Armoiries de la Serbie

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Armoiries de la Serbie
Image illustrative de l'article Armoiries de la Serbie
Versions

Image illustrative de l'article Armoiries de la Serbie
Petites armoiries
Détails
Adoption 1882 - 2004
Timbre Couronne royale de Serbie.
Écu De gueules, à l'aigle bicéphale d'argent, becquée, languée et membrée d'or, à deux fleurs de lys du même sous les deux pattes. Sur le tout, de gueules, à la croix d'argent, cantonnée de quatre briquets du même, adossés deux à deux.
Précédentes versions 1946
Usage Présidence de la République
Gouvernement

Les armoiries de la Serbie, adoptées le 17 août 2004[1] et modifiées en 2010, sont une réplique des armoiries de la dynastie Obrenović (qui les avait adoptées en 1882) auxquelles a été ajoutée l'aigle bicéphale de la dynastie Nemanjić avec au centre une croix serbe. Une cape d'hermine dans le style porté par les rois vient compléter l'arrière-plan.

Blason[modifier | modifier le code]

Le fond principal represente l'État serbe. Il consiste en un aigle bicéphale au vol abaissé d'argent, sur un fond de gueules, et languée, becquée, membrée et armée d'or, avec deux fleurs-de-lys du même à ses pattes.

L'écusson au centre répresente la nation serbe (gueules à la croix d'argent, cantonnée de quatre briquets du même, adossés deux à deux).

Les couleurs exactes du blason sont[2] :

Color Pantone CMJN
Red 193C 0-90-70-10
Blue 287C 100-55-0-0
Yellow 116C 0-10-95-0
White 0-0-0-0

Croix serbe[modifier | modifier le code]

Le dessin sur l'écusson est la croix serbe, qui a été utilisé par l'État serbe et l'Église orthodoxe de Serbie depuis le Moyen Âge. Il consiste en une croix et quatre briquets (aussi appelés pierre à feu) dans les quatre quartiers autour de la croix, tous faisant face horizontalement à l'extérieur. Les briquets étaient originalement utilisés dans les armoiries de l'Empire byzantin comme lettres grecques B et signifient les initiales du motto impérial de Basileus Basileon Basileuon Basileusin (« Roi de rois, régnant sur les rois ») en grec.

Une autre interprétation des briquets est de quatre lettres cyrilliques C représentant le son /s/. Quand dessiné à main, les lettres sont rendues comme les initiales du phrase serbe Samo sloga Srbina spasava (« Seule l'union sauve les Serbes »).

Couronne[modifier | modifier le code]

Quoique la Serbie soit une république, elle retient une couronne royale dans ses armoiries. Cette couronne symbolise la souveraineté, l'État, et aussi signifie son héritage royal. Normalement, une couronne signifie une monarchie. D'autres républiques de l'Europe de l'Est, comme la Russie, la Géorgie, la Bulgarie, la Hongrie et le Monténégro, se servent d'une couronne dans leurs armoiries.

Blason sous le socialisme[modifier | modifier le code]

Ex-armoiries socialistes de la Serbie

Après la fin de la Seconde Guerre mondiale, le nouveau gouvernement socialiste a rédessiné les armoiries, les tournant selon le style utilisé dans l'Union soviétique et l'Europe de l'Est après-guerre.

Le blé a représenté les paysans et l'engrenage à la base a représenté les travailleurs. L'étoile rouge en haut symbolise le communisme, et le soleil avec rayons représente un nouveau matin. La chêne est traditionnellement un arbre sacré des Serbes, d'où les feuilles de chêne et les glands.

Les dates 1804 et 1941 sur le ruban rouge commémorent le premier soulèvement serbe et le commencement de la lutte nationale pour libération contre les forces de l'Axe occupant le pays durant la Seconde Guerre mondiale, respectivement.

Les armoiries montrent un écu avec l'emblème serbe traditionnel, mais, parce que le gouvernement socialiste était officiellement séculaire, la croix, symbole de Christianisme, était omise.

Les armoiries socialistes sont restées en usage après la fin de la Yougoslavie socialiste et l'étoile rouge a été effacée du drapeau serbe. Le 17 août 2004, le parlement de la Serbie a passé une nouvelle loi qui recommande les nouvelles armoiries. Ces nouvelles armoiries ont engendré une controverse, en particulier parce que des symboles monarchiques y sont présents.

Références[modifier | modifier le code]

  1. (sr) Site officiel du parlement serbe
  2. (sr) Standards des armoiries, Parlemment serbia [PDF]

Liens internes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]