe et Armoiries de l'Union soviétique
  6. http://www.heraldicum.ru/russia/index.htm

Article connexe[modifier | modifier le code]