Armoiries de la Slovaquie

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Armoiries de la Slovaquie
Image illustrative de l'article Armoiries de la Slovaquie
Détails
Adoption 1993
Écu de gueules à la double croix d'argent sur le pic central d'un groupe de trois collines d'azur.

Le blason de la Slovaquie est de gueules à la double croix d'argent sur le pic central d'un groupe de trois collines d'azur. C'est l'un des quatre symboles officiels de la République slovaque.

Histoire[modifier | modifier le code]

Armoiries actuelles de la Hongrie, à gauche, les bandes horizontales de la dynastie Árpád : quatre d'argent et quatre de gueules, à droite, trois collines de sinople surmontées d'une double croix d'argent sur fond de gueules, dont la base est entourée par une couronne d'or placée sur la colline du milieu, la plus haute des trois.
Couverture des statuts de la matica slovenská avec en son centre dans un ovale trois collines azur surmonté d'une croix d'argent à double bras sur fond gueules
Armoiries actuelles de la Hongrie Couverture des premiers statuts de la matica slovenská (1863)

La croix présente sur les armoiries serait d'origine byzantine, le roi Béla III (11711196) reçut une éducation à la cour de l'empereur de Constantinople et fut le premier à utiliser le symbole de la double croix sur le territoire du royaume de Hongrie. À partir du XIVe siècle, la double croix déposée sur trois collines devint le symbole de la Haute-Hongrie et progressivement des Slovaques qui formaient la majorité de la population de cette partie du royaume[1],[2] Ce symbole est toujours présent sur les armoiries actuelles de la Hongrie reprenant les couleurs du drapeau national hongrois vert-blanc-rouge.


Symbolisme[modifier | modifier le code]

La symbolique actuelle est la suivante ; La double croix représente les trois saints les plus importants du pays : saint Benoît de Nursie, saint Cyrille et saint Méthode. Les trois collines représentent d'autres symboles du pays, les monts Tátra, Fátra et Mátra (ce dernier est actuellement situé en Hongrie).

Références[modifier | modifier le code]

  1. (sk) Titus Kolník, « Dvojramenný kríž », Societas Ars et Scienta,‎ 1997
  2. (sk) Ladislav Vrteľ et Ladislav Čisárik, « Výtvarné stvárnenie návrhu štátneho znaku Slovenskej republiky », Conseil national de la République slovaque,‎ 1er mars 1990