Armoiries de la Pologne

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Armoiries de la Pologne
Image illustrative de l'article Armoiries de la Pologne
Détails
Adoption 1990

Le blason de la Pologne est blasonné ainsi : de gueules à l'aigle d'argent, armée, becquée et couronnée d'or.

En Pologne il est communément appelé Aigle Blanc (en polonais Orzeł Biały).

Significations[modifier | modifier le code]

Selon la légende, l'aigle blanc serait né quand Lech, le mythique fondateur de la Pologne, vit un nid d'aigle blanc et, le considérant de bon augure, fonda la ville de Gniezno (gniazdo qui veut dire nid en polonais). Au moment où l'aigle déploya ses ailes pour s'envoler dans le ciel, un rayon de soleil couchant rouge illumina ses ailes, de telle manière qu'elles paraissaient dorées; mais le reste de son corps était blanc.

Histoire[modifier | modifier le code]

Les premières preuves d'existence de l'aigle sont les objets d'or trouvés par les nazis dans un petit village historique polonais, Biskupin, durant l'occupation du territoire polonais durant la Seconde Guerre mondiale.

La version actuelle de l'aigle fut instaurée par un amendement constitutionnel en 1927. En 1945, le nouveau gouvernement communiste supprima la couronne sur la tête de l'aigle qui était considérée comme un symbole monarchique et donc contraire à l'égalité que prônait le nouvel État socialiste. De plus ils remplacèrent la cocarde présente sur ses ailes par une étoile rouge. En 1990 après le retour de la démocratie la couronne revint ; la version actuelle est la même que celle de 1927, avec quelques retouches esthétiques mineures.

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]